Première salle DOLBY CINEMA en France !

victoria18

Messages : 706
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Première salle DOLBY CINEMA en France !

Message » ven. 22 juin 2018 - 15:49

hortson a écrit :Conclusion de tout ce bazar. Le cinéma c'est un film en 35m/m projeté sur un écran avec de la pellicule et un format déterminé 1.37-1.66-1.85-2.39. voir du 70m/m. Le reste n'est que de la M.... et destiné à attirer le spectateur qui n' y comprend rien et consomme cette M... Attendons l'avenir ce sera encore pire. Le cinéma est MORT.


Pas d'accord, en 35mm (et en 70mm), les "bricolages" de l'image étaient aussi courants (voire plus) qu'en numérique : Panoramique "sauvage" d'une image 1.33, 1.85 sans caches projeté en 1.33 avec micros en prime... J'ai fait des remplacements dans beaucoup de salles au début des années 70, je peux vous assurer que c'était pire. D'ailleurs la plupart des salles avaient 1.66 (parfois bricolé à 1.5 ou 1.8 pour remplir l'écran) et scope point. Moi je trouve globalement que c'est mieux aujourd'hui !!

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » jeu. 5 juil. 2018 - 12:42

Bonjour tout le monde

Je suis allé à la salle Dolby de Lyon-Vaise pour la première fois, c'était aussi la première fois que je regardais quelque chose en 3D (!!!). Comme j'avais déjà vu Jurassic World: Fallen Kingdom une fois, je voulais juste profiter la place à tarif réduit de la Fête du Cinéma pour tester une des rares séances Dolby Cinema en VOST sans craindre que la 3D me gâche l'expérience du film vu que je le connaissais déjà, et que je pouvais partir avant la fin à cause des horaires des transports publics pas compatibles avec l'horaire de la séance. Force est de constater que je n'aime pas la 3D :lol:.

En revanche j'ai trouvé la netteté de l'image très impressionnante, et ce malgré les lunettes bien pourries, floues (usure?). J'ai passé mon temps à les enlever et apprécier des scènes lorsque les deux champs (c'est le bon terme?) s'alignaient dans certaines parties de l'image et rendaient des éléments parfaitement nettes sans lunettes.

Et pourtant, si j'ai bien compris, le DCP étaient forcément en 2K, puisqu'il n'y a pas de DCP 3D en 4K. Est-ce toujours vrai, même pour les versions Dolby Cinema? D'ailleurs je ne sais pas si ce film est distribué en DCP 2D 2K uniquement ou 4K aussi.

L'écran est très grand, dans le temps dans cette salle il faisait 20,66 x 8,87 m (données trouvés dans une fiche de Côté Cinéma) mais je ne sais pas s'ils ont conservé le même écran après la reconversion de la salle. C'est pas impossible, vu que ces dimensions donnent un ratio d'aspect de 2.33, et j'ai bien constaté qu'il y avait deux bandes noires toutes fines en haut et en bas vu que le film était en scope (2.39).

Je ne sais pas ce qui explique la netteté des images, malgré le DCP 2K (a priori), dans un écran si grand. Est-ce le grading, procédé Dolby Vision en termes de luminosité / contraste / plage dynamique?

Pourriez-vous me confirmer qu'il s'agit bien de deux projecteurs laser en simultanée dans ce système? Est-ce que cela pourrait expliquer cette netteté? En tout cas, autre que cet aspect, c'était vraiment appréciable que l'image soit beaucoup plus lumineuse que d'habitude car les projections moitié grises dans les salles conventionnelles me gâchent beaucoup l'expérience de sortir de chez moi et aller au cinéma (que ce soit des multiplex ou art et essai, donc presque toutes les salles). Vivement que le laser soit plus adopté, du moins dans les plus grandes salles de multiplex.

Pour ce qui est du son, je manque de recul, n'étant pas habitué au Dolby Atmos, (et même pas trop au 7.1 a minima), c'est sûr que la puissance avait la patate, mais autre que cela, en termes de rendu acoustique je ne saurais guère juger. C'est sans doute chouette de voir les différents sons se balader partout, je l'ai surtout remarqué au plafond, à cause du système Atmos, mais je ne sais pas pour la qualité.

Malheureusement il n'y aurait pas a priori de projet d'ouverture d'autres Dolby Cinema en centre ville (Bellecour, La Part-Dieu) ce qui rend les opportunités de pouvoir profiter très rares (en tout cas pour moià) vu que l'accès à cette salle de Vaise n'est pas terrible si on n'a pas de voiture, et l'ambiance le soir n'était pas la plus calme (c'était le bronx dans le hall, dont l'entrée est libre et les machines de jeux sont donc accessibles à tous les jeunes qui ne sont pas vraiment cinéphiles :lol:

Bonne journée
Modifié en dernier par kamaleon le jeu. 5 juil. 2018 - 12:56, modifié 3 fois.

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » jeu. 5 juil. 2018 - 12:50

[Désolé, j'ai appuyé sur répondre au lieu de éditer du coup je me retrouve avec un doublon. C'est dommage que l'on puisse pas effacer des messages dans ce forum.]

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 5 juil. 2018 - 19:49

Clique sur le point d'exclamation en haut à droite de ton message pour le signaler à l'administrateur du forum, si tu veux le faire effacer.

À ma connaissance Fallen Kingdom c'est des DCP 2K.

La netteté, comme tu le pressens, n'est pas qu'une affaire de résolution ou d'exactitude optique. Un meilleur contraste donne matière au cerveau à mieux interpréter ce qu'il voit.

Autre exemple… si tu regardes les 24 photos qui composent une seconde d'images animées, tu constateras qu'elles peuvent être toutes un peu floues sur les parties en mouvement ( flou de bougé ) et pourtant quand tu regardes la séquence animée, ton cerveau reconnaît les éléments en mouvement et t'en donne une compréhension « nette ». C'est aussi pour cela qu'un dessin animé ou du stop-motion, quelle que soit la cadence, paraît moins fluide ( hors traitement informatique ).

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 5 juil. 2018 - 20:02

kamaleon a écrit :Revenons à notre exemple Blade Runner 2049.
Image
"When you see Blade Runner 2049 in IMAX this weekend, you’ll experience more of the action than in any other format. Only in IMAX will the entire film be specially formatted and presented in an expanded 1.9:1 aspect ratio. This means that the movie will fill more of the screen, and fans will see 26% more of the image in IMAX than standard theatres."

Baratin de dossier de presse ( avec illustration mensongère de surcroît ). Ce qui importe c'est de savoir dans quel ratio d'image le film à été tourné. S'il est différent du ratio projeté au final, il y a mathématiquement des coupes dans l'image initiale. Quand bien même l'image remplit toute la toile, ça ne sera pas l'image telle qu'elle a été cadrée au départ.
Image

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » jeu. 5 juil. 2018 - 23:45

Je ne crois pas une seconde que les versions IMAX de certains films récents qui font objet d'une release en flat pour les salles IMAX et en scope pour toutes les autres, recadrent le flat à partir du scope de départ. là ça serait vraiment de l'énorme foutage de gueule et effectivement du mensonge malhonnête. Non, je suis persuadé que c'est le contraire. :wink:

Je comprends le sens de ton illustration, mais encore une fois, c'est la version scope qui a moins d'image en haut et en bas, et tout autant sur les côtés que la version IMAX flat. :wink:
On peut d'ailleurs le constater sur des films comme Batman vs Superman et autres, quand l'aspect change en cours de route dans les salles IMAX, c'est sur le haut et le bas que ça se passe, pas sur les côtés :)
Pour certains films lorsqu'ils sont édités en bluray on les fait passer du scope au 1.77 en cours de route, histoire de remplir la totalité de la surface des télés.

Après je suis d'accord que les phrases "ça remplit plus l'écran" c'est du blablabla puisque ça dépend si la toile du cinéma est au format flat ou scope... :lol: :lol: (ou entre deux, parfois?) mais là pour le coup c'est vous qui allez me renseigner. Est-ce qu'il y a bel et bien les deux formats d'écran présents dans les cinémas en France, ou plutôt un seul (scope?)

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » ven. 6 juil. 2018 - 2:09

Je comprends le sens de ton illustration, mais encore une fois, c'est la version scope qui a moins d'image en haut et en bas, et tout autant sur les côtés que la version IMAX flat.

À têtu, têtu et demi :lol: On ne perd rien de l'image en iMax, si et seulement si le film ( ou telle scène ) a été cadré dès le départ en iMax. CQFD.
Si on prend n'importe quel autre ratio, pour remplir une toile iMax on coupera forcément de l'image quelque part
( gauche droite si ratio > 1,90, haut bas si r < 1,90 ).
D'où ces changements de cadre en cours de film. Pour conserver toute l'image initiale plutôt que de la recadrer en lui enlevant des morceaux. C'est bien qu'on considère ce cadre initial voulu par le réalisateur comme quelque chose d'entier, complet. Changements de cadre que je trouve affreux et me sortent du film - sauf si ça a « du sens » avec l'histoire racontée…

Les 2 formats de toile sont présents. Parfois dans un même complexe. Et même d'autres ratios. Et normalement on se débrouille toujours pour que l'image projetée remplisse soit toute la hauteur soit toute la largeur ( le plus grand possible ), soit les deux ;-) Sauf dans le cas de ces DCP de merde conçus uniquement pour du flat :
- l'ile aux chiens récemment avec ses sous-titres sous l'image,
Image*
- transformers 5 avec son scope dans du flat pour garder les scènes iMax… du coup sur une toile scope, image riquiqui les 3/4 du film.
Image*
*grrr… la preview sur postimage ne respecte pas le ratio, cliquer pour zoomer et avoir les bonnes proportions. La vignette est ok.

Pour Blade Runner 2049 je n'arrive pas à trouver l'info, les caméras utilisées étaient des Arri Alexa Mini, Super et XT, ça ne dit pas si des scènes ont été photographiées, composées et mises en scène pour un cadre 1.90 ou s'il y a eu recadrage sous la supervision du réal.
En tant que spectateur le voir en scope ne m'a jamais donné la sensation qu'il pouvait y manquer quoi que ce soit.

Et vu le peu de respect de l'industrie pour les travailleurs ( qu'il s'agisse de réalisateurs, photographes ou projectionnistes ) j'ai un énorme doute quant à la bonne foi des choix techniques effectués pour l'exploitation en salles, même iMax.

Victoria5

Messages : 636
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » ven. 6 juil. 2018 - 8:21

A part quelques modèles, les ARRI Alexa (et notamment la Mini et la XT) ont un capteur 1.33. Apparemment en Open Gate, c'est même du 1.5.
On retombe sur le débat qui a fâché il n'y a pas longtemps, sur la différence entre le cadre du capteur et le cadre du film, qui est un choix technico-artistique indépendant du capteur.

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » ven. 6 juil. 2018 - 11:04

Coeur Noir a écrit :À têtu, têtu et demi :lol: On ne perd rien de l'image en iMax, si et seulement si le film ( ou telle scène ) a été cadré dès le départ en iMax. CQFD.


Qu'est-ce que c'est agaçant les phrases qui terminent par CQFD. lol. C'est pas parce que vous avez de l'assurance en ce que vous dites que ce n'est pas faux. En plus, vous vous êtes trompé, non? C'est l'image IMAX dans les exemples qu'on discute ici qui contient plus d'information, pas le contraire. Je ne comprends pas cette polémique. Les versions IMAX (flat) de ces films récents ont plus d'information que les versions cinemascope point barre. Il n'y a pas de mensonge ni tromperie. D'ailleurs, je partais du principe que quand ils disent que grâce au format spécial flat (ne parlons même pas du 1.43) pour les cinémas IMAX, l'image remplit plus de surface de projection, c'était évidemment faux lorsque le format de la toile est en scope. Mais entretemps je viens de me rendre compte que ce n'est pas tout à fait faux, puisque les toiles dans les cinémas IMAX sont toutes en flat (voire 1.43) et jamais, jamais en scope. Donc, en effet quand ils disent "This means that the movie will fill more of the screen, and fans will see 26% more of the image in IMAX than standard theatres" ils ont raison, puisque les toiles dans les cinémas IMAX ne sont jamais en format scope. 26% d'image en plus par rapport aux salles équipées de toiles scope (ou autres formats bâtards) c'est tout à fait vrai. 26% de l'écran en plus, c'est vrai aussi, dans les salles IMAX, par rapport à un film scope projeté dans la même salle.

Pour Transformers 5, le ratio change de scope à flat dans les salles non-IMAX? Si oui, effectivement là ça change la donne si l'écran de la salle est en scope.

D'ailleurs, à ce propos, je vous remercie des explications sur les formats des toiles, c'est bien ce qui me semblait mais je n'étais pas sûr. Vraiment, merci. :D

Le cadre de tournage des films peu nous importe ici, puisque nous sommes en train de comparer tout simplement les formats de projection IMAX. Dans nos cas précis, deux formats seulement, flat et scope, il n'est pas question de 1.43 qui concerne encore moins de films.. Le débat sur l'intention du réalisateur, les choix techniques imposés par le matériel utilisé sont aussi intéressants (par ex. si anamorphique, ou Super 35 en argentique, ou si Open Gate lorsque les caméras numériques ont des capteurs en 1.33, ou si capteur 8K wide (ou 4K, ou 3.4K, etc) mais on recadre en post pour master en 4K (ou 2K), etc, etc, etc) mais en l'occurrence on discute juste du format de projection. :D
Modifié en dernier par kamaleon le ven. 6 juil. 2018 - 11:33, modifié 1 fois.

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » ven. 6 juil. 2018 - 11:29

Ou alors, donnez-moi des exemples concrets de films (tournés avec équipement estampillé IMAX ou pas) où l'on peut effectivement démontrer que l'image flat destinée à la projection exclusivement en salle IMAX contient moins d'information que l'image scope destinée à la projection partout ailleurs.

Je parie qu'il n'y en a pas. Je parle bien d'IMAX uniquement, hein, pas de n'importe quel autre film présenté en flat partout. Hormis erreurs des projectionnistes, bien évidemment.

Et encore, pour prouver qu'il y aurait tromperie, il faudrait ensuite démontrer des dossiers de presse ou pubs où ils disent que ces films contiennent plus d'information en salle IMAX. A mon avis, on ne s'amuse pas à faire ce genre de tromperie. Il y aurait sûrement très vite des procès de la part de la concurrence d'IMAX.

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » ven. 6 juil. 2018 - 11:44

Je suis en train de chercher pour Transformers 5, en effet, c'est un cas particulier puisqu'il est censé passer de scope à flat en cours de route, dans toutes les salles si j'ai bien compris. Image Ce qui nous amène à des aberrations en salle scope puisqu'on voit du scope letterboxed dans un container flat, perdant donc une énorme partie de la surface de la toile. :? :shock: :roll: Comme Coeur Noir a démontré.

Mais encore, il y aurait tromperie de la part d'IMAX uniquement s'ils avaient fait la promotion du film telle que dans l'image que j'ai postée de Blade Runner. Ce qui n'est pas le cas, à moins que je l'ai loupée.

alexios

Messages : 103
Enregistré le : jeu. 21 mai 2015 - 19:54

Message » ven. 6 juil. 2018 - 11:57

Deakins (DP de Blade Runner 2049) avait dit sur son site que le film était pensé pour du scope. Après je ne m'y connais pas du tout en technique, mais je suis sûr qu'on peut se focaliser sur un cadre scope pendant le tournage, et puis étendre le cadre en post-prod IMAX vu que la caméra capte nativement plus d'image en hauteur.

Ensuite je comprends le peu de confiance porté aux messages marketing de IMAX, mais sur la question des ratios, force est de constater qu'ils sont plutôt honnêtes. Quand un film en scope a une version IMAX avec des sequences en 1.90 (ou même 1.43), il y aura "plus d'image" (et non un crop ridicule) dans la version IMAX que celle standard. Non mais imaginez 30 secondes qu'un real accepte que le quart de son image scope soit coupée pour une version IMAX...en revanche, ajouter du superflu en haut et en bas, ma foi pourquoi pas.

Tout ça pour dire que, peu importe la technique utilisée (tournage en 1.9 ou 1.43 puis crop pour le 2.4 standard, ou tournage en open-gate pour garder une version 1.9 pour l'IMAX et un 2.4 pour le non-IMAX), ils ont raison de dire qu'il y a plus d'image en IMAX. Après l'arnaque est sur le choix de l'image utilisée un peu plus haut. Je doute qu'il y ait un seul plan scope dans le film qui coupe la tête de Ryan Gosling...

Enfin à propos des "scope in flat", ça me rappelle aussi certains films 3D en scope mais qui dont certains effets 3D s'étendent sur le flat imposant donc un DCP scope in flat. Une belle aberration sur les toiles scope.

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » ven. 6 juil. 2018 - 12:24

alexios a écrit :Ensuite je comprends le peu de confiance porté aux messages marketing de IMAX, mais sur la question des ratios, force est de constater qu'ils sont plutôt honnêtes. Quand un film en scope a une version IMAX avec des sequences en 1.90 (ou même 1.43), il y aura "plus d'image" (et non un crop ridicule) dans la version IMAX que celle standard. Non mais imaginez 30 secondes qu'un real accepte que le quart de son image scope soit coupée pour une version IMAX...en revanche, ajouter du superflu en haut et en bas, ma foi pourquoi pas.

Tout ça pour dire que, peu importe la technique utilisée (tournage en 1.9 ou 1.43 puis crop pour le 2.4 standard, ou tournage en open-gate pour garder une version 1.9 pour l'IMAX et un 2.4 pour le non-IMAX), ils ont raison de dire qu'il y a plus d'image en IMAX. Après l'arnaque est sur le choix de l'image utilisée un peu plus haut. Je doute qu'il y ait un seul plan scope dans le film qui coupe la tête de Ryan Gosling...


Entièrement d'accord! :D :D

alexios a écrit :Deakins (DP de Blade Runner 2049) avait dit sur son site que le film était pensé pour du scope.


Absolument, et même d'ailleurs si on fait plusieurs versions, même si l'intention principale du réalisateur (ou DP ou autre) n'est pas le scope, il faudrait bien évidemment faire de sorte que la version scope soit aussi très correcte, puisqu'au final c'est la version qui concerne l'écrasante majorité des salles. :)

Toujours est-il que la polémique ici est que certains disent que la version flat (ne parlons même pas de la 1.43) contient moins d'information que la version scope. C'est une question objective indépendante des considérations ou intentions subjectives du réalisateur. Je parle bien d'information au sens brut, peu importe le but ou la valeur de cette information. Par ex, si le réalisateur estime que c'est fondamental pour la scène, ou si ça ajoute juste des éléments du décor peu (ou pas importants) pour la scène, etc.

Je suis aussi persuadé que pour certains films le surplus d'information destiné en exclusivité au IMAX relève entièrement de raisons commerciales et marketing et autres gimmicks et soit totalement superflu pour les réalisateurs et DP.

Après je ne m'y connais pas du tout en technique, mais je suis sûr qu'on peut se focaliser sur un cadre scope pendant le tournage, et puis étendre le cadre en post-prod IMAX vu que la caméra capte nativement plus d'image en hauteur.


Absolument, et pas qu'en IMAX, il arrivait parfois que les versions VHS ou DVD ou télé 1.33 contenaient d'information différente (en général en haut et en bas) de la version widescreen pour les cinémas, je crois d'ailleurs que quand on tournait en super 35 ça arrivait même souvent. Et même des fois ont le fait des années après, on a par exemple remasterisé à nouveau Apollo 13 pour une projection en 1.43 en salle IMAX argentique.

Et d'ailleurs ça arrive même parfois, mais là c'est encore un autre cas de figure, que certains films soient en flat exclusivement pour les salles IMAX, et en scope pour la sortie blu-ray, mais en 16/9 pour certaines chaînes de télé :shock: :shock: Batman vs Superman en est un exemple, il y a des enregistrements télé en 16:9 qui circulent sur internet apparemment. Ou blu-rays de certains pays (la Corée pour Batman vs Superman). 16/9 avec plus d'information que la version scope bien entendu. Pas 16/9 recadré à partir du scope.

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » ven. 6 juil. 2018 - 12:35

Encore un autre cas de figure, des films sortis en DVD à la fois en 4:3 et wide, où le cadrage 4:3 n'est pas juste un pan & scan qui coupait les côtés du widescreen. Plein d'images à l'appui:

https://www.movie-censorship.com/report.php?ID=1451

vekoma

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 4992
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Message » ven. 6 juil. 2018 - 13:13

Tout ça me rappelle plein de discussions sur le forum, le sujet est régulièrement abordé :roll:

Bon bah si, IMAX ne se l'était pas caché, ça lui est déjà arrivé de rogner du SCOPE pour remplir son cadre FLAT. James Bond SKYFALL, le film a été converti en IMAX à la dernière minute, de l'open-matt était disponible, mais les effets spéciaux n'avaient été cadré qu'en SCOPE. Du coup, le format constant était bien du FLAT, mais on gagnait de l'image en haut et en bas uniquement pour les scènes sans CGI, et avec CGI image zoomée en perdant du contenu à gauche et à droite.