Critiques de films

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Critiques de films

Message » sam. 18 mars 2017 - 21:24

La fin est un peu bizarre non? D'un coup, une impression de second degré qu'on avait pas du tout jusqu'alors (je dis mais j'ai bien aimé aussi.)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

vekoma

Avatar du membre
Messages : 4968
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Message » sam. 18 mars 2017 - 21:34

Tu veux dire la toute fin?
Pour moi la fin est cohérente, connaissant le visage de l'acteur jouant le père, dès le début du film une cicatrice entre son nez et sa bouche interloque, la fin révèle tout, c'est dantesque. La musique est puissante, des vrais scènes d’anthologie.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 16 avr. 2017 - 22:31

Le documentaire l'Opéra m'a tenu en haleine comme rarement! bananes030
Si vous aimez et connaissez l'Opéra, vous pourriez être déçu ou frustré. Ou pas! Et puis si vous n'y connaissez que dalle, vous pourriez être scotché
quand même!
Moi je n'en consomme pas, et je ne connais pas le lieu (Opéra de Paris) mais cette plongée dans une ruche qui ne vit que pour son art m'a provoqué immédiatement - et jusqu'à la dernière seconde - un sentiment de suspense et d'urgence permanents tout à fait captivants.
Au delà du sujet, il y a le moment! Le réalisateur à capturé le quotidien des lieux lors d'une saison dense et riches en événements (attentats sur le sol français, manif "nuit debout" grèves nationales...)
Et tous ces moments volés... la hiérarchie qui fait face à des préavis de grève, à la démission du chef de ballet, à un chanteur qui annule à j-2, et puis... la solitude d'un chanteur "qui s'est trouvé nul" l'émotion de voir toute l'enfance dans la maladresse de musiciens venus de Z.E.P., l'essoufflement en coulisse d'une danseuse qui était si gracile sur scène, et voir une chanteuse poser tout son charisme en passant le rideau pour s'éponger les aisselles!!! :mrgreen:
Bref, palpitant. Pour moi.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

vekoma

Avatar du membre
Messages : 4968
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Message » dim. 11 juin 2017 - 13:17

Wonder Woman
Scarlett Johanson peut aller se rhabiller!!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 11 juin 2017 - 14:07

Se rhabiller? Surtout pas malheureux :oops:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

vekoma

Avatar du membre
Messages : 4968
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Message » dim. 11 juin 2017 - 14:18

Le film dans son ensemble n'est pas exceptionnel, mais l'actrice est quand même très bonne, je trouve ^^
pas snob comme Scarlett en tout cas :roll:

Victoria5

Messages : 607
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 12 juin 2017 - 9:50

Lynda Carter est irremplaçable, Gal Gadot n'est qu'un ersatz, une pâle copie, un triste avatar !!!

Phane

Avatar du membre
Messages : 1242
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » lun. 12 juin 2017 - 15:57

Victoria5 a écrit :Lynda Carter est irremplaçable


Yes !!! Linda Carter President !!!

Image
ImageImageImageImage

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » lun. 26 juin 2017 - 12:52

It Comes At Night: Petit film de grosse tension, minimaliste et rigoureux. Ça ne raconte pas un truc incroyable, mais on est bien scotché par l'ambiance suspendue et les menaces flottantes.
Pour ceux qui ont pu voir et apprécié "Krisha" (du même réal, un genre de Tatie Danielle plus trash) il se confirme qu'on tient là un jeune metteur en scène à suivre.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » ven. 30 juin 2017 - 8:54

Si on vous a dit que LE GRAND MÉCHANT RENARD était un «super film pour les gosses», n'en croyez rien!
C'est un super film pour tout le monde! A voir absolument. ola
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2444
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » jeu. 6 juil. 2017 - 22:40

Vu !

Le grand méchant renard : on perd vraiment quelque chose au passage de la BD au film. Pas très bien encore identifié quoi. Peut-être le figé des expressions des personnages. Peut-être le cadrage, on passe d'un format quasi carré des cases à un large 1.85, donc de ça :
https://www.avoir-alire.com/IMG/jpg/le_ ... nche03.jpg
à ça :
http://www.focusonanimation.com/wp-cont ... ari-01.jpg

Comme on peut le voir, un autre choix esthétique a été fait pour le film, celui de remplir l'espace scénique avec du décor alors que dans la bd, le décor était plutôt esquissé et la manière de Mes voisins les Yamada.

Par ailleurs, le côté 3 sketchs raboutés me semble aboutir à une moins grande cohérence d'ensemble qu'un Ernest et Célestine, au hasard.

Néanmoins, c'est chouettos. :-D

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2444
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » jeu. 6 juil. 2017 - 22:52

Vu !

L'amant d'un jour de Philippe Garrel : Bah, heu, si tu retires le scope noir et blanc très contrasté, le grain du 35mm (exploité en numérique bien sur), il te reste une petite chronique des sentiments amoureux, juste fine. Ni pluche, ni moinche.

Bon, et sinon, Garrel vire vieux libidineux, il est évident que dans son film il se donne le rôle du séducteur malgré lui. Pygmalion toumenté par les jeunettes. Il faut croire que c'est le propre des grands réals d'en arriver là, cf Clouzot, Kubrick, Antonioni, qui avec l'âge avancent à découvert et dévoilent de manière impudique et grossière leurs fantasmes qui faisaient le sel de leurs oeuvres quand leurs pulsions sexe-primaient de manière détournée.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 6 juil. 2017 - 23:13

affiche-cine a écrit :Vu !Le grand méchant renard : on perd vraiment quelque chose au passage de la BD au film. Pas très bien encore identifié quoi.

J'entends tous tes arguments, mais j'en reste à juger le film, et pas l'adaptation. D'autant plus facilement que je ne connaissais pas la B.D. Quelles que soient les pertes, c'est l'éclate.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6997
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 6 juil. 2017 - 23:14

Bon et si je découvre que le bouquin est mieux, c'est génial!
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2444
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » jeu. 6 juil. 2017 - 23:22

Ok, j'ai compris : j'achète un stock de la BD Le grand méchant renard et j'en offre à tout le monde ! :-D