Conjuring 2 et le public

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
vekoma

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 4972
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Conjuring 2 et le public

Message » ven. 1 juil. 2016 - 21:11

Bonsoir,

Il parait que c'est de nouveau le bordel absolu dans les salles avec ce film, qui malheureusement ramène un public de sagouin qui ne peut s'empêcher de saccager les séances...

UGC n'a carrément pas sorti le film dans leurs salles.
Plein de séances ont été annulé dans les grands groupes depuis mercredi...

Moi-même ayant vu mardi soir le film dans le cadre d'une soirée spéciale 1+2, impossible d'être tranquille, nous étions 5 dans la salle pour le 1, dont un groupe de 3 k-s.o.s insupportables, et environ 300 pour le 2, moult commentaires à voix haute, infernal... (mais sono en dolby atmos qui calmait par intermittence...)

http://cineday.orange.fr/actu-cine/conj ... qJn4V.html

http://www.20minutes.fr/culture/1877735 ... reur-salle

pfff... ça craint....

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » ven. 1 juil. 2016 - 22:53

Ouep. C'est une plaie pour le cinéma de genre. Dès qu'un film atteint une certaine popularité, en tant que « salle » on s'inquiète.
Caroline Vié a écrit :La tendance consistant à mettre des tweets critiques sur les affiches n'a rien arrangé. Les distributeurs encouragent jusqu'à un certain point le bordel dans l'espoir de créer du buzz. Filmer les réactions du public dans les salles, les encourager à tweeter pendant le film lors des avant-premières est devenu courant. La responsabilité des distributeurs me semble évidente ! À force de flatter les mauvais instincts des gens, histoire de créer de la pub gratuite, on ne peut plus les contrôler !

C'est un problème.
L'autre étant l'interdiction ( moins de 12 pour Conjuring 2 ) : c'est avant même la séance un sujet de ( grosse ) discorde dès la caisse avec la famille Machin venue au complet pour ce film… qui dans ce cas estime qu'il est interdit d'interdire… mais applaudira qu'on interdise un film à cause d'une quéquette un peu trop dure ou une foufoune un peu trop moite…
C'est hélas assez à l'image d'autres « acteurs » de la vie publique qui jettent de l'huile sur le feu, attisent les haines, catégorisent, communautarisent…
…ça n'est absolument pas propre au cinéma / cinéma de genre.
Et ce n'est sans doute pas non plus un hasard si les films touchés par ce genre de débordements débiles ont en commun un certain socle de croyances et mythologies : ils attirent des spectateurs sensibles à l'embrigadement ( marketing, idéologique, religieux… )

Dolby

Avatar du membre
Messages : 319
Enregistré le : lun. 10 déc. 2007 - 23:56
Contact :

Message » sam. 2 juil. 2016 - 0:02

Coeur noir, tu as vraiment bien résumé.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7004
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 2 juil. 2016 - 0:31

As usual
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7004
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 2 juil. 2016 - 0:38

Et c'est pas avec le sous-effectif généralisé du cinéma-du-21-ème-siècle-qui-marche-tout-seul qu'on va réussir à mobiliser du personnel sur la surveillance du bon déroulement d'une séance... :?
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!