formation italienne

formation cap projectionniste, habilitation electrique, SSIAP, etc ...
Répondre
Messages : 1
Enregistré le : mar. 18 juin 2013 - 15:05

formation italienne

Message

Bonjour,
quelqu'un a idée si j'ai le droit de faire le projectionniste en France avec une habilitation obtenue en Italie? C'est à dire que j'ai l'équivalent du CAP mais obtenu en Italie.

Merci!
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: formation italienne

Message

a priori il n'y a pas de soucis (l'europe, blabla bla,)...
Messages : 1514
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Re: formation italienne

Message

a priori il n'y a pas de soucis (l'europe, blabla bla,)...
Donc, si je comprends bien, on établit, en France, une distortion de concurrence
concernant la fonction de projectionniste. En effet un projectionniste de nationalité
française DOIT avoir le fameux CAP pour pouvoir exercer sa profession. Or l'Europe
prévoit la libre circulation des travailleurs. Donc, par exemple, un projectionniste
belge (qui n'a rien d'équivalent au dit CAP) peut venir travailler en France par
dérogation. Le projectionniste de nationalité française est donc de facto
défavorisé par rapport à un projectionniste étranger qui souhaite exercer en France.

Remarquez que les bizarreries européennes ne s'arrêtent pas là.
En France, si un automobiliste français commet une infraction au code de la route
il peut être pénalisé par la perte de points sur son permis de conduire. Sur la même
route un automobiliste belge peut, lui, commettre toutes les infractions qu'il veut
vu que le permis belge n'a aucun point et est délivré "à vie".
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: formation italienne

Message

gustavo a écrit :a priori il n'y a pas de soucis (l'europe, blabla bla,)...
Ce n'est que supposition... après je ne connais pas la loi. Je pense que ce qui peut eventuellement poser problème c'est savoir s'il existe dans la formation italienne un volet sécurité d'un établissement recevant du public. Je pense que c'est ça que vont considérer en premier les autorités. Après je vois pas pourquoi un projectionniste italien ou russe ne pourrait pas travailler en France s'il est formé au même métier. Cinémecanica c'est italien.
Puis reste à trouver le taf déjà, et ça, français ou étranger, c'est pas gagné.
NOSTROMO a écrit : Donc, si je comprends bien, on établit, en France, une distortion de concurrence
concernant la fonction de projectionniste. En effet un projectionniste de nationalité
française DOIT avoir le fameux CAP pour pouvoir exercer sa profession. Or l'Europe
prévoit la libre circulation des travailleurs. Donc, par exemple, un projectionniste
belge (qui n'a rien d'équivalent au dit CAP) peut venir travailler en France par
dérogation. Le projectionniste de nationalité française est donc de facto
défavorisé par rapport à un projectionniste étranger qui souhaite exercer en France
Le cas italien semble different puisque Ivan dit avoir une habilitation qui est l'équivalent du CAP.

De même, un projectionniste français peut se servir de son diplôme, son "savoir faire sur le papier" pour exercer à l'étranger, ce qui peut être un gage de confiance pour un employeur envers un projectionniste français à l'etranger qui cherche un boulot....
Répondre