3D sans gosthing?

Titi del Atrium

Avatar du membre
Messages : 291
Enregistré le : mar. 30 août 2011 - 11:49
Localisation : Dans une Galaxie lointaine, très lointaine.....

Re: 3D sans gosthing?

Message » mer. 20 avr. 2016 - 11:18

musidora a écrit :
Titi del Atrium a écrit :le problème pour un mono salle comme celui de Stef89, et comme le mien, c'est que pour avoir des sorties nationales comme Star Wars 7 il faut avoir un certain nombre de projections et avec 80% de 3D ... du coup nombre de petits cinémas n'ont pas de SN et perdent de la clientèle au profit des Grosplexes qui peuvent de permettre de faire toutes les versions possibles dans plusieurs salles !


Attends, attends, les distributeurs font du chantage a la 3D, pour de vrai? :o
ou alors j ai pas compris quand tu dis "et avec 80% de 3D"... t es pas en train de dire qu il y a un quota de 3D a la distribution et que le nombre de DCP de chaque catégorie ne varie pas selon la demande, mais qu il y a une offre limitée? Le numérique n a décidemment rien pour lui, si on ne peut pas avoir un peu plus de souplesse dans l offre des formats...


pour nous c'étaient les conditions pour avoir SW 7 en sortie nationale ...j'ai même vu circuler une pétition d'un projectionniste d'un cinéma indépendant qui protestait contre ces conditions d'attribution des copies pour SW 7 favorisant les groplexes
que la Farce soit avec vous !

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 20 avr. 2016 - 12:12

Mouais… SN = programme plein pôt, il est où le problème ? Ça a toujours été comme ça… même du temps du 35mm. Oui ça favorise les multi-salles et avant ça favorisait les ententes de programmation (qui étalait une copie sur plusieurs semaines / plusieurs salles) face à des monosalles qui se programment toutes seules, en dehors de toute forme de réseau… Disney n'a rien inventé.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 20 avr. 2016 - 16:04

Je suis d'accord, et la lutte acharnée pour montrer des blockbusters dans les petites salles en même temps que les circuits ne me semblent pas si vertueuse. C'est bien que sa se sache, qu'on dise au grand jour que les distribs ont pitêtre des politiques de soutien aussi - ce qu'on reproche tant à des franges marginales de l'exploit'... De là à lancer une pétition c'est autre chose. Mais on peut tout de même regretter que la dématérialisation ne change en rien les rapports de force alors que c'était un des arguments de son incontournabilité...
Je n'y ai jamais vraiment cru, mais il y a tout de même une catégorie d'exploitants qui peut déchanter.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mer. 20 avr. 2016 - 17:14

MOSS a écrit : Mais on peut tout de même regretter que la dématérialisation ne change en rien les rapports de force alors que c'était un des arguments de son [i]incontournabilité


Voila. Je ne dis pas que c est pire que le 35, mais dans le package de mensonges sur les vertus du numérique il y avait quand meme une plus grande flexibilité de l offre de copies (un DCP coute moins cher qu une copie en terme de production, de transport, etc). Cela a l air de n avoir rien changé du tout de ce coté la, et c est donc une chose de plus a regretter.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 20 avr. 2016 - 18:17

Bien d'accord avec vous… avec un bémol cependant : tout cela n'est qu'affaire de volontés commerciales / politiques / éditoriales, de la part des distributeurs autant que de la part des exploitants…

Certains ont abordé la question du numérique avec prospective, intelligence et stratégie pendant que d'autres se sont arc-boutés sur de vieux schémas en se braquant sous prétexte qu'on leur imposait une nouvelle technologie sans même parfois chercher à la comprendre.

Les rapports de forces n'ont pas changé parce que "fédérer" des exploitants relève du miracle - la position fédérale officielle du "hâtons-nous d'attendre" a laissé le champs libre aux plus "lourds" avec la catastrophique intervention du législateur ensuite…

…ça pour dire que ch'uis pas d'accord avec l'expression "package de mensonges sur les vertus du numérique" :
1- des opportunités n'ont pas été saisies à temps, car les vertus étaient à portée de main
2- le mensonge est plutôt à traquer du côté de l'attentisme voire du conservatisme d'une part de la profession…