avatar en 3D

hortson

Auteur du sujet
Messages : 395
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

avatar en 3D

Message » lun. 11 mars 2013 - 14:54

Salut à tous. Le vieux de la vieille que je suis va vous donner son sentiment et vous faire bondir. J'ai eu l'occasion, la semaine dernière, de voir Avatar en 3D dans un petit cinéma qui en a fait la reprise pour deux séances.
Premièrement, la 3D avec lunettes bouffe énormément de lumière. Si on enlève les lunettes pendant la projection on a un écran trés lumineux d'autant qu'ayant discuté avec le projectionniste, pour une diffusion en 3D il augmente la puissance du xénon mais il n'a pas pu m'en préciser la puissance.
Deuxièmement, 2 heures 44 avec les lunettes sur le nez, c'est pénible et ça oblige à changer maintes fois de position sur le fauteuil et à bouger les lunettes.
Troisièmement, la 3D n'apporte pas grand chose à l'histoire. Le plus spectaculaire pour moi a été les sous titres qui se baladent dans la salle.
Après le numérique 2D (Django) je voulais voir un film en 3D, histoire de ne pas mourir idiot. Heureusement, je n'ai payé que 5,70 euros (lunettes comprises) mais pour rien au monde je ne mettrais pas 13 euros voir plus pour voir un film en 3D.

valium

Avatar du membre
Messages : 1553
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Message » lun. 11 mars 2013 - 16:02

Cher monsieur,
Est-ce à dire que vous critiquez de la sorte l'une des toutes dernières et non des moindres innovations, que dis-je, REVOLUTION dans le domaine cinématographique ?
Voulez-vous nous signifier par là que nos efforts d'investissement, d'organisation autour de cette REVOLUTION sont vains et sans fond ? Insinuez-vous par vos propos que la chaîne entière de l'exploitation cinématographique s'est faite délester de quelques milliers d'euros par salle (milliers d'euros heureusement vite remboursé par nos chers spectateurs...) pour une technologie pointue qui,finalement, n'apporte de plaisir qu'à une poignée de boutonneux adolescents qui préfèrent se tripoter dans la salle que d'admirer nos belles images en trois D, et rien au Cinéma ???
Si tel est le cas, sachez que nous sommes nombreux à partager votre avis ... :mrgreen:
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

supercastor

Messages : 41
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 - 8:47

Message » lun. 11 mars 2013 - 20:49

La perte de luminosité c'est "normal" : comme les lampes Xénon peinent à monter au delà de 40 000 Lumens (et c'est pas tous les jours qu'un projo envoie 40kL, le plus souvent c'est 10kL) la luminosité "derrière les lunettes" (la seule qui compte) plafonne à 4 voire 3 ou 2.5 footLambert, alors que la norme pour la 2D, c'est du 14 à 16 fL.

Ce n'est donc pas le film qui est à la ramasse, c'est le projo.

Christie a mis en avant un projo avec une lanterne laser capable d'envoyer 72 000 Lumens. De quoi faire de la stéréoscopie à 16fL (et pouvoir lire le journal pendant le film par la même occasion). Ce sera sans doute l'occasion de revenir au cinéma pour vous.
http://www.filmjournal.com/filmjournal/content_display/news-and-features/news/digital-cinema/e3id39cc9300be71113fd645d0d647a4ef0

Deuxièmement, 2 heures 44 avec les lunettes sur le nez, c'est pénible et ça oblige à changer maintes fois de position sur le fauteuil et à bouger les lunettes.
C'est marrant je connais des millions de personnes qui portent des lunettes plusieurs heures par jour et qui ne trouvent pas cela "pénible".

Troisièmement, la 3D n'apporte pas grand chose à l'histoire. Le plus spectaculaire pour moi a été les sous titres qui se baladent dans la salle.

Ben, si vous n'avez pas compris l'intérêt de l'utilisation de la profondeur de champ dans un film dont le but principal est de vous faire découvrir une "autre planète", je ne peux pas grand chose pour vous.

La stéréoscopie a trois grandes applications au cinéma :
- Le divertissement : par le jaillissement = pub Haribo, ou comme vous le dites, les sous-titres.
- L'immersion : la profondeur de champ, comme dans Avatar
- La mise en scène : L'histoire est racontée de façon stéréoscopique = Hugo Cabret.

Bizarrement, le public s'attend à la première alors que ce sont les deux dernières qui sont vraiment intéressantes.

NOSTROMO

Messages : 1514
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Message » lun. 11 mars 2013 - 21:48

La stéréoscopie a trois grandes applications au cinéma


Oui. Quand la dite stéréoscopie fonctionne correctement.

supercastor

Messages : 41
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 - 8:47

Message » lun. 11 mars 2013 - 21:57

C'est le boulot de la chaîne cinématographique.
Sur le Hobbit, le passage au HFR améliorait très largement l'expérience.

Une lanterne laser par dessus, et on aura sans doute quelque chose de vraiment bien.

Pour Avatar 2 ?

(Marrant que les défauts du 24im/s ou du grain de la pellicule n'attirent pas autant les critiques que ceux de la stéréoscopie :wink: )

valium

Avatar du membre
Messages : 1553
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Message » mar. 12 mars 2013 - 10:09

supercastor a écrit :C'est marrant je connais des millions de personnes qui portent des lunettes plusieurs heures par jour et qui ne trouvent pas cela "pénible".


C'est marrant je ne connais personne qui porte des lunettes 3D plusieurs heures par jour... :roll:

supercastor a écrit :Marrant que les défauts du 24im/s ou du grain de la pellicule n'attirent pas autant les critiques que ceux de la stéréoscopie :wink: )


Hihi, demande à Zap... :mrgreen:
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

Silvère

Avatar du membre
Messages : 213
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 - 12:22
Localisation : Près de la lanterne en hiver, sous la clim en été…

Message » mar. 12 mars 2013 - 12:15

En plus les personnes qui supportent le moins bien les lunettes 3D sont justement… les porteurs de lunettes. :|
Corrigez-moi !

valium

Avatar du membre
Messages : 1553
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Message » mar. 12 mars 2013 - 12:39

Oui, dont moi, ça fait deux paires de lunettes à porter... à quand les lunettes 3D personnalisées à correction du porteur ??? 776792
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

Silvère

Avatar du membre
Messages : 213
Enregistré le : ven. 1 juil. 2011 - 12:22
Localisation : Près de la lanterne en hiver, sous la clim en été…

Message » mar. 12 mars 2013 - 13:02

valium a écrit : à quand les lunettes 3D personnalisées à correction du porteur ???


Bientôt, avec « google glass » :mrgreen:
Corrigez-moi !

hortson

Auteur du sujet
Messages : 395
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » mar. 12 mars 2013 - 13:49

A L'attention de Supercastor, j'ai 71 ans et je porte des lunettes correctives depuis l'age de 16 ans sans aucune difficulté. Mais là 2h44 (durée du film) ça commençait vraiment à me peser sur le nez car il ne faut pas confondre lunettes de vue et lunettes 3D. Quant à la profondeur de champ, et, en tant que spectateur... un peu averti, je l'apprécie tout autant sans le relief 3D. Mais tous les points de vue sont acceptables autant le votre que le mien. C'est le but d'un forum. Mais je confirme que je ne paierai pas 13 euros ou plus pour aller voir de nouveau un film en 3D.

hortson

Auteur du sujet
Messages : 395
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » mar. 12 mars 2013 - 14:00

Et mème 5,70 euros prix que j'ai payé dans cette jolie petite salle de laquelle je voulais faire des photos (Salle et cabine) mais il semble qu'aujourd'hui une salle et une cabine de projection, c'est pire que Fort Knox. Le responsable du cinéma n'était pas présent et le projectionniste n'a pas voulu me laisser prendre des photos et encore moins me laisser entrer dans la cabine et ce n'est pas la première fois que cela m'arrive. De mon temps sans rien demander à personne j'accueillais en cabine toute personne qui voulait voir comment était un projecteur comment il fonctionnait et je prenais beaucoup de plaisir à expliquer la technique à ces visiteurs.

valium

Avatar du membre
Messages : 1553
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Message » mar. 12 mars 2013 - 14:16

Hortson, pour vous consoler, sachez que si vous passez à Marseille, je me ferai un plaisir de vous faire visiter le ciné où je bosse, c'est un truc que l'on fait souvent ici, pour des particuliers ou des groupes d'enfants et d'adultes, des spectateurs curieux, de façon organisée ou improvisée... :D
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » mar. 12 mars 2013 - 17:55

valium a écrit :Hortson, pour vous consoler, sachez que si vous passez à Marseille, je me ferai un plaisir de vous faire visiter le ciné où je bosse, c'est un truc que l'on fait souvent ici, pour des particuliers ou des groupes d'enfants et d'adultes, des spectateurs curieux, de façon organisée ou improvisée... :D


Je confirme, l'accueil y est très sympa et le secret industriel n'existe pas ! bananes030
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 12 mars 2013 - 18:15

Je ne savais pas que les Castors pouvaient être de mauvaise foi... :twisted:

Ps : puisqu'on en est là, j'ajouterai que la 3D est la négation de l'idée de cinéma.

supercastor

Messages : 41
Enregistré le : dim. 3 mars 2013 - 8:47

Message » mer. 13 mars 2013 - 9:40

Mauvaise foi...
Je porte moi-même des lunettes à verre correcteur plus de douze heures par jour, je n'en ai pas conscience 99% du temps. Donc pour les personnes sans lunettes, parler de gène des lunettes 3D....

Le problème de la superposition des lunettes 3D avec les lunettes de vue vient du fait que c'est inconfortable lorsque les deux se décalent l'une par rapport à l'autre. La solution que j'applique est d'apporter un peu de pâte à fixe, pour les solidariser. Cela fait que je n'ai plus à me soucier du "problème" durant la séance.
(Idéalement, il faudrait que je prenne des lentilles jetables pour les séances de ciné 3D, mais c'est un peu lourd comme démarche).

Pour la question de la profondeur de champ, elle existe bien sûr en 2D, mais il me semble qu'il est difficile de dire qu'elle n'est pas renforcée en stéréoscopie avec Avatar, ne serait-ce que par l'utilisation de la parallaxe négative pour des éléments du décor. Du moins, il est clair que c'était le projet cinématographique de James Cameron, au vu de la multiplication des plans présentant une perspective "kilométrique".

Personnellement, j'ai vu Avatar en IMAX 3D 70mm/15 perf, et j'ai rarement vu un tel niveau d'immersion dans un film. Nos différences de perception s'explique peut-être par les différences dans les modes de diffusion.

Par ailleurs, au-delà des critiques sur la direction artistique et l'histoire, Avatar est l'un des rare film de ces dernières années à jouer objectivement sur l'immersion, au point dans faire le sujet central de son film : "découvrir et aimer une planète inconnue". Et donc à concevoir son film pour qu'il soit diffusé de façon optimale en salle (puisque les écrans tv brisent par leur taille l'effet d'immersion). (Alors que de très nombreux films sont aujourd'hui conçus pour la diffusion TV, notamment en "remplissant" le cadre avec les acteurs, ce qui a pour effet immédiat de supprimer la profondeur de champ.)