nouvelle norme colorimetrique

diproj

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 3137
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

nouvelle norme colorimetrique

Message » lun. 22 févr. 2016 - 12:03

voici l'arrivée d'une nouvelle norme colorimétrique (Pour les contenus prévus pour les Blu-ray 4k) donc tôt ou tard applicable sur les masters de tournage la REC 2020 qui devrait a plus ou moins long terme remplacer la REC 709
un aperçu des différences içi:
Image
on peut remarquer une amélioration dans les verts et les rouges
(qui pour moi qui suis Daltonien n'a pas grande importance 1353 )
Les DCP vont prendre du poids :roll:
Modifié en dernier par diproj le lun. 22 févr. 2016 - 13:09, modifié 1 fois.
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

Victoria5

Messages : 653
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 22 févr. 2016 - 12:54

Non, pas de REC2020 en cinéma (en tout cas pas pour l'instant). Ni de REC709 d'ailleurs.
Ce sont des normes de gamut vidéo, le Rec709 pour le HD, et le REC2020 pour l'UHD.

Les DCP actuels, 2K ou 4K, sont en DCI-P3. Si évolution il y a, ce sera peut-être vers l'ACES (le Rec2020 n'est pas complètement exclu ceci dit), qui commence déjà à être utilisé doucettement en post-production, mais comme il n'est pas "affichable nativement", il faut passer par des profils d'affichage en fonction du système sur lequel il est visionné, car on dépasse les capacités techniques des appareils et de l'oeil humain. C'est d'ailleurs peu ou prou la même chose pour le Rec2020. Ca fait donc des métadonnées supplémentaires à faire passer (pour les blu-ray UHD Rec2020, une puce est intégrée au lecteur pour gérer la transformation colorimétrique à la volée), et des emm.... en plus pour les projectionnistes en perspectives si on nous pond la même chose en salle. :?

Bien sûr, dans cette course à l'échalote, il faudra changer serveurs, projecteurs, et peut-être même les toiles...

darklover

Avatar du membre
Messages : 804
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Message » lun. 22 févr. 2016 - 13:00

Bonjour Victoria5, tu m'a coiffé sur le poteau.

diproj

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 3137
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » lun. 22 févr. 2016 - 14:25

je pensais plutôt a tout ceux qui font de l'encodage et qui vont tôt ou tard se retrouver a faire une conversion rec 2020 vers XYZ (même si pour l’instant le h265 n'est pas libre d'utilisation)
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

darklover

Avatar du membre
Messages : 804
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Message » lun. 22 févr. 2016 - 15:11

Bonjour Diproj,
oui en effet. même si pour l'instant peu ou pas d'appareils peuvent restituer ces couleurs.

Phane

Avatar du membre
Messages : 1273
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » lun. 22 févr. 2016 - 18:18

Victoria5 a écrit :Si évolution il y a, ce sera peut-être vers l'ACES

Pour l'instant l'ACES n'est qu'un Worflow.

Image

diproj a écrit :Les DCP vont prendre du poids

Et si, en plus, le débit passe à 450Mbs, les durées de transferts de fichiers ne vont pas s'améliorer...
ImageImageImageImage

Victoria5

Messages : 653
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 22 févr. 2016 - 21:00

diproj a écrit :je pensais plutôt a tout ceux qui font de l'encodage et qui vont tôt ou tard se retrouver a faire une conversion rec 2020 vers XYZ (même si pour l’instant le h265 n'est pas libre d'utilisation)


H265 et Rec2020 sont indépendants, et le Rec2020 est déjà géré puisque c'est la norme l'UHD et des contenus UHD sont déjà fabriqués.

La plupart des systèmes utilisés en post-prod font ce qu'on appelle du CMS (Color Management System), c'est-à-dire ont la capacité de passer d'un espace colorimétrique à un autre d'un simple clic. Quand on va dans le sens CCIR601 vers Rec709 vers DCI-P3 vers Rec2020 vers ACES, vu qu'on va d'espaces plus petits vers des espaces plus grands, c'est transparent (aux arrondis près), c'est juste un changement de coordonnées car le triangle est plus grand.
C'est dans l'autre sens que c'est un peu plus complexe, avec des algorithmes pour passer de la manière la plus transparente du plus grand au plus petit. Mais ce n'est pas complètement nouveau non plus, lorsque la transparence entre DCP et 35mm avait encore une certaine importance, on partait d'un triangle DCI-P3 vers un patatoïde photochimique qui était plus petit, déjà.

Et puis ne pas perdre de vue que c'est pas parce qu'on a un jardin de 3 hectares qu'on est obligé de le labourer entièrement. La plupart des films tournés en France tiennent sans problème dans le Rec709 en terme de gamut, alors que le DCI-P3 est 40% plus grand...

Le Rec2020 est aussi conçu pour les contenus dits "HDR", mais en salle de ciné avec la technologie des projecteurs, les lumières éteintes de la salle et les 48 candelas/m2 de la norme DCI, on est à des années lumières de la HDR pour l'instant. Et même avec des projos laser, pas sûr qu'on s'en approche, même de loin.

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » lun. 22 févr. 2016 - 21:31

Victoria5 a écrit :
diproj a écrit :je pensais plutôt a tout ceux qui font de l'encodage et qui vont tôt ou tard se retrouver a faire une conversion rec 2020 vers XYZ (même si pour l’instant le h265 n'est pas libre d'utilisation)


H265 et Rec2020 sont indépendants, et le Rec2020 est déjà géré puisque c'est la norme l'UHD et des contenus UHD sont déjà fabriqués.

La plupart des systèmes utilisés en post-prod font ce qu'on appelle du CMS (Color Management System), c'est-à-dire ont la capacité de passer d'un espace colorimétrique à un autre d'un simple clic. Quand on va dans le sens CCIR601 vers Rec709 vers DCI-P3 vers Rec2020 vers ACES, vu qu'on va d'espaces plus petits vers des espaces plus grands, c'est transparent (aux arrondis près), c'est juste un changement de coordonnées car le triangle est plus grand.
C'est dans l'autre sens que c'est un peu plus complexe, avec des algorithmes pour passer de la manière la plus transparente du plus grand au plus petit.

Oui, ca ne marche pas toujours des masses, d ailleurs, dans ce sens. On se retrouve parfois en cours de route avec des couleurs qui ne correspondent plus du tout a ce qu on avait avec ACES. Si bien qu on croit avoir affaire a un autre étalonnage. 776792

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3772
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 22 févr. 2016 - 23:03

http://www.mediakwest.com/post/item/nou ... ign=buffer histoire de contextualiser le truc… Quel est le "statut" de ce workflow ACES : c'est une norme publique ? Un vœu pieux ? Un standard propriétaire respecté par certains mais pas par d'autres ?

« Finalement, le plus intéressant est de voir que le monde du home cinema est très en avance sur le monde professionnel au niveau de la calibration : il n’est pas rare de voir plus de soin apporté à la calibration d’un téléviseur qu’à une chaîne de fabrication ! » ça fait froid dans le dos, non ?

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mar. 23 févr. 2016 - 0:16

Coeur Noir a écrit :http://www.mediakwest.com/post/item/nouvelles-contraintes-colorimetriques-en-production.html?utm_content=bufferc16da&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer histoire de contextualiser le truc… Quel est le "statut" de ce workflow ACES : c'est une norme publique ? Un vœu pieux ? Un standard propriétaire respecté par certains mais pas par d'autres ?

« Finalement, le plus intéressant est de voir que le monde du home cinema est très en avance sur le monde professionnel au niveau de la calibration : il n’est pas rare de voir plus de soin apporté à la calibration d’un téléviseur qu’à une chaîne de fabrication ! » ça fait froid dans le dos, non ?


mhm...
Je n aurais pas "Froid dans le dos". En circuit fermé de post-production, ACES ca marche tres bien.
ACES c est un truc proposé par l Academy pour qu on ne se retrouve pas a parler de choses différentes entre deux moments du workflow, c est pas un truc vicieux pour avoir une licence, c est un peu comme la courbe de rendu académique pour le son, ca permet de savoir ou l on va. Enfin c est comme ca que je l ai compris moi. Faut que je relise le site de l Academy.

Victoria5

Messages : 653
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mar. 23 févr. 2016 - 13:50

musidora a écrit :Oui, ca ne marche pas toujours des masses, d ailleurs, dans ce sens. On se retrouve parfois en cours de route avec des couleurs qui ne correspondent plus du tout a ce qu on avait avec ACES. Si bien qu on croit avoir affaire a un autre étalonnage. 776792


Ca ressemble plus à une fausse manip... d'un utilisateur qui a manipulé de l'ACES sans le savoir, ou n'a pas utilisé la bonne ODT.

sylpieste

Messages : 1241
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Message » mar. 23 févr. 2016 - 17:38

Excusez, amis projectionnistes la question du novice que je suis ...
003654 A quoi cela peut il servir de créer des normes qui ne sont pas semblent ils visibles par l'œil humain ?
Peut-être juste a entretenir le commerce ... Non ? :mrgreen:

On finira par en arriver une telle qualité d'image qu'il faudra nous greffer de nouveaux cerveaux et de nouveaux yeux pour voir la différence avec la norme précédente :mrgreen:
776792 1353
"Images d'argent" association loi 1901 (Sauvegarde du Patrimoine Photographique et Cinématographique Argentique), nous assurons le démontage et l'enlèvement de matériel pour restauration et expositions. https://www.facebook.com/imagesdargent/

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mar. 23 févr. 2016 - 18:29

Toute la recherche sur les normes de colorimétrie sert justement a pallier l impossibilité jusqu alors d arriver a un color gamut similaire de ce que percoit l oeil humain. ACES a fait un pas en avant considérable quand on voit le color gamut proposé qui semble tout couvrir (et dépasse juste un tout petit peu).
On va peut-etre finalement réussir a gérer la numérisation des couleurs du Technicolor, longtemps "intraduisibles" numériquement? De là a saisir toute la beauté du procédé, je ne suis pas sure, mais c est une autre histoire.

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mar. 23 févr. 2016 - 18:36

Victoria5 a écrit :
musidora a écrit :Oui, ca ne marche pas toujours des masses, d ailleurs, dans ce sens. On se retrouve parfois en cours de route avec des couleurs qui ne correspondent plus du tout a ce qu on avait avec ACES. Si bien qu on croit avoir affaire a un autre étalonnage. 776792


Ca ressemble plus à une fausse manip... d'un utilisateur qui a manipulé de l'ACES sans le savoir, ou n'a pas utilisé la bonne ODT.


Je pense qu il y a eu un souci d aller de l ACES a un autre espace colorimétrique.

Victoria5

Messages : 653
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mar. 23 févr. 2016 - 21:27

sylpieste a écrit :Excusez, amis projectionnistes la question du novice que je suis ...
003654 A quoi cela peut il servir de créer des normes qui ne sont pas semblent ils visibles par l'œil humain ?
Peut-être juste a entretenir le commerce ... Non ? :mrgreen:

On finira par en arriver une telle qualité d'image qu'il faudra nous greffer de nouveaux cerveaux et de nouveaux yeux pour voir la différence avec la norme précédente :mrgreen:
776792 1353


Le but est d'afficher tout ce qu'on peut voir, et comme on travaille avec 3 primaires, il faut que la courbe CIE, en forme de fer à cheval, tienne dans le triangle. Il y a donc nécessairement du non visible qui est possible.
Ceci dit : la courbe CIE a été établie par moyenne statistique de perception de la couleur auprès de quelques hommes occidentaux. Il est tout à fait possible que d'autres ethnies et que les femmes, dont une proportion non négligeable (on parle de 50% !) est dotée de cônes sensibles au jaune, soient capables de prouesses qui dépassent la cadre de cette courbe...