DCP // Devis pour monter une station broadcast

1kult

Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 13 oct. 2015 - 8:59

DCP // Devis pour monter une station broadcast

Message » mar. 12 janv. 2016 - 9:33

Bonjour à vous !

Besoin d'une information, et peut-être que vous seriez plus aptes que moi pour trouver des éléments de réponse. Dans le cadre d'un emploi dans une fac de cinéma, je dois proposer un projet de station dédié à la création de DCP. En effet, les versions "open source" rencontrent parfois des problèmes (deux courts d'étudiants qui devaient passer dans un cinéma se sont avérés déffectueux) et il est souvent impossible de vérifier. De plus, les versions "pros" coûtent parfois chères, et ça me semble intéressant de proposer aux étudiants de lâcher leurs graveurs DVD pour des films tournés avec du matériel pro au profit d'une station dédiée.

Au passage ça permettrait la création d'un cours dédié au sujet, ce qui serait pas mal. Un peu de technique, c'est toujours bon à prendre... :wink:

De mon côté, impossible de trouver des éléments de devis. Attention, il me faudrait juste un ordre de prix pour un ordi qui serait dédié exclusivement à la création de DCP + logiciel... Plutôt 3000 euros, ou 10000 ?

Merci @ tous !

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 12 janv. 2016 - 9:40

Je ne peux pas aider directement, mais je confirme qu'un peu de technique ne ferait pas de mal aux étudiants :mrgreen:

Victoria5

Messages : 634
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mar. 12 janv. 2016 - 10:14

DVS Clipster : plutôt 100000 euros (station dédiée hard + soft). Plus le support derrière.

EVS OpenCube ou Marquise MIST : de 15000 à 50000 euros suivant les options, en gros.

Après il y a les solutions purement logicielles, plus ou moins sérieuses. La mieux et de loin, c'est Easy DCP Creator de Franhofer. La version de base, sans cryptage doit coûter dans les 2000 euros, il y a différentes options/bundle, le plus cher doit être dans les 6000 je crois, avec cryptage, gestion (manuelle) des KDM, et player DCP. Si on est pas pressé, une petite station de travail peut suffire pour encoder, mais pour lire en temps réel, il faut quand même un bon cheval de course, avec si possible carte de sortie SDI ou HDMI.

A mon avis, les autres solutions commerciales ne valent pas trop le coup, manque de fonctionnalités, support pas terrible voire inexistant. Autant faire avec de l'Open Source.

L'Open Source n'étant pas non plus un monde merveilleux pour qui veut faire du DCP "sérieux" : la plupart du temps, on doit faire avec une seule version de la norme supportée (pas d'Interop), sans gestion des bobines, avec une gestion du cryptage pas terrible ou absente, pas de rewrap, pas de versioning, pas de suplemental package, gestion des sous-titres absente ou très médiocre, fonctions de transfert très très basiques au niveau colorimétrique (passage de RGB en XYZ), pas de timeline, pas de possibilité de faire un simple fondu... Si on maîtrise la ligne de commande et qu'on sait créer à la main les fichiers xml et les hashs, c'est un peu mieux ceci dit. Mais là on entre dans le monde de l'informatique barbare pour le commun des mortels.

1kult

Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 13 oct. 2015 - 8:59

Message » mar. 12 janv. 2016 - 11:03

Merci pour ton retour !

diproj

Avatar du membre
Messages : 3137
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » mar. 12 janv. 2016 - 11:31

Bonjour pour la machine suivant si vous la montez vous même ou si vous l'achetez toute faite
compter entre 2000 et 3000€ Ce dont on a besoin c'est de la puissance de calcul , de la place pour stocker et de la mémoire vive donc organisez votre cahier des charges en partant de ce principe. Pour ce qui est des logiciels si c'est pour de la formation utilisez open dcp dans un premier temps c'est a mon avis le seul logiciel qui permet de comprendre et d’assimiler toutes les étapes de création d'un DCP. Une fois cet outil maitrisé vous pouvez passer a des logiciels plus "automatiques" payants ou libres vous serez capable d’analyser le résultat et de voir tout de suite ce qui cloche.Je ne parle que de l'encodage pas du montage et de l’étalonnage. Qui sont a faire en amont. Je reste persuadé que les logiciels libres d'encodages sont capable de faire aussi bien que les payants. Si les utilisateurs ont les connaissances requises. Donc le problème ce n'est pas les outils mais la formation.
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mar. 12 janv. 2016 - 12:05

Victoria5 a écrit :L'Open Source n'étant pas non plus un monde merveilleux pour qui veut faire du DCP "sérieux" : la plupart du temps, on doit faire avec une seule version de la norme supportée (pas d'Interop), sans gestion des bobines, avec une gestion du cryptage pas terrible ou absente, pas de rewrap, pas de versioning, pas de suplemental package, gestion des sous-titres absente ou très médiocre, fonctions de transfert très très basiques au niveau colorimétrique (passage de RGB en XYZ), pas de timeline, pas de possibilité de faire un simple fondu...

C'est pô bien les préjugés, Victoria5.
Surtout qu'en plus tu es dans le faux sur chacun des points que tu cites…
On peut faire des DCP très sérieux avec l'Open-Source. Cela ne dépend que de la capacité de l'utilisateur à vouloir comprendre ce qu'est un DCP. Tout comme on peut faire des trucs dégueulasses avec des logiciels très chers - vu, souvent. À savoir aussi : ces logiciels "payants" font très souvent usage de briques logicielles open-source (ffmpeg, openjpeg, etc…). Les normes à respecter sont ici.

L'idée d'un cours dédié au DCP me paraît un prérequis indispensable à l'attention de futurs cinéastes / cadreurs / techniciens - vu ce que j'entends régulièrement de la part de soit-disant professionnels de la profession…

dcp-o-matic :
- smpte + interop sont supportés - et ce n'est pas de la "faute" de l'open-source si interop est censée disparaître,
- gestion des bobines, si, si ! rarement utile finalement.
- cryptage, création de kdm, aussi.
- rewrap, bien sûr que si.
- versionning + distinction OV + VF, oui.
- supplemental package, là ok, c'est balbutiant, mais ça vient.
- gestion des sous-titres, de sacrés progrès qui rendent la chose de - en - fastidieuse !
- colorimètrie, de mieux en mieux, et surtout complètement paramètrable si on le souhaite !
- timeline, fondu : oui et encore oui…

opendcp
plus rudimentaire.

La rapidité d'encodage sous dcp-o-matic devrait faire un bond sensible dans les semaines à venir. De plus il y est très facile de répartir le calcul sur plusieurs pc pour gagner en rapidité. Cerise sur le gâteau, ça fonctionne avec quasi tous les OS, donc si sur ton réseau tu as des win, des mac et des linux, tous en même temps pourront aider à l'encodage ! Et tout ça sans besoin de ligne de commande.

Les avantages qui restent aux logiciels privateurs :
- la rapidité d'encodage,
- l'ergonomie (parfois)

C'est - très - cher payé.

Donc si tu as quelques milliers d'€ à dépenser mais pas 50000, je te conseillerais :
- des tours à très bonne capacité de calcul "processeurs", dédiées à l'encodage
- sous OS libre
- avec DCP-o-matic
- du stockage de qualité (via éventuellement un serveur dédié)
- tout ça sur un réseau propre et rapide.

denis

Avatar du membre
Messages : 1056
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Message » mar. 12 janv. 2016 - 23:50

je n'arrive plus a retrouver la liste que j'ai faite de mon, pc ...

j'en ai eu pour 1000€ de pièces , monter moi-même (faut si connaitre)

et c'est déjà un bon cheval de course (il doit ce faire un poil mieux maintenant)

faut que je retrouve le post en question 003654

Victoria5

Messages : 634
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mer. 13 janv. 2016 - 10:16

Coeur Noir a écrit :C'est pô bien les préjugés, Victoria5.


Je n'avais pas regardé DCP-o-Matic depuis quelques temps, du coup j'ai téléchargé la dernière release de début décembre, et c'est vrai que pas mal de choses ont changé, et plutôt en bien. Je vais regarder ça plus en détail, du coup !
Je maintiens néanmoins ce que j'ai dit sur plusieurs points : la gestion des sous-titres, c'est aussi être capable de les brûler (exigé par certains festivals), de convertir sous-titres entre InterOp, SMPTE2007 et SMPTE2010, pouvoir modifier taille ou police à la volée, gérer les PNG... Toutes choses que les "gros outils chers" font, et qui viendra peut-être en Open Source, mais là j'ai pas vu. Pour la gestion de la colorimétrie, ça reste aussi encore très basique.
La timeline et les fondus, c'est vraiment pour dire que ça y est, on peut pas faire grand chose non plus (pas de clés, notamment).
Par contre, l'outil de gestion KDM intégré, là je tire mon chapeau !

Ceci dit, là où je vous rejoins tous, faire des DCP, c'est d'abord connaître la (les) norme(s), avoir les bases nécessaires en image et son (colorimétrie, primaires, gamma, transformées et matrices, canaux audio, niveaux crête, moyens, loudness...), les outils ne viennent qu'après. Et avec un DCP-O-Matic, il y a déjà de quoi faire sur ce point.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 13 janv. 2016 - 12:29

Il te faut distinguer les "actions" qui relèvent d'un outil :
- de stricte conversion DCP
Dans ce cas on considère que le contenu est fourni fini on a plus qu'à le "transférer" de façon transparente (sans altération, sans modification) vers la projection en salle de cinéma,
- de modification dudit contenu
Fondus, colorimétrie, niveaux sonores, montage… sont à priori de la responsabilité des créateurs du contenu et pas de la personne qui encode en DCP.

dcp-o-matic ou opendcp ne sont pas des éditeurs vidéo, logiciels de montage ou traitements avancés du contenu audio-video. Ils proposent certaines actions simples de "retouche" pour répondre à des besoins "basiques" relativement neutres.

Les sous-titres dans dcp-o-matic :
- tu peux les intégrer à / brûler dans l'image
- ou les joindre à part comme essence "dans" le DCP
- déterminer leur taille, position, police
- l'idée de départ était de les récupérer directement depuis les fichiers source (blouré, dvd, flux dans le fichier…)
- si tu veux amener un fichier de sous-titres ce sera, pour l'instant, sous forme de .srt ou .xml

La colorimétrie :
- l'idée n'est pas de ré-étalonner un contenu mais uniquement de passer d'un espace de couleurs vers un autre
- les profils "source" courants sont déjà là (sRGB, rec601, rec709, P3)
- aucun → si la source est déjà en XYZ / pour réindexer un dcp,
- personnalisé → gamma, chromaticités, valeur de blanc, matrices… tout est modifiable.

Timeline/fondus, vrai, c'est basique, à dessein :
- fondus au noir début / fin, pour un peu de souplesse esthétique,
- timeline pour donner un aperçu "proportionné" des divers contenus d'un dcp
…car il ne s'agit pas d'un logiciel de montage avec transitions, images clés, etc…

http://dcpomatic.com/help
manuels, forum, mailing-list… tu verras qu'il y a des utilisations parfois très pointues de ce logiciel par des gens très compétents ;-)

Victoria5

Messages : 634
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » jeu. 14 janv. 2016 - 11:01

Sur la colorimétrie, le fait de pouvoir éditer à la main est pratique, mais ce n'est pas le plus ergonomique, et il existe d'autres "manières" de gérer les transformées XYZ, les principaux problèmes venant des gamut plus larges au P3 (comment on replie ?), de la gestion du point blanc... Avoir un outil qui te prend par la main plutôt que devoir se taper des matrice 3x3 à la main, c'est quand même plus pratique !
On peut se contenter de ce que propose DCP-o-Matic, mais certains outils commerciaux proposent quand même davantage de choses. Bien entendu que c'est inutile de refaire le montage ou les niveaux audios, mais avoir des fonctions d'édition avancées ne se limite pas à cela. Une vraie timeline permet en trois clics de resynchroniser son, image et sous-titres, enlever les amorces de début et fin, puis coller les bobines entre elles... Une gestion avancée et WYSIWYG des sous-titres est aussi un plus , avec le fait de redécouper en bobines des sous-titres en continuité pour un DCP bobiné (peut-être que DCP-o-Matic le fait d'ailleurs, j'ai pas regardé), c'est aussi une fonction qui fait gagner un temps fou, tant à faire qu'en vérifications.

Ceci dit, je n'avais pas jeté un oeil à DCP-o-Matic depuis quelques temps (au moins avant l'été 2015 je dirais), et c'est clair que la travail réalisé est impressionnant, et peut répondre à beaucoup de besoins, y compris professionnels. Je compte regarder ça plus en détail dès que j'ai un moment, car vraiment, j'ai été époustouflé par tout ce qui a été rajouté (s'il y a une gestion de clé privée et de certificat pour ouvrir des DCP cryptés pour versioning, ça devient même un must-have pour n'importe quel labo).

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 14 janv. 2016 - 12:38

Il faut bien que les logiciels proprios aient quelque chose d'utile à vendre ! :mrgreen: leur ergonomie, indéniablement.

Tout dépend des besoins et du gain de temps dans le processus de création des dcp : est-ce que ça vaut les centaines voire milliers d'€uros que coûtent ces solutions ?

Victoria5

Messages : 634
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » jeu. 14 janv. 2016 - 12:51

Il n'y a pas que l'ergonomie, mais aussi les fonctionnalités :
- analyse PSNR/SSIM.
- Pour avoir fait quelques comparaisons, et bien que le JPEG2000 soit un codec sur le papier "facile" de ce point de vue, des différences assez flagrantes en terme de qualité/poids entre les solutions basées sur Kakadu, Comprimato, OpenJPEG ou JasPer par exemple.
- de manière générale, les outils de QC, qui sont absents des encodeurs basiques (y compris commerciaux).

Et j'en oublie certainement beaucoup.

On ne fait pas la même chose avec une perceuse et un tour à commande numérique, personnellement je ne sors pas le tour juste pour percer un trou, mais je ne m'amuserais pas à essayer de faire avec ma perceuse un truc qui nécessiterait un tour. :mrgreen:

Pour en revenir au sujet initial : DCP-o-Matic dans sa dernière version ma parait déjà être un outil sérieux pour former, si possible sur une station Linux pour gérer correctement le formatage selon les recommandations DCI. Et c'est déjà beaucoup !

1kult

Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 13 oct. 2015 - 8:59

Message » mar. 19 janv. 2016 - 15:08

Merci à tous pour vos conseils. je vais donc en profiter encore un peu... :D

Alors on va peut-être se tourner vers une solution double : faire un seul ordinateur dédié à la fois à l'étalonnage et à la réalisation de DCP.

Dans ce cas, on aurait un mac pro, avec écran aux normes, Da Vinci, et tout le toutim. Bon. Ensuite, on installerait DCP-o-Matic. Ca, ça va. Deux problèmes cependant :

- J'ai déjà réalisé des DCP, et j'ai galéré pour formater les clés au bon format. Avec une session LINUX (qui est possible virtuellement) pensez-vous que ça ferait l'affaire ?

- Ensuite, la dernière fois que j'ai fait des DCP-o-matic pour le court métrage d'étudiants de la fac, j'ai formaté la clé sur PC, j'ai lancé la moulinette avec le logiciel, aucun soucis... mais le cinéma à qui j'étais allé porter DCP et copies de sauvegarde a préféré prendre les fichiers de sauvegarde, prétextant que les DCPs ne marchaient pas. Même si je doute qu'il ait essayé (je pense qu'il a joué la sûreté) quel moyen ai-je à ma disposition pour tester mes DCP (sachant que je n'ai pas de salle de cinéma sous la main) ?

Et je le redis, merci à tous !

denis

Avatar du membre
Messages : 1056
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Message » mar. 19 janv. 2016 - 15:13

utilise stereoscopic player :mrgreen:

c'est nickel pour lire les dcp mais y'a pas de son par contre 776792

1kult

Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 13 oct. 2015 - 8:59

Message » mar. 19 janv. 2016 - 16:37

denis a écrit :utilise stereoscopic player :mrgreen:

c'est nickel pour lire les dcp mais y'a pas de son par contre 776792


Oui mais tu as un équivalent mac ? ;)