meilleur rendu de son DCP

greg72

Messages : 90
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Re: meilleur rendu de son DCP

Message » mer. 4 nov. 2015 - 10:06

Une leçon de modestie de la part de quelqu'un qui a une telle signature fait sourire...

Amis projectionnistes, c'est triste de devoir vous expliquer sur ce forum en quoi projeter un DVD est un manque de respect pour le travail du réalisateur, et pour le vôtre par conséquent... mais bon, cela explique bien des choses, et accélère juste la disparition de votre beau métier.

Il ne faudra pas venir pleurer ensuite ;-)

Victoria5

Messages : 620
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mer. 4 nov. 2015 - 10:12

On s'écarte du sujet initial...

Il y a une grande différence entre passer un film en DVD pour un débat parce qu'il n'y a pas d'autre source (si y'a pas, ben y'a pas) d'autant plus si on parle d'un DVD du commerce encodé avec amour par un labo dont c'est le métier et :

- un "réalisateur" qui se pointe avec un DVD fait avec les pieds ou pire, comme expliqué par MOSS, un fichier sur une clé USB ou un lien Vimeo. C'est vraiment prendre les projectionnistes pour des larbins et d'un total irrespect. Je te leur carrerais leur DVD ou je pense, ce serait vite vu...

- la question de départ, qui était d'améliorer le son d'un DVD pour en faire un DCP, ce qui est un non-sens technique, comme d'ailleurs de vouloir transférer un DVD en DCP alors que le plus souvent, une source bien plus adaptée existe (celle qui a servi à l'apprenti réalisateur à faire le DVD tout pas beau, justement).

Non ?

greg72

Messages : 90
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » mer. 4 nov. 2015 - 10:24

C'est le même sujet, ce que j'essaye de dire, c'est qu'en étant projectionniste, on ne devrait pas se poser la question d'essayer de convertir un DVD en DCP. Le sujet du thread étant "meilleur rendu de son DCP", eh bien, la réponse est déjà faite plus haut.

Il faut absolument tirer la qualité vers le haut, et respecter la chaîne de fabrication d'un film. Un son de qualité nécessite un mixage en studio/auditorium/etc, fait par un professionnel.

A partir du moment où on accepte de projeter un DVD parce qu'on a rien d'autre, il faut aussi accepter de remplacer un vrai projectionniste par quelqu'un qui fera aussi la caisse, les chiottes, repeindra la façade, etc...

Et un jour fermer boutique, car le public finira par ne plus venir. Il faut éduquer les projectionnistes à bien regarder ce qu'ils projettent, les réalisateurs à faire de bons choix techniques, les distributeurs à être plus exigeants, etc...

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7013
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 4 nov. 2015 - 13:17

greg72 a écrit :Moss, je n'ai jamais affirmé que c'était juste de la faute des projectionnistes s'il y avait de la merde à l'écran.

Va bien falloir que tu admettes que ça transpire de tous tes posts (y compris dans d'autres topics), je ne te fais pas l'affront de citations en chaîne. Mais moi j'aime bien les débats.
Un opérateur projectionniste est placé entre un support et un écran, il fait au mieux avec ce qu'on lui fournit. La plupart d'entre nous n'a pas la formation ou l'autorité pour expliquer aux distributeurs, directeur de festival ou réalisateur qu'il ferait mieux de revoir sa copie pour un résultat plus pro. Et vous savez quoi? Si j'avais ce niveau là, je ne serait pas le simple titulaire d'un CAP et du coup, si tant est que je ne cherche pas à valoriser mes compétences dans un autre métier, mon employeur ne pourrait me payer au même salaire!
Ce pourquoi aussi pointus qu'on cherche à devenir en autoformation, on ne risque pas de voir débarquer un bac pro de la cabine. On restera des CAPistes parce que ça se paye moins cher. Quand je fais un commentaire, on me dit que je ne suis pas un labo, que je ne suis pas un mixeur, que je ne suis pas un chef op, et tout cela est vrai. Plus on en sait, plus on nous demande de rester à notre place.
Entre un DVD lu par mon lecteur DVD connecté au projecteur numérique et le DVD encodé, je préfère l'encodage, le rendu est proche et c'est plus sécure puisque le rallumage de la lumière peut être automatisé.
Voilà, sinon j'ai donné mon avis à la question de base, s'il existe du 35, autant le projeter, si la source est en 2.0, on n'est pas là pour en faire autre chose.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7013
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 4 nov. 2015 - 13:18

PS=Exploiter veut aussi dire éthymologiquement mettre en valeur.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

greg72

Messages : 90
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » mer. 4 nov. 2015 - 13:38

Exploiter ne veut pas dire mettre en valeur, mais utiliser de manière avantageuse, en tirer profit. D'après le Grand Robert, tout du moins.

C'est triste, Moss, de se complaire dans son statut de titulaire de CAP. Cela n'empêche pas de demander à son installateur (dont vous êtes client, faut-il le rappeler), de bien calibrer son projecteur. De projeter le film à un niveau sonore raisonnable (bien souvent c'est trop fort, on dirait une boîte de nuit), et d'avoir une bonne mise au point. Et ceci me semble à la portée d'un projectionniste.

Tout comme le projectionniste peut très bien dire à son client/patron : c'est de trop mauvaise qualité, ton truc en DVD pourri, donne-moi un DCP si tu ne veux pas avoir l'air ridicule. Je fais souvent refaire les masters qu'on me donne, ou j'essaye de les rectifier quand c'est possible. Avec un peu de pédagogie, même le plus nul des réalisateurs comprend qu'il a intérêt à montrer son film dans de bonnes conditions.

A tout accepter, on se dévalorise, c'est tout ce que j'essayais de dire...

roseburd

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 483
Enregistré le : mer. 2 mars 2011 - 10:44
Localisation : morbihan
Contact :

Message » mer. 4 nov. 2015 - 15:48

@: Moss
oui, le flm en question existe en 35mm....j'adorerai le projeter en 35mm...mais nos nouvelles cabines n'ont plus de projecteurs ! contre mauvaise fortune bon cœur, je projetterai un DVD encodé, me permettant ainsi de bénéficier de toutes mes macros en PL,
.....

bonne journée,
"Je SUIS une grande, ce sont les films qui sont devenus petits"

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7013
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 4 nov. 2015 - 17:56

greg72 a écrit :Cela n'empêche pas de demander à son installateur (dont vous êtes client, faut-il le rappeler), de bien calibrer son projecteur.

J'ai tout ça.
greg72 a écrit :De projeter le film à un niveau sonore raisonnable (bien souvent c'est trop fort, on dirait une boîte de nuit), et d'avoir une bonne mise au point.

Je fais ça
greg72 a écrit :Tout comme le projectionniste peut très bien dire à son client/patron : c'est de trop mauvaise qualité, ton truc en DVD pourri, donne-moi un DCP si tu ne veux pas avoir l'air ridicule.

Je fais ça aussi.

Moi ce que j'essaye de dire c'est qu'il n'y pas d'un côté les labos super pros et de l'autre des opés qui massacrent tout.
Il y a aussi du travail torché par des labos pros, des opés qui font des miracles avec ce qu'ils ont (techniquement mais aussi humainement, un réalisateur bouffi de trac qui présente son film ça peut être aussi stressé et immature que ton gamin que tu emmène chez le dentiste. Là aussi le yaka fokon n'aide pas tant que ça. :wink:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

greg72

Messages : 90
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » mer. 4 nov. 2015 - 18:17

Oui, je suis d'accord, Moss :D