Projnet - Créez en quelques clics un DCP

Walter

Messages : 348
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 16:51

Re: Projnet - Créez en quelques clics un DCP

Message » dim. 9 nov. 2014 - 16:00

Bonjour,

diproj a écrit :Tous les serveurs savent lire le 25 ims


Suis pas d'accord avec ceci. Il y reste des vieux (et pas seulement chez nous).

Walter

diproj

Avatar du membre
Messages : 3137
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » dim. 9 nov. 2014 - 16:12

et bien tant pis pour votre programmation nombres de films très intéressants sont en 25IM/s
en particulier les documentaires en ce mois du doc c' est dommage de se fermer ce type de contenu. Il me semble que c'est une recommandation DCI 24 et 25ims donc une mise a niveau s'impose NON? j'aurais du ajouter tous les serveurs aux normes 1353
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

Walter

Messages : 348
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 16:51

Message » dim. 9 nov. 2014 - 17:10

De mémoire, la norme est tjs 24fps pour un film (selon la DCI).

Walter

diproj

Avatar du membre
Messages : 3137
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » dim. 9 nov. 2014 - 18:17

il y a eu des changements Walter
Bien que des installations numériques aient été, en effet, limitées à 24 i/s, il y a eu quelques changements.

Les premiers documents pour un standard de projection numérique sont apparus entre 2004 et 2005 à la SMPTE. Ils ne tenaient compte que des cadence de 24 et 48 images par seconde. Le DCI (Digital Cinema Initiatives), une association des 6 plus grand studio Hollywoodiens n’en avait pas demandé plus! Et personne d’autre n’avait manifesté souhait d’autre vitesses à ce mement. En 2005 EDCF et IMAGO remettent ce fait en question et en 2006 le groupe “Additional Frame Rates” est créé au sein de la SMPTE. Il est initié et présidé par Kommer Kleijn membre de IMAGO et de SBC. Le travail a été soutenu par plusieurs organisations et particulièrement par l’EDCF, IMAGO, BBC, Ascent Media et Dolby UK. Les premières normes pour la distribution et la projection de cinéma numérique ont été publiées par le SMPTE en 2006 et confirmées par l’ISO (l’organisme international de normalisation) en 2009. Ces premiers documents définissaient seulement les vitesses de 24 et 48 i/s.

C’est à l’ automne 2009 , après trois années de travail du groupe AFR (Additional Frame Rates) de la SMPTE, que la normes pour les vitesses de défilement supplémentaires est publiée. Ce document ajoute les vitesses de 25,30, 50 et 60 images par secondes aux cadences originales de 24 et 48 i/s et ce sont dorénavant des cadence légales de projection et distribution du cinema numérique: au total 6 vitesses.

la plupart des modifications des serveurs se sont faites a travers les mises à jour logicielles (c'est le cas pour Dorémi) les projecteurs tri DLP Texas instruments ont eu aussi une mise a jour logiciel (ils étaient déjà capables de projeter ces fréquences) 07534
Mais je pense qu'il vaut mieux ouvrir une autre topic car celui çi n'est pas prévu pour ce genre de questions . 003654
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 9 nov. 2014 - 18:24

Hi Dip!
Toi qui es bien informé, est-ce que quelqu'un bosse sur une fréquence d'image pou les films de repertoire (16 ou18 ims parfois...) qui une fois numérisés nous poseront problème?
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 9 nov. 2014 - 18:38

Bonsoir

Le 16-18 est implémentée par SMPTE. Les normes citées par diproj sont sur le sonore standard et +. Dernière variante en 2009 hors HFR.

http://www.fiafnet.org/commissions/TC%20docs/Nowak%20-%20Digital%20Cinema%20Technologies%20v2%200%20FIAF-TC_final%20V1%201.pdf

Douce soirée

Francoise

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 9 nov. 2014 - 18:55

Je précise: c'est la partie "Heritage" de" de la norme SMPTE. Je donne en anglais:

SMPTE propose that a Digital Cinema Package (DCP) may be played back in a cinema at a range of alternative frame rates (and not just the original 24 and 48fps).
• 16, 18, 20, 22, 24, 25, 32, 48, 60 fps will be permitted.
• Whether this will be provided all projector manufacturers, on all projectors, is not decided.
• It is unlikely that all cinemas will be able, or wish, to project all these frame rates.


Que les serveurs ne l'aient pas: autre question. Combien de projecteurs normaux avaient 1 variateur à 16 i/s. Les vision et qqs salles de répertoire.

Douce soirée.

Francoise

darklover

Avatar du membre
Messages : 804
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Message » dim. 9 nov. 2014 - 19:03

En effet francoise, bien que l’on peut faire des DCP à 16 (16/1) ou 18 (200/11) im/s, les laboratoires préfèrent sortir des DCP 24 ou 25 im/s des films qui sont nativement en 16 ou 18 im/s. Pour respecter la vitesse du mouvement, on applique un procédé de compensation de mouvement : le PULLDOWN. En gros pour simplifier on emboitent 16 images dans 24 ou 25 , en faisant répéter 1 fois sur 2 ou 1 fois sur 3 par exemple chaque image.
Il y a d’autre procédé par recalcule des images par interpolation.

Pour les projecteurs 35, mieux vaut un projecteur « électronique » type FP25E/30E/38/E pour éviter le scintillement du à la faible vitesse de défilement. L’obturateur modifie en l’occurrence sa vitesse de rotation.

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 9 nov. 2014 - 19:17

Bonsoir

Je suis encore dépendante 1 mois d'un prestataire scan. La Chine a permis d'avoir mon outil personnel :mrgreen:

Je pratique les voies variables selon la/les sortie(s). Si DCP: interpolation ou pulldown. Si j'ai 1 finale argentique ou mixte je reste fidèle au frame-rate donné et passage en Arrilaser. Le DCP est toujours artificiel si destiné à la salle. Je peux stocker en DCP 16-18. Le Client guide.

Ce qui est risible en 35. Les vitesses étaient si fluctuantes. J'ai plus ce besoin du 8 au 16.

Douce soirée.

Francoise

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 9 nov. 2014 - 19:35

Je termine derniere nocturne ce soir

J'ai eu une copie 16 de la FFS sur les 3 médailles de JC Killy - JO 1968. Superbe Kodachrome 16 magnétique pisté large. Notes de la FFS sur la durée et le métrage: 18 /sec :roll: On a la voix de JC Killy aux arrivées. Je me méfie des caméras de l'époque. J'ai fait passer par le staff de JC Killy sa voix et demandé l'authentification. Trop grave ce que j'avais identifié aux écoutes TV.

La vraie fréquence de prise du film était vers 20 i/s :roll: Problèmes de froid de synchro de caméras multiples de montage? Pas question de jouer à la femme kamikaze. Interpolation et DCP 2K DCI :roll: La copie 16mm reste parfaite et passe au variateur vers 20 i/sec en réglant l’obturateur.

La restauration n'est jamais simple.

Douce nuit

Francoise

diproj

Avatar du membre
Messages : 3137
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » dim. 9 nov. 2014 - 19:54

article récupéré en 2011 donc ils y pensaient maintenant je ne sais pas ou cela en est réellement

une norme pour des vitesses de projection d’archive est actuellement en développement au sein de la SMPTE. Cette nouvelle norme concernera principalement les cinémathèques et probablement les écoles de cinema ainsi que les universités, mais on ne s’attend pas à en voir une large mise en oeuvre dans des cinémas commerciaux. Cette nouvelle norme définira des vitesse plus lentes (16, 18, 20 et 22 i/s), permettant aux cinémathèques de créer, échanger et montrer des DCPs de films anciens au plus près de leurs vitesses originales.
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 9 nov. 2014 - 20:01

Bonsoir,

C'est pour le paquet d'archive dans le but de faire un repassage laser ensuite.

Douce soirée. Je vois l'ancien en ligne.

Francoise

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 9 nov. 2014 - 20:02

Salut,

Elle est bavarde. C'est en pré-norme, le fameux paquet Heritage Movies. Je ne connais pas d'appareil de salle normale qui sache lire, c'est du pull-down majoritaire.

Les petits formats sont une autre problématique. Le Killy a été très rentable pour ... nous :roll: Et nous avons la copie :mrgreen:

@+

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 9 nov. 2014 - 20:04

Francoise a écrit :Bonsoir,

C'est pour le paquet d'archive dans le but de faire un repassage laser ensuite.

Douce soirée. Je vois l'ancien en ligne.

Francoise

Bonne nocturne, il bosse le Tophe !!!!!

@+

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 9 nov. 2014 - 20:06

Bonsoir

Pour bosser je ne dis pas. Productivité assez moyenne :D Le DCP n'est pas en vrai DCI SMPTE. C'est 1 recommandation pour les archives et la sauvegarde. Je ne me souviens plus du N° de la brochure.

Douce soirée

Francoise