Création d'un DCP à partir d'un film 2048x1152

Victoria5

Messages : 652
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Création d'un DCP à partir d'un film 2048x1152

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 12:25

greg72 a écrit :Non, je n'ai pas besoin de vendre mes services, surtout pour des films aussi précaires. Mais Victoria, tu peux lui faire gratuitement son DCP alors, plutôt que de donner de mauvais conseils ;-)


Sympa ! :shock:
Je me dispenserai très bien des tiens, de conseils, merci.

rappa

Messages : 343
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 12:41

Victoria5 a écrit :Oh la la, comment qu'il chique sa guenille le Calice. :mrgreen:

Alors pour faire au plus sacrant, la solution c'est de faire un DCDM, c'est à dire un master image conforme au DCP en résolution (1998 x 1080 dans ton cas) et espace colorimétrique (XYZ Gamma 2.6), sous forme d'une suite d'images TIFF 16bit. C'est le standard industriel utilisé en labo. DCP-o-matic n'a plus qu'à s'occuper de l'encodage JPEG2000 et du packaging (il faut bien sûr bypasser la transformée de couleur dans DCP-o-matic).

Je ne sais pas si tu peux faire ce genre de bricoles dans Premiere, qui est avant tout un outil de montage, mais la version gratuite de Resolve le fera (ou une version démo pour 30 jours d'Assimilate Scratch, ou tout autre outil de ce genre). Tu dois même pouvoir faire directement les JPEG2000 dans ces machines, et du coup DCP-o-matic ne fait plus que le packaging.

Je rebondis à retardement sur ce post, mais j'imagine le poids du DCDM :shock: C'est en container mxf ?

Sinon GG John Calice pour le DCP, reste à savoir pourquoi ça ne passait qu'en 8 bit. C'est tout de même dommage de ne pas profiter des 10 bit du standard cinéma.

John Calice

Auteur du sujet
Messages : 14
Enregistré le : jeu. 11 oct. 2018 - 11:36

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 12:56

Sinon GG John Calice pour le DCP, reste à savoir pourquoi ça ne passait qu'en 8 bit. C'est tout de même dommage de ne pas profiter des 10 bit du standard cinéma.


Je pense que c'est dû à un gros problème d'organisation et de coordination entre le montage (moi !) les fx (quelqu'un d'autre) et étalonnage (encore quelqu'un d'autre). Je pense que j'ai des bouts de rush 8 bit qui ce sont calés dans le montage final et qui empêchent une sortie propre en 10 bit à partir de premiere. C'est mon premier film, et commencer par du stop motion c'était, avec le recule, foutrement ambitieux, surtout avec peu de budget ! Mais bon, c'est en forgeant qu'on devient ... réalisateur de stop motion et la prochaine fois j'irais chercher du fric partout pour avoir des pros à tout les stades de production et m'éviter 30 ulcères !!!

Mais je suis déjà soulagé d'avoir quelque chose de propre à montrer pour la première! Je vais tout tenter pour pouvoir sortir du 10 bit pour l'envoi en festival.

rappa

Messages : 343
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 13:10

Oui, c'est compliqué en cinéma amateur d'avoir des workflows cohérents, les compétences ne sont pas toujours homogènes d'un poste à l'autre et on se retrouve vite avec des aberrations d'un rush à l'autre. Je me sens très concerné par ton problème, parce que je vais bientôt bosser sur un court-métrage amateur avec l'ambition qu'il tourne en festival, et il va falloir établir une feuille de route technique claire pour aboutir à un résultat propre.
Après pour ton film, si le résultat visuel en salle correspond à ton attente, ne te prends pas plus la tête que ça sur la profondeur d'encodage, on voit de tout en festival et parfois des films avec de grossières erreurs de post-prod, donc je ne pense pas que ton soucis rédhibitoire.

Victoria5

Messages : 652
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 14:20

rappa a écrit :Je rebondis à retardement sur ce post, mais j'imagine le poids du DCDM :shock: C'est en container mxf ?


Non, c'est une suite d'image TIFF 16bit, pas de conteneur (une image du film = un fichier TIFF).

Et oui, c'est très lourd. Mais c'est très confortable de bien séparer les étapes, et permet de vérifier que tout va bien à chacune d'elles.

rappa

Messages : 343
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 16:14

Victoria5 a écrit :Non, c'est une suite d'image TIFF 16bit, pas de conteneur (une image du film = un fichier TIFF).

Et oui, c'est très lourd. Mais c'est très confortable de bien séparer les étapes, et permet de vérifier que tout va bien à chacune d'elles.

Ca paraît très lourd comme process, notamment en terme de poids de fichier, mais finalement n'est-ce pas le plus simple ? Je veux dire, ce master image établi, normalement on a plus de surprise à la compression et à l'empaquetage pour le DCP final.
Moi je pensais que le master image se faisait directement en JPEG 2000 dans un container mxf depuis le poste d'étalo.

Tu fais de la post-prod ciné de manière pro Victoria ?
Si oui, je me demande quel logiciel est utilisé actuellement pour la création de DCP ? J'imagine que les grands labo comme Technicolor ou Eclair ou développés leurs propres solution software, mais il doit bien y avoir des softs autres que DCP-o-matic ?

Victoria5

Messages : 652
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 16:36

rappa a écrit :Ca paraît très lourd comme process, notamment en terme de poids de fichier, mais finalement n'est-ce pas le plus simple ? Je veux dire, ce master image établi, normalement on a plus de surprise à la compression et à l'empaquetage pour le DCP final.
Moi je pensais que le master image se faisait directement en JPEG 2000 dans un container mxf depuis le poste d'étalo.


On peut toujours avoir des surprises à la compression, qui par définition n'est pas transparente, mais avec un codec comme le JPEG2000 et avec les solutions actuelles, c'est extrêmement rare en effet.
Ça n'a pas forcément de sens de faire directement un JPEG2000 en sortie d'étalo, alors que ce n'est qu'une des "directions" que doit prendre le master image, pour un projet commercial, il va y avoir une grosse gare de triage derrière, pour fabriquer tous les formats intermédiaires et finaux dans les différentes résolutions, cadences, cadres, etc..., en distribution nationale et internationale, cinéma, vidéo, TV, VOD... Ça ne serait valable que si on fabrique un DCP et c'est tout.

rappa a écrit :Tu fais de la post-prod ciné de manière pro Victoria ?


Oui.

rappa a écrit :Si oui, je me demande quel logiciel est utilisé actuellement pour la création de DCP ? J'imagine que les grands labo comme Technicolor ou Eclair ou développés leurs propres solution software, mais il doit bien y avoir des softs autres que DCP-o-matic ?


A ma connaissance, Technicolor ne fait plus de "servicing", la division a été cédée à Deluxe. Et Eclair utilise des solutions comme DVS Clipster et/ou Doremi Rapid, mais pas des solutions maison. Ce genre de choses ne se font plus depuis l'arrêt de Colorus (leur solution d'étalonnage maison) je pense. Ça coûte trop cher de développer en interne.
Sans vouloir être désagréable, ces deux-là ne sont plus les deux plus gros en France, il y a du monde qui leur est passé devant en terme de volume d'affaire, maintenant.

greg72

Messages : 94
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 17:12

Victoria5 a écrit :Sympa ! :shock:
Je me dispenserai très bien des tiens, de conseils, merci.


Je n'envisageais pas de te donner des conseils : c'est très français, beaucoup de conseils et peu d'action ;-) Mais j'insiste : tu aurais pu lui faire son DCP, surtout que tu prétends être dans la post-prod au niveau pro... et ton labo facture certainement une fortune un mastering DCP...

Résultat des courses : le gars n'a pas un bon DCP à la fin s'il a un master 8 bits... mais bon, il semble satisfait, c'est le principal. En ce qui me concerne, je ne comprends même pas qu'on puisse faire des DCP en utilisant DCP-O-Matic, c'est une aberration en termes d'interface, de suivi colorimétrique, de contrôle qualité, etc... et je vois souvent, malheureusement des DCP faits ainsi, par des labos soit-disant pros. D'un autre côté, ce sont des films français, alors l'image n'a pas trop d'importance, tant que les intermittents ont fait leurs heures :-)

C'est dommage, il y a tellement peu d'exigence de nos jours...

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3770
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 18:16

Euh Greg… DCP-o-matic permet de faire des choses très propres, quand on a la main sur « tout » le processus de création, quand on a la culture technique nécessaire.

Que tu n'aies pas envie / pas le temps de participer à son développement, c'est une chose. Médire à son sujet, c'est autre chose.

Maintenant si tu penses pouvoir apporter ta pierre à l'édifice, bah vas-y, tu peux car c'est un logiciel open-source, y a une mailing-list, un forum, et les gens qui y participent sont pour l'essentiel rigoureux et attachés aux aspects qualitatifs.

rappa

Messages : 343
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 18:29

C'est passionnant, merci Victoria !
As-tu des lectures (Web ou papier, français ou anglais) à recommander sur le sujet (workflow cinéma et mastering DCP) ?

greg72

Messages : 94
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 18:57

Coeur Noir a écrit :Euh Greg… DCP-o-matic permet de faire des choses très propres, quand on a la main sur « tout » le processus de création, quand on a la culture technique nécessaire.

Que tu n'aies pas envie / pas le temps de participer à son développement, c'est une chose. Médire à son sujet, c'est autre chose.

Maintenant si tu penses pouvoir apporter ta pierre à l'édifice, bah vas-y, tu peux car c'est un logiciel open-source, y a une mailing-list, un forum, et les gens qui y participent sont pour l'essentiel rigoureux et attachés aux aspects qualitatifs.


Désolé mais c'est mon droit de trouver que ce logiciel est tout pourri et je n'ai jamais vu de DCP bien fait avec. Je suis contre les logiciels open-source, car ils sont issus d'un travail gratuit et je suis contre le travail gratuit. Je sais que tu es pour encourager les gens à travailler gratuitement, et tu travailles certainement gratuitement dans ton cinéma, où l'entrée est libre, sans aucune publicité ni pop-corn qui pue ou soda qui ruine la santé.

Tu ne travailles pas dans la post-prod, et même si mon avis importe peu, je n'ai jamais vu de bon mastering DCP fait avec DCP-O-Matic, comme j'ai rarement vu de bon film tourné avec un Canon 5D. C'est sympa, un 5D, mais franchement, ce n'est pas une Alexa ou une Red ;-)

Maintenant, encore une fois, toutes ces bonnes âmes sur ce forum peuvent faire le DCP de ce jeune et l'aider dans sa post-production chaotique, gratuitement, bien sûr, plutôt que de lui prodiguer des conseils... Allez-y, Coeur Noir et Victoria, faites-le pour lui ;-) Et Coeur Noir, puisque tu as le coeur sur la main, offre-lui une projection à 20h30 de son film, on voit cela tellement souvent :P

rappa

Messages : 343
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 19:21

greg72 a écrit :Désolé mais c'est mon droit de trouver que ce logiciel est tout pourri et je n'ai jamais vu de DCP bien fait avec. Je suis contre les logiciels open-source, car ils sont issus d'un travail gratuit et je suis contre le travail gratuit. Je sais que tu es pour encourager les gens à travailler gratuitement, et tu travailles certainement gratuitement dans ton cinéma, où l'entrée est libre, sans aucune publicité ni pop-corn qui pue ou soda qui ruine la santé.

Tu ne travailles pas dans la post-prod, et même si mon avis importe peu, je n'ai jamais vu de bon mastering DCP fait avec DCP-O-Matic, comme j'ai rarement vu de bon film tourné avec un Canon 5D. C'est sympa, un 5D, mais franchement, ce n'est pas une Alexa ou une Red ;-)

Maintenant, encore une fois, toutes ces bonnes âmes sur ce forum peuvent faire le DCP de ce jeune et l'aider dans sa post-production chaotique, gratuitement, bien sûr, plutôt que de lui prodiguer des conseils... Allez-y, Coeur Noir et Victoria, faites-le pour lui ;-) Et Coeur Noir, puisque tu as le coeur sur la main, offre-lui une projection à 20h30 de son film, on voit cela tellement souvent :P

Arguments totalement ridicules sur l'open source et l'entraide... Rassure moi, tu trolles ?
Sur les moyens de prod "low-cost" (5d, dcp o matic), peux-tu admettre que certaines n'ont pas les moyens de produire autrement leurs oeuvres ?
Ça me donne envie de faire du marxisme de comptoir et dire exactement le contraire: il ne faut surtout pas laisser l'exclusivité artistique de notre temps à ceux qui en ont capitalisés les moyens de production. Vive l'amateurisme et le low-cost. Internet et la production numérique ont (partiellement) libérés les moyens de production et si ça se fait au détriment de gros capitalistes (au sens propre) tant mieux !
Pour rappel les capitalistes ont besoin de conserver le monopole des moyens de production pour générer de l'argent, peu leur importent les oeuvres !
Louis Malle quand il fait "Ascenseur..." fait du low-cost, pour autant c'est une oeuvre qui connaît une bien plus grande postérité que les merdes maniérées de studio de l'époque. Idem pour toute la nouvelle vague, des oeuvres puissantes et entièrement low-cost. Si Godard avait 30 ans aujourd'hui, il aurait un 5d sous magic lantern et serait un cador de Da Vinci lite (et il squatterait probablement les forums pour faire des beaux DCP).

greg72

Messages : 94
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 19:51

Non, je ne trolle pas, je donne seulement un avis différent de la pensée unique habituelle... tant pis si tu n'en as pas compris le sens. Rappa, tu vis de quoi ? Tu travailles gratuitement ? Que toutes les personens de ce thread aident réellement ce jeune plutôt que de se contenter de discours foireux qui n'engagent en rien. Mettez vos grandes idées altruistes à sa disposition, bossez gratuitement pour lui. Si Victoria5 bosse dans la post-production, il peut lui faire un beau DCP gratuitement. Et Coeur Noir bosse dans un cinéma, il peut lui organiser une séance gratuite un soir à 20h30.

On sait tous, dans ce milieu, que tout le monde se gave d'aides publiques : le labo de Victoria facture une fortune le mastering ou l'export de n'importe quel fichier car il sait que c'est le contribuable qui paye, in fine. Idem pour le ciné de Coeur Noir : les cinés se gavent sur les petits films et facturent aussi une fortune la moindre privatisation de projection.

Mais, que toutes ces belles âmes l'aident vraiment, toi compris, Rappa. Tu peux me dire ce que tu fais gratuitement pour la communauté ?

Pour finir, j'ajouterai que j'aide certainement plus, tous les jours, de nombreux films désargentés exclus des circuits habituels. Les gros labos aident parfois certains projets, uniquement par copinage.

rappa

Messages : 343
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 21:32

Alors excuse moi pour le soupçon de troll, mais nous sommes sur un forum d'entraide professionnelle et toi tu arrives avec tes gros sabots pour dire que le participatif c'est inopérant :roll: Je me suis formé récemment au métier de projectionniste, et tout les projectionnistes école 35mm que j'ai croisé m'ont dit avoir appris sur ce forum et manice. Des projets participatifs donc.
Tu auras remarqué que sur ce thread je suis plus du côté question que du côté réponse. Et malgré ce que tu penses, il semblerait que les interventions aient bien aidé notre ami à produire un DCP qui le satisfait.
Et pour répondre à ta question directe : oui je travaille très régulièrement gratuitement. Ca s'appelle du bénévolat et c'est un immense pan de la vie culturelle en France aujourd'hui. Idem, sur mon taf, j'aime ce que je fais et il m'arrive de bosser hors de mes heures par conviction. Et je ne sais plus quel participant a proposé de venir faire un test en salle dans sa salle... Donc tu vois, tout le monde n'est pas incapable d'altruisme ;)
Bref, nous sommes largement HS, je vais en rester là sur le débat amateur/sachant.
Si tu as des éléments pour aider les amateurs ou semi-amateurs à optimiser leur workflows n'hésite pas à les partager, tu verras c'est sympa d'être sympa ;)

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3770
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 25 avr. 2019 - 22:39

Bon ben non Greg, tu ne trolles pas, tu es juste ignorant pour oser ça : « Je suis contre les logiciels open-source, car ils sont issus d'un travail gratuit et je suis contre le travail gratuit. »

Ensuite tu ne sais rien de ce que je fais - gratuitement ou à peu de frais - car oui ça m'arrive de faire des DCP pour rien, juste parce que ça va aider quelqu'un à montrer son film quelque part… Tout comme c'est arrivé à « mon » cinéma de prêter une salle pour des projections… Tout comme je contribue à des machins open-source…

D'accord pour dire que la qualité a un prix, qu'il y a des outils plus adaptés que d'autres, qu'aucun métier ne s'improvise… Mais au prétexte qu'on vise un bon résultat, labellisé pro, faut pas se laisser aveugler par les vendeurs de licences et les exploiteurs de brevets : quand tu paies ceux-là, tu ne paies plus un travail mais une capitalisation.

Es-tu conscient au moins que les logiciels propriétaires payants que tu utilises emploient des librairies open-source ?

Bref. Tu as une bien curieuse façon de vouloir encourager les gens à aller vers les pros, avec tant de préjugés.