Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Répondre
Messages : 109
Enregistré le : mar. 19 mai 2009 - 12:54

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Pour ma part je viens de me prendre une belle deception avec la projection 4k laser, comme expliqué à un autre endroit, j'avais remarqué des problèmes de contours rouge et vert à l'image ainsi que sur les textes (sous titres et génériques), donc suspicion de problème avec la convergence des matrices.
L'installateur vient faire le réglage, et je vois toujours le même problème, quand je lui dit, il m'explique que c'est normal, c'est un effet du à la projection laser (barco sp4k rgb), franchement je tombe des nues, c'est dégueulasse. On est sur du matos récent, sortant de réglage et je ne sais pas, pour moi ce n'est pas possible d'avoir cela à l'écran, je ne vois que ça. Pour ceux équipé du même matos, vous avez le même phénomène ?
Messages : 690
Enregistré le : ven. 6 mai 2011 - 10:16
Localisation : Vendée

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

On a reçu récemment un Barco Laser 4K, l'image est clean de chez clean, donc si c'est dégueu chez toi c'est bien qu'il y a un problème.
Messages : 1587
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : FR-75018
Contact :

Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Yermat a écrit :On a reçu récemment un Barco Laser 4K, l'image est clean de chez clean, donc si c'est dégueu chez toi c'est bien qu'il y a un problème.
Question d'installateur et des techniciens qui sont en charge de l'installation, réglage, dépannage, maintenance...
"Le client (genre l'usager lambda RATP/SNCF) ne voit pas ça..."
"Allez, salut. On repassera pour finir..."
Phrases "bateau" que j'ai entendu des dizaines de fois.

ImageImageImageImageImage
Messages : 109
Enregistré le : mar. 19 mai 2009 - 12:54

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

On a reçu récemment un Barco Laser 4K, l'image est clean de chez clean, donc si c'est dégueu chez toi c'est bien qu'il y a un problème.
C'est des barco laser RGB de la gamme SP4K ? vraiment aucun liséré vert et rouge ?
un ancien collègue me confirme aussi la normalité de la chose sur les lasers, mais que la plupart ne le voie pas, le projecteur sort de révision avec une demande précise d'attention sur la convergence des matrices...pfff, je ne sais pas quoi penser
Messages : 1015
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

J’ai également vu le cas avec un Barco SP2K-15 absolument neuf.
C’était pas énorme, mais nettement visible sur les sous-titres. Pour moi ça ressemblait à un problème de convergence, mais peut-être était-ce dû à une optique de mauvaise qualité (ou pas adaptée) ?

En tout cas ces problèmes de convergence c’est vraiment la mouise, et rare sont les techniciens qui savent (et veulent) le faire.
Messages : 56
Enregistré le : mer. 22 juin 2016 - 18:01

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Bonjour ,
Comme tout les projecteurs DLP depuis presque 2 décennies , les projos lasers RVB ont des convergences réglables
Et c’est très simple à effectuer techniquement parlant
Faut juste entre patient et méticuleux
J’ai un SP4 25K Barco et même vu à 50 cm de l’écran les convergences sont parfaites sur les mires de réglages
0 écart visible . la trait est blanc avec 0 débordement de couleur
Pour obtenir une convergence parfaite partout , il faut également ajuster le sheimpfug optique .. ( ultra simple , mais là il faut beaucoup beaucoup de patiençe )
Un détail , avec les lasers RVB , certaines lunettes introduisent une deconvergence de couleur!!
Le projo n’y est pour rien . , beaucoup de fabricant de verre usent de multicouche de traitement qui génèrent une déviation en fonction de la fréquence lumineuse .. ( ce défaut est visible dans d’autres conditions que de la projection )
Comme les lasers RVB ont une «  précision de spectre meilleure et une largeur de spectre plus grande , paradoxalement , le problème est plus «  visible » ..
En général les lunettes avec verres «  basiques » ne gênèrent pas ce problème !

Cdt
Thxrd
Messages : 277
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Scheimpflug ? On m'appelle? :D

Tiens des points communs entre projection cinéma et photographie grand format? Convergence (oui jeu de mots délibéré) de deux sujets de ma prédilection :mrgreen:
Messages : 1015
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Je le souviens avoir fait une convergence il y à longtemps (5 ans) sur un vieux Christie série 1 avec mon chef de cabine de l’époque.
C’est franchement pénible et aléatoire, il fallait y passer des plombes.

Je n’ai jamais appris à le faire sur des séries plus récentes. Mais je l’ai vu faire sur Christie 2220, ben le gars peinait à faire le réglage (sans lunettes de protection, le nez dans le light engine :shock: )

J’apprends un truc pour les lunettes : c’est très possible que je sois concerné. Je suis myope donc je porte systématiquement mes lunettes en salle, et mes lunettes sont traitées anti-reflet.
Messages : 56
Enregistré le : mer. 22 juin 2016 - 18:01

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Le réglage de Scheimpflug ( loi optique de Théodore Scheimpflug) consiste en l’alignement du plan de netteté entre image et écran
Ça existe depuis toujours en optique photo avec les « grands formats =(depuis plus d’ un siècle ) et avec toutes les optiques de projection un peu élaborées ( toutes les optiques cinéma )

Sur l’optique d’un projecteur vous avez 6 vis : 3 de blocage et 3 de réglage du plan optique ..
ces 3 vis servent ã recaler le plan de netteté Haut /bas . gauche /droite
Attention , ça se règle avec une précision extrême ( 1 /8 eme de tour change les choses )
Très facile , mais demande une grande patience (faut aller regarder près de l’écran à chaque réglage de vis ) et beaucoup de temps ..et réajuster le focus et le shift ã chaque fois
Et de lire le mode d’emploi qui indique quel vis fait quoi .. et dans quel ordre .

Le réglage de convergence est lui très simple .. Chez Barco ou Christie ou Nec on ã des molettes (3 par couleurs )facilement accessibles pour 2 couleurs ( l’une des 3 couleurs reste fixe )
Chez Christie les modèles Cinelife + on les convergences mécaniques classique + partiellement électronique par telco )
La encore très facile , mais demande 1) de mettre en chauffe au moins 1h avant .. 2) d’y aller progressivement, d’aller voir près de l’écran ã chaque réglage ."donc ..du temps et de lire le mode d’emploi
Evidemment un projo parfaitement convergé sur les deux points montrera :
1) plus de luminosité
2) plus de « piquė « ( MTF meilleur)
3) plus d'uniformité
4) une colorimétrie plus cohérente
5) plus de dynamique ( contraste )

Pour les vieux qui comme moi ont connu les tritubes ( CRT ) , fallait faire le Sheimpflug pour les 3 couleurs !! Mais bon on était prés de l’écran ( et entre 12 et 50 réglages de géométrie ( par couleurs et convergence !!)
Pas besoin de faire 15/20 m aller retour jusqu’ã l’écran ã chaque 1/4de tour de vis ..

En gros un boulot d’installateur (on le fait un fois .. ) mais très rarement effectué alors que ça change beaucoup de choses ..c’est long c’est tout …
Je ne suis pas installateur, mais un utilisateur exigeant .. donc mes projos , je les installes , les règles et les calibres ( luminance / Gamut ect ) moi même .

Cordialement
Roland
Modifié en dernier par thxrd le jeu. 29 déc. 2022 - 10:16, modifié 2 fois.
Messages : 56
Enregistré le : mer. 22 juin 2016 - 18:01

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Je porte aussi des lunettes .. mais presbyte donc pas de gene en projection … je les retire .simplement

Vous pouvez essayer avec des verres ultra basiques . ça devrait améliorer le problème
Messages : 56
Enregistré le : mer. 22 juin 2016 - 18:01

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

thxrd a écrit : sam. 24 déc. 2022 - 10:11 Le réglage de Scheimpflug ( loi optique de Théodore Scheimpflug) consiste en l’alignement du plan de netteté entre image et écran
Ça existe depuis toujours en optique photo avec les « grands formats =(depuis plus d’ un siècle ) et avec toutes les optiques de projection un peu élaborées ( toutes les optiques cinéma )

Sur l’optique d’un projecteur vous avez 6 vis : 3 de blocage et 3 de réglage du plan optique ..
ces 3 vis servent ã recaler le plan de netteté Haut /bas . gauche /droite
Attention , ça se règle avec une précision extrême ( 1 / 8 eme de tour change les choses )
Très facile , mais demande une grande patience (faut aller regarder près de l’écran à chaque réglage de vis ) et beaucoup de temps ..et réajuster le focus et le shift ã chaque fois
Et de lire le mode d’emploi qui indique quel vis fait quoi .. et dans quel ordre .

Le réglage de convergence est lui très simple .. Chez Barco ou Christie ou Nec on ã des molettes (3 par couleurs )facilement accessibles pour 2 couleurs ( l’une des 3 couleurs reste fixe )
Chez Christie les modèles Cinelife + on les convergences mécaniques classique + partiellement électronique par telco )
La encore très facile , mais demande 1) de mettre en chauffe au moins 1h avant .. 2) d’y aller progressivement, d’aller voir près de l’écran ã chaque réglage ."donc ..du temps et de lire le mode d’emploi
Evidemment un projo parfaitement convergé sur les deux points montrera :
1) plus de luminosité
2) plus de « piquė « ( MTF meilleur)
3) plus d'uniformité
4) une colorimétrie plus cohérente
5) plus de dynamique ( contraste )

Pour les vieux qui comme moi ont connu les tritubes ( CRT ) , fallait faire le Sheimpflug pour les 3 couleurs !! Mais bon on était prés de l’écran ( et entre 12 et 50 réglages de géométrie ( par couleurs et convergence !!)
Pas besoin de faire 15/20 m aller retour jusqu’ã l’écran ã chaque 1/4de tour de vis ..

En gros un boulot d’installateur (on le fait un fois .. ) mais très rarement effectué alors que ça change beaucoup de choses ..c’est long c’est tout …
Je ne suis pas installateur, mais un utilisateur exigeant .. donc mes projos , je les installes , les règles et les calibres ( luminance / Gamut ect ) moi même .

Cordialement
Roland
Messages : 109
Enregistré le : mar. 19 mai 2009 - 12:54

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Merci pour toutes les infos sur le réglage de convergence, cela me stresse à chaque fois que je vais en salle et je suis un peu effaré que notre installateur n'arrive pas à le régler correctement et mets en cause l'effet de métamérisme.
Du coup je vais peut-être m'y atteler, mais 1er fois oblige, j'aimerai bien un mode d'emploi détaillé (quelle mire utilisé, faut-il tourner bcp les vis, dans quel ordre procéder, etc...), si quelqu'un a les connaissances et le temps de le faire, ça serait génial.
Messages : 56
Enregistré le : mer. 22 juin 2016 - 18:01

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Bonjour ,
La manip est parfaitement décrite dans le PDF « user installation » chez Barco ( existe le user manual , user installation et user services )
Faut juste les récupérer ( par Barco sur le net en demandant )
Chez Christie c’est directement dans les PDF du modele sur le site

C’est en fait très simple , mais faut être précautionneux dans le maniement des molettes et allez progressivement ( 2 tour maxi par action
6 molettes ( 3 pour R et 3 pour B chez barco le vert est fixe ). Idem chez Christie seul la couleur fixe est différente
Les mires sont incluses dans les menus des projos ..
la mire quadrillée est la plus pratique
Le projo doit être allumé depuis au moins 30 mn ..
après réglage vérifier après remise en place des panneaux du projo
Généralement au bout de 10/15 mn ça rebouge légèrement ( lié au fait que la T° interne varie avec panneaux ouverts et fermées ) donc on retouche .
C’est un jeu de patience et de la marche à pieds …. à chaque correction sur une molette , faut aller voir près de l’ecran .

Une aitre raison peut être le sheimpflug mal réglé ..: ( deconvergence asymetrique ..à gauche ou à droite ou en haut ou en bas )
Là, ce sont les vis de réglage sur le système optique ( là encore c’est dans le user installation )
Par contre il faut beaucoup ´ beaucoup de patience ,car l’action sur les vis ( 6 pans creuses ) est tres pointue ( faut travailler par 1/10 de tour par action ..)
Si jamais fait , vaut mieux faire faire par un expert
Les bords extrêmes des mires seront toujours légèrement deconvergées .,c’est normal , c’est un problème d’optique lié à la transmission différente suivant la longueur d’onde ..
Cdt
Roland
Messages : 56
Enregistré le : mer. 22 juin 2016 - 18:01

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Citer le métamérisme comme étant la cause d’une déviation colorimétrique est recevable seulement ….. si les murs , le plafond , le sol de la salle sont ,, rouge , ou vert ou jaune ect ou si l’ecran n’est pas blanc ( écran à très fort gain ou métallisé )
Si il sont gris foncé ou noirs et que l’ecran est « normal » , le métamérisme n’existe pas
C’est une mauvaise excuse
Cdt
Roland
Messages : 109
Enregistré le : mar. 19 mai 2009 - 12:54

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Merci, 🙏merci beaucoup 🙏 pour toutes ces explications.
Répondre