Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Répondre
Messages : 64
Enregistré le : lun. 27 août 2012 - 14:38

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Le déplacement du capteur est une très bonne idée mais n'est pas conçu pour recréer du grain mais plutôt pour imiter la qualité majeure du cinéma argentique qui est souvent oubliée lors de comparatif de résolution numérique /argentique : le fait que d'un photogramme à l'autre la place des grains enregistrant la lumière est légèrement différente et répartie de façon aléatoire ce qui donne avec le défilement à 24 images par secondes une couverture de la surface sensible beaucoup plus complète en densité qu'un capteur dont les pixels sont sur une grille fixe et où il existe des points inter-pixel qui restent inutilisés et toujours au même endroit sur la surface du capteur, réduisant la résolution par rapport à l'argentique. C'est pour cette raison que Beauviala annoncait que sa camera dotée d'un capteur de seulement 3,5 K donnait des images équivalentes à du 7K. Ceci explique également que la véritable résolution du 35mm est bien supérieure à la résolution d'un seul photogramme. Pour s'en convaincre, vous pouvez constater l'apparition soudaine d'un fort grain lors d'un arrêt sur image (en table de montage par exemple) avec une bobine d'un film un peu ancien (l'effet doit être moins visible avec les dernières émulsion à grain très fin).

Lionel.
Homemadephotolab.com
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

.

100 % d'accord avec Photon et Lionel, je me suis mal exprimé... Le déplacement du capteur de façon aléatoire présente le même effet que le déplacement des grains au cours de la projection d'un film argentique, ce qui améliore sensiblement la qualité de l'image.
Quel dommage que cette caméra révolutionnaire n'ait pas pu être commercialisée à cause du manque de sérieux d'un fournisseur de capteur !

.
Messages : 36
Enregistré le : mer. 3 juin 2015 - 1:07

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Lionel, Roger, merci pour les précisions. C'est en fait un procédé similaire à ce qui se fait en photo en ce moment, sauf que au ciné la procédure de moyenage de l'information se fait par défilement rapide d'images et grâce à la persistance rétinienne...
Pour ce qui est de la résolution - une image en argentique 35mm fait combien de pixels au total? dans les ~80 millions? ça reste encore bien supérieur par rapport aux 8M+ de la 4K et des 15-16M de la caméra présentée par Beauviala.
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Hé hé, une image argentique ne fait pas de pixels... C'est bien là, la magie...
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Elle fait des points :)
Messages : 7179
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Des points??! Ment-on?? (ultra private joke, désolé.)
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Ahahahahahahahahahahem
Messages : 64
Enregistré le : lun. 27 août 2012 - 14:38

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Le problème avec les comparaisons argentique / numérique c'est que l'on compare la plupart du temps ce que donne un capteur numérique avec une image numérisée du support argentique. Donc souvent on a d'un coté 100% de ce que peut donner un capteur numérique et de l'autre coté seulement ce que le scanner peut retranscrire (avec des pertes plus ou moins grandes selon la technologie utilisée et la qualité du scan) de l'original argentique. Les grains d'argent n'étant pas sagement organisés en pixels de taille unique et parfaitement alignés sur une surface parfaitement plate, c'est comme comparer du papier millimétré avec un morceau de cuir vus sous un microscope.
Faites l'expérience de regarder une diapo ou un photogramme d'une copie 35mm sous un bon microscope et comparez ce vous voyez avec un scan de cette même diapo ou ce photogramme. En terme de richesse des couleurs, de résolution et rendu des détails vous verrez que l'argentique en a encore pas mal sous la pédale.
Messages : 1667
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

MOSS a écrit :Des points??! Ment-on?? (ultra private joke, désolé.)

!!!!! :shock: :shock: :shock: :shock: !!!!!

Mais... Mais... je voulais faire exac-te-ment la mêême !!!
et puis je me suis abstenu et j'ai fait le point Menton en photo dans la shout... :roll:

(voilà, j'arrête aussi, mais fallait vraiment que ça sorte, là...)
Messages : 113
Enregistré le : sam. 16 oct. 2010 - 22:40
Localisation : Mayenne

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Grosse amélioration au niveau du son...que l'on soit au premier rang ou au dernier.
Pour l'image, j'ai du mal à émettre un avis négatif. Si,...l'anarchie qui arrive pour le respect des formats, bien qu'il soit plus facile de gérer ses macros, je pense que la polyvalence va permettre à tout le monde de devenir opérateur sans vraiment faire attention à passer un film au bon format. Mais ça, aujourd'hui tout le monde s'en fout!! (pas moi!).

L'image est comme même plus stable, moins abimée que sur pellicule.
Messages : 7179
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Encore faut-il avoir décidé que c'était des qualités :mrgreen:
Messages : 113
Enregistré le : sam. 16 oct. 2010 - 22:40
Localisation : Mayenne

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

c'est vrai...
Messages : 7179
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Non je veux dire, sur le fond je suis tout à fait d'accord. Après une belle copie 35 ça me plaît. On dit toujours c'est mieux qu'une copie pourrie, mais les autres?? :mrgreen:
Si tu veux, je ne passerais pas à l'e-book parce qu'un livre ça peut se déchirer ou se froisser, et que quand il y a du vent les pages se tournent toutes seules, pour moi ces caractéristiques du support ne sont pas "des défauts." :mrgreen: Mais je suis bien sur d'accord qu'un livre déchiré, complètement froissé voire auquel il manque des pages, c'est pas regardable/ lisible...
Voilà voilà. C'est moi ou je radote? :roll:
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

j´irai même plus loin que toi, moss, en disant que l´usure dun support reproduit industriellement peut lui conférer de la noblesse.

Oui, oui, on se répète mais c´est bien ;-)
Messages : 113
Enregistré le : sam. 16 oct. 2010 - 22:40
Localisation : Mayenne

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Je suis d'accord avec vous les gars. Mais objectivement, pour le spectateur, le numérique assure une qualité sonore et visuel plus stable que le 35 mm. Je ne parle pas de nous, les amoureux du métier, qui trouvons de la beauté dans le défaut, je parle bien du consommateur de film qui paie sa place 7 €, et qui doit être immergé pendant 1h30 dans une histoire, dans le noir complet, avec une belle luminosité constante, une netteté constante, (et pas un flou pendant 20 min parce que l'opérateur n'a pas fait le point ou que le point à bouger...), pas de son qui chevrote ou je ne sais quoi...Surtout avec le pourcentage de films à gros budget que nous passons.
Si maintenant o, me demande ce que je préfère projeter, je vous répond sans hésiter du 35 ou du 16.
Répondre