Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Répondre
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 juil. 2014 - 1:37
Localisation : Aubagne 13400

Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Bonjour

J'aimerais avoir vos avis la dessus.

Numérique vs Argentique ...Qu'en est-il de la qualité ??

Savoir qu'une comparaison argentique vs numérique est assez difficile à faire sans mettre certaines restrictions:
En effet la pellicule n'est pas un contenant et la qualité du 16mm 35mm ou 70mm dépend:
Du grain de la pellicule, de la qualité de l'objectif et de la mécanique (et sur ces 3 critères la marge est grande) puis en dernier DU DEVELOPPEMENT.

Donc comparons copie d'exploitation et DCP 2k ou 4k et PAS négatif 35mm ou 70mm

Si mes souvenirs sont bons il y a la Copie 0 la copie prestige et ensuite la "bonne" copie d'exploitation.

Personnellement en bout de chaine pour le spectateur Lambda je ne pense pas que le numérique même en 2k soit un régression en qualité ..( étant donné la piètre qualité des dernières copies d'exploitation que j'ai pu voir ..certes pas dans des salles cetifiées THX)

Qu'en est-il de vos avis de professionnel ??

Merci d'avance
André
Messages : 1515
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

( étant donné la piètre qualité des dernières copies d'exploitation que j'ai pu voir ..certes pas dans des salles cetifiées THX)
Euh.... je ne vois pas ce que la certification THX a à voir avec la qualité
des copies d'exploitation. Si la copie est merdique vous pouvez bien avoir
toutes les certifications possibles et imaginables sur le matériel de projection
mais vous aurez quand même une projection merdique.

D'autre part, la "certification" THX...... bof
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 juil. 2014 - 1:37
Localisation : Aubagne 13400

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

NOSTROMO a écrit :
( étant donné la piètre qualité des dernières copies d'exploitation que j'ai pu voir ..certes pas dans des salles cetifiées THX)
Euh.... je ne vois pas ce que la certification THX a à voir avec la qualité
des copies d'exploitation. Si la copie est merdique vous pouvez bien avoir
toutes les certifications possibles et imaginables sur le matériel de projection
mais vous aurez quand même une projection merdique.

D'autre part, la "certification" THX...... bof
Vous m'avez mal compris c'était une parabole pour dire que ce n'était pas des salles réputées pour leur qualité de projection ...

Mais vous n'avez pas répondu à la question.
Messages : 690
Enregistré le : ven. 6 mai 2011 - 10:16
Localisation : Vendée

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Je parlerais pour le cas de mon cinéma, petit indé de province, le numérique a permis une nette amélioration de la qualité des projections, car maintenant nous n'avons plus à nous taper des copies 35mm ravagées par des collègues peu délicats dans les 1eres semaines d'exploitation (oui bon le terme ravagé est un peu fort).

Autre point à noter, ce que j'ai les accès aux réglages "basiques" de mes projecteurs (cache, netteté, etc) ce qui permet de maintenir une qualité de projection au cours de l'année, et ne pas attendre que l'installateur fasse sa visite annuelle pour corriger ces problèmes.

Après, si l'on doit comparer avec une copie d'exploitation de 1ere main, si je puis dire, sur un projecteur bien réglé, je serais moins catégorique sur la différence de qualité.
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 juil. 2014 - 1:37
Localisation : Aubagne 13400

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Merci de ta réponse Yermat

C'est mon avis aussi :wink:
Et je ne parle que du 2k !!!
Messages : 927
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Sauf exception (salle réglée avec les pieds avec zéro personnel qualifié...), le numérique a permis une très nette augmentation de la qualité.
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Sauf que l'exception dont tu parles, Proj, c'est celle que nous voudraient nous fourguer les grosplexes :(
Messages : 927
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Je travaille dans un très, très, très gros complexe et je pense que la qualité est au rendez-vous et que l'équipe est bien formée.

Tous les grands groupes ne se valent pas. Il y en a qui font des choses valables du point de vue qualité.
Messages : 502
Enregistré le : mer. 31 juil. 2013 - 22:48

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

si je puis me permetttre mais la question posée par ce topic me fait penser à tous ces sondages un peu bidons dont le procédé principal est de tourner la question de telle façon qu'on ne pourra avoir qu'une réponse, ne serait-ce que parce qu'elle est suffisamment vague pour etre sujette à interprétation.

on parle du support numérique, des projecteurs numeriques, des projections en elle même en exploitation commerciale ou de la qualité technique du tournage, de la qualité esthétique du rendu des films etc....?

en gros je pense que la question posée ici était destiné à dire maaaiis nonnnn! le numérique n'est pas une regression de la qualité.

donc on va répondre NON! la cinéma numérique n'est pas une regression de la quallité.....

même si pour moi ça ne veut rien dire...(mais ça c'est un autre sujet qu'on a looonguement traité il y a bien longtemps sur ce forum , quand on se chauffait à la bougie)
Messages : 502
Enregistré le : mer. 31 juil. 2013 - 22:48

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

après je vais me permettre une comparaison hasardeuse pour illustrer mon coup de gueule:
comparons 2 matériaux : l'argile et le plastique.
On constatera de suite qu'avec le plastique, plus maléable, plus formable, plus résistant (parfois), plus façonnable aux techniques industrielles plus sujettes à des multiples applications pratiques, du plus petit au plus grand, on aurait une augmentation de la qualité du support indéniable... non?

et bien faisons maintenant un vase en plastique en tentant avec tout les moyens de reproduire les qualités de l'argile et on va voir que c'est quasi impossible, tant du point de vue du matériau que de l'esthétisme...

transférons cette comparaison hasardeuse à ce débat sur la qualité inférieure ou supérieure de la pellicule et du numérique... et vous concluez ce que vous voulez!

le numérique et l'argentique ont une continuité... et sont aussi complètement différent.
leurs qualités aussi sont différentes. leur matière est différente.
Pour ma part je vois tout de suite la différence de qualité lorsque je vois une copie argentique... et ne vous en déplaise ( et que vous croyez à une mauvaise foi) mais souvent la notion de qualité (y compris de projection...je pense à la lumière par ex. mais aussi à la qualité intrasèque de l'esthétique du grain de la pellicule) penche pour l'agentique... (évidemment je ne parle pas des rayures! car là oui le numérique gagne!)

Tout ça pour dire qu'il ne faudrait pas dans un seul topic faire un package générique de la qualité en faveur du numérique. Pour juger de ces différentes qualités, c'est tout le forum qu'il faut parcourir...
Messages : 1515
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Vous m'avez mal compris c'était une parabole pour dire que ce n'était pas des salles réputées pour leur qualité de projection ...

Mais vous n'avez pas répondu à la question.
Désolé si je vous ai mal compris.

En ce qui concerne la question ..... qui est un vaste problème.

Pour la petite histoire je dois indiquer que ma famille exploitent des cinémas
depuis très longtemps. Mes grand-parents ont débuté fin des années 30.
J'ai donc toujours vécu "dans le milieu" et j'ai pu observer la plupart des "dites"
évolutions techniques.

Cela dit nous avons eu d'énormes problèmes lors des installations des premiers
équipement numériques. Particulièrement des problèmes d'instabilité. Je dois
donc avouer que j'avais, suite à ces déboires, un sérieux préjugé contre le
cinéma numérique. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Je pourrais écrire de longues pages pour expliquer ce qui c'est passé mais
les participants du présent forum seraient vite ennuyés.

Pour résumer je vais dire que c'est mon humble opinion que les meilleures
installations digitales, maintenant, SURPASSENT la qualité des bonnes projections
en argentique 70mm. Particulièrement sur les (très chères) installation Barco-Laser
double 4K. C'est absolument prodigieux.

J'ai eu le plaisir d'assister à une démonstration à Burbank. Projection d'une bobine
70mm (toute neuve, jamais servi, chimie Kodak Vision) imprimée "copie 0" du
négatif restauré de BEN HUR. Projecteur DP-75, objectif ISCO, complèment
optique SuperPanatar de Panavision.

Puis de la même séquence digitalisée (scan 8k du négatif 65mm par Fotokem, transfert direct DCP en 4K, projection sur Barco-Laser type DP4K-60L x 2, écran 26m). La projection digitale surclasse très NETTEMENT la projection argentique. C'est même
un autre monde.

J'avais déja été très favorablement impressionné par une démonstration de projection
comparative du film SAMSARA (copie 70mm - DCP 4K).

Mais, tout cela étant dit, quelle que soit la technique au tournage et celle de la
projection, si un film est mauvais il restera mauvais :)
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 juil. 2014 - 1:37
Localisation : Aubagne 13400

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Oui Planète sauvage

Je suis d'accord quand tu dis en quelque sorte, que comparer l'argentique et le numérique est très délicat.
Je rapelle donc ce que j'ai écrit
Savoir qu'une comparaison argentique vs numérique est assez difficile à faire sans mettre certaines restrictions:
En effet la pellicule n'est pas un contenant et la qualité du 16mm 35mm ou 70mm dépend:
Du grain de la pellicule, de la qualité de l'objectif et de la mécanique (et sur ces 3 critères la marge est grande) puis en dernier DU DEVELOPPEMENT
J'avais lu une étude sur la "résolution" des copie d'exploitation 35mm
Dans cette étude le LPH était évalué à 800 lignes pour les bonnes copies d'exploitation
1000 ou 1200 lignes pour "les copies prestiges", et plus encore pour la copie 0 (1400 ? je ne me souviens plus)
ça c'est pour la définition ...
Reste la dynamique et la profodeur colorimétrique ...(savoir que les BONNES cam numériques de prod cinéma sont entre 12 et 15 stops de dynamique)

Cette étude sur les copies 35mm, je ne la retrouve plus et je ne sais quel sérieux lui accorder.

Ensuite il est évident que statistiquement le consommateur de film n'est pas perdant avec une qualité standadisée ..Si comme certains l'ont dit plus haut le matos est maitrisé ..

HS on
Je suis allé à une projection numérique dans une salle de petite station ..J'ai l'impression que le projectionniste ne savait pas faire la MAP sur son VP numérique ..

Bon c'était pas la Cata comme avant quand la salle recevait des copies argentique pourrave ...Mais j'ai revu le film chez moi, c'était quand même meilleur côté piqué ..
HS off
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Donc, la qualité est... différente !

Et il ne me viendrait pas à l´idée d´aller voir Ben Hur en numérique car la meilleure qualité est toujours la qualité d´origine (sens premier de qualité).

Ensuite, je concois tout a fait la performance, la démonstration technique mais c´est du tripatouillage de pixel qui finira en bluray.

Tout ca pour dire que c´est un faux débat...
Messages : 7179
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

Est-ce que les papyrus égyptiens séculaires sont de moindre qualité que les impressions offset du 20ème siècle?? Perso, je ne parviens pas à me poser la question! Ana contre Num pareil.
Comme spectateur, j'aime l'image l'analogique, mais je suis toujours un peu gêné quand la piste son à vraiment morflé, bien plus que par des rayures ou pecs sur les images.
D'ailleurs, mon premier réflexe de "spectateur numérique" a été de louer les potentiels de la reproduction sonore.
Messages : 23
Enregistré le : ven. 11 juil. 2014 - 1:37
Localisation : Aubagne 13400

Re: Le cinéma numérique est-il un régression en qualité ?

Message

affiche-cine a écrit :Donc, la qualité est... différente !

Et il ne me viendrait pas à l´idée d´aller voir Ben Hur en numérique car la meilleure qualité est toujours la qualité d´origine (sens premier de qualité).

......
Oui je veux bien.
Il reste beaucoup de salles en argentique ???
Modifié en dernier par Andre Gerald le mer. 22 avr. 2015 - 13:34, modifié 1 fois.
Répondre