Aimez vous pratiquer la projection numérique ?

pradbitt

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 4449
Enregistré le : lun. 26 nov. 2007 - 14:23
Localisation : pas loin d'un câble
Contact :

Aimez vous pratiquer la projection numérique ?

Message » sam. 22 mai 2010 - 13:24

J'en ai parlé ailleurs sans vraiment poser la question:

Aimez vous pratiquer la projection numérique ? Pourquoi ?

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 22 mai 2010 - 16:22

Silence pesant ici.










Ça repose.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Walter

Messages : 348
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 16:51

Message » sam. 22 mai 2010 - 17:36

Autant que la question est simple, ce n'est pas le cas pour y répondre.

Dans le cas ou c'est que appuyer sur start tout les 2h, non merci je préfère mes 35.

Dans le cas ou c'est autre chose, des retransmission, location salle, des trucs qui sortent de l'ordinaire, oui j'aime bien le numérique.

Maintenant est ce que ceci est suite au numérique ou suite à ma petite envie de faire de trucs qui change (régler des paraboles, installer/tester des nouveaux trucs)?

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » sam. 22 mai 2010 - 21:14

Pradbitt a posé La question qui tue... Mais il est vrai qu'elle n'avait pas encore été posée de cette façon !

Alors, pour ma part :
- j'aime pô les projecteurs numériques, on ne sait rien faire dessus, quand il y a un défaut on se contente d'éteindre et de rallumer ,
- j'aime pô le bruit qu'il font,
- j'aime pô leur forme,
- j'aime pô cliquer sur la souris ( qui, en plus, est toujours à droite, alors que je suis gauchère, mais y'a pas de place pour la mettre à gauche :evil: )

Bon, j'arrête de râler comme une gosse :mrgreen: !
Plus sérieusement :
- pratiquer la projection numérique est intéressant quand il y a des locations de salles et événements en tous genres, cela permet de varier le travail,
- j'aurais pu aimer malgré tout projeter des films en numérique, si le 35 mm pouvait cohabiter avec sur le long-terme : il y a certains contenus qui se prêtent mieux au numérique, d'autres à la pellicule. On fait souvent des " comparatifs " dans ma salle, pour que le réalisateur puisse choisir : eh bien certains préfèrent le 35 mm !
- sur une grosse avant-première, quand le stress est à son maximum, je reconnais que c'est plus facile avec le numérique : on ne se demande pas si on va rater son " ouverture volet ", si on va chercher un peu sa " mise au point ", si la prochaine collure ne va pas déclencher un arrêt en sécurité, s'il n'y aura pas un bourrage palpeur... etc. On est plus " détendu " donc...
- inconvénient du numérique sur l'exploitation : quand tout est bien préparé, c'est vrai que ça tourne " tout seul ", du coup le projectionniste se sent inutile et surveille moins bien ses séances ( phénomène de démotivation constaté sur plusieurs personnes )...

Conclusion :
Je ne déteste pas travailler avec des projecteurs numériques, tant que je projette toujours du 35 mm à côté ! Le jour où il n'y aura plus que ça... BOF ! :cry:
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » sam. 22 mai 2010 - 23:21

Bonsoir,

Bien que totalement (ou presque) retiré de l'exploitation en salle, j'ai eu l'occasion je vais dire de boucler la boucle en passant un petit moment de "stage" dans un cinéma 3 salles allemand (Karlsruhe) équipé en numérique 2K sur les 3 salles (en plus du 35/70 dans le plus grande (ex cinerama, avec un écran incurvé à 120° et 17m de base) et du 35 dans les autres avec un 16mm mobile de cabine mobile.

http://www.schauburg.de

Cette salle est suivie sur le plan entretien, à la pointe de la technique et très animée par un Directeur impliqué dans une programmation éclectique. Maintenant, sur le plan cabine et parlant Allemand (mixé d'Anglais) je n'ai bossé que sur la grande salle, en double équipe avec les deux opérateurs titulaires. Ce qui m'a bluffé est quand même la souplesse que propose ce mode de diffusion, le live si on sait choisir les contenus, les possibilités des corrections géométriques sur un écran courbe, la 3D très facile et globalement une image aussi acceptable qu'avec une copie "série" 35mm.

Pour la partie opération, je vais dire que c'est aussi emmerdant que de bosser avec des plateaux, des réactions parfois spéciales du serveur et imprévisibles et une pixelisation qui est visible sur ce type de base de près. La colorimétrie a fait des progrès fantastiques depuis les premières versions, il n'en reste pas moins vrai que le numérique actuel n'aime pas l'eau qui remue, les champs de blés avec du vent. Mais si le master est bon, c'est bien supérieur aux mauvaises copies séries 35mm tirées à l'arrache.

Qualitativement par rapport à du BON 35mm, d'archive Technicolor IB, Svema/Orwo ou copies tirées à faible vitesse, cela reste encore inférieur sur le plan définition sur les images avec un mouvement non prédictible par les algorithmes. Avantage: pas de rayures. C'est très largement inférieur à du 70mm, il faudra attendre le 6-8K projeté pour s'en approcher. Avec des défauts propres et des qualités propres.

Je rajoute que sur le plan opérationnel j'ai fait la construction de programme et que c'est d'une souplesse incomparable par rapport au 35mm plateau ou DGB. Je travaille souvent avec les systèmes Adobe de vidéo (After Effects, Première et Encore CS4 et bientôt 5), la construction d'un show ne m'a pas semblé d'une complexité extrême.

Ce qui me gène le plus, c'est de ne pas pouvoir intervenir sur le système en cas de problème sévère. Un DP-70 pouvait casser son pignon fusible après un bourrage, c'était 30 minutes pour le réparer et repartir sans filage. Il suffisait de l'expliquer au public, de passer sur la base restante bobine à bobine pendant que l'on réparait le pépin (projection de Ben Hur vécue). Là c'est le noir total, sans possibilité de passer sur une solution de réserve. La durabilité du matériel m'ennuie un peu aussi. Un CP 200 bien entretenu et régulièrement mis à jour est encore, 30 ans après sa sortie, un processeur actuel et exploitable. Un Victoria 8 du même age, idem. Pas certain que le dernier cri de la technologie Barco soit en vie dans 30 balais et le problème de l'upgrade (qui va payer et à quelle fréquence) reste entier. Enfin, j'attends la mise en place du chargement de la copie par réseau sécurisé qui reste la finalité ultime de celles et ceux qui ont voulu le numérique.

Donc j'ai une vision partagée, mais pas négative. Je comprends totalement vos inquiétudes sur le plan emploi.Elles sont légitimes et j'avais - il y a plus de 5 ans - secoué le cocotier sur SiverSreens en disant que ça risquait de faire TRÈS mal, ayant la chance de voyager outre-Atlantique.On s'était un peu foutu de ma gueule (désolé du terme) en disant que ce n'était pas pour demain. Nous sommes demain et la dématérialisation totale de la copie est pour après-demain. Que les plus sceptiques ne refassent pas les mêmes erreurs, ça se fera aussi sur que la terre est ronde.

Si ma fille voulait faire ce métier, que lui dirais-je ? De ne pas le faire si c'est pour faire comme l'a fait son papa ... elle ne l'aura plus. Si elle aime le contact avec le public, la variété des tâches à entreprendre, etc ... d'y réfléchir. Toujours en gardant en mémoire qu'elle est la messagère ultime d'un spectacle. Elle ne s'oriente pas vers ça, mais c'est ce que j'ai dit au fils d'un ami...

Red_Jack

Avatar du membre
Messages : 634
Enregistré le : lun. 16 nov. 2009 - 18:02

Message » dim. 23 mai 2010 - 20:52

pradbitt a écrit :J'en ai parlé ailleurs sans vraiment poser la question:

Aimez vous pratiquer la projection numérique ?

Oui !
Pourquoi ?

Parce que ! (voir ma signature)...


1353
Projeter
1. Avoir l’idée de faire.
2. Faire des projets.
3. Jeter, diriger en avant.
4. Tracer sur un plan en suivant certaines règles géométriques.
5. Diriger des rayons de lumière ou des images lumineuses.
Se projeter
1. Paraître en avant.

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » dim. 23 mai 2010 - 20:57

Rhoooo... T'es dur, Red !
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

Phane

Avatar du membre
Messages : 1275
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » dim. 23 mai 2010 - 22:14

MOSS a écrit :Silence pesant ici.
Mon serveur Doremi, mes librairies SmartJog et Ymagis et mon projecteur Barco ne sont pas vraiment silencieux...
MOSS a écrit :Ça repose.
Situation temporaire qui ne saurait durer...
ImageImageImageImage

lacertas

Messages : 1698
Enregistré le : mer. 21 nov. 2007 - 19:12

Message » dim. 23 mai 2010 - 22:20

Bonjour,

Chez nous c'est pas fait mais je peut dire que c'est le début de l'angoisse pour tout le monde.
De la gestion des lunettes à l'apprentissage du système en passant par le mix 35 /dcp. :cry:

A+
Le temps venu de tuer le veau gras et d'armer les justes.

sissi

Messages : 816
Enregistré le : sam. 30 janv. 2010 - 10:45

Message » lun. 24 mai 2010 - 20:55

J'aime pas le numérique, parce que c'est pas du cinéma.
C'est de la vidéo, de très bonne qualité, meilleure que l'argentique sur certains points, ok d'accord, mais c'est pas du cinéma.
C'est peut-être con, mais pour moi, c'est comme ça.
J'aime le cinéma, j'aime pas la vidéo.
Et passer des matchs de foot ou des opéras, ça me plairait pas non plus (je l'ai jamais pratiqué), parce que c'est pas du cinéma.

Oui, je sais, je radote.

GORMZ

Avatar du membre
Messages : 389
Enregistré le : mer. 9 sept. 2009 - 18:51

Message » lun. 24 mai 2010 - 21:27

009987

Tout à fait d'accord avec toi sissi!

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » lun. 24 mai 2010 - 23:45

Bonsoir,

Cela reste une image animée projetée devant un public, donc répondant à la définition du cinéma. Je pense qu'il faut parler de la question qui tue: "quel est mon avenir avec la numérisation totale de la diffusion cinématographique et que va devenir mon métier".

Je pense qu'à part quelques nostalgique du toucher du film, de la magie de cette bande d'image qui finissait par raconter une histoire (j'en suis)... votre crainte est surtout de vous dire: " A quelle sauce va t-on me manger". A l'arrivée des automates, les opérateurs on fait aussi de l'accueil (ex Kinopanorama) chez Gaumont, puis EP et ailleurs. C'est je crois le degré d'acceptabilité de chacun à voir son métier évoluer. J'ai connu un bon opérateur qui était doué comme moi pour être danseuse étoile en relationnel avec le public. J'ai connu l'inverse et de bons dans les deux domaines. Après, c'est les taches qui vont arriver et c'est à chacun, avec vos représentants de voir ce qui est acceptable ou pas.

Je n'ai pas de réponse à donner, je dis simplement que le modèle de diffusion argentique ne correspondait plus à la façon dont on exploite un film. Tirer 800 copies qui deux mois après seront déjà pour moitié au recyclage est un non-sens intégral. Je ne suis pas pour autant un 100% pro-numérique, je dis que c'est - dans le monde de l'exploitation presse-citron actuel* - une réponse qui sera pertinente pour les distributeurs et les exploitants. Après qualité, fiabilité, relisez ce que j'ai indiqué sur les enquêtes NATO. Sur le plan emploi, ça fait des lustres que je dis que casse il y aura. Mais il y a eu des opérateurs qui ont eu un comportement avec des œillères du type "ça ne marchera jamais!", y compris des représentants syndicaux.

Pour information, le négatif 70 mm restauré de "Lawrence d'Arabie" vient d'être totalement numérisé, pour la partie image en ...8K. En 2002, 4K était hors de prix et le bout du monde (PlayTime) ... pour quelques courtes séquences. Cela va TRÈS vite.

*: dans le monde économique actuel en général...

José Manuel

Avatar du membre
Messages : 46
Enregistré le : mar. 23 mars 2010 - 23:14
Localisation : Genève • Suisse

Message » mar. 25 mai 2010 - 16:18

Oui pour la DLP !
C'est à mi-chemin de l'avenir proche des films en hologrammes, sans les lunettes…, en attendant je préfère Sony 4K avec le LCD / SXRD, images plus nettes en mouvement que les DMD / Texas Instruments.


Voir ici en vrais 3D http://www.youtube.com/watch?v=7IDUFrLdqS8&feature=related

Charles a écrit :Pour information, le négatif 70 mm restauré de "Lawrence d'Arabie" vient d'être totalement numérisé, pour la partie image en ...8K. En 2002, 4K était hors de prix et le bout du monde (PlayTime) ... pour quelques courtes séquences. Cela va TRÈS vite (...)

@ Charles
003654 Petite question: quelle sera la meilleure Matrix utilisé en DLP pou ce prochain 8K? Celle du Sony Cine Alta (SXRD) ou du Texas Instruments (DMD),
(cellules de cristaux liquides ou matrice de micro-miroirs… )
Faut-il attendre cette expo pour savoir la réponse?;
Cinema Expo International
Monday, June 21, 2010 -Thursday, June 24, 2010 NETHERLANDS
http://www.cinemaexpo.com/filmexpo/cinemaexpo/index.jsp

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mer. 26 mai 2010 - 8:26

Le but est de faire une préservation du négatif original restauré par Bob Harris (pas du positif à ma connaissance) avec la technologie la plus proche de l'argentique 65mm. A ce jour, il semble que c'est 8K. Entre 2000 et 2002, JR Faillot avait travaillé pour de courtes séquences du négatif de PlayTime en 4K et trouvait cela un peu juste. Il situait une résolution qui puisse approcher les 65 mm original vers 6K en perçu.

Là on arrive en moins de dix ans à scanner intégralement en 8K et on saura sans problème projeter avec une technologie existante ou à venir en 8K dans moins de dix ans. La solution argentique passait par la création d'un inter-négatif, toujours au rendu plus "mou" que le négatif original.

José Manuel

Avatar du membre
Messages : 46
Enregistré le : mar. 23 mars 2010 - 23:14
Localisation : Genève • Suisse

Message » mer. 26 mai 2010 - 17:43

Charles a écrit : (...) on saura sans problème projeter avec une technologie existante ou à venir en 8K dans moins de dix ans.

Forum intéressent sur l'avenir de l'audiovisuel à la maison… :
http://www.cameravideo.net/forum/news-home-cinema-mediacenter-pvr/14135-ultra-high-definition-tv-uhd-8k-cest.html?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Home-Cinema+%28Les+news+du+Home-Cin%C3%A9ma%29

… (La UHD (Ultra High Definition) aura une résolution 16 x plus grande que celle de nos Blurays actuels (1080p) et sera accompagnée d'un son tri-dimensionnel de 22.2 canaux.
La UHD proposera 2 formats de résolution : 7680 x 4320 pixels (8K), et 3840 x 2160 (4K). La UHD commencera à être distribuée entre 2017 et 2022.
La société de statistique In-Stat à l'origine de cette étude suppose que le taux de pénétration en Europe sera de 5 % en 2021 et pourrait atteindre 28.2 % en 2025.);
http://iptv.tmcnet.com/topics/iptv/articles/68043-ultra-high-definition-tv-coming-soon.htm

Plus besoin d'aller au ciné…:
RED blows away small room of videophiles with 4k RED RAY footage at half the bitrate of MiniDV
http://hd.engadget.com/2009/04/25/red-blows-away-small-room-of-videophiles-with-4k-red-ray-footage/

Salutations