GEMINI MAN en 3D HFR !

rappa

Messages : 315
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

GEMINI MAN en 3D HFR !

Message » dim. 6 oct. 2019 - 19:47

Je reviens sur un truc que tu as dit Coeur noir, c'est cette histoire de flux lumineux constant.
Je sais bien qu'il n'y a plus d'obtu mécanique sur nos projs numérique, mais je pensais qu'il y avait une obturation électronique périodique.
S'il y a flux lumineux constant cela signifie que le proj "interprète" et affiche les images du DCP en balayage progressif, à l'instar de ce qui se fait en vidéo ?

(et je bute à nouveau sur ce que j'ai déjà remarqué : le niveau technique sur la partie numérique du CAP est très très médiocre).

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 6 oct. 2019 - 22:42

On peut pas vraiment parler de balayage… mais c'est dans le même ordre d'idée.

Dans la matrice les micros miroirs sont "réajustés" à chaque nouvelle image ( et donc tous ne bougent pas forcément d'une image à l'autre, si tel pixel est exactement de la même couleur d'une image à la suivante - rare en film ).

Il peut cependant y a voir un pseudo effet de balayage : les travellings horizontaux…

rappa

Messages : 315
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » lun. 7 oct. 2019 - 11:15

Donc tous les miroirs changent de position au même instant pour passer d'une frame à l'autre, sans temps de black.
Ce flux lumineux constant induit donc un meilleur rendement lumineux par rapport au 35 ou 50% du flux lumineux est interrompu par l'obturateur.

victoria18

Messages : 706
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » lun. 7 oct. 2019 - 16:34

Vu le film ce matin au Pathé Beaugrenelle salle Dolby.
C'est propre, c'est net, c'est très lumineux (trop?) Mais comme pour le hobbit, quelle est la part d'un film léché (travaillé) plus que d'autres ? et la part du HFR ? J'ai vu des films en salle Dolby aussi qualitatifs et à 24 (25?) images/seconde. Je reste très dubitatif sur l'apport de ces projections à rythme élévé.

PS : C'est loin d'être un chef-d’œuvre, mais ce n'est pas la daube annoncée, pour moi il remplit le contrat de ce "genre" de film.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 7 oct. 2019 - 19:15

Donc tous les miroirs changent de position au même instant pour passer d'une frame à l'autre
Pas forcément tous, ni tous en même temps, seulement les pixels qui changent d'une image à l'autre.

rappa

Messages : 315
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » lun. 7 oct. 2019 - 20:12

Coeur Noir a écrit :Donc tous les miroirs changent de position au même instant pour passer d'une frame à l'autre
Pas forcément tous, ni tous en même temps, seulement les pixels qui changent d'une image à l'autre.

Oui bien entendu, mais en tous cas il y a un instant t durant lequel tous les miroirs reçoivent l'ordre pour la nouvelle frame, et changent de position en conséquence.

proj

Messages : 801
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Message » lun. 7 oct. 2019 - 20:40

Pas forcément tous, ni tous en même temps, seulement les pixels qui changent d'une image à l'autre.


Impossible.

Si on projette une mire blanche CST pendant 10 minutes, les miroirs ne peuvent pas rester fixes à prendre tout le stress optique du Xénon / Laser. Les miroirs bougent des milliers de fois par seconde et leur modulation définit les multiples niveaux de gris.

rappa

Messages : 315
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » lun. 7 oct. 2019 - 21:56

Oui, mais ces mouvements, ou cette séquence de mouvement, est la même durant toute la frame, et à la fin de cette frame, ils passent à la suivante tous ensemble.
C'était ça le point.
Concernant les mouvement des miroirs pour "doser" l'intensité lumineuse renvoyée, j'ai toujours lu le chiffre très précis de "plusieurs milliers de fois par seconde", jamais rien de plus précis :/

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3752
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mar. 8 oct. 2019 - 0:41

Je croyais que c'était une question d'angle ?

Si ça bouge tout le temps on « fixe » comment l'image ?

( je n'affirme rien là, ce sont de vraies questions )

rappa

Messages : 315
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » mar. 8 oct. 2019 - 11:06

Ah perso, j'avais compris que c'était "on-off" et que du coup l'intensité lumineuse renvoyée était modulée par des changements d'état à haute fréquence.
Et que donc une couleur "pure" dans un des canaux RVB était le miroir en position fixe qui renvoyait toute la lumière reçue.
Mais proj semble dire que ce n'est pas possible, ce qui me paraît étonnant, mais encore une fois on manque de doc pour confirmer dans un sens comme dans l'autre.

rotho

Messages : 10
Enregistré le : mar. 15 mai 2018 - 10:21

Message » mar. 8 oct. 2019 - 19:08

Quelques infos sur le site Gaumont Pathé :
https://www.cinemaspathegaumont.com/actualites/gemini-man-en-3d-liste-cinemas-hfr

Je l’ai vu en Dolby Cinema au Pathé Beaugrenelle. C’était le premier film que je voyais en HFR au ciné et perso j’ai été agréablement surpris : je m’attendais à un effet « Vidéo » plus prononcé, mais ça ne fait pas trop artificiel et ça passe plutôt bien je trouve...

Je n’ai pas ressenti le choc que j’avais eu lors des premières projections en Showscan (60 i/s, pellicule 70 mm, c’était à l’UGC Ermitage, sur les Champs Elysées, vers 1989, si je me souviens bien...), mais en tout cas c’est sûr que le numérique apporte beaucoup pour ce genre de procédé, qui ne supporte aucune imperfection dans l’état de la pellicule...

S0L0

Avatar du membre
Messages : 21
Enregistré le : sam. 29 juin 2013 - 16:03

Message » mer. 9 oct. 2019 - 22:59

Bonjour à tous,

Je me tourne à nouveau vers vous, car je ne trouve pas la réponse à mes questions ailleurs, et que Pathé ne répond ni par Twitter, ni par FB.

La semaine dernière, Pathé annonce le film en 3D+ à 120 images / seconde au Pathé Beaugrenelle en Salle Dolby Cinema, à grand renfort de publicité et en se vantant de l'exclusivité nationale.

Pourtant, dès le mardi les séances en Dolby Cinema 3D+ 120 fps laissent la place à de la 4DX 3D (à priori 60 fps) ou de la 2D 60 fps.

Ma question est de savoir pourquoi Pathé aurait déjà retiré la 3D 120 fps, alors que c'est une exclu, que ça respecte le travail d'Ang Lee, que c'est apparemment très impressionnant, que les chiffres de fréquentation ne sont pas catastrophiques (360 000 entrées France), que Joker (sorti aujourd'hui) n'est pas dans la salle Dolby à toutes les séances...

Bref, je ne comprends pas pourquoi avoir faire ce ramdam, à juste titre puisque cela respecte enfin la volonté d'Ang Lee, pour ne garder finalement le film moins d'une semaine dans cette version.

Je suis dégoûté de l'avoir loupé. Si j'avais su...

vekoma

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 4991
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Message » mer. 9 oct. 2019 - 23:47

360 000 entrées pour un Will Smith, c'est assez catastrophique. Mais ce n'est effectivement pas la raison, c'est le planning des sorties serrés, et sans doute aussi une concurrence entre distributeur... JOCKER prend la place intégralement dans toutes les salles Dolby Vision et IMAX, ce dernier était annoncé dans ces formats depuis un moment, on peut dire que la courte durée de vie dans les "salles spéciales" pour Gemini Man était prévisible...

victoria18

Messages : 706
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » jeu. 10 oct. 2019 - 12:28

Sans présager de la qualité du film, Joker en IMAX ?

Joker, je passe

rappa

Messages : 315
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 10 oct. 2019 - 12:33

C'est un abus de langage de la part de Pathé ce truc de 3D+ à 120fps. Le 120 fps n'est qu'en 2D, en 3D il faut se contenter de 60 (ce qui paraît il est déjà assez surprenant).