Offre transport dématérialisé d'ECLAIR

greg72

Messages : 70
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Re: Offre transport dématérialisé d'ECLAIR

Message » dim. 8 févr. 2015 - 9:18

Il est évident que la dématérialisation des DCP l'emportera à l'avenir. Les économies d'échelle actuelles ne sont intéressantes que pour un nombre élevé de copies. Pour les petits distributeurs, faisant moins de 20 copies, le disque dur est encore rentable par rapport à Globecast par ex. Le jour où ces prestataires baisseront leurs tarifs, ce sera à étudier.

Fred93

Messages : 206
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » dim. 8 févr. 2015 - 13:41

C'est déjà le cas: nous avons une offre à 25€ht par copie.
Pour une expédition "physique", il y a au minimum:
- 2 x collissimo => 2 x 13€ environ
- la location ou l'amortissement du disque, le risque de casse
- la main d’œuvre pour faire la copie, gérer l'expédition

C'est déjà gagnant dès la 1ère copie avec en prime l'opportunité pour un petit distributeur de toucher aussi des salles à l'étranger (Suisse, Belgique, Québec,...)

Fred

greg72

Messages : 70
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » dim. 8 févr. 2015 - 17:46

25 euros HT par copie, c'est cher quand on connaît les prix des clouds (Amazon, etc...) qui font le support technique derrière. Pour l'instant, tous les distributeurs avec lesquels je travaille ont fait le calcul, et restent au disque dur. Quand ce sera 10 euros TTC l'envoi, ça sera intéressant. On verra bien quels prestataires resteront dans un an ou deux, peut-être même que des prestataire étrangers aborderont le marché français, histoire de tailler des croupières aux franchouillards, comme d'hab ;-)

Fred93

Messages : 206
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » dim. 8 févr. 2015 - 19:32

Sauf à prendre un abonnement Vélib ou Navigo et livrer soi-même les disques USB, je veux bien quelques chiffres pour justifier ton affirmation, sur le plan économique bien entendu...

Concernant le cloud, il y avait bien Megaupload, mais je ne suis pas certain que cela corresponde aux attentes de l'industrie culturelle.

Fred

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3517
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 8 févr. 2015 - 20:07

D'accord avec Fred93 concernant le coût - des précisions ?

Sans compter les aléas de la livraison "physique" : mauvaise adresse, perte, casse, horaires d'ouverture incompatibles avec ceux des livreurs, avis de passage non déposés…

greg72

Messages : 70
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » dim. 8 févr. 2015 - 22:46

Les chiffres d'Amazon Web Services sont publics, contrairement à la plupart des tarifs des prestataires de dématérialisation des DCP (dont celui de Fred apparemment). Un des clouds les moins chers. Et franchement, je doute que le service technique de Fred93 rivalise avec Amazon ;-)

Par ailleurs il ne faut pas oublier qu'un bon service de dématérialisation doit être présent partout, et on en est loin. Si même Eclair abandonne...

Megaupload n'était pas un cloud pro.

Oui, comme dit, je suis d'accord avec la dématérialisation, c'est l'avenir, mais pas pour l'instant ce qui est proposé en France. Ca c'est juste l'avis de quelqu'un qui n'est pas exploitant, mais du côté des distributeurs indépendants, qui galèrent pour montrer leurs films. Pour les gros distributeurs, pas de souci, il y a Globecast. Probablement le seul qui restera dans 2 ans ;-)

D'ailleurs, il faut être honnête, si les exploitants étaient obligés de financer eux-mêmes leur installation (passage au numérique, nouvelles normes, etc..) avec les rares entrées qu'ils font, ils auraient abandonné leur cinéma depuis longtemps. Tous ces coûts sont largement subventionnés, de la création du film jusqu'à sa projection pour maintenir un semblant de culture face à la machinerie américaine.

Alors, même 25 euros HT pour envoyer un DCP dans un cinéma, parfois c'est dur à rembourser en entrées derrière ;-)

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3517
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 9 févr. 2015 - 1:11

Quelque chose m'échappe là - moi parlant depuis la banquise de l'exploitant…

1) …25€ HT pour envoyer un film dans une salle ça te paraît trop ? Diantre mais comment auriez-vous fait au temps du 35mm ?

2) les DCP d'exploitation étant cryptés ils peuvent se promener dans la nature sans risque, ils ne servent à rien sans KDM. Et non seulement ils peuvent se promener mais surtout quiconque peut les dupliquer… profitons-en !

3) je ne comprends pas bien les références au cloud dans votre discussion : c'est uniquement pour l'infrastructure réseau / le débit, pas spécialement pour le stockage ?

4) pas besoin de cloud pour synchroniser des dossiers de machine à machine, sans passer par un tiers - la limitation étant la qualité de connexion.

D'accord pour dire que les services de démat' doivent progresser - perso je pense que ça aura bien mûri quand les salles seront en mesure de s'envoyer/échanger/partager des DCP dématérialisés…

Ou un genre de bibliothèque virtuelle géante et publique où TOUS les distributeurs laisseraient leurs films (DCP cryptés avec ayants-droits) et dans laquelle tous les cinés viendraient piocher. Les distributeurs n'auraient plus que les KDM à gérer, c'est à dire le nerf de la guerre.

greg72

Messages : 70
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » lun. 9 févr. 2015 - 9:01

Au temps du 35mm, les subventions étaient autres...

Les DCP des petits distributeurs sont pour la plupart non cryptés, c'est bien moins pénible à gérer. N'importe quelle personne ayant été appelée à 9h du soir pour générer une KDM pour une projection qui change de salle dans 1h le sait très bien. Car c'est toujours au dernier moment.

Oui, 25 euros ht c'est bien trop cher par rapport à la prestation technique fournie. Quand la dématérialisation sera bien en place, en aucun cas ce devrait être aux cinémas de pouvoir s'échanger les DCP entre eux. Ils devraient passer par le distributeur directement, qui leur octroierait un accès à un service type cloud.

Mes références au cloud sont uniquement pour le stockage, bien sûr. Pour les infrastructures, il faut être lucide, la fibre sera la seule alternative réaliste et économique, pour la plupart des petits cinémas, où se distribuent les films intéressants ;-)

Fred93

Messages : 206
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » lun. 9 févr. 2015 - 13:22

greg72 a écrit :Oui, 25 euros ht c'est bien trop cher par rapport à la prestation technique fournie. Quand la dématérialisation sera bien en place, en aucun cas ce devrait être aux cinémas de pouvoir s'échanger les DCP entre eux. Ils devraient passer par le distributeur directement, qui leur octroierait un accès à un service type cloud.


Je crois qu'il faudrait arrêter de lancer des affirmations approximatives...

Contrairement à toi qui ne prend visiblement pas la peine de vérifier ce que tu dis (pour info, nos tarifs sont publics et affichés sur notre site web...), j'ai pris la peine d'aller chercher les tarifs d'Amazon Web Services.

Premier constat: AWS ne propose pas de service de transfert de DCP. Au mieux tu vas pouvoir disposer d'un espace de stockage en ligne où il sera possible d'uploader des films. Toute la gestion des téléchargements devra être faite ailleurs et de manière manuelle => perte de temps, donc d'argent.

Il y a un bien un "service de diffusion de contenu" (CloudFront) qui est facturé en Europe 0,085 USD par Go téléchargé. Pour un DCP de 200Go, cela donnera une facture de 17 USD par copie.
http://aws.amazon.com/fr/cloudfront/pricing/
Tu pourras constater que, même converti en euros, de manière factuelle, on est au dessus de tes 10 euros...

Sincèrement, je suis comme toi attaché à ce que les petits distributeurs indépendants puissent bénéficier des meilleurs conditions d'exposition pour leurs films, grâce notamment à la dématérialisation des transferts: charge de travail allégée, opportunité de toucher plus de salles,...
Si tu le souhaites, je te fais parvenir mon n° de tel en MP pour que nous puissions poursuivre cet échange de manière plus constructive et arriver à trouver une solution qui te convienne, au juste prix.

Fred

Fred93

Messages : 206
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » lun. 9 févr. 2015 - 13:30

Coeur Noir a écrit :Ou un genre de bibliothèque virtuelle géante et publique où TOUS les distributeurs laisseraient leurs films (DCP cryptés avec ayants-droits) et dans laquelle tous les cinés viendraient piocher. Les distributeurs n'auraient plus que les KDM à gérer, c'est à dire le nerf de la guerre.


+1 :D

La dématérialisation offre la possibilité de passer d'un modèle "push" où le distributeur "pousse" le DCP vers chaque salle, à un modèle "pull" où c'est le cinéma qui se charge de son approvisionnement en films.
La projection au public reste dépendante de l'envoi des KDM, cela n'a par ailleurs aucun impact sur les VPF,... mais les usages de la profession ne suivent pas et ne répondent pas aux attentes des exploitants... Dommage...

Fred

jojojo850

Avatar du membre
Messages : 753
Enregistré le : jeu. 13 mai 2010 - 15:31

Message » lun. 9 févr. 2015 - 15:25

Fred93 a écrit :mais les usages de la profession ne suivent pas et ne répondent pas aux attentes des exploitants... Dommage...
Fred


On est deux dans ce système. Il faudrait connaître quelles sont les attentes réelles des distributeurs aussi. On saurait peut-être enfin pourquoi ils sont encore si frileux à envoyer des DCP en avance malgré le cryptage.
Ils n'ont pas confiance dans ce cryptage ?

greg72

Messages : 70
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Message » lun. 9 févr. 2015 - 18:52

Fred93 a écrit :Je crois qu'il faudrait arrêter de lancer des affirmations approximatives...
Contrairement à toi qui ne prend visiblement pas la peine de vérifier ce que tu dis (pour info, nos tarifs sont publics et affichés sur notre site web...), j'ai pris la peine d'aller chercher les tarifs d'Amazon Web Services.


Désolé de te contredire, puisqu'apparemment on se tutoie... J'ai effectivement passé quelques secondes sur ton site, guère plus, vu sa navigation épouvantable. C'est juste un blog, pas un site pro. Si le reste de ton architecture est ainsi, tu ne risques pas de convaincre beaucoup de clients potentiels.

Suggestion : mettre un menu : TARIFS, CLIENTS, TECHNIQUE, etc...

Personne n'a envie de se taper des articles de blog pour voir un tarif. Par ailleurs, les prix augmentent lorsque le DCP n'est pas téléchargé dans le mois ;-) On n'est déjà plus à 25 euros HT.

Je n'ai jamais dit qu'Amazon avait un service de dématérialisation de DCP. J'ai dit que c'était un cloud, est un des meilleurs qui soit. Ta prestation repose sur des datacenters identiques à Amazon. D'ailleurs, chez qui héberges-tu les DCP ? Tu devrais connaître AWS par coeur, si tu étais vraiment dans l'hébergement pro de datas (un DCP c'est juste des datas). Franchement, j'aimerais bien connaître le datacenter qui fait des prix plus bas qu'Amazon ;-)

Comme dit, je ne cherche pas vraiment de dématérialisation pour l'instant, il vaut mieux laisser le temps faire son oeuvre, si Eclair n'y arrive pas, bon courage ;-)

Fred93

Messages : 206
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » lun. 9 févr. 2015 - 20:41

greg72 a écrit :D'ailleurs, chez qui héberges-tu les DCP ?


Juste sur nos propres serveurs, accessibles via nos adresses IP... tout bêtement... :shock:

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3517
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 9 févr. 2015 - 23:11

ok... donc voilà typiquement l'exemple du distributeur qui n'a rien compris - ou qui se fiche bien de savoir ce que sont les attentes des exploitants.

[edit : bon là apparemment c'est moi qu'ai rien compris puisque j'ai cru que Greg était distributeur - excuses plates]

Dans le "monde dématérialisé" la seule unique et vraie révolution apportée par le numérique, c'est d'avoir réduit à quasi néant l'importance stratégique (et donc économique) de la copie du film - grâce au cryptage et au KDM, à la nécessité d'identifier le serveur + le projecteur, bref de l'échange de certificats "robustes" ce qui est la base de toute sécurité "réseau"…

Cette copie de film n'est rien sans KDM. C'est le KDM le nerf de la guerre. C'est lui qu'il faut gérer intelligemment - et c'est très probablement lui qui est sur-facturé par les prestataires (je ne connais pas les coûts des organismes certificateurs cela dit).

Ton discours Greg72 me consterne et montre à quel point tu ne sais pas comment les salles - et tes confrères, du moins les clairvoyants - fonctionnent sur le terrain : quelque soit le film qu'on reçoit ( blockbuster ou " farouche indé" ) c'est toujours avec LES clés pour TOUTES les salles de l'établissement, par exemple.

Certains distributeurs ont du mal à sortir du modèle "copie physique" - la blague heureusement révolue c'était de recevoir un disque pour un film VF et un autre disque pour le même film VO - et assurèment la période de transition VPF les a contraint à continuer à réfléchir comme au temps du 35, mais allo, les VPF c'est fini (demain) on peut et on doit passer à autre chose, où la gestion des copies ET la gestion des KDM relèvent d'une nouvelle intelligence !

Notamment dans l'établissement des plans de sorties : qu'est ce qui décide d'une sortie sur 20, 100 ou 500 sites ? Le ratio investissement / recettes espérées ? La demande en amont des exploitants ? La nécessité d'une sortie salle pour accélérer l'arrivée dudit film sur les canaux de diffusion ultérieure à la salle de ciné ?
Modifié en dernier par Coeur Noir le lun. 9 févr. 2015 - 23:48, modifié 3 fois.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3517
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » lun. 9 févr. 2015 - 23:19

jojojo850 a écrit :On est deux dans ce système. Il faudrait connaître quelles sont les attentes réelles des distributeurs aussi. On saurait peut-être enfin pourquoi ils sont encore si frileux à envoyer des DCP en avance malgré le cryptage. Ils n'ont pas confiance dans ce cryptage ?
Deux, effectivement. Mon expérience n'a rien d'universelle mais on reçoit très fréquemment des DCP en avance par ici - plusieurs jours voire quelques semaines avant leurs dates de sortie, sans compter les dispositifs école / collège / lycée et autres reprises.

On peut supposer que tout distributeur espère que son film soit le mieux exposé possible, et qu'il soit vu par le plus grand nombre - mais je suis naïf des fois, hein.