Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Répondre
Messages : 5
Enregistré le : dim. 31 juil. 2022 - 13:38

Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Bonjour à toutes et tous,
J'espère ne pas créer un doublon avec ce sujet, j'ai fait le tour du forum avant de poser ma question, mais je peux être passé à côté d'un sujet.

En avant-propos, la projection numérique n'est pas mon métier, je suis un noob dans le domaine et commence tout juste ma "formation", je peux dire des bêtises, n'hésitez pas à me corriger dans ce cas :) Autre information qui peut avoir un intérêt, je suis adminsys GNU Linux. J'ai donc plutôt des accointances avec ce système d'exploitation.

Je vais filer un coup de main à un réseau de cinéma rural itinérant. Leurs équipements étant vieillissants, nous allons devoir renouveler le matériel, et réinstaller certains outils comme le TMS. Toujours si je ne dis pas de bêtise, c'est CDM qui était utilisé jusqu'à présent, une version assez ancienne sous GNU Linux donc. Je ne suis pas particulièrement enthousiaste à l'idée de passer sous Windows si nous souhaitons continuer à utiliser ce soft :cry:

Afin de prévoir un "plan B", je souhaiterais faire une veille sur les solutions de TMS existantes, celles que vous utilisez et appréciez, sous quel OS bien sûr, et sans rentrer dans les détails de coûts (les éditeurs n'ont pas l'air volubiles sur le sujet, est-ce secret ?), juste me donner une idée sur une échelle de trois ou quatre : peu cher, cher, très cher, (trop cher) :P Nous sommes une association, nos moyens sont donc assez limités et le prix aura forcément son importance dans le choix final.

Merci beaucoup pour votre aide. Bonne journée.
Messages : 5
Enregistré le : dim. 31 juil. 2022 - 13:38

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Bonjour,
Un petit up.
Personne pour partager son retour d'expérience sur les différents logiciels utilisés ? Ça m'aiderait bien :cry:
Merci par avance pour le temps que vous prendrez à me mettre le "pied à l'étrier" sur le sujet.
Bonne journée.
Messages : 944
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Pour moi la première question est : le besoin d’un tms est-il réel ?
La gestion des serveurs en direct par sms n’est pas possible ?
Messages : 4150
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

les éditeurs n'ont pas l'air volubiles sur le sujet, est-ce secret ?
Oui et non.
C'est toujours comme ça sur les marchés non grand public, sur les marchés de niche, des pros qui vendent à des pros :
⋅ on n' affiche pas les tarifs pour pas informer le concurrent,
⋅ on affiche des « principes » de tarification, sur devis. Selon les talents de l'acheteur et du vendeur, on dira que c'est négociable ou facturé à la tête du client.

En général dans les « principes » tu vas trouver quelques formules bateau :
⋅ payer une licence définitive pour avoir le droit d'utiliser le logiciel, pour toujours. Est-ce que ça inclut les mises à jour logicielles, les adaptations en fonction du matériel, le support ? Pas forcément.
⋅ une licence « glissante », un abonnement qui te donne accès à toutes les fonctionnalités du logiciel, aussi longtemps que tu paies. Cela inclut généralement les m.à.j, la maintenance, le support.

Dans tous les cas, le prix c'est un « seuil d'entrée » + un coût par salle ( ou machines connectées ) + éventuellement un coût par poste informatique client final.

La question de l'OS sur les postes clients dépend essentiellement de ce qu'aura décidé l'éditeur du logiciel.
Si c'est une architecture ± serveur web, alors l'interface cliente pourra être n'importe quel navigateur web - donc n'importe quel OS.
Si c'est une solution serveur spécifique à une certaine plateforme logicielle, alors les interfaces clientes devront dépendre de cette plateforme, ou de ses API.

Finalement y'a pas de secret : il faut faire le tour des popotes et demander à tous les vendeurs potentiels des devis. Cela implique de ta part que tu saches exactement de quoi tu as besoin, que tu saches exactement ce que tu veux faire avec ce logiciel. Et de ne pas le dire tout de suite au vendeur :lol:

Et pour rejoindre Rappa, aujourd'hui vous faites quoi / comment ? Que vous manque-t-il potentiellement ?
Messages : 1528
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : FR-75018
Contact :

Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

stanlog a écrit :Je ne suis pas particulièrement enthousiaste à l'idée de passer sous Windows si nous souhaitons continuer à utiliser ce soft :cry:
À titre personnel, j'ai déjà utilisé des versions du CinéDigitalManager sous Windows sans vraiment constater d'instabilité notoire par rapport à une version Linux. CDM Box recommandée.

TMS ADDE eyeCab™ sous Mac déconseillé, lourd d'utilisation, ergonomie peu intuitive, instable...

ImageImageImageImageImage
Messages : 4150
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Phane a écrit : mer. 14 sept. 2022 - 14:45À titre personnel, j'ai déjà utilisé des versions du CinéDigitalManager sous Windows sans vraiment constater d'instabilité notoire par rapport à une version Linux.
je ne pense pas que le problème soit dans la stabilité sous l'un ou l'autre OS.
Peut-être que dans son contexte, StanLog a déjà plein de postes clients sous Linux, et qu'il n'a pas nécessairement le temps / l'envie / les moyens ( € ) de repasser tous ces équipement sous Windows ?

Linux → Melody~Orchestra de chez CinemaNext~Ymagis ; Rosetta ( vendu en France par La Cabinerie ).
Messages : 5
Enregistré le : dim. 31 juil. 2022 - 13:38

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Un grand merci pour vos réponses et avis. Comme dit dans mon premier post, je suis un grand débutant dans le domaine, il se peut que je sois à côté ou que des choses m'échappent. Reprenez-moi si je dis des bêtises, je suis là pour apprendre.
Coeur Noir a écrit : mer. 14 sept. 2022 - 15:28 je ne pense pas que le problème soit dans la stabilité sous l'un ou l'autre OS.
Peut-être que dans son contexte, StanLog a déjà plein de postes clients sous Linux, et qu'il n'a pas nécessairement le temps / l'envie / les moyens ( € ) de repasser tous ces équipement sous Windows ?
Le contexte, il va y avoir 3 ou 4 postes à renouveler à terme (réseau de cinéma itinérant, une salle fixe, équipements standalone). Ceux actuels ont au doigt mouillé par loin de 10 ans. Ils semblent être dans leur jus. Je vais faire le tour dans quelques jours pour relever la version de l'OS, les softs installés etc (le gestionnaire de fenêtre semble être du Gnome2 vu de loin). Si je peux rester sur des stations sous GNU Linux au renouvellement, du Debian par exemple, ça m'arrangerait grandement pour diverses raisons :
  • un OS que je connais bien
  • des mises à jour simplifiées par l'utilisation d'un gestionnaire de paquets bien foutu
  • une stabilité éprouvée (ça reste de l'unix like)
  • la possibilité d'utiliser des configs matériels pas ouf, voire un peu anciennes
  • des outils efficaces en ligne de commandes (ssh, rsync, diff, git...) et la possibilité de scripter des opérations de masse simplement
  • du logiciel libre
  • pas d'embrouilles de gestion de licences (à part pour le soft de TMS, je suis prêt à faire l'effort, pas le choix :P )
rappa a écrit : mer. 14 sept. 2022 - 9:43 Pour moi la première question est : le besoin d’un tms est-il réel ?
La gestion des serveurs en direct par sms n’est pas possible ?
Je pensais qu'un TMS est quasi obligatoire pour :
  • gérer les playlists
  • gérer les KDM
  • proposer un système de macros pour automatiser certaines choses (gestion de l'éclairage de salle, schedule de début de séance...)
  • piloter certaines fonctionnalités sur le projecteur ?
Je ne suis pas intéressé par une solution SaaS (si ça existe), notamment pour la raison évoquée plus haut (ciné itinérant, pas de connexion au Net dans nombre de situations). Par contre, une architecture client / serveur, si ça permet de mettre un serveur dans le flight et d'utiliser un terminal idiot sans fil avec juste un navigateur, je vois clairement l'intérêt.

Vous aurez compris que je n'ai pas encore fait la formation de projectionniste (pour ma culture personnelle, et pour pouvoir aider à faire la maintenance du parc en sachant de quoi nous parlons), mais je compte m'y mettre. Je compte aussi documenter mes travaux pour pouvoir partager ensuite avec tout le monde ("le wiki ça a changé ma vie" comme on disait il y a 15 ans).

Voilà ce que je peux vous dire, Dès que j'aurai fait un audit des postes existants, je vous dirai si j'ai trouvé des blagues, des pièges, des contraintes que je n'ai pas prises en compte.

Si j'ai dit n'importe quoi ou que ça n'a pas de sens, vous pouvez me dire que je suis aux fraises :oops:
Bonne soirée.
Messages : 90
Enregistré le : sam. 7 août 2010 - 17:44

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Tu dis aimer Linux et c'est vrai que c'est génial (c'est ce que j'utilise au quotidien) en revanche, quel que soit le TMS que tu choisiras, JAMAIS un installateur ne te laissera les droits sysadm sur son TMS.
Etant dans la profession depuis pas mal de temps, je ne saurais que trop te conseiller de te passer de TMS dans les premiers temps.
Si tu n'as qu'une seule salle à gérer, un TMS te seras inutile.
Tu peux faire tes playlists, ingest de DCP, de KDM et ta programation directement depuis ton serveur.
Tu n'imagines pas le nombre de gens qui, une fois leur TMS planté (par ce que ça arrive), ne savent même plus lancer une séance en manuel.
Mon conseil est donc de te passer de TMS pour l'instant.
Tu n'en a pas besoin et tu apprendras vraiment à maîtriser tes équipements en plus de faire de vraies économies qui pourront, pourquoi pas, arrondir ton salaire...
Messages : 1632
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Je rejoint sur ce que dis Loic,

Après, un tms en mono-salle je l’utilise que pour gérer « plus facilement » mes kdm et boites mails ainsi que la libraire de téléchargement de films.

Tout le reste comme dis Loic, je le fais en direct sur le serveur et ça ce passe très bien.
Messages : 944
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Toutes les fonctions que tu pointes sont réalisables directement sur le SMS.
Tu ajoutes une borne wifi quelque par dans le bouzin (au cul du projo ou du serveur), une tablette ou un petit laptop (ma préférence irait à ce dernier pour l’ergonomie et la fiabilité) pour le contrôle à distance (via routeur ou machin de contrôle en réseau selon tes machines), et le tour est joué.
J’imagine qu’en itinérance tu ne dois avoir des dizaines de films à l’affiche avec x versions à chaque fois, du coup la gestion des KDM et des contenus peut se faire facilement à la main.
Messages : 5
Enregistré le : dim. 31 juil. 2022 - 13:38

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Bonjour,
Merci pour ces réponses très instructives.
loic a écrit : mer. 14 sept. 2022 - 22:34 Tu dis aimer Linux et c'est vrai que c'est génial (c'est ce que j'utilise au quotidien) en revanche, quel que soit le TMS que tu choisiras, JAMAIS un installateur ne te laissera les droits sysadm sur son TMS.
Etant dans la profession depuis pas mal de temps, je ne saurais que trop te conseiller de te passer de TMS dans les premiers temps.
Si tu n'as qu'une seule salle à gérer, un TMS te seras inutile.
Tu peux faire tes playlists, ingest de DCP, de KDM et ta programation directement depuis ton serveur.
Tu n'imagines pas le nombre de gens qui, une fois leur TMS planté (par ce que ça arrive), ne savent même plus lancer une séance en manuel.
Mon conseil est donc de te passer de TMS pour l'instant.
Tu n'en a pas besoin et tu apprendras vraiment à maîtriser tes équipements en plus de faire de vraies économies qui pourront, pourquoi pas, arrondir ton salaire...
C'est plus qu'aimer, je n'utilise que cet OS, et j'en ai fait mon métier (ingé sys sur de l'hébergement de serveurs en datacentre).

Sur le coup de l'installeur qui ne laisse pas les droits d'administration, dois-je comprendre que c'est le soft qui est une "boite noire" (ce dont je me doute), ou est-ce que ces TMS ne sont livrés que comme une solution "clé en main" ? (hardware et système installé / configuré par le revendeur) Si c'est le second cas, c'est fâcheux. Je pensais qu'il était possible de récupérer le soft de TMS chez l'éditeur, un .bin ou whatever, et de l'installer sur la machine que l'on souhaite. Si c'est pour se faire livrer un hardware "boite noire", c'est tout de suite moins enthousiasmant l'histoire.

Pour le fait de choisir d’utiliser ou non un TMS, j'ai une contrainte, c'est que je ne suis pas l'utilisateur final, je ne suis pas l'un des projectionnistes. C'est avec eux qu'il va falloir que je négocie si je leur annonce que nous allons abandonner les TMS. Ce n'est plus donc juste technique, il y a de l'humain dans la manœuvre :wink:
rappa a écrit : jeu. 15 sept. 2022 - 6:54 Toutes les fonctions que tu pointes sont réalisables directement sur le SMS.
Tu ajoutes une borne wifi quelque par dans le bouzin (au cul du projo ou du serveur), une tablette ou un petit laptop (ma préférence irait à ce dernier pour l’ergonomie et la fiabilité) pour le contrôle à distance (via routeur ou machin de contrôle en réseau selon tes machines), et le tour est joué.
J’imagine qu’en itinérance tu ne dois avoir des dizaines de films à l’affiche avec x versions à chaque fois, du coup la gestion des KDM et des contenus peut se faire facilement à la main.
Ce sont de très bonnes nouvelles. Ce genre d'approche me plairait bien, mais encore une fois, je ne suis pas l'utilisateur final, il faut que je monte un "POC" pour faire la démo, et voir si je me fais jeter, ou si la solution convient.

Je vais me renseigner pour le nombre de DCP et clés embarquées par projecteur itinérant. Est-ce que l'ingest et le chargement de clés se fait chaque semaine, tous les 15 jours, etc... Je saurais assez vite si c'est un non catégorique cette solution d'utiliser le serveur en direct ou si c'est négociable.
Messages : 4150
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Je crois ( donc ) deviner cette situation :

Il y a un lieu « fixe » où tout le boulot est fait ( stockage des DCP, kdm, playlists… )
et plusieurs « cabines » qui se promènent vers les divers lieux de séance.

Et du coup l'intérêt du TMS est exactement le même que dans un cinéma de plusieurs salles :
on réceptionne et édite tout en un endroit, sur un outil « graphiquement » pratique, puis on envoie tout ça dans les diverses cabines.
Avec une « supervision » globale des équipements ( quand ils sont sur le réseau du TMS. )
Une fois que tout est ingesté dans les diverses « cabines », elles sont prêtes à fonctionner ailleurs, en autonomie ( plus besoin du TMS. )

Alors certes on peut faire tout ça sans TMS, mais ça prendra plus de temps, en dupliquant nombre de tâches qui seront à (re)faire depuis chaque cabine…

Si tu peux décrire un peu mieux le contexte, StanLog ( marques, modèles des projos et leurs serveurs~ims ) ? J'ai visé juste ?
Car à vouloir tout piloter sans TMS ( c'est possible ) tu feras face un peu au même problème :
⋅ pour les serveurs~ims, la plupart ont une interface web donc n'importe quel OS ok ;
⋅ par contre la partie pilotage~réglage projo, chaque marque y va de son implémentation… et devine sous quel OS sont fournies les appli's ?
⋅ à moins d'avoir un accès privilégié aux API des projos ( ce que les TMS ont, et font payer. )

C'est effectivement plutôt comme ça :
ces TMS ne sont livrés que comme une solution "clé en main" ? (hardware et système installé / configuré par le revendeur)
Tout comme tu n'as pas les accès root sur les divers systèmes. Chasse gardée de l'installateur, car la maintenance et la mise à jour des systèmes font partie du contrat qu'il te vend : c'est aussi une façon de délimiter qui est responsable, redevable de quoi ( ou de « protéger » le lien d'exclusivité ou de confiance entre un installateur et une marque… )

Après tout, tu n'as jamais donné les accès root des systèmes dont tu es responsable au premier venu, pas vrai ?
Messages : 944
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

La vrai question est le nombre de couples projo-serveur à gérer. Forcément la pertinence du tms n’est pas la même s’il y en a 2 ou 7.
Messages : 5
Enregistré le : dim. 31 juil. 2022 - 13:38

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

Bonsoir,
Veuillez m'excuser pour le temps de réponse, c'était un week-end déconnexion numérique :)

Cette discussion est très intéressante, elle répond à pas mal de questions que je me pose, et ouvre certaines perspectives et éléments de réflexion pour l'infra. future.
Coeur Noir a écrit : jeu. 15 sept. 2022 - 23:27 Il y a un lieu « fixe » où tout le boulot est fait ( stockage des DCP, kdm, playlists… )
et plusieurs « cabines » qui se promènent vers les divers lieux de séance.

Et du coup l'intérêt du TMS est exactement le même que dans un cinéma de plusieurs salles :
on réceptionne et édite tout en un endroit, sur un outil « graphiquement » pratique, puis on envoie tout ça dans les diverses cabines.
Avec une « supervision » globale des équipements ( quand ils sont sur le réseau du TMS. )
Une fois que tout est ingesté dans les diverses « cabines », elles sont prêtes à fonctionner ailleurs, en autonomie ( plus besoin du TMS. )
C'est exactement le genre d'approche qui me paraîtrait efficace. L'idée me botte réellement.
rappa a écrit : ven. 16 sept. 2022 - 17:13 La vrai question est le nombre de couples projo-serveur à gérer. Forcément la pertinence du tms n’est pas la même s’il y en a 2 ou 7.
Aujourd'hui il y a quatre "cabines", à savoir trois mobiles pour l'itinérance, et une dans la salle de cinéma. Elles sont autonomes, et disposent chacune de leur TMS propre (des laptops pour les cabines mobiles, un fixe pour la salle). Du coup, les ingestes, se font depuis chaque TMS, c'est un peu dommage.

Comme je disais dans un message précédent, je ne suis pas projectionniste au sein de la structure, je ne sais donc pas comment sera accueillie la proposition d'utiliser un TMS unique de la part des projectionnistes en poste.

Petit bémol tout de même, les projections itinérantes sont préparées au siège où sont stockés les véhicules et cabines mobiles. La salle de cinéma est à une vingtaine de kilomètres, avec une connexion Internet des deux côtés pas terrible. Dans l'immédiat en suivant ce scénario, ce serait peut-être deux TMS du coup, un au siège, un à la salle.

Mais ça a je pense malgré tout un intérêt certain de centraliser de cette manière. Je crois quoi qu'il en soit que vous avez l'idée centrale, et ça me rend bien jouasse tout ça :D

Merci encore pour ces échanges.
Bonne soirée.
Messages : 944
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Étude préalable changement ou upgrade soft TMS

Message

stanlog a écrit : lun. 19 sept. 2022 - 21:38
rappa a écrit : ven. 16 sept. 2022 - 17:13 La vrai question est le nombre de couples projo-serveur à gérer. Forcément la pertinence du tms n’est pas la même s’il y en a 2 ou 7.
Aujourd'hui il y a quatre "cabines", à savoir trois mobiles pour l'itinérance, et une dans la salle de cinéma. Elles sont autonomes, et disposent chacune de leur TMS propre (des laptops pour les cabines mobiles, un fixe pour la salle). Du coup, les ingestes, se font depuis chaque TMS, c'est un peu dommage.
Voilà un exemple de TMS parfaitement inutile. Les installateurs vendent le truc à des gens pas trop formés qui casquent sans connaître les alternatives "parce que c'est comme ça qu'on fait". Concrètement, un TMS sur une cabine unique ne fait absolument rien de plus qu'un SMS quel qu'il soit.
Pour moi, dans la config que tu décris, le seul intérêt du TMS ce serait la gestion des KDM et surtout des playlists pour les 3 cabines itinérantes quant elles rentrent au bercail, surtout si vous projetez les mêmes contenus sur les périodes avec les 3 cabines itinérantes (transfert aisé des playlist, update auto des playlists modifiés sur les 3 bécanes, centralisation des KDM).
Pour la cabine unique de la salle sédentaire, aucun intérêt d'avoir un TMS. Si elle avait été sur le même site, ça n'aurait rien coûté de l'ajouter pour unifier l'interface de travail, mais puisqu'elle est isolée autant la gérer directement avec le SMS.
Répondre