Meilleur cinéma parisien pour la 3D

Tout ce qui concerne les salles de cinéma...
proj

Messages : 784
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Re: Meilleur cinéma parisien pour la 3D

Message » lun. 12 déc. 2016 - 0:54

e n'ai pas encore assisté à un film en Éclair-color, mais pour être très pointilleux sur la qualité de projection, des technologies comme la projection laser ou 4K ainsi que le Dolby Atmos apportent une vraie valeur ajoutée au film et qu'il ne s'agit pas de gadgets ou de simples arguments commerciaux...


J'ai vu "Iris" en Eclair color au Marignan. Très belle projection : lumière, piqué, contraste, uniformité (écran Clarus 1.4). On est dans le haut du panier. Problème : ça devrait être le standard "normal" et pas l'exception. Je suis un peu perplexe sur la dual proj SONY avec lampes au mercure... C'est beaucoup d'effort pour éclairer un écran de cette taille. Si les projs semblaient parfaitement alignés lors de ma visite, je me méfie un peu du concept. Un DLP laser avec optique High contrast pourrait faire aussi bien voire mieux. Avis personnel qui n'engage que moi.

Sinon, pas trop d'accord avec ce qui est dit au dessus. Toutes ces technologies doivent encore faire leurs preuves. Le 4K m'a rarement impressionné (alors que le 70 MM et l'IMAX argentique presque toujours). Le Dolby Atmos a un potentiel exceptionnel mais peu exploité. Le Laser doit aller chercher de vrais contenus HDR (REC 2020) mais on attend encore. Bref, on n'est encore au début du numérique.

Un mot sur le son de cette salle du Gaumont Marignan. J'ai trouvé le son exceptionnel mais vraiment. Pas forcément besoin d'enceintes dans le plafond donc.

victoria18

Messages : 648
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » lun. 12 déc. 2016 - 10:56

Je pense que la 3D peut apporter quelque chose (ex: les premiers plans de Gravity)
L'ATMOS peut apporter quelque chose (ex : certains plans de Gravity) :P
Par contre, la 4K ne m'a pas fait le choc du 70 mm (vu récemment Little Boudha à la cinémathèque en 70mm, on voit la différence! deux premières bobines du film en 35 puis le reste en 70mm : on voit dans les deux bobines 35 les parties filmées en 70mm)

Le problème (a mon avis) est que comme d'autres procédés, pour des raisons de coûts et de facilité, on dévoie ces procédés :
- faux films en 70mm (la liste est très longue, voir les site spécialisés on a même quelques films tournés en 16mm et exploités en 70mm !).
- faux films en relief, transformés en 3D avec les pieds (ou avec des machines automatiques) visionnez "la bataille de la vallée du tigre" en 3D et on en reparle...
- Certains films en ATMOS sont des plaisanteries (ou n'ont pas été codés ATMOS, ou sont projetés en stéréo et vantés en ATMOS...)

Si Carrefour (ou Auchan etc) faisaient des pubs et des panneaux mensongers en magasin comme le font certains cinémas, on en parlerait au 20h et les association de consommateurs montraient au créneau.
Je reste rêveur sur la façon de communiquer des cinémas, après avoir installé la 4K et/ou l'Atmos (ça ne doit pas être donné) faire une information aussi imprécise voire mensongère...

musidora

Messages : 987
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » lun. 12 déc. 2016 - 11:19

victoria18 a écrit :Je pense que la 3D peut apporter quelque chose (ex: les premiers plans de Gravity)
L'ATMOS peut apporter quelque chose (ex : certains plans de Gravity) :P
Par contre, la 4K ne m'a pas fait le choc du 70 mm (vu récemment Little Boudha à la cinémathèque en 70mm, on voit la différence! deux premières bobines du film en 35 puis le reste en 70mm : on voit dans les deux bobines 35 les parties filmées en 70mm)

Le problème (a mon avis) est que comme d'autres procédés, pour des raisons de coûts et de facilité, on dévoie ces procédés :
- faux films en 70mm (la liste est très longue, voir les site spécialisés on a même quelques films tournés en 16mm et exploités en 70mm !).
- faux films en relief, transformés en 3D avec les pieds (ou avec des machines automatiques) visionnez "la bataille de la vallée du tigre" en 3D et on en reparle...
- Certains films en ATMOS sont des plaisanteries (ou n'ont pas été codés ATMOS, ou sont projetés en stéréo et vantés en ATMOS...)



Oui mais c est quoi un faux film en 70mm? un film pas tourné en 65mm?
De ma petite experience de spectatrice de 70mm gonflés du 35, je vois une nette différence avec un film en 35. Pourquoi? parce que le négatif original 35 comporte plus d infos photographiques qu une copie 35 faite d apres un internegatif. Donc si hop du neg original 35 directement on fait une copie 70, ben ca peut etre pas mal du tout. C est meme parfois troublant sur certains films: les gens n ont pas pensé qu on verrait les defauts des effets speciaux en 70mm: ils ne le sont pas sur les copies 35.
On n est pas dans du film tourné en 65mm mais on est vraiment dans une belle image quand meme.
Apres le 16 en 70, je n en ai jamais vu, mais j allais dire pourquoi pas... Le grain photographié c est beau aussi. (:

Victoria5

Messages : 456
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 12 déc. 2016 - 11:25

Et de même, c'est quoi un vrai film mixé en Atmos ? Obligation pour le mixeur de faire des wooshh qui font le tour des enceintes même si le propos du film ne s'y prête pas ?
Attention à ne pas confondre contenant et contenu…

Phane

Avatar du membre
Messages : 1166
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » lun. 12 déc. 2016 - 11:49

De ma petite experience de spectatrice de 70mm gonflés du 35, je vois une nette différence avec un film en 35.

Tout à fait d'accord.
Le plus bel exemple est "Docteur Jivago" qui rien qu'en 35mm met déjà une grosse baffe.
ImageImageImageImage

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6870
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » lun. 12 déc. 2016 - 12:01

Mais heu, surtout, la grande distribution ment impunément, l'exemple est mal choisi. :?
Quant au gonflage, en plus ce que qui est (bien) dit sur le négatif 35mm plus haut, il ne faut pas oublier qu'à une époque, une copie 70mm offrait un mixage multicanal que le 35mm ne proposait pas, on pouvait donc gonfler pour le son plus que pour l'image...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Phane

Avatar du membre
Messages : 1166
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » lun. 12 déc. 2016 - 12:10

MOSS a écrit :une copie 70mm offrait un mixage multicanal que le 35mm ne proposait pas, on pouvait donc gonfler pour le son plus que pour l'image...

"Aliens" est un bon exemple.
Vu à Lyon au Comœdia à sa sortie, on oublie vite le cadre 1,85.
ImageImageImageImage

victoria18

Messages : 648
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » lun. 12 déc. 2016 - 12:55

Victoria5 a écrit :Et de même, c'est quoi un vrai film mixé en Atmos ? Obligation pour le mixeur de faire des wooshh qui font le tour des enceintes même si le propos du film ne s'y prête pas ?
Attention à ne pas confondre contenant et contenu…


Je pense que nous allons retomber dans le débat "pourqu'oi tourner en 70mm (65mm) un film dont l'action se déroule dans un studio. :lol:

Jusqu'à très récemment W. Allen faisait ses film en mono.

victoria18

Messages : 648
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » lun. 12 déc. 2016 - 12:56

musidora a écrit :Apres le 16 en 70, je n en ai jamais vu, mais j allais dire pourquoi pas... Le grain photographié c est beau aussi. (:

Concert pour le Bengla Desh.

Victoria5

Messages : 456
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 12 déc. 2016 - 16:05

victoria18 a écrit :
Victoria5 a écrit :Et de même, c'est quoi un vrai film mixé en Atmos ? Obligation pour le mixeur de faire des wooshh qui font le tour des enceintes même si le propos du film ne s'y prête pas ?
Attention à ne pas confondre contenant et contenu…


Je pense que nous allons retomber dans le débat "pourqu'oi tourner en 70mm (65mm) un film dont l'action se déroule dans un studio. :lol:

Jusqu'à très récemment W. Allen faisait ses film en mono.


Pour le coup, je ne vois pas trop le rapport. Tourner en 65/70 (y compris en numérique d'ailleurs, avec l'ARRI Alexa 65) apportera forcément quelque chose de différent (la taille de capteur influe sur la profondeur de champs, le choix et le rendu des optiques…), là ou l'Atmos n'est qu'une possibilité supplémentaire en terme de mixage, qu'il n'est pas nécessaire de rendre spectaculaire.

victoria18

Messages : 648
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » lun. 12 déc. 2016 - 18:30

Je ne connais pas les caractéristiques exactes du Dolby Atmos, mais j'ai vu (entendu) certains film où c'était un plus (le seigneur des anneaux, Gravity...), pour LOTR, j'allais engu...er mon voisin de derrière qui chuchotait... C'était dans la bande son ! Je pense qu'au delà de la spatialisation, il y a peut-être une qualité (enceintes, ampli, câblages) supérieure.

Victoria5

Messages : 456
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » lun. 12 déc. 2016 - 20:01

victoria18 a écrit :Je ne connais pas les caractéristiques exactes du Dolby Atmos, mais j'ai vu (entendu) certains film où c'était un plus (le seigneur des anneaux, Gravity...), pour LOTR, j'allais engu...er mon voisin de derrière qui chuchotait... C'était dans la bande son ! Je pense qu'au delà de la spatialisation, il y a peut-être une qualité (enceintes, ampli, câblages) supérieure.


Oui, le cahier des charges de l'Atmos est bien meilleur en terme de bande passante et de dynamique que ce à quoi on a été habitué.