Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

convention collective, droit du travail, salaires, contrats CDI et CDD...
Messages : 210
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Coeur Noir a écrit : sam. 22 janv. 2022 - 22:31 c'est un peu le principe des vaccins : on ne se traite pas, on se prémunit, un peu pour soi et beaucoup pour les autres.
Oui, pardon, j'ai lu un peu vite, je n'avais pas vu le "un peu". Mais il est vrai que dans mon opinion, un vaccin ne sert pas "qu'un peu" à se prémunir pour les autres, j'ai une opinion un peu haute de se que doit être un vaccin et forcément quand on met en circulation un vaccin qui n'empêche pas de se refiler un virus, je rebondit sur une phrase comme celle là un peu rapidement.
C'est peut être le fait d'avoir été traité d'assassin (pas ici) qui me faire lire un peu vite mais toujours est il que le virus de la covid circule fortement avec 90% de la population vaccinée (peut être que c'est faux, que le vaccin protège de la transmission efficacement et que tout ça n'est qu'un complot du gouvernement qui ne souhaite absolument pas continuer sa tâche salvatrice dans les mois prochains).

Mais dans l'attente de la preuve réelle d'un complot, je pense qu'on a des médecins suffisament capables de nous conseiller dans nos choix afin de protéger nos petites fesses sans que nous puissions imaginer sauver celles des autres par les traitements actuellements proposés et sans préjuger de leur efficacité ou non.

Pour finir, le sujet du post est bien sur l'obligation de se faire traiter, non pas pour sauver ses fessesou celles des autres, mais pour avoir le droit d'aller bosser, et ça, c'est pas de la science. Ca ne dépend pas de l'efficacité du traitement ou de l'utilité pour la personne qui le prend, c'est de la politique et des forumeurs cherchent des solutions pour pallier à ça.

A partir de la, on peut emettre une opinion car libre à chacun d'accepter ces manières ou pas. La mienne c'est qu'on ne doit pas fabriquer des boucs emissaire pour faire oublier ses propres errements. Je m'inscris en faux sur toute leur ligne et donc, je soutien les gens qui ne souhaitent pas ou plus se soumettre. Si on interdisait aux gens de prendre un traitement qui peut les sauver, je les soutiendrais aussi, mais actuellement, le sujet n'est pas là (du moins vis à vis du "vaccin").
Il s'agit d'un soutien moral, je ne peux pas faire grand chose d'autre, mes propres choix reste une démarche personnelle (Ch'ui pas tout seul dans ce cas, ça me rassure...). Des fois quand on est pousser à bout, on fait des choses de "jusqu'au boutiste" et des fois, ça reste une démarche saine.

Comment vont s'en tirer nos deux forumeurs ? J'aimerais bien savoir.

Bises.
Messages : 63
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 - 17:05

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Non tu n'es pas seul, Stef! loin de là , et ça gonfle, ça gonfle !!!
Messages : 17
Enregistré le : mar. 25 août 2020 - 0:04

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

CeciliaE a écrit : ven. 21 janv. 2022 - 11:10 Normalement c'est suspension de contrat, ça ne peut pas être un motif de licenciement.

Je suis dans le même cas que toi, mon passe sera désactivé mi-février. Perso j'essaye de voir avec ma direction si c'est possible que je ne fasse que des tâches qui ne soient pas en contact du public, quitte à passer sur un temps partiel.

Je travaille dans une monosalle, je suis seule, je n'ai pas de collègue ni de boss (sur le dos !) Et je suis déjà à temps partiel ;) Dans le métier d'agent de cinéma je ne vois pas comment mon boss pourrait me confier des tâches qui ne soient pas en contact avec le public !
Messages : 17
Enregistré le : mar. 25 août 2020 - 0:04

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Je n'ai pas encore parler franchement à mon boss pour lui dire que je refusais la 3ème dose. Comme je le vois que très rarement, j'ai dans l'espoir qu'il "oublie" de me demander de lui envoyer mon nouveau pass, mais je reconnais que ce n'est pas franchement honnête de ma part.

Ce qui m'ennuie profondément c'est que je n'ai pas du tout envie d'arrêter de travailler et ce qui me fait hésiter dans le fait de faire ce p#tain de rappel c'est que quand bien même le pass vaccinal serait levé dans quelques semaines, il sera tôt ou tard réactivé.

C'est comme si j'avais la certitude que désormais nous allons vivre ainsi :cry: On est dans une situation très grave, et ce qui est fou dans cette société disciplinaire, c'est que si toutes ces décisions ont été mises en place aussi facilement , c'est qu'il y avait un terreau favorable à ça, selon moi.... le pass sanitaire/vaccinal maintenant est devenu une chose banale ça ne choque plus personne quasiment !!
Et sans vouloir alimenter le débat, nous ne sommes plus en démocratie depuis plus longtemps que le début du covid .... Bref ... je m'égare ..... Je vous tiendrai informés mais me connaissant, je pense que je vais attendre le tout dernier moment et .... soit je chope le covid avant le 22 février....Soit je fais ma dose de rappel ....je pense que c'est ça qui va se passer :cry: :| ** Merci pour vos réponses **
Messages : 4123
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

J'en reviens au truc de départ : arrêtez de confondre votre santé, celle des autres, avec l'état de la démocratie ou des libertés individuelles. Évidemment que cette crise sanitaire sert de prétexte à installer des procédures dégueulasses et discriminantes.

Mais les virus, les microbes, et les morts, ils en ont r.à.f du pass ou de l'étiquette collée sur le dos de ceux qui doivent prendre des décisions à un moment ou un autre.

Vous ne défendez ni la démocratie ni la liberté en refusant troisième dose ou vaccin, juste vous vous mettez en danger, vous et les autres, vous nourrissez la machine à fliquer / trier les gens en retardant d'une part le moment où un seuil d'immunité global serait atteint et en donnant d'autre part davantage de temps à la bestiole pour muter…

…les gouvernants, il sera toujours temps de les renverser d'une manière ou d'une autre : ça c'est plus facile à faire que d'éradiquer des virus.

En attendant - c'est long, c'est chiant, c'est désespérant - prenez soin de vous, ne succombez pas aux sirènes des récupérateurs de tout bord qui vous tourneront le dos sans la moindre hésitation le jour où vous tomberiez malade - covid ou autre, hélas.
Messages : 953
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Coeur Noir a écrit : lun. 31 janv. 2022 - 22:24 Vous ne défendez ni la démocratie ni la liberté en refusant troisième dose ou vaccin, juste vous vous mettez en danger, vous et les autres, vous nourrissez la machine à fliquer / trier les gens en retardant d'une part le moment où un seuil d'immunité global serait atteint et en donnant d'autre part davantage de temps à la bestiole pour muter…
Ça me paraît un poil péremptoire par rapport à la situation sanitaire réelle.
Messages : 4123
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Ouais péremptoire peut-être, c'est pas le but en tout cas.

Le but c'est de rester sain et sauf, de garder un taf' qu'éventuellement on aime, et de garder ses forces pour plus tard mettre la misère aux ( vrais ) anti-démocratie, anti-liberté…

On peut comprendre les doutes, la lassitude, vraiment. Mais faut pas non plus se laisser berner par ceux qui en jouent sans scrupule.
Ils ne vous aideront pas à trouver un autre boulot / à guérir / à créer un monde plus libre et juste…
Messages : 49
Enregistré le : sam. 7 mars 2020 - 16:02

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Pass sanitaire , Pass Vaccinal et après ... C'est très contraignant lorsque vous travaillez seul de demander sans cesse , surtout lorsqu'il y a du monde , que de temps perdu , les personnes ne présentent pas leur PASS spontanément.

Certains clients ne comprennent pas pourquoi on leur demande sans cesse ce "bip" de PASS .

Pour ce qui est de la 3e dose , je ne me pose pas la question pour l'instant, même si je sais que mon PASS actuel va bientôt être HS.

Cinématographiquement votre , que la force soit avec vous .

Nom de ZEUS , HASTA LA VISTA BABY ....
Messages : 210
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

demypalace84 a écrit : lun. 31 janv. 2022 - 9:11 Non tu n'es pas seul, Stef!
bananes030
Chester a écrit : lun. 31 janv. 2022 - 16:17 Ce qui m'ennuie profondément c'est que je n'ai pas du tout envie d'arrêter de travailler et ce qui me fait hésiter dans le fait de faire ce p#tain de rappel c'est que quand bien même le pass vaccinal serait levé dans quelques semaines, il sera tôt ou tard réactivé.
Est ce que ta position de refus est une forme de résistance à l'idée d'un pass vaccinal permanent? Ou est ce que c'est plutôt un problème de santé pour toi?

Perso, c'est l'apect résistance qui me motive, mon métier ne dépend pas de l'injection, c'est donc plus (beaucoup plus) facile pour moi.
Quand le vaccin est arrivé, je me suis méfié, j'ai mis de côté de quoi tenir deux mois histoire de marquer le coup si y'avait besoin. Ceci dit, c'est une "action" à mettre en place un peu à l'avance.
003654 Dans une moindre mesure, ça pourrait être marrant que les gens prennent des petites vacances sans solde de temps en temps en se faisant injecter un peu en retard. ça mettrait un beau bord#l !

Je pense qu'il y a des implications importantes dans cette idée de pass. Pas mal d'officiels, de gens en vue, avancent qu'il ne faut plus soigner les "non-vaccinés" ou les faire casquer. C'est surtout faire passer l'idée que si "tu prends un risque, tu payes". T'es pas vacciné, prend une assurance privée; t'es fumeur, trouve un moyen de payer ta tumeur; t'as trop bouffer et t'as le coeur qu'à fatiguer, on te laisse crever si t'es pas assurer; Tu pisse le sang parce que t'à bricoler chez toi, sans générali, l'hôpital t'y a plus droit (oui j'ai l'âme d'un poête parfois)... :D Mais ça pose aussi question sur la médicamentation de la société, tout bien portant devient un malade qui s'ignore, le rève de l'industrie pharmaceutique... Quant à remettre l'hôpital à flots...

Y'a plein de choses pas bien qui se mettent en place tout doucement mais surement... Faut faire (ou non) ce qu'on peut en âme et conscience en se préservant un minimum. Le conseil de Coeur noir est très juste (ne pas perdre un boulot qu'on aime).

Par contre,
Coeur Noir a écrit : mar. 1 févr. 2022 - 16:57 de garder ses forces pour plus tard mettre la misère aux ( vrais ) anti-démocratie, anti-liberté…
J'aimerais bien savoir de quelles forces tu parles dans la mesure ou on ne serait pas foutu de resister à une vague d'autoritarisme justifiée par une maladie dont pas loin de 90% des gens font une forme sans gravité (voir 99%). Où sera t'on quand il faudra bravement résister à des milices mises en place par un potentiel pouvoir extrémiste, ou par des groupes para militaires bien plus dangereux ?
Pouvoir dont la mise en place aura été facilité (si ce n'est pas une conclusion logique) par des mesures autoritaires, qui s'amoncèle petit à petit, dont peu de monde se soucait car mis en place par des (faux) anti-démocrates et anti liberté. L'enfer semble bien pavé de bonnes intentions...

Je ne suis pas très courageux, je préfère agir maintenant, avant qu'il ne soit trop dangereux de le faire. Comme les hyennes qui bouffent les lionceaux avant qu'elles ne se fassent bouffer par eux une fois devenus grands (comparaison peu flatteuse certes, mais assez parlante). Je ne souhaites pas savoir quel comportement j'aurai si il fallait vraiment choisir un camp.

Bises.
Messages : 458
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Bonjour les jeunes!!! Je lis ce post avec peut être plus d'attention que les autres. J' ai longtemps hésité avant de mettre mon grain de sel car souvent sur ce forum on m'a fait savoir que j'étais à coté de la plaque!
J'ai 80 ans passé. Jamais je ne suis fait vacciner contre la grippe et pourtant chaque année la Sécu m'y invite...heu...gentiment.
Je n'ai jamais attrapé la grippe et je me soigne à ma manière. Personne ne m'a dit que je contribuais à embouteiller les hopitaux au détriment de ceux qui avaient un besoin urgent d'hospitalisation.
Pour ce qui est de la pandémie actuelle, je ne suis pas vacciné. Macron ne peut pas m'emmerder plus que ça car depuis le début de la pandémie, et je ne suis pas du tout gêné, je ne vais pas au resto, je ne vais pas au ciné. Je me protège lorsque je vais au supermarché, je respecte les gestes barrière et je me soigne à ma manière.
Des esprits hautement avertis(sic) nous avaient dits (je cite) -les masques ça ne sert à rien Actuellement, un jour il faut le mettre le lendemain il faut l'enlever. -Dès que la vaccination atteindra 70% le virus ne circulera plus la pandémie sera vaincue. Aujourd'hui on est à 80% et on parle dans les milieux autorisés d'une vaccination annuelle (comme la grippe).
Mon avis (personne n'est obligé de le partager) est le suivant : On ne sait pas d'où provient ce virus, les mesures prises pour le combattre changent du jour au lendemain. Les gens se testent même s'ils ont leurs trois doses. A quoi cela sert-il ? Qui va rembourser le déficit de la Sécu ? Pourquoi certaines professions échappent à la vaccination alors que dans d'autres lieux où toutes les précautions sont prises on continue à obliger des contrôles inutiles. On accuse les non vaccinés de bloquer le système mais avec 200000, 300000, 400000 cas par jour si le vaccin était efficace les non vaccinés devraient, moi le premier, être tous au cimetière. C'est plutôt les politiques qui ont foutu l'hôpital dans la merde et pas les non vaccinés.
Cette pandémie est devenue une histoire de fric tout bonus pour les labos et leurs actionnaires et qui paiera ? Toujours les mèmes.
Bonne journée quand même.
Messages : 63
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 - 17:05

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

"Tout peuple qui s'endort en liberté se réveillera enchainé !"

A croire que les deux derniers conflits mondiaux n'ont pas existé! continuons de faire confiance à nos chefs d'une république qui n'existe plus, continuons de nous soumettre aux coups de bâtons en disant merci , car:
" les devoirs passent avant les droits"
"la liberté ce n'est pas celle de contaminer les autres"
"etc" :mrgreen:
"etc" :mrgreen:
"etc" :mrgreen:
Autant de poncifs qui perdureront pour l'éternité grâce à une peur crée et entretenue! 776792

Au fait....le professeur Luc Montagné :evil: , grand prix Nobel de médecine est mort il y a 3 jours, qui en a parlé ??????? :roll: :roll: :roll:
Messages : 917
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Questions poncifs on est sur un beau niveau là...

Le "grand" professeur Montagnier avait bien siphonné depuis au moins une décennie, mettant dans l'embarras le comité Nobel. Toute la communauté scientifique l'a lâché depuis un moment. C'est comme l'autre rigolo, le Raoult, qui mystifie toujours les journalistes et une partie du public alors que du côté des scientifiques (et des journalistes scientifiques) il n'est plus crédible depuis avant même la pandémie.

Je suppose que cette réponse me vaudra une volée de bois vert, mais franchement, j'en ai plein le *** du complotisme de bas étage (la république n'est plus gnagnagna...). Il est tout à fait légitime d'être inquiet et vigilant quant à la gestion publique de cette crise, et quant aux dérives autoritaires qui sont un véritable danger, mais on est encore en droit d'user de sa matière grise et de faire preuve de pondération.
Messages : 63
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 - 17:05

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Complotistes ?????? ah oui mais ça bien sûr! ceux qui ont toujours raison en avance de trois mois ! 2296
Messages : 4123
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

Je maintiens : c'est plus facile de renverser des gouvernants que d'éradiquer des virus.
D'autant plus si on est en pas trop mauvaise santé…

Dans un cas il suffit grosso modo de le vouloir, dans l'autre cela nécessite des savoirs, des compétences, des recherches, des techniques, des études, des moyens, des essais…
Messages : 65
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Re: Absence de pass sanitaire - Licenciement ?

Message

demypalace84 a écrit : dim. 13 févr. 2022 - 19:03 Complotistes ?????? ah oui mais ça bien sûr! ceux qui ont toujours raison en avance de trois mois ! 2296
Fut un temps complotiste c’était « hérétique » pour ceux qui allaient contre la pensée unique, la religion en place
Le covidisme fait plier les plus naïfs et révolte les rebelles
Mais les masqués injectés futurs pucés sont trop fanatiques pour se l’avouer
Répondre