Critiques de films

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
Répondre
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

DARIO ARGENTO'S DRACULA

On est bien loin à la fois du Nosferatu de Murnau que de Suspiria, dans le sens chef d'oeuvre j'entend.
On est plus proche de la famille Nanar.
Il y a bien une ou deux scènes surréalistes qui laissent pantois (voir hilare). Si ce n'était Argento, car on tient un grand respect pour monsieur, ça ferait peut être même pitié. Par moment c'est vraiment drôle. Mais si vous ne le voyez pas ne vous inquiétez pas, c'est pas grave.

HEIMAT I&II

Chronique dans la Prusse de 1840.
Noir & blanc. C'est très beau. Les images sont magnifiques, les décors dégagent une atmosphère qui nous plongent dans une histoire d'une famille d'un village de cette époque, histoire non moins belle. Le fils, personnage central, rêveur et érudit autodidacte, se heurte à la vie, ses rêve ses désillusions, ses espoirs, la parole. C'est la vie qui est filmée. Chroniques et rêves. L'histoire est très belle. Allez voir les deux épisodes si vous avez 4 heures à disposer j'espère que vous ne regretterez pas.

LES SORCIERES DE ZUGGARAMURDI

La scène du début, un braquage, est vraiment très drôle. Ca met dans l'ambiance pour ce film où chacun des personnage vaut son pesant de (or?) cacahuètes. Les braqueurs fuyards sont pris et perdus dans un village basque, Zuggaramurdi, haut lieu de la sorcellerie, et les personnages à ce niveau là ne sont pas moins cocasses. L'univers sorcier est interessant et drôle. Bon après c'est des gros gags un peu pataud parfois, un peu gras, la femme s'en prend plein la figure avec des clichés machos mais c'est pour la blague hein, pas toujours très fin, mais l'ensemble est assez cocasse. Dans l'ensemble bof. Mais il y a de bons moment rigolos. Bonne détente.

PHILOMENA

Les personnages qui ont tous une histoire riche, se confronte et se rencontrent sans se tapper dessus à coup de gros clichés. Stephen Frears tate le terrain vers le début en envoyant quelques bonnes blagues à notes british très drôles avant de rentrer dans le drame, des quelques rebondissements et il prend le spectateur avec lui: rebondisements, pas des clichés et de jugements établis d'entrée, confrontation des personnages interressante, et bien qu'il ménage le spectateur il nous amène là où ne s'attendait pas vraiment arriver. Un bon film.
Messages : 2990
Enregistré le : lun. 12 janv. 2009 - 17:54

Re: Critiques

Message

gustavo a écrit :LES SORCIERES DE ZUGGARAMURDI

La scène du début, un braquage, est vraiment très drôle. Ca met dans l'ambiance pour ce film où chacun des personnage vaut son pesant de (or?) cacahuètes. Les braqueurs fuyards sont pris et perdus dans un village basque, Zuggaramurdi, haut lieu de la sorcellerie, et les personnages à ce niveau là ne sont pas moins cocasses. L'univers sorcier est interessant et drôle. Bon après c'est des gros gags un peu pataud parfois, un peu gras, la femme s'en prend plein la figure avec des clichés machos mais c'est pour la blague hein, pas toujours très fin, mais l'ensemble est assez cocasse. Dans l'ensemble bof. Mais il y a de bons moment rigolos. Bonne détente.
s'il y a bien un film qui ne me donne pas du tout envie en ce moment c'est bien celui là...
je me fais agresser à chaque fois que je vais vérifier le son en salle.
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

phiphine0212 a écrit : s'il y a bien un film qui ne me donne pas du tout envie en ce moment c'est bien celui là...
je me fais agresser à chaque fois que je vais vérifier le son en salle.
Agresser?! Comment ça?
Messages : 7094
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Critiques

Message

Ah moi je comprends tout à fait. Ça pulse quand même. Ceci dit, si tu vas le voir, si tu adhères à cet univers foutraque tu ne devrais plus te sentir agressée.
Messages : 2990
Enregistré le : lun. 12 janv. 2009 - 17:54

Re: Critiques

Message

gustavo a écrit :
phiphine0212 a écrit : s'il y a bien un film qui ne me donne pas du tout envie en ce moment c'est bien celui là...
je me fais agresser à chaque fois que je vais vérifier le son en salle.
Agresser?! Comment ça?
par le mixage son... je trouve qu'il y a beaucoup de medium et personnellement j'ai du mal avec ça... et comme de prime abord j'adhère pas ça a en plus du mal à passer...
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Re: Critiques

Message

phiphine0212 a écrit :je me fais agresser à chaque fois que je vais vérifier le son en salle.
Moi, j'avais compris que tu te faisais agresser par les spectateurs :shock: !!! Et je me disais " Mais qu'est-ce que c'est que ce film ??? "
Cela dit, avec vos commentaires, je me pose toujours la question...
Messages : 7094
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Critiques

Message

Le montage épileptique est accompagné par une bande son très punchy.
Par ailleurs, les personnages masculins sont remontés contre les femmes, mais d'une façon si grotesque que l'agression n'est pas pour ceux qu'on croit.
J'ai adoré le film personnellement. L'ambition visuelle ne faiblit pas, il y a vraiment beaucoup d'idées. J'ai pensé à un Terry Gilliam un peu plus rigoureux, c'est le genre de gars qui doit nous faire la vraie adaptation de la Famille Addams qui n'a pas encore été faite, ou autre conte d'Haloween déjanté foutraque et cinéphilique quelconque.
Messages : 2990
Enregistré le : lun. 12 janv. 2009 - 17:54

Re: Critiques

Message

Madison a écrit :
phiphine0212 a écrit :je me fais agresser à chaque fois que je vais vérifier le son en salle.
Moi, j'avais compris que tu te faisais agresser par les spectateurs :shock: !!! Et je me disais " Mais qu'est-ce que c'est que ce film ??? "
Cela dit, avec vos commentaires, je me pose toujours la question...
désolée madison... c'est juste mes petites oreilles qui se sentent agressées... mais ouf je ne l'ai pas tourné aujourd'hui
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

festival télérama oblige, ça permet quelques séances de rattrapage de certains films importants de 2013.

LA VIE D'ADèLE

Bien qu'une critique ait déjà été émise sur ce forum je post ça car mon avis diffère un peu de celui de JOJO. j'ai trouvé que trois heures contrairement à ce qui a été dit n'est pas surdimensionné, au contraire, ça pose un rythme qui permet à l'histoire un souffle une profondeur et une intensité pour développer son propos.
Les scènes de sexe je n'ai pas trouvé ça trop appuyé, la dimension charnelle est très importante dans leur relation, comment simplement en faire une éllipse ?
Quand certaines critiques disent que c'est moche je pense à sa justification que kechiche donne dans des phrases dans son film : "les oeuvres les plus moches exposées dans une salle à côté était celle des plus grands". "les artistes aujourd'hui se contentent de suivre une mode, pour le pognon, mais les gens n'ont pas de goût, simplement"
"j'accepte les critiques mais pas qu'on me dise quoi ou comment faire"
rien de neuf sous le soleil mais quand même il se pose là Kéchiche.
3h pour un film ce n'est pas d'aujourd'hui que Kéchiche colle à ce format. La limite, la brêche sur laquelle il joue à savoir sur le beau, intense, étiré, et insupportable n'est pas d'aujourd'hui non plus. Avec Vénus Noire je pense qu'il s'y essayait mais sans succès. Là on touche à une oeuvre plus aboutit sans doute, il atteint quelque chose, c'est indéniable.
Les actrices : Adèle est super. Emma oui ok.
Palme d'or: quel autre film la méritait?
Messages : 1514
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Re: Critiques

Message

festival télérama oblige, ça permet quelques séances de rattrapage de certains films importants de 2013.

LA VIE D'ADèLE

Comme je dis souvent, chacun son avis et son opinion. De la
a qualifier "Vie d'Adèle" de film "important" .....
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

Oui, tu as raison, peut-être pas aussi important que Springbreakers !
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Re: Critiques

Message

gustavo a écrit : Palme d'or: quel autre film la méritait?
Alors j'ai pas tout vu, mais déjà :
A touch of sin
Inside Llewin Davis
Borgman

Et je suppose :

Tel père tel fils
Nebraska
Le Passé

:roll:
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

NOSTROMO a écrit :

Comme je dis souvent, chacun son avis et son opinion. De la
a qualifier "Vie d'Adèle" de film "important" .....

Bien simplement que une palme d'or à cannes 2013, ça en fait un film important de 2013... un critère parmis d'autres.
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

parmi les rattrapages des films "importants" de 2013 (ouch! me tappez pas! ):

FRANCES HA

Un film très frais et plein de bonne humeur transmis par le personnage de cette actrice rayonnante, immédiate qu'est Greta Gerwig.
Elle erre avec une vraie foi et une candeur mais pas si naïve que ça. C'est New York. Elle danse. Dans un New York empreint de liberté, espoir, drôle, et où la peinture sociale un peu branchouille est un peu agaçante, mais ça c'est le côté ricain voyageur: clichés! clichés! Peu importe c'est là qu'évolue Frances terriblement attachante, Humaine à la bonne humeur ravageuse. belle danse!
Messages : 502
Enregistré le : mer. 31 juil. 2013 - 22:48

Re: Critiques

Message

bon tardivement :oops:
DJANGO UNCHAINED... ah ça surprend comme actualité! 8)
mais festival télérama oblige...

je tiens à faire une bafouille dans la foulée car ce film m'a étonné...bon point donc pour tarantino déjà (ça laisse quelque chose en bouche pas comme gravity qui était juste un beau spectacle du futuroscope- que j'ai aimé contempler ceci dit)

Je tiens à dire que j'y suis allé sans avoir lu quoique ce soit sur ce film et encore maintenant..;donc je ne pense pas que je vais faire dans l'original, et je vais faire sans doute faire dans la redite.

1er point original: tarantino est un grand metteur en scène. pas de soucis là dessus...c'est un maitre. Autant dire que les 2H45 sont passés relativement rapidement avec de belles sensations de cinéma. donc je tiens à dire que je suis ressorti avec une satisfaction d'un grand spectacle...mais si je dis ça vous sentez venir les critiques....

d'abord la musique: Alors tarantino est réputé pour ses bande originales puisées dans la pop culture des années 60 jusqu'à aujourd'hui... et là c'est encore du lourd...bon du lourd sur support CD parce que dans le films c'est parfois assez lourdingue et maladroit voir abusif. Si ce n'est l'utilisation de thème morriconnien assez dramatique et typé western, le zappage musical ultra référencé ou on enchaine (je vais dire ça de mémoire) du jim croce, du johnny cash ou le superbe titre "freedom" de ritchie havens frole la faute professionnelle... On a l'impression que pour une fois tarantino n'a pas su quoi faire de son matériel musical et l'a placé un peu au pif ou juste de manière beaucoup trop illustrative...


après il y un peu plus génant pour moi: c'est la raison du film.
ça m'interroge.... 003654
parce que même si c'est super plaisant à regarder tellement tarantino est un virtuose, j'ai eu l'impression parfois de voir tarantino faire des tarantinades..clins d'oeil trop surlignés, référencement etc... du coup plus d'une fois on sort du film par secousse puis on revient etc...
Ce qui me pose d'autant plus problème dans un film de genre certes, mais qui propose une trame dramatique à thèse quand même: l'esclavage et la question noire.
la question pour moi qui frole le procès d'intention est celle ci: est ce que tarantino n'en aurait pas un peu rien à foutre de la question de l'esclavage et du thème de son film?

On va dire que j'intellectualise ou que je veux prendre trop au premier degré un thème qui doit être vu sous le prisme d'un réalisateur comme tarantino ?
Ben oui ! effectivement quitte à être pisse froid, ça me gène de devoir être pris le cul entre deux sièges de cinéma, entre un réalisateur qui veut édifier son spectateur par une thématique fédératrice comme la traite des noirs et un réalisateur qui en fait ne veut faire qu'un gros spectacle au prix d'une dépolitisation du propos du film à travers un cinéma second degré de l'ultra référencement (voir de l'auto référencement)

En gros je crois au film de genre qui parle du politique (y compris quelque part même si c'est parfois neuneu dans la blackploitation qu'aime tarantino )
mais là je ne crois pas que le film veuille avoir un sous texte...c'est le sous texte qui ne devient plus qu'un code à la référence cinématographique de tarantino.... de ce fait on vide tout propos de son sens pour en faire une forme...et j'avoue que ça me gène s'agissant de thématique éminemment politique...

En gros ça me gène de revoir kill bill avec des black cow boy, j'ai du coup un peu peur de voir kill bill chez les nazis (que ne n'ai pas vu encore je me souviens plus du titre avec brad pitt), et prochainement peut être kill bill en afhganistan....

Voilà j'ai fait long sur ce qui m'a fait tiqué mais bon...
de tarantino je garde plutot pour l'instant pulp fiction et jacky brown
Bon moment, très belle mise en scène mais je suis comme moss: ( et oui il faut savoir aussi citer les critiques de ce forum)
L'estime est grande aussi pour le Django de Quentin, rien à dire sur la mise en scène mais comme je l'ai déjà expliqué, il vaut beaucoup mieux que les prises d'otage morales qui semblent marquer son cycle actuel. Vivement le prochain (cycle.) Par ailleurs, un retour à la secheresse me ferait lui rendre toute ma sympathie, car la surenchère que personne ne pardonne à Del Toro passe chez lui pour de la grande classe.
Répondre