Critiques de films

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
Répondre
Messages : 5034
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Re: Critiques

Message

MOSS a écrit : Grand Budapest Hôtel: Plaisir pour ceux qui l'aiment de retrouver la singularité d'Anderson qui nous est si familière. Familiarité dans la singularité, on sait à priori pourquoi on vient, et on est mi ravi de retrouver ce monde sous-cloche, étouffé sous le vernis, mi-déçu que le cinéaste ne nous surprenne pas plus que cela. La casting est royal, on joue ici comme on joue chez Anderson, je dirais que les acteurs sont presque des marionettes entre ses mains!
Chez Anderson, ça glisse, horizontalement, verticalement, en diagonale (gros gros budget rails de traveling là!) dans un empire austro-hongrois de carton pâte, mélange de Tintin et de Tex Avery. Le ratio varie au rythme des époques gigogne (on nous raconte qu'untel à raconté à untel qu'untuel à raconté à untel...) c'est plaisant comme tout.
009987 j'avais tellement adoré Moonrise Kingdom (découverte du réal), que j'attendais beaucoup de son nouveau métrage. Et c'est exactement ce que tu dis, ce film est un vrai plaisir. Un grand, très grand travail sur la forme : le jeu de couleur, une mise en scène supra carré mesuré, et la permutation de formats qui tient une réelle importance.
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

Yannick a écrit :J'ai l'impression peut être erronée, que ce sont surtout des films qui se vautrent qui sont encensés par une certaine presse et une certaine société, laquelle va en profiter pour crier à l'injustice et à l'illégitimité des succès populaires. Et que le discours de cette certaine presse est d'autant plus radical qu'elle n'a plus un auditoire suffisamment vaste pour créer, par son seul pouvoir, des triomphes ou du moins éviter l'échec cuisant du four intégral.
Oh la la, Yannick, je crois que ce que tu écris ne s'appuie sur rien d'autre que des préjugés/aversions et une sorte de théorie du complot des "élites culturelles bourgeoises" contre la "masse des prolétaires"...

En te lisant, toi et Planète, je suppose que vous ne lisez pas souvent les Cahiers du Cinéma (que vous semblez considérer comme le porte-étendard du bon goût bourgeois). En étant un lecteur régulier, je peux vous assurer que les journalistes s'attèlent le plus souvent à saisir/comprendre l'esprit d'un film par l'outil litérraire, souvent avec talent. Quand aux films qu'ils n'aiment pas, ils n'en parlent pas, ou si peu. Et, étant donné leur tout petit lectorat, je doute qu'ils soient prescripteurs du "bon goût"...
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Critiques

Message

Par les temps qui courent, Affiche, ne pas parler d'un film revient, pour certains, à le priver de spectateurs qui potentiellement auraient pu faire la différence entre un échec commercial et un succès d'estime. De plus, je n'avais pas de titre particulier en tête. Ce réflexe du "bon goût" surgit par réflexe un peu partout, au détour d'une notule du Nouvel Obs ou d'une interview sur France Info.

J'ai la faiblesse de penser que la critique n'a pas à dire si un film est bien ou pas surtout si en sous-main se lit le fantasme d'un certain eugénisme cinématographique. Un film est, et c'est déjà bien assez.
Messages : 1514
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Re: Critiques

Message

Il y a 7 ou 8 mois j'avais parlé ici du film "EMPEROR" que j'avais visionné.
Un film que j'avais trouvé bon et interessant. Film de Peter Webber avec
Tommy Lee Jones dans le rôle du général Mc Arthur.

Aucun distributeur cinéma n'en a voulu et il va donc faire un DTV.
Sortie prévue en France et en Belgique le 11 avril sous le titre étrange "Crimes
de Guerre". DVD et BRD chez l'éditeur Seven-7.
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

Yannick a écrit :J'ai la faiblesse de penser que la critique n'a pas à dire si un film est bien ou pas surtout si en sous-main se lit le fantasme d'un certain eugénisme cinématographique. Un film est, et c'est déjà bien assez.
Si tu as déjà lu les Cahiers ( :twisted: ) tu as du remarquer qu'ils ne notent pas les films et que tu n'y liras jamais "ce film est mauvais" ou "ce film est un chef d'oeuvre". La longueur de l'article est souvent un bon baromètre de leur appréciation mais sinon... il ne reste plus qu'à le lire !

Mais pourquoi me fais-je donc l'avocat des Cahiers !? 776792
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Re: Critiques

Message

Mais je ne parlais pas des cahiers :)
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

Yannick a écrit :Mais je ne parlais pas des cahiers :)
Ouais, ouais, c'est moi qui yoyotte... Désolé. :roll:
Planète sauvage a écrit :
affiche-cine a écrit :. Et, en sage pas si sage, en m'expliquant que ma singularité n'existe pas, tu te positionnes au dessus de moi (alors que j'ai toujours exposé mon goût sans l'imposer), ce qui me défrise (d'ailleurs, excuse-moi si ma petite monographie t'a ennuyé :twisted: ).
ah bé ça alors! :shock: elle est verte celle là!
Oui mais pas méchante... :)

Musidora a par la suite très bien répondu à ma place...
Messages : 502
Enregistré le : mer. 31 juil. 2013 - 22:48

Re: Critiques

Message

affiche-cine a écrit :
Yannick a écrit :J
En te lisant, toi et Planète, je suppose que vous ne lisez pas souvent les Cahiers du Cinéma (que vous semblez considérer comme le porte-étendard du bon goût bourgeois). En étant un lecteur régulier, je peux vous assurer que les journalistes s'attèlent le plus souvent à saisir/comprendre l'esprit d'un film par l'outil litérraire, souvent avec talent. Quand aux films qu'ils n'aiment pas, ils n'en parlent pas, ou si peu. Et, étant donné leur tout petit lectorat, je doute qu'ils soient prescripteurs du "bon goût"...
tu me fais rire..affiche ciné... pas méchamment... :twisted:
j'ai été abonné plus de 3 ans aux cahiers des cinéma... j'ai par ailleurs dit que je considérais qu'une critique du cinéma était possible... et je me souviens même avoir dit dans un topic que je pouvais apprécier ton positionnement critique...
mais je ne fais pas de jugement de personne...moi! (sauf que là ça a tendance à peu à me gonfler qu'on renvoie les personnes à leurs pratiques...qui plus est supposées..et pas de bol fausse...elle serait vraie d'ailleurs que ça en serait tout aussi moyen d'ailleurs)

je parle de ce que je connais:roll:
pour quelqu'un qui disait que je me mettais dans une position supérieure... euh... ben y'a pas trop de commentaires à faire là.... :roll:

et puis d'alleurs je pourrais très bien avoir un jugement sur les cahiers du cinéma sans l'avoir lu...puisque tu as visiblment un jugement sur des films que tu n'as pas vu.
http://www.projectionniste.net/forums/v ... 897#p98897
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

C'est si bon de rire parfois :-)

Dans la mesure où dans ton discours tu opposes le goût bourgeois (qui serait dominant et plus prescripteur ; et dont le fer de lance serait Les Cahiers du Cinéma [c'est moi qui l'avance, imprudemment peut-être]) au goût prolétaire, je me suis permis de présumer (différent de préjuger) que c'était par méconnaissance de cette publication (tant cette dialectique des classes appliquée à la critique cinématographique me semble simpliste et réductrice). N'y vois rien d'offensant.

Nonobstant ( :mrgreen: ), il y a une différence entre préjuger d'un film et préjuger d'une personne, non ?
Messages : 502
Enregistré le : mer. 31 juil. 2013 - 22:48

Re: Critiques

Message

je suis mort de rire! :twisted:
et ta subtilité entre présumer et préjuger est tordante! qu'est ce qu'on sa maarre!
et effectivement ton post ci dessus n'est qu'un raccourci et un détournement du débat qui a été fait sur 3 pages... qui plus est car je ne pense pas être capable de pouvoir avoir une dialectique si construite telle que tu l'expliques et tu le lis...c'est dommage de caricaturer !
Je ne faisais mention que de ma pauvre pensée (certes sur des questions de classe..de là a en faire une dialectique) sur un espace de forum, en essayant péniblement de m'appuyer aussi sur des pensées comme celle de bourdieu ou autre...(et c'est pas de la merde la socio! :mrgreen: )
mais puisque tu as lu bourdieu et que tu en déduis que c'est simpliste et réducteur (merci!)....bon! (et oui quand on présume... heu préjuge je sais plus.. ça donne ça!)

après si tu ne vois pas que tu vas difficilement briller dans une soirée (je parle de soarée, pas du barbecue avec des potes) avec "première" plutot qu'en glissant subtilement heideger ou michel ciment (que j'adore) dans la dernière critique "des cahiers"(oui c'est vrai que ciment c'est dans "positif") sur le dernier film de renais (que j'adore)... alors bon!!.... tu y vois une dialectique réductrice si tu veux... mais dans une petit ville , quand tu as deux cinémas, l'un art et essai et l'autre commercial, la dimension de classes sociales du public sautent aux yeux...et ce n'est pas faire du marxisme que de dire ça....

ça deviens épuisant d'écrire des choses qui vont être lu avec des à priori mais bon...

au fait préjuger ça reste préjuger...et il semble que tu préjuges beaucoup... du coup on est peut être encore dans le sujet...le bon gout préjuge beaucoup de celui des autres en général.
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

Coupons là, c'est préfèrable.

Merci.
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

Ida
très joli. mais un peu chiant. mais esthétiquement attrayant. Beaucoup de plan "anti-américain" (je sais pas comment on dit, quand on a la tête coupée au niveau du cou et tout l'espace du décor au dessus et au centre de l'écran). mais le film est beau quand même et il n'est pas long. mais rien de neuf sous le soleil.

Grand Budapest Hotel
Chaleureux. ça au coin du feu c'est parfait. Un conte, une histoire qui tient chaud et l'auditoire au chaud. Du Wes Anderson.

Jacky au Royaume des Filles
Pas retrouvé la bonne surprise et l'émerveillement éprouvés devant Les Beaux Gosses. C'est quand même drôle.Et oui il s'agit d'une critique de la société, par l'inversion des genres, de notre société fasciste, religieuso-intégriste, et machiste.
Les hommes pleurent face à leur situation et oui c'est pas un truc de femme de pleurer. C'est une comédie drôle, avec une touche à la Pascal Brutal.

12 Years a Slave
bien, j'avais entendu parler de ce film comme un gros tire larme mais que nenni!
La-es séquence-s émotion sont bien là, mais, enfin un film sur l'esclavage! Putain! (pardon en plus c'est la journée de la femme), au pays du cinéma à la chaîne on compte les films sur l'esclavage sur les doigts d'une main. oui ce film fait du bien par sa présence historique.
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Re: Critiques

Message

gustavo a écrit :Et oui il s'agit d'une critique de la société, par l'inversion des genres, de notre société fasciste, religieuso-intégriste, et machiste.
Oui, l'inversion des genres sert de révélateur de l'oppression des uns par les autres (et de ressort comique), je pense que Riad Satouf vise toutes les formes de domination/exclusion/intégrismes/préjugés... Et bien sur, il s'agit de notre société...

Vous commencez à m'intriguer avec 12 Years a Slave.. :D
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Re: Critiques

Message

Les grandes ondes (à l'ouest)
fable journalistique.
donzelli et vuillermoz qui régalent.
Un groupe de journalistes suisses partis initialement pour faire un reportage sur la présence des bonnes actions suisses au portugal se retrouve en pleine révolution des années septante. Cela va sans dire que c'est une comédie. c'est drôle. Les passages de Vuillermoz sont très bons. Un journaliste qui perd la mémoire. Il y a un eccho à travers la révolution des oeillets de la crise actuelle à travers ce que les médias appellent "l'europe du sud"(à moins que ce ne soit l'ouest?). Plusieurs fois j'ai été pris de l'envie d'applaudir...et ça ne m'arrive pas souvent au cinoch.
Messages : 1590
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Re: Critiques

Message

gustavo a écrit :Putain! (pardon en plus c'est la journée de la femme)
Bah quoi, les putains sont des femmes aussi... (pauvres femmes, une seule journée par an, tous les autres pour les traiter de tous les noms...)
Répondre