Défendez 2001 l'Odyssée de l'Espace !

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Re: Défendez 2001 l'Odyssée de l'Espace !

Message » lun. 29 juil. 2013 - 10:20

Waow.
Après la haute-voltige du dernier post, c'est difficile d'ajouter quoi que ce soit, en fait ! :mrgreen:
Ce que je peux dire, c'est que la lecture de tous vos avis m'a donné très sérieusement envie de revoir ce film !
Ma toute dernière vision remonte à sa diffusion en 70 mm au Grand Ecran Italie ( et avant, j'avais eu plusieurs occasions de le regarder sur le petit écran ), je l'ai toujours aimé et ne m'y suis jamais ennuyée, mais sans pouvoir mettre des mots précis sur ce que je ressentais. ( Merci Moss, d'avoir réussi à formuler des émotions que je partage aussi ! )
MOSS a écrit :Un de ces films qui n'est jamais tout à fait le même quand vous le revoyez, parce que vous évoluez autour des thèmes qu'il vous propose.

C'est tellement vrai ! Là, si je le revois maintenant, une quinzaine d'années se seront écoulées depuis ma dernière fois, et entre-temps je suis devenue maman, je suis sûre de vivre un voyage un peu différent ! Viiiiite, où est le DVD ?
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

NOSTROMO

Messages : 1514
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Message » lun. 29 juil. 2013 - 14:19

Je ne sais pas si certains d'entre vous on écouté le score d'Alex North (commandé pour le film mais jamais utilisé)


J'ai cette musique en CD. Je peux comprendre que Kubrick puisse avoir préféré
l'écarter en faveur de la musique classique. Ca donne un tout autre cachet au film.

Cette histoire de musiques de film commandées, enregistrées, refusées pourrait faire
l'objet d'un bouquin tellement il y en a. Ca ce compte par dizaines.

Il y a même des films qui ont une musique différente suivant le pays ou le film
passe. Par exemple le film "LEGEND" de Ridley Scott a été produit avec une
musique de Jerry Goldsmith pour l'Europe et le Japon mais avec une musique
de Tangerine Dream pour les USA. Et les deux versions existent en DVD et BRD.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » lun. 29 juil. 2013 - 20:08

NOSTROMO a écrit : Je peux comprendre que Kubrick puisse avoir préféré
l'écarter en faveur de la musique classique. Ca donne un tout autre cachet au film.

Oui je pense aussi que si j'avais été Kubrick, j'aurais presque tout fait comme lui. :mrgreen:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 30 juil. 2013 - 12:03

studios74 a écrit :qu'est-ce que vous lui trouvez ?


Hé Studios74, je te trouve un peu gonflé de nous demander de défendre un des films les plus célébrés de l'histoire du cinéma. Soit tu es hermétique au cinéma, soit tu étais en mode provoc' au moment de poster !

On peut ne pas aimer le film pour un tas de raisons (un ressenti, ça ne se discute pas) mais en revanche, on ne peut pas dire "qu'est-ce que vous lui trouvez ?", car 5 minutes de Google devraient répondre à ta question, c'est peut-être le film ayant la bibliographie la plus étendue.
Par ailleurs, personne ne m'a jamais dit "je déteste ce film, j'ai rien compris", au pire, j'ai entendu "c'est super mais c'est chiant, ça pourrait faire une heure de moins".

Bon, j'ai découvert 2001 l'odyssée de l'espace à l'âge de 22 ans dans le noir, en DVD, devant une télévision de 80 cm et au casque. Ca a été un choc, l'ambition du truc est stupéfiante à tous les niveaux mais surtout au niveau thèmatique. Tout d'un coup, je me suis dit "ah, ouais, le cinéma peut même parler de ça". J'aimais déjà le cinéma mais je ne savais pas encore qu'il pouvait être aussi profond. Le mec, parce qu'il avait un talent monstrueux, est capable en un film d'évoquer les origines de l'homme, son présent, son futur, l'infiniment grand et l'infiniment petit, la mort, la naissance, Dieu, la technologie, l'intime et l'universel...

Pour paraphraser modestement Bonaparte : du haut de 2001, quarante milliards d'années vous contemplent !

Ce n'est pas un film, c'est une profession de foi, une déflagration qui nous élève au dessus de nous-mêmes.

(Ca y est, il faut que je le revois)

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » mar. 30 juil. 2013 - 12:59

Moi aussi, faut que je le revoie !
On se fait un p'tit caprice à deux, euh une petite projo à deux :mrgreen: ?
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

studios74

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 422
Enregistré le : dim. 8 janv. 2012 - 21:58
Localisation : Rhône-Alpes

Message » mar. 30 juil. 2013 - 14:59

Comme quoi quand on regarde un film les conditions de visionnage sont importantes, peut-être que si le son en salle était moins fort, je n'aurai pas eu l'impression d'horribles sifflements stridents qui te perces les oreilles parmi la bande son, entre autres joyeusetés.

Après vous autres qui aimez le film, ce n'est pas la peine d'insulter ceux qui ne l'aime pas. Le but est de comprendre ce qui fait la qualité du film, pas de se faire traiter de débile ou autres en répondant que ce film est bon parce qu'il a eu beaucoup de succès ! Voir : Bienvenue chez les Ch'tis...

Je remercie les personnes ayant vraiment pu me répondre sans m'insulter 0001236

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:13

Je ne crois pas t'avoir insulté, même si le ton de mon message était sur un mode offensif (et si tu m'as bien lu, je crois t'avoir vraiment répondu même si mon "analyse" du film n'est pas forcément la plus fine).

Peux-tu, s'il te plait, répondre à cette question :

N'as-tu vraiment rien trouvé dans 2001 ?

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:24

Madison a écrit :On se fait un p'tit caprice à deux, euh une petite projo à deux :mrgreen: ?


C'est quoi cette proposition indécente? :oops:

studios74

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 422
Enregistré le : dim. 8 janv. 2012 - 21:58
Localisation : Rhône-Alpes

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:26

Affiche-cine, je te remercies pour m'avoir apporté cette réponse :

affiche-cine a écrit :Le mec, parce qu'il avait un talent monstrueux, est capable en un film d'évoquer les origines de l'homme, son présent, son futur, l'infiniment grand et l'infiniment petit, la mort, la naissance, Dieu, la technologie, l'intime et l'universel...


Après, l'hermétique au cinéma il te réponds que le cinéma n'est pas un art élitiste mais populaire (à en juger la quantité de m**des qui sortent, et là tout le monde sera d'accord) et qu'on est pas obligés d'aimer 2001 parce qu'il est très connu. Certains aiment les belles images, d'autres les belles histoires, d'autres les beaux acteurs...

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:27

penny-lane a écrit :
Madison a écrit :On se fait un p'tit caprice à deux, euh une petite projo à deux :mrgreen: ?


C'est quoi cette proposition indécente? :oops:


Tu peux peux venir aussi, si tu veux...

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:30

affiche-cine a écrit :
penny-lane a écrit :
Madison a écrit :On se fait un p'tit caprice à deux, euh une petite projo à deux :mrgreen: ?


C'est quoi cette proposition indécente? :oops:


Tu peux peux venir aussi, si tu veux...


Tu es pour les plans à 3 comme Valium :mrgreen:

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:33

studios74 a écrit :Après, l'hermétique au cinéma il te réponds que le cinéma n'est pas un art élitiste mais populaire


Un art, c'est ce qu'on en fait... Je ne sais pas moi, un livre, c'est élitiste ou populaire ?

Je parierai que Tarantino aime les films de Sokourov et que Bela Tar aime ceux de Tarantino...

Ce cloisonnement ne me semble pas avoir de sens.

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 30 juil. 2013 - 15:33

penny-lane a écrit :
affiche-cine a écrit :
penny-lane a écrit :
Madison a écrit :On se fait un p'tit caprice à deux, euh une petite projo à deux :mrgreen: ?


C'est quoi cette proposition indécente? :oops:


Tu peux peux venir aussi, si tu veux...


Tu es pour les plans à 3 comme Valium :mrgreen:


Ouais, d'ailleurs, Valium, y peut pas venir :mrgreen: .

Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Message » mar. 30 juil. 2013 - 17:35

penny-lane a écrit :
affiche-cine a écrit :
penny-lane a écrit :C'est quoi cette proposition indécente? :oops:

Tu peux peux venir aussi, si tu veux...

Tu es pour les plans à 3 comme Valium :mrgreen:


Hé, mais c'est qu'il est troublé, notre Dr Mabuse ! 1353
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 30 juil. 2013 - 17:39

MOSS qui a tendance à s'auto-citer a écrit :c'est souvent l'avis de ceux qui ont décidé une fois pour toute quelles étaient les fonctions du cinéma, et qui savent exactement ce que ce médium doit leur apporter.


studios74 qui a pourtant lu MOSS a écrit :Après, l'hermétique au cinéma il te réponds que le cinéma n'est pas un art élitiste mais populaire

C'est avec ce genre d'avis qu'on risque de se limiter à "son" catalogue fini d'émotions à ressentir devant un film. Mieux vaut ne pas tout définir, sinon, un jour tu te retrouves devant une proposition nouvelle de cinéma, presque révolté de ne pas en avoir les "clés."
Le cinéma c'est plutôt la pratique culturelle la plus transversale du Monde. Ni popu ni élitiste donc. C'est dans une salle de cinéma où tu as le plus de chance de réunir des cadres et des ouvriers. Les publics des concerts, de l'opéra des musées, das bals à Jo etc sont beaucoup plus homogènes... Côté créateur, plus l'histoire du cinéma avance, plus il devient limpide que les films populaires ont nourri des auteurs "art et essai" ainsi que l'inverse. J'irai même jusqu'à dire que beaucoup de "mauvais" cinéastes ont très bon gout!
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!