Critiques de films

Partagez vos impressions sur les films. Vos coups de coeur et coups de gueule.
MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Critiques de films

Message » ven. 25 oct. 2019 - 18:28

Personnellement, je suis assez partagé. Il y a tout de même un véritable plaisir immédiat. Assez puissant, et qui pourrait me donner envie de revoir le film, pour quelques moments inspirés (vu en VO dans une séance standard mais tout à fait parfaite...) Parce que le gars s'inspire (et bien) d'une esthétique plutôt pertinente. Parce que j'aime le personnage, et que j'aime l'idée qu'on prenne ce que baladent les héros de comics un peu au sérieux. Mais c'est ni plus ni moins confortable qu'une bonne publicité friquée qui rejoue quelque chose dans un film époque (quelle qu'elle soit.)
Vous connaissez l'expression "film de scenariste?" Ou de "costumier" ou de "décorateur" , ou de "responsable d'effets spéciaux"? En bref, une fonction qui masque le potentiel film d'un cinéaste... On a un peu un film de "directeur artistique" ici. D'un bon directeur artistique.

Quand j'étais gamin, à la radio, à la télé, il y avait des imitateurs-chanteurs (très doués, ce n'est pas la question) qui s'amusaient à des crossover de styles. Par exemple, imiter Barbara qui chante "Big bisous." Ou Gainsbarre qui chante "Petit papa Noël." Ça me fait un peu cet effet là: on chope un style, pour raconter un autre truc moins profond, on entrechoque tout cela non sans talent, mais pour pas grand chose.
Une fois que j'ai dis ça, je dois dire tout de même que j'aime beaucoup la musique du film (dont j'attends la sortie) et que je trouve l'acteur pa-rfait!

Par ailleurs, je ne me reconnais pas dans la plupart des attaques faites au film... politiquement, ça serait confus, mais c'est bien en cela que c'est parfaitement de notre époque. Et puis , sans vouloir spoiler, il y a une sortie finale, une toute petite phrase qui peut tout à fait désamorcer ce qu'on a vu avant. (ce en quoi, qu'importe ce que je crois ou pas de ce que je vois. La narration omnisciente et subjective cohabitent tout du long, ça ne me pose pas de problème.) C'est bien commode, ça relativise tout , et comme les origines du Joker, mille fois racontées de mille façons différentes , ne sont pas si nettes, on pourrait n'avoir assisté qu'à une possible divagation du bonhomme...

Reste que ça me semble la meilleure veine à creuser pour DC...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » ven. 25 oct. 2019 - 19:58

vekoma a écrit :Cela doit porter un nom : par moment lorsqu'il y a un gros plan sur une page de texte, celle-ci n'est pas traduite par sous-titre mais réellement traduite dans l'image en post-production, oui le carnet du Joker écrit à la main est écrit en français ! Donc j'imagine qu'ils ont fait ça pour tous les pays. En France, est-ce que la VO dispose également de cette version d'image ?

Arf, aucun souvenir des plans sur les textes en VO. Mais de fait, les versions avec incrustations "locales" ne datent pas d'hier. C'est parfois dérangeant (exemple, voir un film en V.O. de quelqu'un qui lit en anglais une lettre qui est écrite en français à l'écran. Zarb.)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

rappa

Messages : 338
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » ven. 25 oct. 2019 - 20:40

C'est marrant comme les avis sont très partagé sur ce film.
Personnellement je l'ai trouvé très, mais alors très, mauvais.
Insipide, filmé avec les pieds, prétentieux et creux.
Le personnage est absolument vidé de sa substance par l'explication (mauvaise) sociale, et perd tout intérêt subversif et donc intellectuel.
Y a rien à penser, y a rien qui dérange, les gentils sont gentils, les méchants sont méchants pour de bonnes raisons, la morale n'est jamais bousculée.
Et côté spectacle, la manière est tellement inscrite dans son époque qu'on pourrait presque dire, circuler, rien à voir.
En réalité, j'ai eu l'impression d'être devant un énième artefact Netflix, maniéré et grossier (sérieusement les ralentis de danse torturée ? sérieusement bis les contrebasses à l'archet en mode mineur ?). D'ailleurs à l'instar d'une série, le rythme est lent, lent, lent (et le format 1.77 je pense).
Joaquin Phoenix, fait du bon boulot, mais on savait déjà que c'était un bon acteur, et j'ai eu pitié de lui à voir sa performance saccagée par les ralentis, le cadre, la narration, la musique, etc... Un plan était particulièrement cruel : c'est une copie parfaite du plan de Heath Ledger dans The Dark Knight, quand il est embarqué dans un voiture de police, et qu'il est filmé de l'extérieur, Gotham se reflétant sur la vitre. A ce moment là, le parallèle trop évident m'a fait prendre conscience à quel point Todd Phillips n'avait pas su se saisir du personnage (absolument parfait dans TDK).

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » ven. 25 oct. 2019 - 21:09

J'ai vraiment pris ce plan pour un rappel/ hommage pour ma part.
Quant à l'explication sociale, ça fait partie des critiques que je n'entends pas vraiment. CF , la dernière phrase dont je parle plus , qui pour moi remet en cause tout ce qu'on a vu et entendu :mrgreen:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

l'écureuil

Avatar du membre
Messages : 615
Enregistré le : jeu. 26 août 2010 - 19:08

Message » lun. 11 nov. 2019 - 11:14

Enfin vu Joker.

Je pense pas vraiment que le film soit un chef-d'oeuvre ni le meilleur film de l'année. Effectivement les ficelles sont un peu grosses et la mise en scène un peu classique. Effectivement quand on a bouffé du film pendant une bonne partie de sa vie, on passe son temps à reconnaitre des emprunts à d'autres films ou aux travaux d'autres réalisateurs. Effectivement on peu avoir l'impression d'un coté "planplan" et déjà-vu.

Par contre, j'ai apprécié qu'on fasse passer le scénario avant les effets spéciaux. J'ai apprécié que l'on me raconte une histoire au lieu de m'abrutir avec des explosions ou des coupes ultrarapides qui n'apportent rien. J'ai apprécié le travail de Joakin Phoénix (parce que oui, putain, il est au top dans le rôle). J'ai apprécié le fait que l'on fasse du Joker une figure tragique.J'ai apprécié l'aspect plus "adulte". J'ai apprécié que l'on ne cherche pas à intégrer ou raccorder cette histoire dans le DC Universe cinéma ou truc du genre, le film se regarde, et on cherche pas à nous vendre une suite ou autre chose.

Finalement j'ai pris pas mal de plaisir à voir ce film, et je trouve pas ses défauts rédhibitoires. Je pense même qu'il est plus intéressant au hasard, que le 3e Batman fait par Nolan (j'ai oublié le titre...).

Je suis plus à jour mais je crois que le film cartonne dans salles. Si ça signifie que les studios vont mettre de l'argent sur la table pour payer des scénaristes, tant mieux !
Comment se peut-il que la plupart obéissent à un seul, non seulement lui obéissent mais le servent, non seulement le servent mais veulent le servir ?

"Soyez résolus à ne plus servir et vous serez libres" (La Boétie)