Vieux catalogue T.A.C.C. / Kinoton

Cinémas, cabines de projection, équipements techniques...
Madison

Avatar du membre
Messages : 6387
Enregistré le : jeu. 19 mars 2009 - 22:13

Re: Vieux catalogue T.A.C.C. / Kinoton

Message » ven. 7 mai 2010 - 12:45

Charles, est-ce qu'on pourrait avoir une photo des copies stockées dans l'ex-chambre froide ? :D
C'est dingue le boulot de " conservation " que tu as effectué ! Mais c'est génial qu'il existe des passionnés comme toi qui aient l'envie, le temps et l'argent pour le faire.
" FAKE IT TILL YOU MAKE IT ! "

NATIONAL

Avatar du membre
Messages : 492
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2008 - 20:28
Localisation : TROYES

Message » ven. 7 mai 2010 - 14:13

Charles a écrit :Mais cela n'a rien d'extraordinaire, ce sont juste des appareils adaptés majoritairement au magnétique.
. Tu sais ici sur le forum ont est trés curieux :P

cine9557 a écrit :et qui se seraient retrouves sur le trottoir ramasses avec les emcombrants.
. Malheureusement cela est souvent le cas :cry:
On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux.

MOSS

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 7031
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 8 mai 2010 - 9:29

NATIONAL a écrit :
cine9557 a écrit :se seraient retrouves sur le trottoir
Malheureusement cela est souvent le cas :cry:

??? Mince,je vais devoir surveiller les trottoirs alors... :mrgreen:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

cine9557

Messages : 4818
Enregistré le : dim. 28 oct. 2007 - 12:00

Message » sam. 8 mai 2010 - 12:17

Oui, certaines salles UGC pour ne parler que de eux, vont s'en débarrasser, donc vu le nombre de bécanes la cote baisse, sauf pour les raretés des 50 premières années du Cinema et quelques étrangetés tel que les anciens projos du Kino en triple Ecran par exemple.

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » sam. 8 mai 2010 - 23:23

Madison a écrit :Charles, est-ce qu'on pourrait avoir une photo des copies stockées dans l'ex-chambre froide ? :D
C'est dingue le boulot de " conservation " que tu as effectué ! Mais c'est génial qu'il existe des passionnés comme toi qui aient l'envie, le temps et l'argent pour le faire.

Bonsoir,

Je passe début juin déposer deux nouvelles copies "à ma campagne", je fais les photos à ce moment là. Mais ça n'a rien d'extraordinaire une fois encore, on a juste adapté une chambre froide de boucher aux normes que m'ont donné les gens chargés de la conservation des films magnétiques à Berlin, à Kiev et à Moscou. Bob Harris (restaurateur) et feu John P Pytlak (createur du LAD et du support positif low fadding) m'avaient aussi beaucoup aidé à trouver la conservation optimale des films pré-1982 Eastman pour limiter le virage.

Quand j'avais donné cette idée suite à la disponibilité d'une chambre froide (mais trop froide et trop humide), John et bob m'ont dit que c'était une très bonne idée car beaucoup de films aux USA sont stockés dans des mines où la température est constante mais où on maintient l'humidité à des taux acceptables localement. Trop sec, le support devient cassant et le support magnétique couché part en poussière, trop humide, le pistage part en pâte à la lecture et le film colle.

Par rapport à la viande (je sais ça fait drôle), on est plus chaud ( 12-14°C) et moins humide (Hr 30-35 %), ce qui fait que cette partie de la chambre froide a un régime de marche différent de la partie qui conserve de la viande. Et comme c'était possible, il a suffit de poser des rayonnages et un piège à humidité auto-dé-saturable (Auto-Silcagel). Ce qui n'a pas représenté une grosse somme d'argent, la consommation électrique est un poste plus important que l'installation des rayonnages. Maintenant, c'est ça ou on stocke mal et les copies ne vivront que quelques années. Ce qui me fait le plus pester, c'est que ça n'intéresse personne car il faut payer le coût du transport et les assurances. Et pour quel public ???

Pour celles et ceux que ça intéresse, je peux faire dans le mois un petit topo sur les règles de conservation des films acétate et les protecteurs (hors conditions de stockage) que j'utilise pour chaque bobine. Accompagné d'un petit topo sur la lubrification des films pour éviter le collage, quel produit utiliser et quels produits surtout ne pas utiliser.

ezin92

Messages : 263
Enregistré le : mer. 12 déc. 2007 - 16:50
Localisation : Oise

Message » dim. 9 mai 2010 - 9:10

Pour celles et ceux que ça intéresse


je pense qu'on est plusieurs à être dans ce cas, moi le premier :wink:

MOSS

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 7031
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 9 mai 2010 - 9:13

Oh que oui, tous vos post sont fascinant; Vous êtes une sorte de cinémathèque privée en somme!
J'allais justement vous demander de lâcher une de vos astuces sur la lubrification (produit mais aussi tout simplement le geste pour l'application... - sur la tranche cela suffit-il? Des deux côtés dans ce cas?)
Je garde moi-même quelques vieilleries sauvées de la benne Rien qui n'a l'intérêt historique de votre collection. Et tant mieux car je suis loin d'avoir les moyen de contrôler la température d'une chambre froide...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 9 mai 2010 - 16:45

Bonjour,

Après avoir essayé bon nombre de produits, fait appliquer une sorte de vernis très fin Scotch (Scotch Guard) sur des copies par feu LTC/Franay, le meilleur produit que j'ai trouvé est fait par Brad Miller et se nomme Film Guard (by Film-Tech). C'est à la fois un antistatique,un lubrifiant, un nettoyant et sur des copies un peu fatiguées, il forme une sorte de wate gate (comme on le fait en restauration, on passe le négatif dans un bain liquide réfringent pour éliminer les rayures). Il est compatible acétate (optique et magnétique), polyester (tout type de son numérique, il retarde l'augmentation du taux de faute de DD). Bien que Brad prétende que ce soit possible, il devrait être compatible avec le nitrate, mais comme plus personne n'a l'équipement pour le passer je le déconseille.

On l'applique de deux façons, selon le matériel que l'on a. Soit sur la rembobineuse avec des pads (sorte de lingettes circulaires sans coutures que l'on imbibe) soit sur la table de montage au moment de la constitution du show. On complémente dans ce cas par des rouleaux imbibés en entrée de plateau.

Voir:

http://www.film-tech.com/ (rubrique products)

Ce produit peut sembler miracle, il l'est sur le plan du statique sur les cabines chaudes ou sur des installation où la mise à la terre est imparfaite. Sur des films longs, cela élimine totalement le statique sans graisser le film. En répertoire, cela permet de présenter des copies beaucoup plus propres. Ce n'est pas un miracle, mais sur les micro-rayures ou pour lire une piste DD qui saute, c'est spectaculaire. En conservation, il suffit de débobiner-rembobiner avec une application une fois par an et même une fois tous les deux ans, la copie ne colle pas. Le piège est de ne pas en mettre de trop, le pads sont idéaux pour ça que ce soit à la rembobineuse classique ou sur table de montage plateau/DGB. Il fait privilégier des applicateurs sans couture (scellage par ultrason). Sur demande et si la quantité le justifie, c'est aussi disponible en 70mm pour les applicateurs.

Attention: cela ne limite pas la dégradation acétique et il faut sur les copies acétate placer deux ou trois sachets de pièges à acide pour éviter une catalyse de la réaction et que la copie vire au vinaigre. Changer les sachets quand la couleur l'indique. Il n'y a rien , sauf de bonnes conditions de stockage, pour limiter le virage des copies sorties avant 82 en Eastman. Seules les positifs Agfa, Orwo, Svema et Technicolor IB (par matrices) ne virent pas ou très peu.

Le reste pour nettoyeur (brosses anti-statiques, PTR) sont des pièges à gogos. Les PTR sont pires que tout, car si ils chargent fortement au départ, le risque est important ensuite pour le reste de la copie. Elle ils transfèrent du statique, donc ...

GORMZ

Avatar du membre
Messages : 389
Enregistré le : mer. 9 sept. 2009 - 18:51

Message » dim. 9 mai 2010 - 22:11

Et as tu la machine complète avec les pads qui se déroulent au fur et à mesure?
Cette machine coute une petite fortune, et, si j'ai commandé du film guard pour traiter mes copies, je n'ai pas trop les moyens de me payer un tel outil !

Si tu as des photos de comment tu fait pour traiter les films, je suis preneur, et pense ne pas etre le seul ! :D

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » lun. 10 mai 2010 - 0:14

Bonsoir,

Je n'ai pas besoin de la machine, car je ne traite que par 600 ou 1200 m. La machine ne se justifie - à mon avis - que pour les DGB et les plateaux. Tout ce qui est enrouleuse, table de montage plateau se traite par des manchons imbibés. Avec l'habitude, Brad m'avait fabriqué des pré-séries pour le 70mm et il commercialise pour le 35 des manchons sans couture. Avec la façon dont je les imbibe (je pulvérise, je laisse sécher entre 30 minute et une heure et je fais un bobinage aller-retour, il se dépose sur les 600mm de 70mm assez de Filmguard. Une ultime "couche)se met en place au rembobinage, sans imbiber à nouveau. C'est le gros piège, car on a tendance à en mettre de trop. Un tampon ainsi imbibé me traite deux bobines en 70mm (autant ou un poil plus en 35mm) et je change de tampon sur mon compensateur de rembobineuse. Je dois - tournant pas mal l'été pour la population anglaise qui traîne dans nos provinces- bouffer un flacon par an !!!! Ce tout en essayant à ce que mon tourneur ou moi traitions les copies d'archive, dont celles du Kinopanorama. J'avais comparé ma consommation avec celle de Steeve Guttag, qui tournait en double poste à l'Uptown de Washington, et globalement on utilisait les mêmes quantités par copie.

Je n'ai pas le moindre intérêt dans ce produit, mais quand je suis revenu au Kinopanorama je dois dire que ce produit a totalement résolu les importants problèmes de statique qui étaient par temps chaud le calvaire du Kino. Sur des copies neuves, on partait en Dolby Digital quand il n'y avait pas de DTS avec un taux de faute de à 1,5, on rendait la copie à 2,2-2,5 ("Le peuple migrateur" après 5 semaines d'exploitation). Ce que les PTR et les brosses anti-statiques "miracle" de décharge étaient incapables de faire et que j'ai viré en arrivant.

Sur les archives magnétiques, ce produit à également l'avantage de réduire l'usure du pistage par un moindre frottement sur les têtes. Enfin, sur les séries 2000, le SDDS arrivait à fonctionner sans aller vers des replis numériques basse qualité ou vers l'analogique.

Cela ne sauvera pas une copie poubelle, mais ça permet de respecter la copie et d'améliorer les copies d'archive. Il est très mal distribué en France, tout se passe par deux intermédiaires qui passent par Jack Roe (UK) et donc deux marges (celle de JR et celle du vendeur final). Brad a la gentillesse de m'envoyer ça directement par cartons de six flacons que je partage avec quelques amis qui font de l'archive (ciné club Russe, salle municipale qui fait du répertoire, un collectionneur, "mon" tourneur et moi).

Maintenant, si vous êtes sur plateaux, je pense que l'achat du dispositif à bande continue s'amortit franchement très vite, d'autant plus vite que vous rencontrez des ennuis de statique qui font que parfois vous devez rembourser des séances et que c'est - en dehors de ça - un sacré confort pour l'opérateur.

GORMZ

Avatar du membre
Messages : 389
Enregistré le : mer. 9 sept. 2009 - 18:51

Message » lun. 10 mai 2010 - 18:19

Et est ce que le film guard va rendre plus souple une copie cassante?

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » lun. 10 mai 2010 - 19:12

GORMZ a écrit :Et est ce que le film guard va rendre plus souple une copie cassante?

Bonsoir,

Tout dépend du dégré de fragilité, mais en principe oui. La seule limite, il ne faut pas que la casse vienne d'un rétrécissement, déformation du film où la il faut tenter d'utiliser des débiteurs spéciaux VKF. Cela réduit les frottement donc les contraintes.

GORMZ

Avatar du membre
Messages : 389
Enregistré le : mer. 9 sept. 2009 - 18:51

Message » lun. 10 mai 2010 - 23:22

Cool, je vais essayer ça très prochainement, et vais peut être pouvoir sauver quelques vieilleries!

Gormz.

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mar. 11 mai 2010 - 8:35

Attention a bien identifier la base. Je ne suis pas certain que ce produit fonctionne sur le nitrate (car tu parles de vieilleries)

GORMZ

Avatar du membre
Messages : 389
Enregistré le : mer. 9 sept. 2009 - 18:51

Message » mar. 11 mai 2010 - 12:21

Non, j'ai un Max Linder, mais je doute qu'il soit d'époque, quelques vieux dessins animés et des films des années 70 et 80.