Quizz phrases

Testez vos connaissances...
valium

Avatar du membre
Messages : 1563
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Re: Quizz phrases

Message » dim. 20 mai 2012 - 15:24

vekoma a écrit :1353 Ceci n'est pas un quizz phrase à mon avis, juste sa réponse au message
précédent non ? :mrgreen:



Oui c'est ça !
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 20 mai 2012 - 19:08

FiatLuX a écrit :Alexandre le bienheureux? (à l'instinct, au pif quoi :)

Non, bien plus ancien. J'aide un peu: Prévert est le dialoguiste...

valium

Avatar du membre
Messages : 1563
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Message » dim. 20 mai 2012 - 19:43

Ach ! il en a "dialogué" pas mal mais j'ai vu que "le roi et l'oiseau" alors je dis ça bien que je ne me souvient pôôô vraiment...
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 20 mai 2012 - 20:25

valium a écrit :Ach ! il en a "dialogué" pas mal mais j'ai vu que "le roi et l'oiseau" alors je dis ça bien que je ne me souvient pôôô vraiment...

Non ! Second indice: film avec trois monstres sacrés du théâtre (un Suisse dans le lot). Deux se détestaient cordialement et cela a donné une scène d'anthologie où les boissons étaient vraies et les prises nombreuses. Bref: ils ont tourné bourrés.

Généreux, on y parle du mimétisme du mimosa. Très généreux: une phrase est restée très très célèbre dans ce film sur une histoire vécue autour d'un canard aux oranges.

Là .... Vous trouvez et je décode.

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mar. 22 mai 2012 - 21:33

C'était peut être un poil dur et ce n'est pas la phrase la plus célèbre:

"Drôle de Drame" de Marcel Carné, le journaliste qui dort sans arrêt (Henri Guisol).

Trois monstres sacrés: que oui ! Michel Simon, Louis Jouvet, Jean-Louis Barrault. Il se trouve que Michel Simon et Louis Jouvet se détestaient et qu'à chaque prise en commun, l'un piégeait l'autre. Les prises se sont multipliées et le whisky n'était pas du thé. Bilan, sur les scènes communes: ils étaient démolis et pour de vrai.

La phrase si célèbre:


Je retente avec une plus facile, années 60.

"Une fille qui fait 95 de tour de poitrine et 32 de tour de tête ne peut pas vraiment être mauvaise. Elle peut seulement être légèrement sotte."

drtran

Avatar du membre
Messages : 75
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 - 18:57

Message » mer. 23 mai 2012 - 15:58

ça me fait plutôt penser à du Woody Allen, non ?

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mer. 23 mai 2012 - 17:08

Non, français

HAL9000

Avatar du membre
Messages : 151
Enregistré le : ven. 2 juil. 2010 - 8:01

Message » mer. 23 mai 2012 - 17:56

C'est du Audiard ça...mais lequel??
J'ai peur, Dave.
Ma raison s'efface.
Je Le sens.
Je Le sens.
Ma raison s'efface.

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mer. 23 mai 2012 - 20:57

Oui ! Lequel ? Indice: Audiard est le réalisateur et il y a une "machine à cons" astucieuse: "Un pigeon, c'est plus con qu'un dauphin d'accord .... mais ça vole!"

bobine43

Messages : 1431
Enregistré le : dim. 3 oct. 2010 - 18:39
Localisation : quelque part parmi les volcans

Message » mer. 23 mai 2012 - 21:51

Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas mais elle cause
Au cinéma, ça sert à rien d'avoir vingt-quatre images à la seconde, on n'en voit qu'une. (Brèves de comptoir)

bobine43

Messages : 1431
Enregistré le : dim. 3 oct. 2010 - 18:39
Localisation : quelque part parmi les volcans

Message » mer. 23 mai 2012 - 21:52

ou alors
Comment réussir quand on est con et pleurnichard
Au cinéma, ça sert à rien d'avoir vingt-quatre images à la seconde, on n'en voit qu'une. (Brèves de comptoir)

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mer. 23 mai 2012 - 22:19

Ni l'un, ni l'autre. Second indice: Il y a Françoise Rosay dedans et Bernard Blier. Là, facile ....

bobine43

Messages : 1431
Enregistré le : dim. 3 oct. 2010 - 18:39
Localisation : quelque part parmi les volcans

Message » mer. 23 mai 2012 - 22:23

le cri du cormoran le soir au dessus des joncs
Au cinéma, ça sert à rien d'avoir vingt-quatre images à la seconde, on n'en voit qu'une. (Brèves de comptoir)

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mer. 23 mai 2012 - 22:54

Désolé, mais non ... Autre phrase célèbre du film entre Blier, Zardi et un porte-flingue

"-Attention! J'ai le glaive vengeur et le bras séculier! L'aigle va fondre sur la vieille buse!...
- Un peu chouette comme métaphore, non?
- C'est pas une métaphore, c'est une périphrase. -
- Fais pas chier!...
- Ça, c'est une métaphore."

l'écureuil

Avatar du membre
Messages : 620
Enregistré le : jeu. 26 août 2010 - 19:08

Message » jeu. 24 mai 2012 - 0:25

"Ne nous fâchons pas" ?
" faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages" ?

Je dis ça au pif, suis même pas sûr qu'il les a réalisé ceux-là.
Comment se peut-il que la plupart obéissent à un seul, non seulement lui obéissent mais le servent, non seulement le servent mais veulent le servir ?

"Soyez résolus à ne plus servir et vous serez libres" (La Boétie)