Citez un film dans lequel on voit un projecteur fonctionner

Testez vos connaissances...
l'écureuil

Avatar du membre
Messages : 612
Enregistré le : jeu. 26 août 2010 - 19:08

Citez un film dans lequel on voit un projecteur fonctionner

Message » lun. 24 juin 2019 - 9:39

Dans "The Cinéma Director" de Arold Lloyd. Un film (court) des années 20 voir même avant. Je ne peux pas dire qu'on le voit fonctionner mais on apercoit un bout du projecteur lors d'une scène en cabine.
Comment se peut-il que la plupart obéissent à un seul, non seulement lui obéissent mais le servent, non seulement le servent mais veulent le servir ?

"Soyez résolus à ne plus servir et vous serez libres" (La Boétie)

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 25 juin 2019 - 11:37

Sans qu'on le voit fonctionner non plus, un petit projecteur (subformat) est habilement utilisé dans Toy Story 4 :D
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

ere

Messages : 97
Enregistré le : sam. 10 nov. 2012 - 17:08

Message » ven. 9 août 2019 - 19:59

Bonjour à tous.
"On aura tout vu" de Georges Lautner (1976).
Une projection 16 m/m.
Image
Image

bobine43

Messages : 1428
Enregistré le : dim. 3 oct. 2010 - 18:39
Localisation : quelque part parmi les volcans

Message » lun. 12 août 2019 - 15:06

Dans "Annabelle, la maison du diable" on voit un projecteur 16mm
"Profs" de Patrick Schulmann: un projo 8mm en cours de science et un projo 16 diffusant Zéro de conduite lors d'une séance de ciné-club.
"Un drôle de paroissien", Bourvil projette un film 8mm sur les policiers chargés de la surveillance des églises.
Au cinéma, ça sert à rien d'avoir vingt-quatre images à la seconde, on n'en voit qu'une. (Brèves de comptoir)

bobine43

Messages : 1428
Enregistré le : dim. 3 oct. 2010 - 18:39
Localisation : quelque part parmi les volcans

Message » sam. 7 sept. 2019 - 21:48

Dans "Once upon a time in Hollywood", l'on voit un chrono et une bande amorce, mais c'est très rapide.
Au cinéma, ça sert à rien d'avoir vingt-quatre images à la seconde, on n'en voit qu'une. (Brèves de comptoir)

Iguane

Messages : 23
Enregistré le : dim. 14 janv. 2018 - 1:53
Localisation : Cannes
Contact :

Message » dim. 8 sept. 2019 - 14:42

Dans "Never let me go" on assiste à une projection 16mm dans l'école ou l'on peut apercevoir un morceau que Bell&Howell TQI ou 6xx fonctionner.

hortson

Messages : 395
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » dim. 8 sept. 2019 - 18:28

Dans "on aura tout vu" de Georges Lautner, le projecteur est un hortson

victoria18

Messages : 706
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » dim. 8 sept. 2019 - 19:37

hortson a écrit :Dans "on aura tout vu" de Georges Lautner, le projecteur est un hortson


Permettant le double bande, j'ai utilisé ce projecteur en double bande

ere

Messages : 97
Enregistré le : sam. 10 nov. 2012 - 17:08

Message » dim. 22 sept. 2019 - 19:28

Bonjour à tous.
Merci pour les précisions sur le Hortson du film "On aura tout vu".
"Adieu Babylone" de Raphael Frydman (2001).
Regards furtifs sur la cabine de projection.
Image
Image
Image
En suivant le générique de fin,le cinéma est le Majestic Bastille.