Paul du Très Court a une question

Ici chaque personne peut laisser un message pour se présenter, parler d'elle et se faire connaitre des autres membres du forum
Très Court

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 - 14:08
Contact :

Paul du Très Court a une question

Message » mar. 4 juin 2019 - 15:28

Bonjour!

Je suis Paul du Très Court. Pour ceux qui ne connaitraient pas, c'est avant tout un festival dont la 21e édition aura lieu du 7 au 16 juin 2019, dans 70 villes en France et dans le monde, mais c'est aussi l'Instant Très Court qui propose une offre de très courts métrages (moins de 4 minutes) pour l'avant-séance au cinéma. Je ne suis pas là pour faire de la retape – quoique... ça peut en intéresser certains :)

J'ai trouvé votre site parce que j'ai une question technique posée par plusieurs cinémas à laquelle je suis bien en peine de répondre. Pour le moment, nous proposons les DCP des très courts au téléchargement, ce qui implique pour les projectionnistes de les copier, généralement sur clé USB, pour les mettre sur leur serveur de diffusion.

La question est: serait-il possible qu'ils puissent les recevoir directement sur leur serveur? On nous a signalé des prestataires pour ce genre de choses, comme Cinego, mais outrancièrement surdimensionnés pour nos besoins (avec facturation, suivi et tout un tas de trucs que l'on a déjà en interne). Et par conséquent leur coût est prohibitif pour notre budget, vu que l'abonnement pour un cinéma à l'Instant Très Court est de 10€ par mois...

En revanche, je pourrais très bien développer un outil informatique (je m'occupe de ça, entre autres) sur lequel les cinémas pourraient connecter leur serveur afin d'y télécharger directement les films. Si je savais par quel bout le prendre – et si ce n'était pas super compliqué. Quelqu’un aurait-il une idée?

J'ai posté ça ici, parce que je ne sais pas dans quelle autre section du forum ça devrait figurer.

Merci

loic

Messages : 83
Enregistré le : sam. 7 août 2010 - 17:44
Contact :

Message » mer. 5 juin 2019 - 0:39

Salut Paul,
il est quasi impossible de télécharger directement sur les serveurs de lectures.
En effet, les normes DCI imposent que les serveurs de lectures soit sur un reseau sécurisé, afin de ne pas risquer le piratage.
Cinégo mettent à la disposition des exploitants un PC sur lequel est installé un software nommé cinépeer.
L'exploitant télécharge donc son film sur le cinépeer.
Un feature étant assez lourd, dans le PC cinégo se trouve une configuration qui pousse le DCP directement sur la librairie de stockage de l'exploitant ou un disque dur externe.
De la librairie de stockage, l'exploitant peut ensuite effectuer un transfert via son TMS.
Donc, non, tu va galérer à chercher un moyen de pousser directement sur le serveur de lecture.
En tenant compte de ce que tu nous dis, je pense que le plus simple pour toi reviendrait à créer un site internet sur lequel les exploitants pourraient se loguer et télécharger directement tes courts sur USB.
Tout autre solution te reviendraient beaucoup trop cher.
En espérant t'avoir été utile.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 5 juin 2019 - 0:53

Est-ce que je résume bien :
⋅ tu veux un serveur en ligne d'où tes « clients » pourraient télécharger leurs DCP,
⋅ tu veux que seuls tes « clients » adhérents à jour puissent accéder à certains DCP,
⋅ tu veux gérer ça « chez toi »

À vue de pif, c'est un service d'hébergement et de partage en ligne, avec gestion utilisateurs et droits d'accès. Ça me fait penser à nextcloud, cozy, owncloud, seafile… Ces exemples sont auto-hébergeables, tous ont un versant open-source. De là, tu vois l'idée je pense.

Maintenant le but c'est de mettre à disposition un service stable et accessible 24/7/365. Ça implique au moins un serveur dédié, physique ou virtuel, avec stockage et bande passante adaptés à la demande de tes clients et à la quantité de données à laisser accessibles. C'est là que se complique en fait. Enfin c'est tout relatif, c'est comme héberger un site web, faut « louer » le service de serveur⋅s ( ovh, lws, ionos… )

Bon ça c'est mes réflexions grossières de non-informaticien.

Dans le milieu, en alternative à GlobeCast, Eclair-smartjog, Cinego, il y a aussi Indé-CP. Mais je crois qu'il aura la même limite que les autres : toutes les salles n'utilisent pas tel ou tel…

Très Court

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 - 14:08
Contact :

Message » mer. 5 juin 2019 - 11:44

@loic @CoeurNoir merci pour vos réponses.

L'Instant Très Court existe depuis plus de 2 ans et compte plus de 100 cinémas abonnés, donc on a évidemment un service stable et accessible 24/7/365 :)
Quoique pour la distribution effective des DCP, on passe par WeTransfer, plus simple que de gérer nous-mêmes un gros serveur de stockage.

Je me doutais par ailleurs qu'accéder aux serveurs de lecture serait une gageure. Si ça avait été ne serait-ce que raisonnablement compliqué, j'aurais pu essayer... Heureusement, ce n'est qu'une demande d'une part marginale de nos abonnés. Mais si on peut leur faciliter la vie, on essaye.

Je pense qu'on se rapprochera d'indé-CP, si on souhaitait approfondir le sujet.

Encore merci.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 5 juin 2019 - 13:51

Jusqu'à 2,5 Go → https://send.firefox.com/ plutôt que wetransfer, c'est plus « sûr ».
Au delà une solution « auto-hébergée » te donne la maîtrise de « où » sont tes données et « qui » s'en sert.

Fred93

Messages : 221
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » jeu. 6 juin 2019 - 3:00

Bonjour,

J'ai eu l'occasion de mettre au point un système de distribution de DCP qui autorisait notamment les téléchargements sur NAS (Synology, D-Link,...), PC (linux, windows, MacOS) ainsi que certaines boxes de FAI.
Mais comme dit précédemment, et bien que cela soit techniquement possible, seuls les fabricants de serveurs de projection peuvent autoriser des téléchargements directs sur leurs équipements. Et ça ne rentre visiblement pas dans leur idée du workflow de la cabine de projection.
Peut-on échanger en MP ou téléphone pour voir ce qui pourrait se faire tout en restant compatible avec vos moyens?

Fred

Très Court

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 - 14:08
Contact :

Message » jeu. 6 juin 2019 - 11:29

Ahhh je n'ai jamais rêvé arriver directement sur l'équipement de projection, mais a minima sur le PC client Cinego ou autre.

D'après les retours que j'ai eu, certains cinémas récupèrent notre WeTransfer, le décompressent, le copient sur support USB, puis l'ingestent.

L'objectif serait pour moi qu'ils puissent le récupérer non compressé directement sur leur PC client Cinego (ou autre) et l'ingester directement – ce qui ferait deux étapes ennuyeuses en moins.

Ça semble réalisable?

Fred93

Messages : 221
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » jeu. 6 juin 2019 - 12:36

Pour le premier point, pas de problème. La plate-forme de distribution sait gérer des DCP au format natif et permettre le téléchargement de tout le répertoire contenant l'ensemble des fichiers constituant le DCP.
C'est juste une question de volume de données, donc de temps de téléchargement.
Avez-vous fait une comparaison entre la taille moyenne de vos DCP à l'origine, puis après compression? Le bénéfice est-il significatif?
Sinon, autant éviter un travail inutile pour le projectionniste... :D

Pour le second point et sachant qu'il n'existe à ma connaissance pas de procédure générique permettant d'ingester automatiquement sur l'ensemble des serveurs de projection du marché et dans toutes les cabines, j'ai bien peur qu'une opération manuelle reste indispensable.
Dans le même temps, il vaut sans doute mieux savoir ce qui est ingesté sur son serveur plutôt que d'y découvrir des contenus introduits à l'insu de ton plein gré... :shock:

NB: cela n'empêche pas de faire l'ingest via le LAN du cinéma plutôt que de manipuler des clés USB. Il faut juste mettre en place un partage d'espace disque ou du FTP.

Fred

Très Court

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 - 14:08
Contact :

Message » jeu. 6 juin 2019 - 13:57

La compression ne sert pas à réduire la taille, mais tient au fait que la plupart des sites de transfert (genre WeTransfert) compressent automatiquement dès qu'il y a de multiples fichiers. Gérer notre propre serveur supprimerait cette contrainte.

Incidemment, ça permet aussi de s'assurer de l'intégrité du téléchargement: si l'archive ne se décompresse pas, c'est qu'il y a eu un problème de transfert. Plus difficile à déceler si seulement un fichier du DCP est corrompu (à moins qu'il n'y ait une vérification de checksum ou quelque chose). EDIT: Le téléchargement d'une archive est aussi beaucoup plus rapide, mais c'est sans doute accessoire.

Ensuite, j'imagine qu'on ne peut effectivement pas ingester directement, ce n'est pas le but et ça serait un groooos trou de sécurité. Idéalement, il faudrait qu'ils puissent récupérer le DCP directement sur la machine qui fait l'ingestion, sans obliger à passer par un support externe — puisque, manifestement, ils n'ont pas de réseau LAN entre leurs machines, et je ne me vois pas gérer leur configuration informatique à distance (on a plus de 100 cinémas abonnés, certains plutôt... comment dire... technophobes :roll:)

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 6 juin 2019 - 14:53

Si, si, les cabines d'un ciné sont bien sur un réseau entre elles, c'est juste que ce réseau est censé rester « indépendant » de tout autre, notamment internet, sécurité, tout ça…

Un contournement peut-être : si le pc qui reçoit est un portable, il suffit ensuite de le connecter au réseau cabine.

Fred93

Messages : 221
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » jeu. 6 juin 2019 - 16:00

Pour mémoire, la norme DCI prévoit un contrôle exhaustif de chaque copie DCP. Le package DCP est donc truffé de hashages et de checksums pour vérifier au bit près que chacun des fichiers qui composent le DCP est bien la copie exacte de l'original.
Le contrôle se fait justement au niveau de l'ingest sur le serveur de projection, ce qui explique que le temps d'ingest est largement supérieur à celui d'un simple transfert de fichiers. Le serveur recalcule en effet toutes les checksums et les compare avec celles qui figurent dans les fichiers de contrôle. Si le résultat est différent, le DCP est invalidé et ne pourra pas être projeté.

La norme DCI n'est pas très bavarde quant au transport de DCP. Elle dit seulement que le moyen de transport doit garantir l'intégrité du DCP.

Les services en ligne comme Wetransfer sont à priori conformes, sauf lorsque le transfert est interrompu en cours de téléchargement. Dans ce cas de figure, il faut en général réinitialiser le transfert qui doit reprendre au début. C'est évidemment gênant si on a régulièrement des coupures de réseau ou des time-out. Et quand les fichiers sont volumineux, comme les DCP, les téléchargements qui s'étalent sur plusieurs heures deviennent totalement aléatoires.

D'où l'avantage de protocoles réseau qui savent gérer tous les aléas des transferts dématérialisés (coupures, reprises, contrôle d'intégrité,...).
C'est le cas du système que j'avais mis en place. Si le DCP original est conforme, toutes les copies téléchargées seront identiques bit à bit.

Les cinémas ne pourront pas récupérer directement le DCP sur la machine qui fait l'ingest comme tu le souhaites. Cf. ci-dessus, c'est le serveur de projection qui effectue cette opération.

La configuration la plus efficiente consiste, à mon avis, à télécharger sur une machine raccordé au LAN de la cabine dans un espace disque partagé en réseau (NAS, PC, librairie,...)
On peut ensuite copier le DCP sur le serveur de projection via le LAN pour qu'il l'ingeste avant la première projection.
A noter que le LAN peut être temporaire, on raccorde les 2 machines juste le temps de transférer les DCP, et on débranche ensuite.
Je pense que les circuits itinérants font comme cela pour un coût <50€: 1 mini switch 5 ports Gb/s, 2 cables RJ45.
A défaut de LAN, un support USB devient le seul moyen de récupérer les DCP.

Fred

Très Court

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 - 14:08
Contact :

Message » jeu. 6 juin 2019 - 16:30

Merci pour vos explications détaillées @Fred93 et @CoeurNoir, je suis vraiment tombé au bon endroit :)

En conséquence, d'après ce que je comprends, la seule chose que je pourrais faire pour faciliter la vie de nos abonnés, c'est supprimer la décompression de l'archive. Le transfert vers le serveur de projection pour ingestion dépend des moyens techniques qu'emploient la cabine, soit LAN, soit support USB.

Je me demande si ça vaudrait l'investissement: un serveur genre Amazon S3 doté d'un système de distribution de DCP genre celui de @Fred93... Étant vaguement geek, ça me tente vachement :wink:

Fred93

Messages : 221
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Message » jeu. 6 juin 2019 - 17:08

+1 pour les transferts de DCP sans compression: les projectionnistes vont sans doute te remercier de leur éviter une tâche sans grande valeur ajoutée.
- 1 pour Amazon en ce qui me concerne, j'ai un blocage déontologique. :roll:
Si vous disposez d'un accès internet fibre et d'un vieux PC qui prend la poussière, on pourra faire sans eux. Je dois pouvoir compléter ce qui manquera.

Je te renouvelle ma proposition d'échange de nos n° de tel en MP pour évaluer de vive voix la faisabilité de votre projet.

Fred

Très Court

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 8
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 - 14:08
Contact :

Message » jeu. 6 juin 2019 - 17:54

J'AI PAS LA FIBRE ! Merci d'enfoncer le clou :mrgreen:

J'habite Paris, dans un trop petit immeuble; l'immeuble à ma droite est fibré, l'immeuble à ma gauche est fibré, l'immeuble en face est fibré, l'immeuble de derrière est fibré, pas le mien; je ne suis pas rentable. Merci d'avoir privatisé France Télécom. Merci le capitalisme. Il me faut environ 6h pour envoyer un DCP de 2,5Go (un Très Court, quoi). Heureusement, ce n'est pas moi qui les envoie.

De toute façon, une partie conséquente de nos quelques 120 abonnés — et on espère en avoir bien d'avantage, l'Instant Très Court n'existe que depuis 2 ans — se met à récupérer les films dès réception du mailing d'annonce de leur disponibilité, ce qui fait qu'ils auraient un débit lamentable au final. Il me faut quelque chose de plus robuste qu'une fibre grand public.

J'ai dit «genre Amazon S3», je n'ai rien chez Amazon (du moins, à ma connaissance, j'ai peut-être des prestataires qui y sont sans en faire la publicité).

Tél. en MP, difficile de résister à votre proposition...

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3695
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 6 juin 2019 - 18:53

Très Court a écrit :Je me demande si ça vaudrait l'investissement: un serveur genre Amazon S3 doté d'un système de distribution de DCP genre celui de @Fred93... Étant vaguement geek, ça me tente vachement :wink:

C'est bien ce que je proposais , tout dépend de ton niveau de geekerie : si tu sais toi-même mettre en place un site web, tu sauras mettre en place du nextcloud ou apparentés. La question clé étant : où héberges-tu cela ? Pour quelle disponibilité de service et quantité de bande passante ? Avec quelles sauvegardes et maintenance…

C'est là qu'avoir un Fred93 à portée de téléphone est sans doute une bonne option ;-)