Huile pour Debrie MB15

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Huile pour Debrie MB15

Message » lun. 29 sept. 2014 - 18:59

Bonjour, qu'elle huile mettre dans un Debrie ( je n'ai pas trouver de réponse dans le forum) Merci

JM_FP23

Avatar du membre
Messages : 745
Enregistré le : sam. 30 avr. 2011 - 12:21
Localisation : Quelqu'un pourrait rallumer la lumière ?

Message » lun. 29 sept. 2014 - 20:03

Pas évident de mettre la main sur de la Debroil. Mais dans les modes d'emploi, Debrie signalait qu'on pouvait la remplacer par de la Mobiloil BB, dont l'équivalent moderne est la Castrol XL 20W50. Il faut éviter une huile dont la viscosité serait inférieure à 40 (comme l'huile de machine à coudre, par exemple) sinon on se retrouve avec un joli bain de pieds bien gluant (oui, j'ai essayé).
Sur un O, à la volette...

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » lun. 29 sept. 2014 - 20:13

Bonsoir,

Huile moteur 10W50 semi-synthèse. Il faut d'abord rincer le circuit d'huile au white spirit. Et tout resserrer. Le reste est de l'huile de vaseline.

On a 1 MB-15 OM en exposition dans la salle de repos du studio.Il fait rigoler tout le monde qui passe. Sauf qu'on peut le mettre en marche :roll: Ils rigolent bcp moins.

Revoyez tout l'ampli avant de le brancher. C'est souvent un HP à excitation. Vous avez 1 prise spéciale. La HT qui circule est vers 350V. Donc attention.

Charles tu parleras du célèbre tube optique. Je te le laisse avec ton amour des Debrie.

Douce soirée

Francoise

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » lun. 29 sept. 2014 - 20:23

JM_FP23 a écrit :Pas évident de mettre la main sur de la Debroil. Mais dans les modes d'emploi, Debrie signalait qu'on pouvait la remplacer par de la Mobiloil BB, dont l'équivalent moderne est la Castrol XL 20W50. Il faut éviter une huile dont la viscosité serait inférieure à 40 (comme l'huile de machine à coudre, par exemple) sinon on se retrouve avec un joli bain de pieds bien gluant (oui, j'ai essayé).

Bonsoir

On utilise une 10W50 de supermarché. Le bain de pieds c'est le pb des joints de réservoirs et le serrage des raccords. L'huile Debrie ancienne est tjrs décomposée. Le passage en semi-synthèse demande de changer les joints de cuves et de rincer tout le circuit. C'est disponible sur eBay en refabrication.

Douce soirée.

Francoise

cinette

Messages : 76
Enregistré le : mer. 5 mars 2014 - 17:27
Localisation : Midi Pyrénées

Message » lun. 29 sept. 2014 - 21:05

Bonsoir,
J'avais suivi les conseils d'un internaute Belge qui avait un forum fermé depuis quelques années son pseudo étais Robert il m'avais conseillé de mettre de l'huile de voiture du type SAE30 ce que j'avais fait sans probléme et mes 2 debris MB15 et MS24 tournent tous les 2 comme des montres,certains reconnaitrons cet internaute et s'il lit cet article j'en profite pour lui transmettre bien le bonjour,

André

Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Message » lun. 29 sept. 2014 - 21:20

Bonsoir et merci de ces bonnes infos, je m'occupe en attendant le condo pour le Heurtier.
Pour l'ampli , je n'y connais rien , pour l'instant j'ai tout nettoyer , on verra à la mise en route.
Avec 4 Debrie je vais peut être à arriver à en faire 3 !!! . Un seul avec Ampli . j'ai bien nettoyé l'ensemble , on verra le résultat .
excellente soirée.

cinette

Messages : 76
Enregistré le : mer. 5 mars 2014 - 17:27
Localisation : Midi Pyrénées

Message » lun. 29 sept. 2014 - 21:32

les 4 debris sont des MB 15 ? les MS 24 avait l'ampli séparés suspendu sur le pied du projecteur .J'ai il y a quelques années récupéré celui qui a l’école primaire avait occupé nos jeudi après midi avec Rintintin Charlot et tous les comiques que je regarde toujours avec autant de plaisir ce projecteur j'en ai rêvé pendant des années et puis un jour j'ai eu l'opportunité de le récupérer le remettre en état et repasser des films avec je pense que c'est lui qui m'a contaminé et ma donné le virus du cinéma et de la collection.
bonne soirée
André

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » lun. 29 sept. 2014 - 21:41

Bonsoir

Le pb des Debrie à huile ce sont les fuites et les dépôts incrustés. La SAE 30 fonctionne comme toute huile monograde à moyenne viscosité. Elle a peu de détergents et c'est 1 minérale.

Les MS24 MB15 MB 45 peuvent avoir + de 60 ans. Le mini est de rincer le circuit de lubrification qui peut être obstrué. Vous pouvez profiter d'huiles +modernes qui vont éviter les dépôts. Debrie était très conservateur et n'a jamais fait de recherches sur des huiles correctes. La majorité des modèles à huile ont été convertis en graisse par Debrie ou Georges Gayout.

Charles a gardé ses MB 15 et 45 à huile. Le circuit de lubrification a été un nid à fuites. Il a changé ses joints pour des refabrications de synthèse et les raccords sont au Loctijoint. Vous en avez régulièrement sur eBay. Vous ne fonctionnez pas ts les jours il vaut mieux 1 huile détersive.

Le condensateur part demain. N° de suivi en MP

Douce soirée

Francoise

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » lun. 29 sept. 2014 - 22:02

cinette a écrit :les 4 debris sont des MB 15 ? les MS 24 avait l'ampli séparés suspendu sur le pied du projecteur .J'ai il y a quelques années récupéré celui qui a l’école primaire avait occupé nos jeudi après midi avec Rintintin Charlot et tous les comiques que je regarde toujours avec autant de plaisir ce projecteur j'en ai rêvé pendant des années et puis un jour j'ai eu l'opportunité de le récupérer le remettre en état et repasser des films avec je pense que c'est lui qui m'a contaminé et ma donné le virus du cinéma et de la collection.
bonne soirée
André


Les Debrie ont toujours eu 1 pb avec le son. Le système est à l'économie. Il utilise la lampe de projection et 1 tube focalisateur qui prend sa lumière. Les pièces ne sont + refabriquées. La chaleur de la lampe grille le focalisateur. Le son devient atroce.

Le MB 45 de cabine avait essayé de résoudre le pb avec 1 source séparée de la lanterne arc ou xénon. C'était bricolé et les excitatrices ne tenaient pas 50H avec la chaleur. Le tube à lumière continuait d'avoir TRÈS chaud.

Charles a un "amour-haine" avec les Debrie. Il faisait encore tourner un MB-45 OM+DB avant l'arrivée des Heurtier. Le son optique avait été converti avec un ensemble DIY Angénieux+LED. IL vous en reparlera :D

Douce nuit

Francoise

Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Message » lun. 29 sept. 2014 - 22:26

Merci Francoise , pour l'info, demain je mettrais les Debrie en photo .
1 MB 15 série A avec Ampli (noir)
1 MB 216 série A sans socle , ni ampli ni pompe à huile (gris)
1 ????? avec socle , sans ampli
le dernier est déjà en pièce pour les autres (récup résistance pré-chauff, porte objectif..)
a voir plus tard pour trouver un pied ... j'ai un carton de pièces , moteurs, capot......
Bonne soirée
Bernard

Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Message » mar. 30 sept. 2014 - 10:58

Image

Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Message » mar. 30 sept. 2014 - 11:00

Image

Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Message » mar. 30 sept. 2014 - 11:03

Image

et voila , les 3 appareils ...

Bernard

Auteur du sujet
Messages : 52
Enregistré le : jeu. 5 juin 2014 - 21:27
Localisation : Alsace

Message » mar. 30 sept. 2014 - 11:05

pour l'huile , impec ça marche . Merci

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mar. 30 sept. 2014 - 15:17

Bonsoir,

Les MB-15 et MS-24 sont "spéciaux". Jamais un projecteur de 16 ne balance un son aussi nase, je dis bien jamais. André Debrie était dingue, ce qui est connu. Le Debrie 16 remonte à l'avant-guerre, en ayant copieusement pompé sur Ericsson, puis Heurtier.

Pour tirer les prix, il a choisi la facilité. Le modèle de cabine ne vaut pas beaucoup mieux, si on compare à Ericsson ou à Hortson. Il avait les marchés nationaux, il faisait en gros ce qu'il voulait. Il s'est fait virer de sa boite en 1963, because la fumeuse caméra CS-16.

J'ai gardé la lubrification à huile sur les deux qui sont restés, mais j'ai reformé tout le circuit d'huile. Sinon, bac à huile assuré en dessous. Le son optique a été refait en indépendant à partir d'un canon Angénieux, avec plusieurs choix de sources 10V/7,5A aux LED, sur celui de cabine. Le seul gros et immense avantage de CERTAINS Debrie, c'est le canal en "V". Bien réglé, c'est le système idéal pour des films fatigués. Tous ne l'ont pas, c'était une option.

Le magnétique pisté donne souvent un joli décalage... à l'avance. Le double bande fonctionne, mais c'est loin des concurrents. Contrairement aux autres, Debrie ne faisait pas ses électroniques. Merlaud se faisait un plaisir de lui filer des rossignols, qu'il ne vendait plus en sonorisation de ... hall. Merlaud a fourni la SNCF et la RATP pendant des années.

Supravox avait des stock invendables (à l'époque) de HP à self, Debrie tirait sur tout pour avoir des marges plus confortables. Le hic était de véhiculer la HT, c'était si peu fiable que la première ligne de capas de filtrages était montée sur supports enfichables.

C'était Debrie ... Projecteur à exposer, le faire fonctionner: que ceux avec le canal en "V" et vraiment révisées. Les MB-216 ont quelques progrès...

@+