Une nouvelle caméra Super-8

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
Roger CANTO

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Une nouvelle caméra Super-8

Message » mar. 26 nov. 2013 - 11:38

Pour les nostalgiques du Super-8, on annonce la sortie d'une nouvelle caméra adaptée à ce format.


Image

Voir ici :

http://www.filmkorn.org/sensational-a-n ... m-denmark/


.

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 26 nov. 2013 - 12:29

Mais le problème ce n'est pas tant les caméras que trouver de la pellicule il me semble... Est-ce qu'ils vont relancer une production du coup?

Roger CANTO

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mar. 26 nov. 2013 - 15:06

On peut toujours se procurer de la pellicule Super-8 ici :

http://super8france.com/contents/fr/d4.html

http://www.cine-super8.net/index.php?pg ... lms+Super8

http://www.wittner-kinotechnik.de/katal ... _filmm.php

Trouver de la pellicule n'est donc pas un problème... Par contre on peut se demander quel est aujourd'hui l'intérêt d'une caméra Super-8, lorsqu'on sait que la qualité d'image d'un film tourné en numérique HD est infiniment supérieure à celle que peut offrir cette pellicule à l'image si petite.

.
Modifié en dernier par Roger CANTO le mar. 26 nov. 2013 - 15:19, modifié 1 fois.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7035
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 26 nov. 2013 - 15:18

C'est encore un support assez prisé des professionnels (tournage de videoclips par exemple...) évidemment dans un échelle micro économique.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mar. 26 nov. 2013 - 15:48

Roger CANTO a écrit :On peut toujours se procurer de la pellicule Super-8 ici :

http://super8france.com/contents/fr/d4.html

http://www.cine-super8.net/index.php?pg ... lms+Super8

http://www.wittner-kinotechnik.de/katal ... _filmm.php

Trouver de la pellicule n'est donc pas un problème... Par contre on peut se demander quel est aujourd'hui l'intérêt d'une caméra Super-8, lorsqu'on sait que la qualité d'image d'un film tourné en numérique HD est infiniment supérieure à celle que peut offrir cette pellicule à l'image si petite.

.


le rendu n est pas le meme, vraiment. On peut simuler en numérique l aspect du super-8 mais on ne peut pas l égaler, a mon avis. Comme on peut simuler le son d un LP en numérique mais l expérience de l écoute d un LP ne sera jamais la meme que celle d un CD qui l imite .
Ce sont deux techniques différentes (sans juger de ce qui est mieux ou moins bien, c est juste différent) et je trouve ca génial que l on puisse encore utiliser les deux: a chaque intention artistique sa technique. (Et je ne savais pas que pour les clips c était parfois utilisé, ca m intéresse!)
Mais... presque je n arrive pas a en croire mes yeux...

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 26 nov. 2013 - 18:53

musidora a écrit :le rendu n est pas le meme, vraiment. On peut simuler en numérique l aspect du super-8 mais on ne peut pas l égaler, a mon avis. Comme on peut simuler le son d un LP en numérique mais l expérience de l écoute d un LP ne sera jamais la meme que celle d un CD qui l imite .
Ce sont deux techniques différentes (sans juger de ce qui est mieux ou moins bien, c est juste différent) et je trouve ca génial que l on puisse encore utiliser les deux: a chaque intention artistique sa technique. (Et je ne savais pas que pour les clips c était parfois utilisé, ca m intéresse!)
Mais... presque je n arrive pas a en croire mes yeux...


009987

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7035
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 26 nov. 2013 - 19:14

Roger, vous avez vu évoluer la technologie de la captation, aujourd'hui les dernières évolutions vous fascinent, mais la "qualité de l'image" ça ne se définit pas comme ça, vous le savez. Les couleurs obtenues, la profondeur de champs d'une captation argentique sont encore fort attractifs (quitte à numériser les résultat pour le montage!) Et il faut accepter, sans vouloir faire d'apologie que les vieux supports vintage ont gardé un pouvoir de fascination total... L'expressivité du support n'est pas entièrement liée à sa qualité...
Sans compter qu'une meilleure définition, pour un cinéaste très amateur, complique le réalisme du rendu de certains maquillages ou l'effet matière de certains textiles (ça fait vite cheap de ne pas mettre du vrai velours et du vrai cuir sur certains costumes!)

Les acheteurs de vinyles rajeunissent, les usager des lomokino (pellicule 35 hyper "lo-fi") ne sont pas non plus des vieux nostalgiques (et en plus ils s'amusent à scanner le résultat pour le partager quand même sur les réseaux sociaux numériques!) http://shop.lomography.com/fr/cameras/lomokino-family
Et vous savez quoi? Il y a encore des enfants qui apprennent à jouer de la guitare acoustique alors qu'il y a des guitares électriques depuis une éternité :mrgreen:

Alors bon, le super 8 n'est pas mort, mais presque: Il bouge encore. Le rendu est différent de la HD Et à l'œil, pour certains, c'est encore flatteur. On croit à tort que sa définition en est très très loin en dessous de la HD car les caméra grand public n'ont jamais bénéficié de vrais bons objectifs d'un niveau pro... Je crois plutôt que cette différence de définition (réelle) n'est pas non plus un fossé sur une vraie bonne caméra.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » mar. 26 nov. 2013 - 20:29

MOSS a écrit :L'expressivité du support n'est pas entièrement liée à sa qualité...

voila.
et puis les couleurs... (-:

deux techniques qui n ont rien a voir.

Roger CANTO

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mar. 26 nov. 2013 - 22:05

Je suis d'accord à 100 % avec MOSS et avec musidora, mais incontestablement la nouvelle Super-8 n'est pas destinée à des amateurs (rien que son prix serait un obstacle). Or pour un professionnel, le Super-8 n'est utilisable ni pour une diffusion à la télévision (très exigeante pour les PAD), ni pour une projection en salle.
Certes, il y a eu des passages de film tournés en Super-8 et gonflés en 35 mm mais c'était pour suggérer un tournage amateur.

Un cinéaste indépendant (documentariste ou réalisateur de courts métrages) ne peut donc pas utiliser le Super-8 et doit choisir entre le 35 mm, le Super-16 ou le numérique.
Pour moi, le 35 mm n'était pas à envisager (beaucoup trop cher) et pendant des dizaines d'années c'est du Super-16 que j'ai fait "bouffer" à ma fidèle Aäton, mais le prix de la pelloche me limitait dans le nombre de prises... Aussi, lorsque les caméras numériques sont devenues plus abordables, je n'ai pas hésité à sauter le pas.
Je dois avouer qu'au début j'ai éprouvé de la nostalgie, mais j'ai très vite découvert les avantages du numérique : rushes immédiatement visibles, possibilité de travailler l'image en post prod, et surtout dépenses beaucoup plus faibles... Tout cela avec une qualité sur le grand écran supérieure à un négatif super-16 gonflé en 35 (pour beaucoup de mes films le numérique n'avait pas encore pris possession des cabines... Mais ça c'est une autre histoire !).

Voilà ce qui explique mes propos qui vous ont fait réagir.

.

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2463
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » mar. 26 nov. 2013 - 22:36

Roger CANTO a écrit :Un cinéaste indépendant (documentariste ou réalisateur de courts métrages) ne peut donc pas utiliser le Super-8 et doit choisir entre le 35 mm, le Super-16 ou le numérique.


Et bien si, il peut s'il en fait le choix.

Quand Harmony Korine tourne Julien Donkey-Boy avec une Canon SD, il ne le fait pas pour imiter le cinéma amateur, c'est un choix artistique. Tout comme les peintres qui travaillent au couteau ne le font pas pour palier à un manque de pinceaux en poil de yack...

Le numérique/l'argentique (même S8) n'a pas à être décrété meilleur, c'est juste un autre outil avec ses qualités propres, que les artistes et professionnels doivent avoir la possibilité de choisir. C'est pourquoi l'apparition d'une nouvelle caméra Super 8 suscite l'enthousiasme...

Par ailleurs, dites-moi si j'écris des bétises, il me semble que le Super 8, comme n'importe quel support poétique, euh, argentique n'est pas limité par nature, tout dépendant de l'optique et de l'émulsion. Au contraire du numérique dont le nombre de pixels du capteur définit définitivement la précision de l'image.

003654

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » mar. 26 nov. 2013 - 22:55

J'ai assisté samedi à la projection d'un film de réalisateurs qui travaillent encore en 16mm, ils parlaient de la relation "organique" qu'ils avaient en lien avec la pellicule, et n'envisageaient pas de passer en numérique, je crois qu'ils sont pas mal dans ce cas.

Peut-être que ce type de nouvelle caméras pourraient relancer la production de films à petits budgets tournés en argentique? Par ailleurs, d'après ce que je comprends du système présenté, l'écran LCD permets d'avoir une vision un peu précise de ce qui est impressionné sur l'émulsion, et donc limiterait les plans "ratés"?

Pour rebondir sur les films numériques "imitant" la pellicule, des américains ont développé une caméra "Bolex Digital", qui tourne au format Raw en 2K... http://www.focus-numerique.com/digital- ... -3843.html

NOSTROMO

Messages : 1514
Enregistré le : mer. 18 juil. 2012 - 19:48

Message » mar. 26 nov. 2013 - 23:01

(rien que son prix serait un obstacle).


Et ça vaut combien cet engin ?

mais le prix de la pelloche me limitait dans le nombre de prises... Aussi, lorsque les caméras numériques sont devenues plus abordables,


C'est exactement ce qui s'est passé, aussi, avec la photographie.
J'ai photographié pendant de longues années en 35mm (Pentax) et avec les
cartouches de 36 vues on devait faire très attention à ne pas "gacher" la
pellicule. Puis j'ai eu la folie de passer au 70mm (Hasselblad) et comme
le film était 4 fois plus cher on devait doubler d'attention pour n'avoir pas
trop de déchets.
Puis le numérique est arrivé. J'avoue que j'avais un préjugé défavorable.
Les premiers résultats qui m'avaient été montrés chez Kodak me semblaient
désastreux. Puis un jour Nikon m'a prêté un D200 et j'ai compris la facilité
et la qualité qui était, enfin, obtenue.
Je suis maintenant un fidèle de la marque. J'en suis au D4 et c'est NETTEMENT
meilleurs que tout ce que j'ai eu "avant".
Le seul "inconvénient" est peut-être qu''on est tenté de faire des dizaines de photos
sans trop réfléchir puisqu'il suffira de corriger en postprod ou d'effacer les inutiles.

Roger CANTO

Avatar du membre
Auteur du sujet
Messages : 1015
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » mar. 26 nov. 2013 - 23:05

Ce que tu viens d'écrire, affiche ciné, prouve que tu ignores que pour être accepté par les chaînes de télévision le PAD (prêt à diffuser) doit être conforme à des normes et recommandations spécifiques. Ces normes et recommandations sont définies en France par la CST.
Un film Super-8 ne correspondant pas à ces normes ne peut donc pas être diffusé.

Quand Harmony Korine tourne Julien Donkey-Boy avec une Canon SD, il ne le fait pas pour imiter le cinéma amateur, c'est un choix artistique.

Bien sûr, c'est son droit (comme pour un peintre de choisir la peinture au couteau), mais c'est aussi mon droit de ne pas faire le même choix artistique pour mes court métrages et mes documentaires.
Ne trouves-tu pas que cela serait stupide de faire un choix artistique qui provoquerait le refus de diffusion pour un film.

.
Modifié en dernier par Roger CANTO le mar. 26 nov. 2013 - 23:08, modifié 1 fois.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7035
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 26 nov. 2013 - 23:06

Les limites, il y en a, mais on les repousse parfois...
On trouve des amateurs éclairés pour se fournir un anamorphoseur spécial qui leur permet de faire du très beau 16/9ème en super 8.

Par ailleurs, je comprends parfaitement la démarche de Roger (et si ce n'était pas le cas, j'espère bien que mon avis ne le soucierait guère :D ) les avantages du numériques sont énormes mais je m'oppose à la généralisation de deux propos:
Roger CANTO a écrit :pour un professionnel, le Super-8 n'est utilisable ni pour une diffusion à la télévision

On trouve du super 8 dans des clips de Beyonce ou Black Eyes Peas... Destinés à la télé! Et tournés par des réalisateurs professionnels.
Roger CANTO a écrit :il y a eu des passages de film tournés en Super-8 et gonflés en 35 mm mais c'était pour suggérer un tournage amateur.

Pas seulement. On trouve des plans en super 8 dans des blockbusters un peu datés pour faire de la caméra subjective / à l'épaule dans des lieux étroits ou des plans sous-marins. Nul doute que les même le ferait numériquement aujourd'hui...

Sinon, pour les non professionnels, on peut comprendre que regarder ses rush immédiatement et découvrir le résultat parfois calamiteux :D à la projection soient deux perspectives toutes aussi excitantes! (Pour un pro, je comprends que non.)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7035
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 26 nov. 2013 - 23:09

Euh, Roger, on parle de tourner en super 8, pas d'amener un bobine de super 8 à TF1! :mrgreen: Moults films et clips sont tournés complètement ou avec des plans en super 8 et sont post-produit sur des bancs de montage num après shoot "télécinéma" of course...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!