Restauration négatif 65/70mm

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
Charles

Auteur du sujet
Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Restauration négatif 65/70mm

Message » jeu. 4 nov. 2010 - 22:54

Bonsoir,

Je redirige le sujet évoqué par "ultrapana" dans le topic Showscan ( viewtopic.php?f=19&t=2884 ) pour donner une réponse préliminaire au choix du 12K fait par MosFilm sur "Guerre et Paix". Je rappelle donc que ces studios nationaux de Russie se sont engagés depuis 2000 dans un imposant programme de sauvegarde des matériaux "vivants" de leurs productions. Tout d'abord par une numérisation 2K à partir de réductions anamorphiques 70-> 35 mm avec au mieux un tirage sur des films Kodak et un master 2K issu d'un Ariscan, retravaillé sur une station DaVinci. Le procédé était plus pour réaliser des DVD.

Une autre phase du projet a été lancé en 2008-2009 avec la commande d'un ensemble sur mesure Imagica BigFoot II (maxi 15 K) et d'une station de restauration/retouche/stockage développée en partenariat avec la Nikfi pour le SovColor et traiter le stock imposant de négatifs 70mm (sphériques, anamorphiques et 3D). Comme "Ultrapana" a posé la juste question sur une sur-résolution des scans pour la restauration en cours de "Guerre et Paix", le choix du 12 K a été dicté par deux points:

- pousser la station de travail à ses limites pour la valider;
- avoir toute latitude de restaurer totalement les variations colorimétriques et les imperfections de stabilité de la partie 1 et 2 du film. Un essai sur 8K a été réalisé versus 12K sur les scènes les plus instables, le travail est meilleur en 12K.

Je confirme que le standard néanmoins retenu pour les négatifs peu détériorés et/ou post 1969 (nouveau SVEMA) se fera en 8K.

J'ai accord pour publier un article pour janvier qui traitera de l'installation et du process spécifique utilisé pour la restauration de "Guerre et Paix". C'est principalement la restauration des énormes variations colorimétriques (pompage) qui rend le logiciel de retouche assez exclusif. Contrairement à un virage du négatif, là il y a de sautes de couleurs qui viennent de l'émulsion même SVEMA et qui existaient au moment de la sortie du film. Tout ceci est corrigé par un algorithme mis au point par les ingénieurs de la NikFi.

Donc sur ce topic, RDV en janvier pour décrire les nouvelles installations. Je vais poster demain un clip vidéo qui montre les premières installations avec le Sondor spécial et l'Ariscan qui servirent à la dernière restauration des classiques soviétiques ...en 35mm pour Ruscico. Matériel qui servira au tout venant après un upgrade mi-2011.

Charles

Auteur du sujet
Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » jeu. 4 nov. 2010 - 23:48

Voici donc le film promotionnel, tourné en 1998/2000 au moment de la restauration de l'inter-négatif anamorphique 35 mm scope de "Guerre et Paix " et de la "Bourrasque". Restauration précédée d'un repiquage assez destructif des "films son" 6 ou 9 pistes 35mm magnétiques sur un dérouleur Sondor fait sur mesure en Suisse. A cette époque, tout les matériels originaux se trouvaient dispersés au 4 coins de l'ex bloc de l'URSS et des pays satellites (dont Kiev) et cela a donné lieu à des négociations épiques. Les repiquages furent fait à partir de duplicatas, pas toujours avouables. Parfois les dialogues furent repiqués à partir d'un son ... optique.

Si MosFilm est équipé de matériels modernes, ils conservent encore les vieux appareils Kinap qui servent quand le support n'a pas eu de déformation (rétrécissement, syndrome acétique, gondolage). Mais les pièces sont un réel problème car l'industrie du matériel cinématographique sovétique a été totalement détruite.


WestEnder

Avatar du membre
Messages : 494
Enregistré le : dim. 5 sept. 2010 - 12:23
Localisation : Au milieu de la salle

Message » ven. 5 nov. 2010 - 8:51

Merci d'avoir poste ce reportage sur MosFilm. Tres interessant.
Image

victoria18

Messages : 717
Enregistré le : sam. 31 juil. 2010 - 18:17

Message » ven. 5 nov. 2010 - 15:31

Je trouve très bien de préserver le patrimoine, mais si demain on refait une copie 70mm de "guerre et paix" (qui est pour moi un grand souvenir du "Kino"), où passera-t-on cette copie ?
Comme un autre topic le sous-entend, il reste peu de salles à Paris équipées en 70, je ne parle même pas de la province, et on peut penser que le numérique va poursuivre le ménage...
Alamo va ressortir aux USA en 70mm, sortira-t-il en France ? j'en doute...

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » ven. 5 nov. 2010 - 16:06

On le passera en 4K num, ce sera déjà ça.
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

Charles

Auteur du sujet
Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » ven. 5 nov. 2010 - 18:38

victoria18 a écrit :Je trouve très bien de préserver le patrimoine, mais si demain on refait une copie 70mm de "guerre et paix" (qui est pour moi un grand souvenir du "Kino"), où passera-t-on cette copie ?
Comme un autre topic le sous-entend, il reste peu de salles à Paris équipées en 70, je ne parle même pas de la province, et on peut penser que le numérique va poursuivre le ménage...
Alamo va ressortir aux USA en 70mm, sortira-t-il en France ? j'en doute...


Il reste encore une dizaine de salles équipées en 70mm sur Paris, en Russie il en reste plus de 200. On n'utilise plus toute la chaine magnétique et le lecteur TC DTS-70 se loue. Le but de la copie finale (tout au plus deux) est de faire une promotion de savoir-faire, une sauvegarde pour quelques dizaines d'années et le CSS permet de la rendre internationale. Seul bémol, le coût exorbitant du transport. Du 4K sera aussi disponible.

"Alamo" n'est pas terminé de restaurer et il est refait à partir d’éléments 35mm, le négatif 65mm étant inutilisable ainsi que les séparations. Il est totalement hors de question de sortir la moindre copie pour le marché français. Déjà que pour West Side Story cela a été NIET, bien qu'il circule une copie 70 DTS "classique" ou 6:1 spéciale (un procédé spécial) qui doit pourvoir être internationalisée. Mais le marché est étroit ...

Guerre et Paix a sauvé le Kinopanorama à deux reprises:

- en 1965 à sa sortie (entre l'arrêt du triple écran et G&P, les entrées étaient très médiocres)

- en été 1977 ou - quand on considère sa longueur - il a fait 53 000 spectateurs. en trois mois environ.

La copie ensuite a été passée de nombreuses fois au Cosmos et n'est plus sortie de Bois d'Arcy depuis au minimum dix ans. Il ne reste que la VF, la VO de sauvegarde est hors circuit depuis ... des années. Mais elle est projetée régulièrement, comme en septembre au Canada pour promouvoir la restauration. Avec une salle pleine à craquer, la présence de quelques acteurs du film et du fils Bondartchouk.

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » dim. 7 nov. 2010 - 13:14

Charles a écrit :"Alamo" n'est pas terminé de restaurer et il est refait à partir d’éléments 35mm, le négatif 65mm étant inutilisable ainsi que les séparations. Il est totalement hors de question de sortir la moindre copie pour le marché français. Déjà que pour West Side Story cela a été NIET, bien qu'il circule une copie 70 DTS "classique" ou 6:1 spéciale (un procédé spécial) qui doit pourvoir être internationalisée. Mais le marché est étroit ...


Il existe pourtant une copie 70mm potable de Alamo, d'après ce que j'ai compris : elle contient même la version longue du film, avec le générique ToddAO, d'après l'article qui en fait mention sur le site In70mm.com. pourquoi ne l'ont -ils pas utilisée ? Il existe bien des appareils de transferts 70mm,
même s'il s'agit d'une copie compensée !

Pour West Side Story j'avais eu l'occasion de voir le film en comparatif 35mm à la CF, les différents tirages 35mm étaient très différents !
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

Charles

Auteur du sujet
Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 7 nov. 2010 - 17:08

Bonsoir,

La copie roadshow canadienne est totalement virée et a un important syndrome acétique. Elle est inutilisable à ce que j'ai pu en savoir il y a peu par Bob Harris. Le négatif et les séparations "coupés" sont donnés comme non passables à la tireuse ou inopérants (séparations). Les coupes sont détruites.

Donc il va falloir recomposer à partir de ce qui existe et qui est exploitable. C'est tout le problème des négatifs couleurs US Eastman et R Harris a déjà vécu ces problèmes avec "My fair Lady" et "Lawrence d'Arabie". Le son est aussi donné comme étant un duplicata, avec les pertes inévitables (on l'entend dans le DVD premier tiré par Ruscico sur "Guerre et paix"). Il existe que quelques films 70mm à succès qui furent, du vivant de leurs créateurs, bien stockés et régulièrement évalués. Robert Wise y était très attentif ainsi que Stanley Kubrick pour "2001".

Le reste dépend du nombre de tirages issus du négatif original, du tirage au départ et du stockage. Des films qui furent des "bides" sont parfois très bien conservés, des succès sont perdus ou en partie perdus. Un labo d’Espagne était réputé pour ses bas prix mais aussi pour son faible respect des négatifs. Playtime a été détérioré (avant sa restauration) par son dernier tirage vers 1990.
Modifié en dernier par Charles le dim. 7 nov. 2010 - 18:20, modifié 1 fois.

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » dim. 7 nov. 2010 - 18:05

Et quid d'Oklahoma ?
L'édition DVD contient le film en version Roadshow, mais euh...c'est moche :(
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

Charles

Auteur du sujet
Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 7 nov. 2010 - 18:19

Désolé, j'édite. J'ai confondu Oklahoma et South Pacific... Jignore. South Pacific et le miracle du Todd A-O ont eu un retirage récent. Il manque surtout "Le tour du monde en 80 jours" où ne reste qu'un retirage tardif de 1982, mais tronqué et mou, en "low fade". De mémoire, quelques copies 35mm magnétique IB sont disponibles ou collectionnées.

Un projet de recomposition des négatifs 65mm est resté dans les tiroirs. Contrairement au 35mm, jamais le 70mm n'a utilisé le procédé Technicolor "Dye Transfer" qui était la seule couleur à ne pas virer du tout. Tout au mieux il y a le Svema/Orwo (avec ses qualités et ses défauts) ou une conservation dés le départ en bonne et due forme. L'Eastman pré-1982, il arrive que PARFOIS qu'il ne bouge pas trop si le tirage a été nickel (rinçage++++) et avec un stockage au frais. C'est très rare, la cinémathèque de Belgique et de Suède ont quelques belles copies. Rares ...

Charles

Auteur du sujet
Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » sam. 18 déc. 2010 - 22:35

Bonsoir,

Arrivant au terme de mon séjour à MosFilm, j'en profite pour corriger quelques erreurs commises par mes petites mains et mon cerveau vieillissant. FotoKem n'est strictement pour rien dans la restauration numérique ET photochimique du film. Seul un voyage d'une équipe de MosFilm a été fait à Burbank pour voir en action le BigFoot qu'ils ont en production depuis quelques années (Baraka, Lawrence d'Arabie, films Imax). Le scanner vient directement du Japon et Imagica est totalement indépendant de FotoKem. La version développée est spécifique (V2.02R), certains logiciels sont un partenariat entre ISE (Inde et Japon) et la NikFi (Russie) et sont totalement différents de ceux utilisés par FotoKem. D'autres sont communs ...

La bobine de démonstration de 20 minute a été faite sur du Fuji Eterna, au laboratoire pilote de FujiFilm (Japon). Merci à Thomas Hauerslev d'avoir vu que c'était erroné et d'avoir vérifié auprès de Fotokem !

Je le dis donc très clairement: FOTOKEM n'est en rien impliqué dans ce projet. Je prie ce laboratoire d'accepter toutes mes excuses pour cette imprécision grossière qui vient d'un message pas très clair, d'une approximation en traduction de ma part (japonnais-anglais-russe-français) et d'un mariage que je croyais existant entre FotoKem et Imagica. Désolé !

L'essentiel est que le film soit en phase de restauration. L'annonce de la réception du nouveau matériel se fera au moment du congrès des restaurateurs de films russes à Moscou, mi février 2011: ce sera conjoint entre Imagica, ISE, FujiFilm et MosFilm archives. Le matériel sera alors présenté avec un texte et une vidéo.