Panne sur projecteur 16mm Siemens "2000"

Tout ce qui concerne les formats peu utilisés comme le 16 mm, le 70 mm, le 8 mm, le 9,5 mm, etc
Hypergonar

Auteur du sujet
Messages : 4
Enregistré le : sam. 2 févr. 2013 - 18:20

Panne sur projecteur 16mm Siemens "2000"

Message » sam. 2 févr. 2013 - 18:37

Bonjour,
je suis tout nouveau sur ce forum
Je suis l'heureux possesseur d'un projecteur sonore Siemens de la fin des '50s.
Il est en super état malgré son âge, toutefois j'ai un souci électrique qui me pose un vrai problème.En effet, une fois le commutateur enclenché pour la "marche avant", le projo démarre bien mais au bout de 30 sec le moteur finit par s'arrêter progressivement. La grosse résistance bobinée (220VAC) sur son support en matière réfractaire (près de la lampe de projection) se mets à chauffer au "rouge".
Du coup, l'appareil se révèle complètement inutilisable...
Je l'ai ouvert pour vérifier l'interne. Les condos semble avoir été remplacés dans les années 70 (datés). Aucun ne semble fuyard ou sec. Par ailleurs, il a dû être "passé" en 220 à cette même époque.
Voilà, si quelqu'un pouvait m'aider...
En vous remerciant par avance,
Cdt.
Olivier en Normandie

JM_FP23

Avatar du membre
Messages : 743
Enregistré le : sam. 30 avr. 2011 - 12:21
Localisation : Quelqu'un pourrait rallumer la lumière ?

Message » dim. 3 févr. 2013 - 0:06

Bonjour. C'est un redémarrage après une longue période d'inactivité ? Ou bien le projecteur fonctionnait-il correctement récemment ?
Certes, le moteur peut être fatigué (un coup de nettoyant contact à l'intérieur et changement des charbons, ça peut aider) mais si c'est bien le projecteur auquel je pense, le bouton de commande se tourne toujours dans le même sens et c'est en appuyant dessus (ou non) qu'on commande l'inversion de fonctionnement AV/AR. Il faudrait peut-être aussi voir de ce côté...
Charles, tu as une autre idée ?
Sur un O, à la volette...

Hypergonar

Auteur du sujet
Messages : 4
Enregistré le : sam. 2 févr. 2013 - 18:20

Message » dim. 3 févr. 2013 - 12:17

Bonjour,

effectivement, il faut bien appuyer sur le gros bouton pour inverser le sens de marche.
Il s'agit bien d'un redémarrage car l'appareil n'a pas tourné depuis bien longtemps dixit l'ancien propriétaire.
Avant de le remettre en route, je l'ai nettoyé, dégrippé et regraissé. La mécanique est désormais "ok". Quant au moteur électrique, je me suis uniquement contenté de le dépoussiérer à la soufflette. Il n'y a aucun blocage, balourd ou autre point dur du le "rotor". voilà...
Qu'en pensez-vous?
D'avance, merci.
Cdt.
Olivier

JM_FP23

Avatar du membre
Messages : 743
Enregistré le : sam. 30 avr. 2011 - 12:21
Localisation : Quelqu'un pourrait rallumer la lumière ?

Message » dim. 3 févr. 2013 - 19:55

De tête, je vérifierais les charbons du moteur. Si ça se trouve il ne reste qu'un peu de poussière de carbone, ce qui lance la machine, mais pas assez de matériau pour maintenir le rotor en mouvement. Au besoin, les remplacer. Pendant qu'on y est, une fois le moteur démonté, le placer à la verticale sur un torchon et envoyer du nettoyant contact dedans (bien laisser reposer). Et puis démonter le commutateur principal pour vérifier qu'il n'y a pas de court circuit impliquant l'envoi de deux commandes simultanées au moteur (schéma électrique joint).

Image
Sur un O, à la volette...

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 3 févr. 2013 - 21:15

Bonsoir,

Il y a tellement de variantes à ce modèle que sans N° de référence et de série, il n'y a pas de réponse possible. Ils ont eu des modèles à moteur asynchrone, des modèles à moteurs synchrones et avec le corolaire qui va avec: de multiples variantes électriques et un mode de démarrage qui changeait (ex des masselottes pour shunter la capa de lancement).

La majorité des 2000 ont un moteur à charbons et c'est le talon d’Achille de ce projecteur. Il bouffait très vite ses charbons et le dispositif de lancement n'a jamais été au point avant les moteurs de la génération 60. Autre problème, le bloc de dévoltage. Il est en première ligne quand ça claque et il n'y en a plus depuis des lustres. Alors on refait avec des résistances de sèche-cheveux et c'est au pif le plus souvent. Pour moi, les symptômes me font penser à un moteur qui reste en mode "lancement" et le condensateur ne se retire pas du circuit au bon moment. Avec le N° de série, je peux guider vers le manuel mécanique qui va bien.Le risque devient énorme pour le moteur et j'espère qu'il n'est pas claqué.

Il y a un autres problème sur les anciens 2000: la qualité des contacteurs. Deux modèles, le dernier introduit à la fin des années 50. J'ai eu et c'est avec les Paillard-Bolex S dans les projecteurs que je me refuse de toucher. C'est très complexe a remettre en route et les composants sont trop spécifiques.

Donc N° de modèle et N° de série, sinon ...

Hypergonar

Auteur du sujet
Messages : 4
Enregistré le : sam. 2 févr. 2013 - 18:20

Message » dim. 3 févr. 2013 - 23:11

Bonsoir,

merci pour vos suggestions. Je pense que je vais démonter le moteur comme vous le préconisez.
Sinon, pour votre info, j'ai fait plusieurs essais avec d'autres condos 2uf de démarrage, j'ai même permutté la grosse résistance bobinée (sur 220VAC))avec un autre "2000" en état de marche=> sans succès! Les autres résistances dans le projo semblent ok (petite bobinée à 1.8 ohms et grande bobinée à 360 ohms) Quant aux no de série et de modèle, je vais regarder sur le châssis. Je vous tiens au cournant.
Merci à vous.
Cdt.
Olivier de Normandie

Hypergonar

Auteur du sujet
Messages : 4
Enregistré le : sam. 2 févr. 2013 - 18:20

Message » lun. 4 févr. 2013 - 18:54

Bonsoir,

j'ai pu relever le no de série qui est 14 2330. Les différentes pièces qui composent le projo sont libellées avec le radical "Fot.Kino 14,Txxx". Pour info, l'ampli audio fonctionne grâce à des lampes de puissance type EL41. Sur la façade avant, on trouve 4 gros potards "blancs" et un interrupteur M/A. L'appareil est équipé d'une "tête de lecture" pour son "optique".
Si cela peut vous aidez...
En vous remerciant par avance,
bonne soirée.
Olivier

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mar. 5 févr. 2013 - 19:46

Bonsoir,

14T est le type de gamme. Modèle basé sur la version 2330 (la 2340 étant le magnétique) et produit de mars à début juillet 1960. La partie commande moteur se trouve ici:

http://tinyurl.com/asmvtfs

Rechercher dans la rubrique documentation et c'est dans les manuels 140 (ou 140a). Les amplis étaient au choix (transistorisés ou à tubes). Il faut bien chercher dans la notice moteur et effectuer tous les réglages cités à la rubrique correspondante. Il y a des jeux à régler pour assurer le lancement. Souhaitant que le moteur ne soit pas HS par interposition trop longue du condensateur de démarrage. C'était le même combat, avec un autre dispositif, sur les HSM Panoralux/Superpanoralux (ceux avec un seul interrupteur de lancement) et les moteurs sont souvent flingués. La capa restait en circuit et la moteur partait en CC partiel. Il serait intéressant de voir la réaction de ampèremètre.

Les P2000 étaient d’extraordinaires projecteurs, mais ils demandaient un SAV très connaisseur. J'en ai eu et j'ai viré ça il y a quelques années avec des moteurs HS.

maurice

Messages : 1
Enregistré le : lun. 21 oct. 2019 - 12:39

Message » lun. 11 nov. 2019 - 17:29

le variateur de vitesse du projecteur siemens 2000 ne fonctionne plus contacte grillé cherche solution .