Recherche projectionniste/caissier(e) (CDI)

Espace reservé aux employeurs (directeurs, chef op,etc...)
(temps d'affichage: 3 mois)
Cinéma Landowski

Auteur du sujet
Messages : 1
Enregistré le : sam. 4 juil. 2020 - 19:57

Recherche projectionniste/caissier(e) (CDI)

Message » sam. 4 juil. 2020 - 20:26

Bonjour,

Le cinéma Landowski situé à Boulogne-Billancourt est un cinéma mono-écran de 154 fauteuils.
Il est classé Art-et-essai, labellisé Recherche et Découverte, Jeune Public, Patrimoine et Répertoire. Il est également membre du réseau Europa Cinémas.

Nous sommes ouvert 7 jours/7 au public et programmons 4 à 5 séances par jour.

Nous recherchons un opérateur caissier en CDI, 2 weekends par mois (contrat de 50h) à partir du 15 septembre.

Une bonne maitrise de l'informatique est demandée, le CAP d'opérateur projectionniste n'est pas obligatoire, nous assurerons la formation du ou de la candidat(e).

Veuillez présenter votre candidature à l'adresse mail suivante : cinevox.boulogne@wanadoo.fr

Merci de votre attention.
Modifié en dernier par Cinéma Landowski le lun. 6 juil. 2020 - 10:33, modifié 2 fois.

Opé35

Avatar du membre
Messages : 48
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Message » dim. 5 juil. 2020 - 9:57

Cinéma Landowski a écrit :le CAP d'opérateur projectionniste n'est pas obligatoire


En même temps il n'existe plus 003654

ptit-fifi

Messages : 6
Enregistré le : ven. 6 juil. 2018 - 21:48

Message » dim. 5 juil. 2020 - 16:01

Non il existe plus, mais certain l'ont et malgré ça on ne veut pas d'eux, tu te retrouve au chômage après 30 ans de cabine, tu es has been, Ils préfèrent embaucher des jeunes ou des étudiants qu'on paye peu. Pire certains directeur de salle demandent le bac.

rappa

Messages : 532
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » dim. 5 juil. 2020 - 17:45

Il pourrait être utile de préciser le temps de travail hebdomadaire.
Bon recrutement à vous

Opé35

Avatar du membre
Messages : 48
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Message » dim. 5 juil. 2020 - 19:15

Eh oui je sais bien, j’ai même vu une annonce avec un bac + 2 demandé. En 12 ans de cabine, je comprends pas l’interêt. Quand au cap, je les ai même fait passer. Malgré ça on m’est déjà passé devant pour un poste car mon profil ne « correspondait pas » Ou « trop cher » ou « trop qualifié ». (??)
Quand je vois que des étudiants ou personnes qui ne connaissent rien au milieu font tourner des cabines ça me fait chier.

Ceci était dit, bon courage au ciné pour ses recherches.

echirolles

Avatar du membre
Messages : 18
Enregistré le : mar. 24 juil. 2018 - 12:58

Message » lun. 6 juil. 2020 - 9:26

Bonjour ,
Entièrement d'accord avec vous
Bonne journée.

hortson

Messages : 424
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » mar. 7 juil. 2020 - 13:10

Salut à tous. C'est là qu'on voit que le métier de projectionniste est mort. On demande le bac pour faire fonctionner une cabine mais surtout pour faire le technicien de surface et le vendeur de confiserie et au besoin caissier et découpeur de ticket à l'entrée de la salle. Bientôt des cerveaux sortis de ce qu'on appelle des grandes écoles imposeront le bac + 3 pour faire ce type de travail. Ne nous étonnons pas que le chomage progresse. Projectionniste, c'était un VRAI métier manuel certes mais si il n'y avait pas eu de projectionniste depuis la création des cinémas personne n'aurait vu un film en salle.
Je ne suis pas contre le progrès mais lorsqu'on voit comment les décideurs du progrès procèdent et bien il y a du souci à se faire et pour le cinéma quoiqu'en disent certains C'ETAIT MIEUX DU TEMPS DE L'ARGENTIQUE ET MEME DU TEMPS DU DOUBLE POSTE. En ce temps là les projectionnistes trouvaient facilement du travail et compte tenu d leurs conaissances pouvaient cumuler ce travail avec un autre, surtout en province.

Opé35

Avatar du membre
Messages : 48
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Message » mar. 7 juil. 2020 - 13:20

Au temps du 35 le métier avait de l'allure, ça voulait dire quelque chose d'être projectionniste.

Maintenant on se rassure comme on peut en trouvant des trucs à faire à droite à gauche pour continuer à être présent en cabine mais si on était pas la, un install pourrait faire le même taf.
Y'a pas que nous, pas mal de métiers ont effectué la transition au numérique mais quand ça nous concerne c'est autre chose, c'est certain.

Profitons de nos cabines tant qu'on peut encore les allumer le matin et les éteindre le soir, bientôt ça aussi ça sera du passé.

denis

Avatar du membre
Messages : 1300
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Message » mar. 7 juil. 2020 - 14:59

En Irlande depuis 2012 il n’y a plus de projectionniste.
Tout est centralisé à Dublin, les cabines sont allumées et éteintes grâce aux vigiles et encore depuis 4-5 ans meme
Les tableaux électriques sont automatisés.
Plus de caissiers non plus, des bornes automatiques.

Seuls les techniciens vont dans les cabines lors de panne ou d’entretiens

Bref, ont risque d’y venir tôt ou tard.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7048
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mar. 7 juil. 2020 - 22:25

Bon, en attendant, pour avoir vu des films au Landowski, ça reste une salle à taille humaine, où l'on salue un véritable être vivant en prenant son ticket. :mrgreen:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

rappa

Messages : 532
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » mar. 7 juil. 2020 - 22:38

Putain mais c'est une annonce d'emploi, pas le bureau des plaintes des retraités aigris !
Sérieux les gars, on sait que c'était mieux de vot' bon vieux temps, mais il y a encore des gens qui cherchent du taf, des gens qui recrutent, des gens qui se forment, des gens qui ouvrent des cinémas, des nouveaux distributeurs, bref ça bosse...merci d'aller pleurer ailleurs.

hortson

Messages : 424
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » mer. 8 juil. 2020 - 13:24

Je ne pleure pas, j'ai passé l'age. Je considère seulement que de techno....crates ou ... cons ont trouvé une solution pour gagner du fric au détriment des travailleurs. Auparavant pour faire tourner une salle il fallait un certain nombre de collaborateurs qui avaient chacun à son niveau une profession et qui étaient rémunérés pour cette profession. Vous noterez au passage que le cinéma numérique est une invention COMMERCIALE du milieu du cinéma des Etats unis la vitrine du capitalisme. Sous le prétexe d'une avancée technologique (sic) le milieu commercial du cinéma a trouvé un système permettant de gagner plus d'argent en ayant moins de personnel qualifié (particulièrement les projectionnistes sans lesquels un cinéma ne fonctionnait pas) et je ne parle pas de la distribution et de tout le reste (que je connais moins mes connaissances se limitant à la cabine de projection). Aujourd'hui, n'importe quel personne ayant un minimum de connaissances informatiques et des connaissances en anglais (peut ètre le bac +3 est nécessaire pour cela mais on est en France et on parle Français) peut faire tourner un cinéma voir un multiplexe. Je suis heureux comme le dit Rappa que des travailleurs trouvent du boulot dans ce système mais combien restent sur la touche n'étant plus utile avec leur technicité de projectionniste D'AVANT. Je ne pleure pas. Je suis réaliste face au nombre de chomeurs. Si leur technicité n'allait pas à l'encontre des profits du système capitaliste, les techniciens (projectionnistes entre autres) trouveraient aisèment du travail comme AVANT et je ne suis pas rétrograde.

Victoria5

Messages : 753
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mer. 8 juil. 2020 - 13:53

Les rempailleurs de chaises et les maréchaux ferrants sont d'accord. Tout ce progrès qui met les gens au chômage, c'est vraiment dégueulasse.

Photosensible

Messages : 23
Enregistré le : mar. 21 août 2018 - 15:36

Message » mer. 8 juil. 2020 - 14:44

Bonjour,

Je suis d'accord avec rappa, même si je "nostalgise" comme horston.
J'ai obtenu mon CAP en juin 2019, en poste depuis fin aôut de la même année je manipule des copies 35 (état 4 le plus souvent) sur du matériel trop peu révisé. Je manque d'expérience pour réparer un moteur de plateaux, régler un processeur malheureusement. Mais je suis un maniaque de la brosse à dent et du coton-tige! Mes collègues qui ont connus les valses quotidiennes des chargements en 35 ne m'éclair que trop peu. (malgré mes sollicitations) Bref, je fais ce que je souhaitais en passant ce diplôme; monter/démonter, charger du 35. Le numérique ne me passionne pas. Je lui reconnait une qualité, une fiabilité, une fixité de l'image et un calme certain dans la cabine où j'ai également mon bureau. De mon point de vue et de ma jeune expérience, le numérique est trop passif. Après, nous ne sommes pas à la pointe là où je suis. Pas d'atmos, pas de 3D, pas d'audio description, pas de laser, pas d'éclair color, pas d'imax... Donc les différents possibles et merveilleuses inventions technologiques du numérique, je ne les connais pas (encore). C'est un beau métier quand même. Aujourd'hui encore. Travailler pour un public, pour une qualité de projection, pour une programmation, dans un cinéma datant de 1913, c'est chouette.

rappa

Messages : 532
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » mer. 8 juil. 2020 - 17:07

hortson a écrit :Je ne pleure pas, j'ai passé l'age. Je considère seulement que de techno....crates ou ... cons ont trouvé une solution pour gagner du fric au détriment des travailleurs. Auparavant pour faire tourner une salle il fallait un certain nombre de collaborateurs qui avaient chacun à son niveau une profession et qui étaient rémunérés pour cette profession. Vous noterez au passage que le cinéma numérique est une invention COMMERCIALE du milieu du cinéma des Etats unis la vitrine du capitalisme. Sous le prétexe d'une avancée technologique (sic) le milieu commercial du cinéma a trouvé un système permettant de gagner plus d'argent en ayant moins de personnel qualifié (particulièrement les projectionnistes sans lesquels un cinéma ne fonctionnait pas) et je ne parle pas de la distribution et de tout le reste (que je connais moins mes connaissances se limitant à la cabine de projection). Aujourd'hui, n'importe quel personne ayant un minimum de connaissances informatiques et des connaissances en anglais (peut ètre le bac +3 est nécessaire pour cela mais on est en France et on parle Français) peut faire tourner un cinéma voir un multiplexe. Je suis heureux comme le dit Rappa que des travailleurs trouvent du boulot dans ce système mais combien restent sur la touche n'étant plus utile avec leur technicité de projectionniste D'AVANT. Je ne pleure pas. Je suis réaliste face au nombre de chomeurs. Si leur technicité n'allait pas à l'encontre des profits du système capitaliste, les techniciens (projectionnistes entre autres) trouveraient aisèment du travail comme AVANT et je ne suis pas rétrograde.

Je crois qu'on a bien entendu ton opinion que tu répètes ici ad nauseam, mais ce fil est consacré à un recrutement, ce serait sympa - et même simplement respectueux - de ne pas venir y deverser ta nostalgie qui confine à l'aigreur.
Si tu tiens absolument à exprimer une énième fois ton avis sur la question, ouvres donc un fil dans une section appropriée ou tu pourras verser toute ta bile sur l'honnie projection numérique.