refus de vente et annulation de séance

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
rappa

Auteur du sujet
Messages : 113
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

refus de vente et annulation de séance

Message » dim. 21 oct. 2018 - 22:07

Bonjour,
ma direction souhaiterait annuler les séances pour lesquelles il y aurait trop peu de spectateurs, en gros pas de projection à moins de 3 spectateurs.
Je sais que ça se fait dans pas mal de petites salles privées sur la dernière séance de la journée, quand il y a peu de monde, on attend qu'il y ait 2~3 spectateurs avant d'envoyer le film, sinon annulation de séance, on éteint la lampe et ciao les enfants.
(bon, ma direction va un peu plus loin puisqu'elle souhaiterait que même les séances en milieu de journée ne soient pas assurées si le cas se présentait)
Décision stratégique discutable, mais je ne suis pas à la direction, donc bon...
Par contre, y a vraiment un point qui me chiffone : est-ce que ça ne s'apparenterait pas à un refus de vente ?
Pour rappel le refus de vente est illégal (article L121-11 du code de la consommation). Ayant précédemment travaillé dans le commerce, j'aurais naturellement tendance à penser que oui, c'est un refus de vente, et que donc il faut assurer la séance même s'il n'y a qu'un seul spectateur.
Qu'en pensez-vous ? Comment ça se passe par chez vous ?

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6915
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 21 oct. 2018 - 23:06

Oui, c'est du refus de vente. Et c'est illégal.
J'ai étalé mon point de vue ici même: Sujet: minimum de spectateurs
La seule personne que je connais qui exige un minimum de spectateurs bosse pour un circuit itinérant.
Du coup, les spectateurs se mobilisent et s'entraîent les uns les autres pour avoir droit à leur séance, mais ce n'est pas vraiment normal.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

rappa

Auteur du sujet
Messages : 113
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » lun. 22 oct. 2018 - 1:18

Merci MOSS,
j'ai cherché ce fil avant de poster, je n'avais pas remis la main dessus.
Je vois que la pratique, "on attend 10 et puis on coupe" (que j'ai toujours eu auparavant) est la plus répandue.

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1497
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » lun. 22 oct. 2018 - 9:44

Mais du coup, il renverrait le projectionniste en milieu de journée ? S'il est présent quel intérêt ?

Même le soir, d'ailleurs, normalement les plannings sont faits de toutes façons, on ne va pas soumettre le paiement des salariés à la présence ou non des spectateurs. J'espère que c'est un cinéma 100% privé, parce que s'il dépend d'une manière ou d'une autre d'une collectivité ça ne devrait pas vraiment plaire (à raison !)

rappa

Auteur du sujet
Messages : 113
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » lun. 22 oct. 2018 - 15:46

Alors, je t'avoue qu'à moi aussi le motif de l'annulation de séance m'échappe. De plus, commercialement c'est catastrophique.
En fait ce qui m'énerve le plus c'est qu'on prend le problème à l'envers : il faut couper quand il n'y a pas assez de spectateurs, par contre personne ne se pose la question du pourquoi la salle est peu fréquentée (programmation, communication, politique tarifaire, grille horaire, etc...).

baptiste chantecler

Messages : 39
Enregistré le : lun. 7 août 2017 - 18:25

Message » mar. 23 oct. 2018 - 18:02

penny-lane a écrit :Mais du coup, il renverrait le projectionniste en milieu de journée ? S'il est présent quel intérêt ?

Même le soir, d'ailleurs, normalement les plannings sont faits de toutes façons, on ne va pas soumettre le paiement des salariés à la présence ou non des spectateurs. J'espère que c'est un cinéma 100% privé, parce que s'il dépend d'une manière ou d'une autre d'une collectivité ça ne devrait pas vraiment plaire (à raison !)




Sincèrement c'est mon cas, bon il est vrais que j habite à 200m de mon lieu de travail, mais par contre pour mes collègues dont une qui habite a plus de 20 km il est vrai que c est très pénible.