nouvelle norme numérique "IMF"

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Tomcroute

Auteur du sujet
Messages : 14
Enregistré le : dim. 21 déc. 2014 - 16:31

nouvelle norme numérique "IMF"

Message » jeu. 5 févr. 2015 - 12:41

une conférence sur ce nouveau format à lieu le 11 mars à la cité du cinéma :
http://www.ens-louis-lumiere.fr/formation/recherche/actualites/au-fil-de-leau/11-mars-2015-journee-professionnelle-imf.html

IMF : interoperable Master Format
si j'ai bien compris, il s'agit d'une nouvelle norme qui vise à uniformiser les supports numérique pour une meilleure interopérabilité...

un résumé de à quoi ça peut bien servir pour nous les cinémas...
http://fr.slideshare.net/dig-it/synthse-pdagogique-sur-le-fichier-mitre-imf-interoperable-master-format

ça reste assez obscur pour moi encore et j'imagine déjà un nouveau format qui obligera à un changement de technologie à moyen terme pour pouvoir se plier au désir des puissants qui veulent gagner du temps (et de l'argent) dans le processus de fabrication de DVDs... peut-être que je me trompe, j'ai juste eu le temps de lire en diagonal..

Qu'en pensez vous ?

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3792
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » jeu. 5 févr. 2015 - 16:28

J'en pense qu'il serait temps ! Je reste sidéré du manque de clairvoyance de certains acteurs de l'audiovisuel face aux enjeux de la dématérialisation, alors que nombres de secteurs l'ont déjà vécue avec + ou - de bonheur et d'intelligence : l'imprimerie, le livre, la musique, le broadcast…

L'idée générale c'est de "normer" un format numérique pérenne à long terme pour toute œuvre audiovisuelle, un format maître qui contiendra suffisamment d'infos (brutes et métadata) pour qu'on puisse toujours en extraire des versions exploitables et diffusables.

Cela correspond grosso-modo au DCDM actuel mais sans doute "enrichi" pour qu'il puisse s'adresser à toutes les plateformes potentielles : DCP certes, mais broadcast, vod, etc…

Pourquoi je trouve ça bien ? Parce que la définition d'une norme à prétention universelle fera très certainement appel à l'open-source, ce qui garantit qu'aucune œuvre audiovisuelle ne pourra être prise en otage par une technologie privatrice, un éditeur de codec ou de logiciel en particulier…

C'est bien parce que ça ne veut pas dire que les créateurs de codec vont mettre la clé sous la porte, au contraire : puisqu'il y aura une source "universellement" normée, ça leur laisse toute latitude d'inventer des algorithmes pour "extraire" mieux que son concurrent quelque chose d'exploitable par telle ou telle plateforme…

C'est bien parce que ça met en lumière les différentes "strates" d'utilisation du numérique : création / conservation / diffusion / reproduction avec leurs particularités techniques et contraintes politico-économiques en affirmant que l'œuvre source doit pré-exister au reste de la chaîne d'exploitation.

Et ça c'est 'ach'ment important.

sylpieste

Messages : 1274
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Message » jeu. 5 févr. 2015 - 17:25

Comme toujours une norme pousse l'autre et la dernière ne reste jamais longtemps la dernière. Et c'est bien là le problème ! Changer les normes fait vendre ...
Maintenant je trouve bien qu'on normalise aussi si vraiment on va vers un système pérenne.
A suivre ...
"Images d'argent" association loi 1901 (Sauvegarde du Patrimoine Photographique et Cinématographique Argentique), nous assurons le démontage et l'enlèvement de matériel pour restauration et expositions. https://www.facebook.com/imagesdargent/

bobrazowsky

Messages : 136
Enregistré le : dim. 7 déc. 2014 - 13:58

Message » ven. 6 févr. 2015 - 0:34

Moi je pense que le cinéma aurai tout intérêt à ne rien changer : il existe déjà le DCP et le DCDM pour le cinéma.

Dans la vidéo, on peut dire ce qu'on veut, c'est un bordel sans nom, et ça as toujours était comme ça : Pour la bonne et simple raison que les fabricants de matériels ne se sont jamais mit d'accord sur UNE vrai norme, et pour cause : ça évolue trop vite.

Faire une norme pour un master vidéo? C'est un voeu pieu, ils ne mettront jamais ça en application : tout le monde veut utiliser son codec, sa norme, son standard, pour gagner de la place, du temps de traitement, sur ses machines, ses logiciels, etc, etc.

Je me trompe peut-être mais à mon avis la fillière cinéma n'aurai rien à y gagner, vos standards existent, et sont largement au niveau technique d'aujourd'hui et de demain.

grolem

Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Message » ven. 6 févr. 2015 - 4:46

Preservation, archivage, ouverture/interop entre != labos
L'exploitation peut se tamponner de l'IMF pendant au moins encore 20 ans, mais le reste de la profession en a besoin.
La justice, c’est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s’installe.