Volume sonore

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
binaire

Auteur du sujet
Messages : 42
Enregistré le : sam. 18 sept. 2010 - 14:05

Volume sonore

Message » sam. 9 févr. 2013 - 11:28

Bonjour tous le monde

Petite question

Comment faire comprendre a un réalisateur qui viens faire la promo de son film, que le niveau sonore qu'il demande( 7 en général) feras fuir les client dans la salle.

Ah oui ! curieusement lors de l'arrivé d'une équipe de film le projectionniste dois impérativement rester en cabine

valium

Avatar du membre
Messages : 1566
Enregistré le : lun. 22 févr. 2010 - 8:05
Localisation : je maintiens le câble réseau pendant les transferts de la librairie au serveur

Message » sam. 9 févr. 2013 - 12:53

Salut ! Le mieux c'est de lui faire essayer... il verra bien s'il entends encore quelque chose après...
Cette question de mettre le vol. à 7, c'est assez n'imp' en général, faut voir le taille de la salle la puissance des HP et des amplis, leurs réglages propres...

Eh oui pour ce qui est de rester en cabine quand il y a l'équipe du film... je vois le genre d'employeur...
Il ne faut pas souhaiter la mort des projectionnistes, ça les fait vivre plus longtemps...

diproj

Avatar du membre
Messages : 3138
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » sam. 9 févr. 2013 - 14:28

Et le directeur dans son bureau coup de latte

chacun a sa place 1353

J'ai eu la même demande de plusieurs réalisateurs. Je leur demande de se mettre en salle et de me donner le niveau qu'ils désirent après je leur donne le niveau de réglage cabine on est la plupart du temps entre 5 et 6 a leurs grand étonnement.
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

lucjean

Avatar du membre
Messages : 718
Enregistré le : lun. 24 août 2009 - 18:51

Message » sam. 9 févr. 2013 - 15:08

En fait dans les auditoriums et les salles de visions les processeurs étaient effectivement étalonnés à 7 par Dolby suite aux mesures faites dans la salle ce qui est resté une référence dans l'esprit des réalisateurs, au passage du numérique avec un son non compressé on est très en dessous de cette valeur qui se situe à 5 environ maintenant cette valeur va changer en fonction que la salle est pleine ou s'il n'y a que 10 personnes.
Je bosse dans une salle qui est équipé d'un processeur Yamaha DME sur lequel est branché le seveur, le niveau affiché est en fait 0 db si on veut plus fort on se retrouve à +1 ou + 2 et -1 ou - 2 dans le cas contraire.
Pour autant les réals demandent toujours si je suis bien à 7 car ils sont habitués comme ça c'est un repère pour eux !
Le plus simple est de faire comme Diproj et tout le monde est content, encore que que le jour de la projection quand la salle est pleine le réalisateur monte te voir pour remonter encore d'un petit cran le niveau sonore.
Ce qui me fait marrer le plus c'est quand un réalisateur te dit qu'il n'entant pas les ambiances alors qu'a ce moment la il n'y a qu'un signal gauche droite !

bobine43

Messages : 1433
Enregistré le : dim. 3 oct. 2010 - 18:39
Localisation : quelque part parmi les volcans

Message » sam. 9 févr. 2013 - 15:31

valium a écrit :Cette question de mettre le vol. à 7, c'est assez n'imp' en général, faut voir le taille de la salle la puissance des HP et des amplis, leurs réglages propres...


Pour moi dans notre grande salle le son film est à 4 et ça pète bien déjà. si fallait mettre "DJANGO" à 7 j'te raconte pas les tympans... ( je leur parlerai en LSF, je suis des cours...) :mrgreen:
Bon remarquez dans un sens, si ça peut faire exploser les portables allumés, j'veux bien monter le son. :twisted:
Au cinéma, ça sert à rien d'avoir vingt-quatre images à la seconde, on n'en voit qu'une. (Brèves de comptoir)

vekoma

Avatar du membre
Messages : 5019
Enregistré le : lun. 2 nov. 2009 - 23:15
Localisation : Besançon

Message » sam. 9 févr. 2013 - 17:01

Dans la suite de ce que dit Lucjean, il y a les processeurs QSC, exiger le 7, ça va être dur ! :lol:

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7048
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 9 févr. 2013 - 18:13

diproj a écrit :Je leur demande de se mettre en salle et de me donner le niveau qu'ils désirent

Ça c'est le mieux à faire, mais il faut leur demander d'écouter le son assis dans un fauteuil, ou accroupi au niveau des spectateurs. Et pas debout, du fond de la salle. C'est con mais ça change tout.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

diproj

Avatar du membre
Messages : 3138
Enregistré le : ven. 21 oct. 2011 - 13:17
Localisation : entre les toilettes et la cabine suivant les pannes

Message » sam. 9 févr. 2013 - 18:55

lucjean
un DME64n je suppose j'en utilise 2 pour faire le son en salles: c'est juste excellent pour le numérique.
du coup je pense savoir ou tu opère (on est pas des dizaines a utiliser ce matériel en exploitation cinéma).
" Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse ." Woody Allen.
Avec toutes les horreurs que l'homme commet au nom de Dieu il ne va rien rester pour le diable.

Romualdzzz

Messages : 234
Enregistré le : mar. 8 avr. 2008 - 2:21

Message » sam. 9 févr. 2013 - 22:50

lucjean a écrit :En fait dans les auditoriums et les salles de visions les processeurs étaient effectivement étalonnés à 7 par Dolby suite aux mesures faites dans la salle ce qui est resté une référence dans l'esprit des réalisateurs, au passage du numérique avec un son non compressé on est très en dessous de cette valeur qui se situe à 5 environ maintenant cette valeur va changer en fonction que la salle est pleine ou s'il n'y a que 10 personnes.
Je bosse dans une salle qui est équipé d'un processeur Yamaha DME sur lequel est branché le seveur, le niveau affiché est en fait 0 db si on veut plus fort on se retrouve à +1 ou + 2 et -1 ou - 2 dans le cas contraire.
Pour autant les réals demandent toujours si je suis bien à 7 car ils sont habitués comme ça c'est un repère pour eux !
Le plus simple est de faire comme Diproj et tout le monde est content, encore que que le jour de la projection quand la salle est pleine le réalisateur monte te voir pour remonter encore d'un petit cran le niveau sonore.
Ce qui me fait marrer le plus c'est quand un réalisateur te dit qu'il n'entant pas les ambiances alors qu'a ce moment la il n'y a qu'un signal gauche droite !


J'utilises aussi un DME, réglé sur +3 pour 85db Leq (donc équivalent 7).
la variation d'1db équivaut (il me semble) à 0.3 sur l'échelle Dolby.
Donc à 0, je suis à 82db Leq (niveau 6.1).
Mais la majorité des films passent à 85 (donc à 7). Après, la taille de la salle, l'acoustique, et surtout la manière dont les réglages sont faits changent énormément le rendu.

Patrick31

Messages : 294
Enregistré le : dim. 22 mars 2009 - 15:28

Message » mar. 12 mars 2013 - 15:27

Un pote à utilisé un decibelmetre au CGR de Tarbes (65) pour un certain film dont on lui avait dit qu'il était projeté très fort (Die Hard)... Les paroles crachaient à 83dB, et sur des scènes d'action il a eu des pics à 107dB (des clients se bouchaient même les oreilles avec leurs mains).

Romualdzzz

Messages : 234
Enregistré le : mar. 8 avr. 2008 - 2:21

Message » mar. 12 mars 2013 - 19:27

Patrick31 a écrit :Un pote à utilisé un decibelmetre au CGR de Tarbes (65) pour un certain film dont on lui avait dit qu'il était projeté très fort (Die Hard)... Les paroles crachaient à 83dB, et sur des scènes d'action il a eu des pics à 107dB (des clients se bouchaient même les oreilles avec leurs mains).

EN fait la norme est de 85db Leq, c'est une moyenne sur la durée du film, équivalente en bruit constant, donc il y a forcément des pics en dessous et au dessus.

Après, le numérique permet une dynamique énorme. Un bruit de flingue, ça fait plus de bruit qu'une porte qui claque.

Hal Eksandr

Avatar du membre
Messages : 160
Enregistré le : jeu. 1 mai 2008 - 12:39

Message » mar. 12 mars 2013 - 20:10

Je me souviens d'une AVP de Cloclo...
Le réal voulait le son à 7, plutôt "fort", je lui ai conseillé de descendre à 6.5 mais il ne voulait pas...
Soit.
Beaucoup de personnes sont sorties pendant la séance en disant que le son était trop fort...
Comme je suis un bon professionnel, je suis allé "voir" et écouter en salle, je suis sorti au bout de 5 min presque sourd...

Pendant l'exploitation "normale" du film, il était sur 3.5... Largement suffisant, imaginez la différence.

hortson

Messages : 424
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » jeu. 14 mars 2013 - 14:41

Il est exact que le son dans les salles de cinéma est bien trop élevé aujourd'hui surtout depuis l'arrivée de nouvelles technologies en matière de son. Tant que l'on en était à de la stéréo 4 pistes, je ne parle pas du mono, le son était acceptable. Et il est exact que le volume sonore doit ètre réglé de manière différente suivant le nombre de spectateurs présents dans la salle. En plus du temps du 35 double poste le projectionniste pouvait en allant dans la salle règler le volume en fonction des spectateurs. Cela a disparu avec les multiplexes car gérer plusieurs salles devenait impossible pouravoir une qualité maxi (en son mais également en image). Mais malgré tout, il y a des cinés pourris et d'autres avec beaucoup de qualités techniques. Comme dans toutes les professions il y a des techniciens et des non techniciens.

nec3200

Messages : 43
Enregistré le : lun. 23 janv. 2012 - 15:31

Message » jeu. 14 mars 2013 - 15:41

bonjour les potos!
avez vous ces ba fetes du cinema sans son!
les gens sortent de la salle et y comprennent quick!


j'essaye de leurs expliquer que c'est normal mais il s'angoisse sur la poursuite du film!

dominic

desertseb

Messages : 189
Enregistré le : dim. 9 mai 2010 - 19:33
Localisation : Rodez
Contact :

Message » jeu. 14 mars 2013 - 21:45

Salut à tous de retour sur le forum, alors revenons à l'éternel sujet du volume sonore en salle, je suis d'accord avec vous tous la dynamique sonore depuis que nous sommes passés au PCM 24 bits, nous oblige à baisser le volume sonore et plus les films utiliserons de nouvelle norme de mixage plus n'auront aucun contrôle sur cette fameuse référence à 7 sur les différents processeurs du marché, après bien sur l'acoustique, les amplis et les HP jouent un rôle primordial ainsi que les réglages, je pense que certains grands fabriquant devraient revoir la pression acoustique de 85 db à 75 db pour profiter d'un meilleur headroom et surtout ne plus casser aucun matériel avec cette dynamique sans limite. Voilà mon point de vue.

Sébastien