Prime Mediavision

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Répondre
Messages : 3
Enregistré le : lun. 18 janv. 2010 - 23:20
Localisation : ... au contrôle !!!

Prime Mediavision

Message

Bonjour à tous,

Je suis de ce que l'on appelle de "l'ancienne époque"
La bonne et belle époque où mon travail était intéressant, j’étais dans ma cabine et n'en sortait que très peu, !!! Maintenant, je n'y suis quasiment plus... ON et OFF quotidien seulement.
A cette époque, Mediavision nous envoyait un petit chèque annuel, à partager entre collègues de cabine pour travail rendu sur leur montage des premières parties.
Qu'en est il maintenant ?
Est ce que Circuit A et Screevision le faisait également ?
Les pub locales ?
Messages : 7109
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Prime Mediavision

Message

Bonjour,
Je peux seulement répondre que ça a existé pour Circuit A, mais il me semble qu'au tournant des années 2000, la prime a été refondue en une gratification nationale pour tout le personnel concerné, puis redivisée et redistribuée de façon annualisée ou mensualisée... De même que dans certaines boîtes, le treizième moi a été intégré sur toute l'année en ajoutant un douzième chaque mois.
Messages : 445
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Re: Prime Mediavision

Message

Attention Mattéo. Tu vas te faire critiquer en disant que tu es de l'ancienne époque et que ton métier était plus intéressant avant. Mais Mattéo, tu es toujours projectionniste. Tu appuis sur un bouton le matin, sur le mème bouton le soir. Le reste du temps tu vends de la confiserie, des tickets d'entrée. Tu nettoies la salle, tu changes une ampoule défectueuse.Le mardi ou le mercredi, tu peux pianoter sur un ordi pour donner des instructions au projecteur. C'est aujourd'hui n'en déplaise le métier appelé projectionniste. En conclusion, définition du terme projectionniste dans le dictionnaire " Professionnel dont le métier est de projeter des films".
Messages : 888
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Re: Prime Mediavision

Message

hortson a écrit : mer. 22 sept. 2021 - 10:06 Attention Mattéo. Tu vas te faire critiquer en disant que tu es de l'ancienne époque et que ton métier était plus intéressant avant.
Le retour de la revanche. :roll:
Messages : 784
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Prime Mediavision

Message

hortson a écrit : mer. 22 sept. 2021 - 10:06 Attention Mattéo. Tu vas te faire critiquer en disant que tu es de l'ancienne époque et que ton métier était plus intéressant avant. Mais Mattéo, tu es toujours projectionniste. Tu appuis sur un bouton le matin, sur le mème bouton le soir. Le reste du temps tu vends de la confiserie, des tickets d'entrée. Tu nettoies la salle, tu changes une ampoule défectueuse.Le mardi ou le mercredi, tu peux pianoter sur un ordi pour donner des instructions au projecteur. C'est aujourd'hui n'en déplaise le métier appelé projectionniste. En conclusion, définition du terme projectionniste dans le dictionnaire " Professionnel dont le métier est de projeter des films".
Il est tout à fait autorisé d'être nostalgique du 35, par contre ta description du poste est vraiment à mille lieues de la réalité du quotidien d'un projectionniste contemporain.

Merci Mattéo pour l'anecdote sur la prime Médiavision dont je n'avais jamais entendu parler, c'était plutôt fairplay de leur part (sûrement aussi un moyen de s'attacher la sympathie des techniciens dont ils étaient fortement dépendants).
Messages : 445
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Re: Prime Mediavision

Message

Ah mon cher Rappa, Mattéo a le droit d'être nostalgique du 35 voir du 16 mais pas moi. Quelle belle approche de la liberté de penser.
Toutefois, les nombreuses offres d'emploi publiées sur ce site me confortent dans ma description ci dessus. Je le regrette, pas pour moi, mais pour tous ceux qui se faisaient plaisir en cabine autrefois et qui ne peuvent plus exercer leurs passions aujourd'hui.
Messages : 445
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Re: Prime Mediavision

Message

Précision sur ce que je viens d'écrire: voir l'offre d'emploi sur ce site "Megarama Pian Médoc où le vrai travail de projectionniste intervient en quatrième position alors qu'il aurait du figurer en début de liste. Et il y en a beaucoup d'autres.
Messages : 784
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: Prime Mediavision

Message

hortson a écrit : mer. 22 sept. 2021 - 14:15 Ah mon cher Rappa, Mattéo a le droit d'être nostalgique du 35 voir du 16 mais pas moi. Quelle belle approche de la liberté de penser.
Toutefois, les nombreuses offres d'emploi publiées sur ce site me confortent dans ma description ci dessus. Je le regrette, pas pour moi, mais pour tous ceux qui se faisaient plaisir en cabine autrefois et qui ne peuvent plus exercer leurs passions aujourd'hui.
La nostalgie est un sentiment bien naturel, et même s'il faut veiller à ne pas s'y enliser, on ne peut l'ignorer.

Le soucis avec toi c'est que tu affirmes à longueur de post que le métier de projectionniste n'existe plus. C'est une affirmation totalement fausse et - je l'ai déjà dit - méprisante pour les personnes qui sont en poste et qui aiment leur métier.
Ton mépris t'aveugles au point de te figurer connaître et comprendre les missions qui sont celles d'un projectionniste aujourd'hui, alors que tes interventions trahissent ton ignorance (tu dis toi-même n'avoir aucune connaissance des outils de cinéma numérique).

Bref, tu es libre de penser toutes les carabistouilles que tu veux, mais essaie de faire montre d'un peu plus d'ouverture d'esprit et d'empathie pour les personnes en poste qui ont parfois (souvent) beaucoup de mal à faire valoir leurs compétences techniques.
Je pense que cette incompréhension, voire ignorance, explique les salaires extraordinairement bas de l'exploitation. En tant que projectionniste je suis environ à SMIC+8% (net tout compris : primes paniers, prime de caisse, heures de nuit+dimanche). C'est proprement hallucinant comme salaire pour un technicien qualifié quand on connaît les contraintes & responsabilités du métier (travail en soirée et week-end, responsable de la sécurité des publics). Pour info, un technicien avec le même niveau de compétence dans le spectacle vivant ou l'évènementiel gagne au minimum 30% de plus (je parle des salaires d'une petite ville de province, sur Paris l'écart est je pense bien plus grand).

Finalement tu vois hortson, ton discours "ya plus de projectionniste" "vous êtes juste des pousse-boutons" "le vrai métier a disparu" est celui qui est repris par le patronat dans l'industrie cinéma pour maintenir une convention collective honteusement défavorable aux techniciens que nous sommes. Voilà pourquoi je m'emporte à chaque que tu viens avec ta sempiternelle rengaine "ouin-ouin le vrai métier n'existe plus ; ouin-ouin y a plus de vrais projectionnistes".

Ce qui est très paradoxal là-dedans, c'est que je suis de la génération 100% numérique, mais pour autant j'ai toujours milité auprès de mes employeurs pour qu'ils gardent les installations 35, et j'espère vraiment que j'aurais à nouveau la chance de charger de la pelloche dans un chrono car c'est clairement un de mes plus beau souvenir de boulot.

Donc tu vois, je pense vraiment que l'on peut aimer l'un et l'autre monde, saluer les compétences des uns et des autres, même si l'on ne comprend pas tout (je vois parfois passer ici des sujets sur du matos ancien, et je suis vraiment sidéré par les connaissances encyclopédique de certains intervenants).

Bref, paix dans les ménages et surtout Viva la cinema !
Car au final c'est bien ce qui nous anime tous :)
Messages : 888
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Re: Prime Mediavision

Message

hortson a écrit : mer. 22 sept. 2021 - 14:15 Ah mon cher Rappa, Mattéo a le droit d'être nostalgique du 35 voir du 16 mais pas moi.
Ce n'est pas la nostalgie mais le dénigrement qui t'es reproché. :roll:
Messages : 7109
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Re: Prime Mediavision

Message

Il faut par ailleurs rappeler que le quotidien d'un(e) projectionniste ne fait pas l'autre. Que c'était déjà le cas il y a 10, 30 ou 50 ans. Et que tout les 15 ans, une évolution (xenon, plateau, multisalle) fera que certaines personnes ne reconnaissent plus le métier.
Tous ceux qui n'ont pas filmé un sujet, puis tiré le positif, puis projeté un film avec un cinématographe lumière, en assurant le boniment et une projection manuelle à la manivelle sont tous des imposteurs, avec cette logique. :roll:
Messages : 445
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Re: Prime Mediavision

Message

Mon cher Rappa, ton dernier message a recueilli toute mon attention. Avant de le commenter, je voudrais dire à Victoria 5 que, à aucun moment dans mes propos, je n'ai dénigré personne. Peut être n'ai je pas utilisé les termes qu'il aurait fallu. Quant à Moss, malgré mon age avancé, 80 ans dans quelques jours, je n'ai pas connu la projection avec manivelle (sauf quelques 35 que l'on démarrait justement avec une manivelle) ni les bonimenteurs de foire qui ont marqué les débuts du cinématographe.
Ceci dit, s'il est vrai que je suis nostalgique des cabines que j'ai fréquentée dans les années 1950/1960, je peux parfaitement comprendre la transformation du métier de PROJECTIONNISTE qui a réellement commencé avec l'arrivée du xénon dans les années 1970.
En aucun cas, car je ne méprise pas les travailleurs, je n'ai aucun mépris pour toutes les personnes qui travaillent dans l'exploitation cinématographique et, qui à mon avis,(je l'ai déjà écrit) sont exploités et encore plus depuis l'arrivée du numérique.
Il est vrai que le métier de projectionniste (appelons le comme cela) est aujourd'hui totalement différent de celui des années de la pellicule. Du temps du 35 et,même avant l'arrivée du xénon, le projectionniste ne travaillait qu'en cabine. D'ailleurs beaucoup d'intervenants sur ce forum ont disparu depuis la mise en place du numérique remplacés par de nouveaux qui ont une culture et une formation informatique. Que sont devenus les autres ? Malgré cela, beaucoup d'entre vous, et c'est très bien, travaillent à rénover des projecteurs 35/16/S8 pour conserver l'attrait de la pellicule.
Il est évident que les connaissances actuelles que doit avoir un technicien en projection sont différentes de celles qu'avait un projectionniste en 35 voir 16.
Pour ce qui est des rémunérations, il faut savoir que dans les années d'après guerre, les cinémas en province ( je ne connais pas la situation de la capitale) tournaient deux séances par jour en semaine et trois les dimanches.
Beaucoup d'opérateurs projectionnistes avaient deux professions (ouvrier, employé en semaine et projectionniste le soir et les fins de semaine). Le problème des rémunérations ne se posait pas comme aujourd'hui. A l'époque un cinéma (tous étaient mono écran) avait comme personnel - un caissier ou caissière, un contrôleur de billet, une ou plusieurs ouvreuses, un ou deux projectionnistes-
Ces personnels avaient d'autres revenus en dehors de leur profession cinéma. Les ouvreuses étaient rémunérées par les pourboires et un intérêt sur la confiserie vendue à l'entracte.
Les cinémas ont toujours fait partie des entreprises où le rapport de forces avec le patronat a été difficile à mettre en place compte tenu de l'éclatement des travailleurs sur tout le territoire. Rapport de force difficile dans les grosses entreprises et quasiment impossible dans les petites.
Alors, je comprends tout à fait que, aujourd'hui, le poste de projectionniste (et c'est ce que j'ai toujours voulu démontrer) ayant
été complètement modifié par les employeurs du milieu cinématographique, puisque ceux ci, en profitant de la modification importante de la technologie qui ne nécessite plus une présence permanente en cabine, ont rajouté à cette profession initiale
quantité de travaux qui, autrefois, étaient l'apanage d'autres collaborateurs de la salle sans toucher aux rémunérations.
La solution, aujourd'hui serait que, tous les techniciens des salles de cinéma, s'unissent pour créer un rapport de forces capable d'amener les dirigeants de la profession à une négociation pour une nouvelle convention collective qui fixerait les rémunérations créées par les nouvelles fonctions nées de cette technologie. Mais je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire.
En tout cas, je te félicite de tes interventions pour conserver les projos 35 car, je ne le verrai peut être pas, mais la pellicule reviendra. On a fait , il y a 10/12 ans tout un barouff sur la 3D. A l'époque, j'avais donné mon sentiment. Et bien, elle a presque disparu. J'espère que le numérique (non pas parce que je suis nul) disparaitra un jour pour revenir au vrai cinéma avec la pellicule et le bruit des débiteurs qui faisait le charme des cabines.
Et comme tu l'a écrit " VIVE LE CINEMA"
Répondre