Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
Seb

Messages : 37
Enregistré le : jeu. 8 mai 2008 - 15:47

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles - Un sujet du Youtubeur Durendal1

Après presque 8 ans à parler de films, il était temps d'aborder ce sans quoi ils n'existeraient pas : les salles de Cinéma !
Parce que ça devient N'IMPORTE QUOI !!!!!

https://youtu.be/G0Z1p3XVpDk
Messages : 1379
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

C'est un peu long mais j'ai quand même regardé jusqu'au bout :mrgreen:
003654 Il y a, en ce qui me concerne en tout cas, du vrai dans ce qui est dit là. Par exemple, je suis porteur de lunette et je ne vais jamais voir de film en 3D, ça me donne mal à la tête et j'en sors avec des migraines ophtalmiques, je suis porteur de lunette et je ne supporte pas les projections d'eau, j'ai des problèmes articulaires et surtout de dos alors je ne supporte pas d'être secoué dans un fauteuil aussi confortable soit il ... Et pour bien d'autres raisons je ne supporte pas du tout, mais alors pas du tout, tout les gadgets sonores et sensitifs que l'on rajoute dans certaines salles.

Figurez vous que quand je vais au cinéma ... C'est juste pour voir un bon film sans avoir la sensation d'être dans un train fantôme. :mrgreen:
Messages : 426
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

Ce jeune homme n'a pas connu les salles avant 1970 car lorsqu'il y avait UN PROJECTIONNISTE en cabine tout au long de la séance, certes il pouvait y avoir quelques incidents, mais, en général, la projection était de qualité, les écrans donc les images avaient de la qualité et les gens allaient au cinéma pour voir un film, une histoire. Le prix n'était pas des plus élevés pour une séance qui comprenait une première partie qui était autre que de bandes annonces et des pubs. Le seul avantage aujourd'hui c'est la qualité de la projection qui ne se détèriore pas au fil des séances. Le reste n'est là que pour faire du fric.
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

L'exploitation cinématographique n'a jamais été une oeuvre humaniste, c'est une industrie culturelle hautement rentable depuis plus d'un siècle.
Certes, des choses ont changées, en bien, en mal, mais globalement, les industriels qui dominent le secteur sont là pour le pognon.
Et prétendre que les séances argentiques connaissaient moins d'incidents et étaient plus qualitatives que le numérique, là c'est carrément de la mauvaise foi.

(je précise que je suis un amoureux de l'argentique, que je pratique encore en photo, passant de longues heures dans le noir de ma salle de bain à tirer des négatifs développés par mes soins)
Modifié en dernier par rappa le mar. 10 mars 2020 - 18:20, modifié 1 fois.
Messages : 803
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

Il raconte quand même pas mal de saucisses dans sa vidéo sur plusieurs points techniques.
Comme le fait que la projection DCP soit 10bit (non c'est 12bit), et la post prod puisse monter à 12bit (en fait ça se fait souvent jusqu'en 16bit, et il y a des workflows où on voit du 32bit maintenant, à cause des très larges gamut et dynamique), il confond aussi gamut, dynamique et quantification. Et un DCP n'est pas un "disque dur" (c'est un format mezzanine), qui sera "bientôt" livré de manière dématérialisée en salle (en fait c'est déjà la cas pour la très grande majorité des films et des salles en France, même si ce n'est pas possible partout).
Mais sur le fond, il a raison.
Messages : 426
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

A l'attention de Rappa. Salut, je ne connais pas ton age mais je peux t'affirmer que dans les années 1950 à 1975 (1975 étant le début des complexes multisalles) les projections en salle ne connaissaient pas d'incidents de projections car un projectionniste était en permanence en cabine, vérifiait ses copies et connaissait son matériel sur le bout des doigts. Par contre à partir du changement de lanterne (xénon en lieu et place des arcs) et mise en place de cabines plus ou moins automatiques, les projections ont commencé à se dégrader car il n'y avait plus de projectionnistes permanents en cabine. Je suis un provincial mais j'ai assisté sur Paris à des séances détestables avec des écrans timbre poste, des images floues, le son trop fort et j'en passe. Le numérique n'a rien apporté hormis comme je l'ai déjà écrit, une image de qualité identique de la première à la dernière séance sans détèrioration aucune de la matière projetée (je ne parle pas de pellicule car il n'y en a plus).
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

hortson a écrit :A l'attention de Rappa. Salut, je ne connais pas ton age mais je peux t'affirmer que dans les années 1950 à 1975 (1975 étant le début des complexes multisalles) les projections en salle ne connaissaient pas d'incidents de projections car un projectionniste était en permanence en cabine, vérifiait ses copies et connaissait son matériel sur le bout des doigts. Par contre à partir du changement de lanterne (xénon en lieu et place des arcs) et mise en place de cabines plus ou moins automatiques, les projections ont commencé à se dégrader car il n'y avait plus de projectionnistes permanents en cabine. Je suis un provincial mais j'ai assisté sur Paris à des séances détestables avec des écrans timbre poste, des images floues, le son trop fort et j'en passe. Le numérique n'a rien apporté hormis comme je l'ai déjà écrit, une image de qualité identique de la première à la dernière séance sans détèrioration aucune de la matière projetée (je ne parle pas de pellicule car il n'y en a plus).
Et ce n'est pas un moindre progrès, car, comme toi, je suis provincial, et jusqu'à l'arrivée du numérique je n'ai vu en salle que des copies abîmées, voire très abîmées, sauf sur les films à très grands tirages, où l'on avait droit à des copies correctes de temps en temps.
Par contre l'art et essai dans le circuit associatif... mamma mia ! aucun regret.
Ceci dit, je te l'accorde, je n'ai pas connu les salles avant les années 90, aucune idée de ce qui s'y passait auparavant.

En attendant, aujourd'hui il est à mon avis indéniable que le numérique est un vrai progrès dans l'exploitation. Pour autant j'aimerais que le support argentique continue à vivre.
À mon avis, il serait souhaitable que les séances en 35 soient comptabilisées pour la subvention art & essai, cela maintiendrait un minimum de savoir-faire auprès des labos, des opérateurs, des installateurs, etc...
L'argentique fait partie de l'histoire du ciné, et si aucun support n'est éternel, il paraît logique de conserver les supports anciens et les savoir-faire qui vont avec. Il ne me semble pas que l'on ait mis à la benne toutes les huiles d'Orsay après l'invention de ce super médium qu'est l'acrylique. ;)
Messages : 426
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

Rappa, salut. Tout à fait d'accord avec ton analyse. Pour être plus précis dans les années 50/60/70 la qualité des projections était de haut niveau, je m'en suis expliqué. Dans les salles d'exclusivité que je fréquentais à cette époque, les copies étaient de bonne qualité même après plusieurs projections car les projectionnistes nettoyaient les projos et prenaient soin des bobines. Par contre, dans les salles de deuxième vision ou plus, il est vrai que malgré la technicité des projectionnistes et le soin qu'ils apportaient à faire au mieux au niveau technique, les copies qu'ils recevaient ( j'ai connu cela) n'étaient pas (sauf exception) d'une qualité optimale (rayures, collages, etc...) : C'est en ça que je reconnais que le numérique a cet avantage d'une projection de qualité tout au long des séances. Mais lorsqu'on a connu l'époque ci dessus, par rapport à aujourd'hui, (cela reste un avis personnel) il y a de quoi, en tant que féru de projection, d'être plus que nostalgique... :|
Messages : 332
Enregistré le : dim. 30 déc. 2007 - 23:11
Localisation : Sud

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

Je souhaite à Rappa de faire un jour une bonne projection 35 en double postes et même en double bandes et aussi en 70 MM comme Ben Hur , l Etoffe des Héros etc.. d'avoir le plaisir de la montée d 'adréaline au fur et à mesure que la bobine de 600 m déroule jusqu' 'aux repères de changement que tu auras préparé avant ta proj et la satisfaction de ton changement impeccablement cadré sans avoir raté de scènes .
c'était l 'instant vieux con :-)
Messages : 1379
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

dcstcyp a écrit :Je souhaite à Rappa de faire un jour une bonne projection 35 en double postes et même en double bandes et aussi en 70 MM comme Ben Hur , l Etoffe des Héros etc.. d'avoir le plaisir de la montée d 'adréaline au fur et à mesure que la bobine de 600 m déroule jusqu' 'aux repères de changement que tu auras préparé avant ta proj et la satisfaction de ton changement impeccablement cadré sans avoir raté de scènes .
c'était l 'instant vieux con :-)
003654 c'est bien pour ça que j'ai toujours pensé que Projectionniste était un vrai métier. Avec les évolutions actuelles ce n'est à mon sens plus qu'un demi métier, l'autre moitié étant vendeur de confiseries et de boisson :mrgreen:
je plaisante bien sur, il faut aujourd'hui de nouvelles compétences mais une fois qu'elles sont maîtrisées il n'est plus utile d'être en permanence en cabine. La preuve de nombreuses offres d'emploi dans le métier demandent presque toujours de faire autre chose que de la présence en cabine.
Une page est tournée :!:
Messages : 605
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

dcstcyp a écrit :Je souhaite à Rappa de faire un jour une bonne projection 35 en double postes et même en double bandes et aussi en 70 MM comme Ben Hur , l Etoffe des Héros etc.. d'avoir le plaisir de la montée d 'adréaline au fur et à mesure que la bobine de 600 m déroule jusqu' 'aux repères de changement que tu auras préparé avant ta proj et la satisfaction de ton changement impeccablement cadré sans avoir raté de scènes .
c'était l 'instant vieux con :-)
Je le souhaiterais aussi :)
Mais le métier à changer, c'est un fait.
Messages : 14
Enregistré le : sam. 18 avr. 2020 - 17:05

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

Bonjour !
Pour ma part, mon plus grand rêve était de tenir un jour une salle de cinéma, tant pour être dans la cabine que dans la salle! Cela a même failli se concrétiser il y a une vingtaine d'années!
Mais je dois avouer que cela ne me tenterait plus du tout aujourd'hui! Pour moi, la magie de la salle de cinéma a complètement disparue avec la destruction de la lanterne magique!
Comme beaucoup, j'ai connu un monde, et celui que nous offre dorénavant le numérique , dans le cinéma comme dans tous les métiers qu'il a cannibalisés, a pour moi un affreux gout de superficiel et inauthenticité !!
Le cinématographe est mort, il nous reste le spectacle d'écran, le seul terme à mon sens qui peut se justifier, et non plus cinéma!
Mes propos peuvent paraitre extrémistes et rétrogrades, pourtant je les assume tant ma déception est grande!
Heureusement qu'il nous reste la possibilité de faire tourner nos belles bécanes chez nous, et pour ma part, d'en faire profiter grâce au ciné club!!!
Messages : 1358
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

rappa a écrit :
dcstcyp a écrit :Je souhaite à Rappa de faire un jour une bonne projection 35 en double postes et même en double bandes et aussi en 70 MM comme Ben Hur , l Etoffe des Héros etc.. d'avoir le plaisir de la montée d 'adréaline au fur et à mesure que la bobine de 600 m déroule jusqu' 'aux repères de changement que tu auras préparé avant ta proj et la satisfaction de ton changement impeccablement cadré sans avoir raté de scènes .
c'était l 'instant vieux con :-)
Je le souhaiterais aussi :)
Mais le métier à changer, c'est un fait.

D’ici peu je l’espère, je vous ferai découvrir et redécouvrir cela les amis
Messages : 511
Enregistré le : dim. 5 sept. 2010 - 12:23
Localisation : Au milieu de la salle

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

En attendant, je viens de recevoir le DVD de "Splendor", de Scola, que j'avais déjà vu en salle à sa sortie. Chouette film. Et un truc me déprime sur ce forum, beaucoup d'habitués qui postaient encore il y a une demi-douzaine d'années et qui ne viennent plus ou ne postent plus. La numérisation a bien démoli l'emploi spécialisé. Que sont devenus ces projectionnistes de métier qu'on a supprimés par équipes entières ?
Messages : 1358
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Les Salles de Cinéma Partent en C***lles

Message

WestEnder a écrit :En attendant, je viens de recevoir le DVD de "Splendor", de Scola, que j'avais déjà vu en salle à sa sortie. Chouette film. Et un truc me déprime sur ce forum, beaucoup d'habitués qui postaient encore il y a une demi-douzaine d'années et qui ne viennent plus ou ne postent plus. La numérisation a bien démoli l'emploi spécialisé. Que sont devenus ces projectionnistes de métier qu'on a supprimés par équipes entières ?
Je l’ai vu aussi, beaucoup ne viennent plus que le forum ou du moins, ne ce connectent plus.
Répondre