Livre sur le Beverley, dernier cinéma porno de Paris

Discussions en rapport avec le cinéma et les techniques cinématographiques.
cine-passion

Auteur du sujet
Messages : 171
Enregistré le : ven. 4 mars 2011 - 13:06

Livre sur le Beverley, dernier cinéma porno de Paris

Message » lun. 25 mars 2019 - 21:22

Bonjour à tous

Je suis heureux de vous présenter mon premier livre sur les cinémas. C'est une monographie sur le cinéma Beverley, dernier cinéma porno de Paris qui a fermé le 23 février dernier.

Le livre raconte l'histoire de ce cinéma avec des documents d'archives, des photos récentes qui permettent de visiter le lieux et il se termine par une galerie d'affiches.

C'est un livre de 96 pages édité par l'Harmattan, il comporte 110 photos couleur et il est vendu au prix de €25. On peut l'acheter à la fnac ou sur amazon.

J'ai fait les photos du cinéma et Claude Forest les textes.

Voici quelques pages du livre :

Image
- - - - - - - - - - - - - - -
Image
- - - - - - - - - - - - - - -
Image
- - - - - - - - - - - - - - -
Image
- - - - - - - - - - - - - - -
Image
- - - - - - - - - - - - - - -
Image

Polichon

Messages : 28
Enregistré le : dim. 21 juin 2015 - 18:12

Message » mar. 26 mars 2019 - 14:54

Hello, félicitations pour la sortie de ton livre !

En revanche une question me taraude : Le cinéma l'Atlas à Pigalle est annoncé comme "Cine X" sur sa devanture.
Pourquoi n'est-il pas cité comme "dernier cinéma porno de Paris" ? Diffusent-ils seulement des DVDs ?

Merci !

cine-passion

Auteur du sujet
Messages : 171
Enregistré le : ven. 4 mars 2011 - 13:06

Message » mar. 26 mars 2019 - 17:01

Bonjour et merci.

En fait l'Atlas n'est pas un cinéma X selon la nomenclature du CNC, de même que les autres cinémas de Pigalle qui peuvent être considérés un peu comme des vidéoclubs. Le Beverley diffusait encore des films en 35m/m une semaine sur deux (entre autre à cause de l'usure et de la fragilité des films). Dans le livre, il y a des photos de la cabine avec son projecteur 35 et le gérant qui charge le film. Il y a aussi les photos du stock de films, un peu plus de 200 ! L'Atlas projette des DVDs, ils n'ont pas de films 35m/m.

sylpieste

Messages : 1279
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Message » mar. 26 mars 2019 - 23:33

003654 Intéressant ! c'est une page de l'histoire cinématographique qui est tournée et même si on n'est pas branché sur ce type de cinoche je pense que ce livre est une excellente idée pour le collectionneur que je suis et pour l'association "Images d'argent". Nous avons un fond documentaire qui s'étoffe d'année en année et je pense que ce bouquin y trouvera sa place. :mrgreen:
"Images d'argent" association loi 1901 (Sauvegarde du Patrimoine Photographique et Cinématographique Argentique), nous assurons le démontage et l'enlèvement de matériel pour restauration et expositions. https://www.facebook.com/imagesdargent/

cine-passion

Auteur du sujet
Messages : 171
Enregistré le : ven. 4 mars 2011 - 13:06

Message » mer. 27 mars 2019 - 8:06

Merci sylpieste ! L'idée c'est de monter une collection de livres sur les salles de cinémas, leur histoire, leur architecture et leur identité. On veut garder un témoignage de ce qui disparaît ou se transforme. Le Beverley a une histoire incroyable. C'était, jusqu'à sa fermeture, le dernier cinéma permanent : 12h - 20h et sans doute le dernier qui diffusait des films 35m/m régulièrement (102 par an, 1 semaine sur 2 !).

WestEnder

Avatar du membre
Messages : 479
Enregistré le : dim. 5 sept. 2010 - 12:23
Localisation : Au milieu de la salle

Message » mer. 27 mars 2019 - 13:28

Bravo pour ton livre.
Pas fan de ce genre de films ni de ce genre de salles mais une nostalgie générale m'envahit des que j'apprends qu'une salle ferme et qu'elle représentait quelque chose de special.
Image

cine-passion

Auteur du sujet
Messages : 171
Enregistré le : ven. 4 mars 2011 - 13:06

Message » mer. 27 mars 2019 - 16:21

Merci WestEnder

Le Beverley avait une personnalité et un charme que l'on a voulu garder pour mémoire dans le livre par les photos qui permettent de visiter le cinéma.

En effet, c'était un petit cinéma de quartier typique des années 50 resté dans la configuration de sa création : une petite salle de 90 places, une caisse minuscule, un petit hall et une petite cabine organisée au millimètre pour pouvoir fonctionner en cinéma permanent (frigo, four micro ondes...)

C'est la transformation en ciné X et le déclin de ce type de films au cinéma qui a permis de le garder tel quel aussi longtemps. Il nous a paru important de garder le souvenir de ce représentant d'un genre maintenant complétement disparu (le livre est un peu un témoignage historique, tout du moins pour l'histoire des cinémas de Paris, vu que c'était de dernier et que ça n'a été fait pour aucun autre).

Le texte raconte l'histoire de ce cinéma, le contextualise dans le genre des films qu'il diffusait et décrit certaines caractéristiques de son fonctionnement (le fonctionnement d'un cinéma porno).

Ce type d'ouvrages est assez rare en France et des projets comme ça sont plutôt compliqués à monter. Il devrait plaire aux amoureux des cinémas, de l'histoire des cinémas et de l'architecture des cinémas.

Dann47

Messages : 1
Enregistré le : mer. 8 janv. 2020 - 11:51

Message » mer. 8 janv. 2020 - 12:24

Amateur occasionnel du Beverley disparu, quelqu'un peut-il me dire où peuvent se retrouver les habitués parisiens ?