Livres autour du métier de projectionniste et du cinéma

Actualité | Société | TV | Musique | Sport | Animaux | Nature | Littérature | etc..
gustavo

Auteur du sujet
Messages : 321
Enregistré le : ven. 11 mars 2011 - 14:03
Localisation : à l'ouest

Livres autour du métier de projectionniste et du cinéma

Message » jeu. 26 déc. 2013 - 21:38

Bonjour ce topic pour recenser la littérature qui tourne autour du métier de projectionniste et du cinéma en général... je ne crois pas qu'il y ai dejà un topic dédié d'où l'initiative.

Je suis tombé sur celui-ci sorti il y a peu malheureusement je n'ai pas encore eu l'occasion de le lire pour vous en parler : peut-être quelqu'un?
Le projectionniste ou la vengeance du mouton métallique de Pascal Leray
Image
...par un glaïeul ! Fichtre!

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » jeu. 26 déc. 2013 - 21:47

Si, si, il y a déjà un topic, je crois..
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » jeu. 26 déc. 2013 - 22:07

Yannick a écrit :Si, si, il y a déjà un topic, je crois..


Oui, je suis en train de le rechercher, tu y avais mentionné ton ouvrage il me semble...

Prem's !

viewtopic.php?f=39&t=3019

Mais, ok, ce n'est pas nécessairement sur les bouquins de cinéma...
Modifié en dernier par affiche-cine le jeu. 26 déc. 2013 - 22:30, modifié 1 fois.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7020
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 26 déc. 2013 - 22:22

S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

l'écureuil

Avatar du membre
Messages : 618
Enregistré le : jeu. 26 août 2010 - 19:08

Message » dim. 20 déc. 2015 - 10:11

Un des ancien opérateur du Brady a écrit un livre sur la vie de (dans) ce cinéma :

"Le Brady, le cinéma des damnés" de Jacques Thorens.

Si vous voulez un bouquin pour Noël...
Comment se peut-il que la plupart obéissent à un seul, non seulement lui obéissent mais le servent, non seulement le servent mais veulent le servir ?

"Soyez résolus à ne plus servir et vous serez libres" (La Boétie)

sylpieste

Messages : 1244
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Message » dim. 20 déc. 2015 - 13:00

MOSS a écrit :Z'avez perdu un truc les mecs? :mrgreen:
http://www.projectionniste.net/forums/viewtopic.php?p=69162#p69162


MOSS ! ou l'encyclopédie du forum Projectionniste.net ... :mrgreen:

Ca pourrait être le titre d'un prochain roman ça ! Non ? 1353
"Images d'argent" association loi 1901 (Sauvegarde du Patrimoine Photographique et Cinématographique Argentique), nous assurons le démontage et l'enlèvement de matériel pour restauration et expositions. https://www.facebook.com/imagesdargent/

musidora

Messages : 989
Enregistré le : lun. 25 nov. 2013 - 14:58

Message » dim. 24 juil. 2016 - 15:07

Peut-etre qu il y a un post ou l'on parle plutôt de livres sur le cinéma comme art mais pas spécifiquement comme technique? je ne l'ai pas trouvé et j'avais quand même envie de partager des choses, une par exemple aujourd'hui.

Un livre qu'on aime ouvrir à une page au hasard ou où l'on cherche au contraire ce qu'il s'y écrit sur un film précis, grâce à l'index.
Ce matin j'ouvre donc à une page au hasard (ce n'est donc ni le meilleur ni le pire de cet ouvrage composé d'articles parus dans le Village Voice, juste le fruit du hasard) et je lis:

26 mars 1964:

SUR L'ENGAGEMENT SOCIAL

Oui, l'engagement social! On dirait que les artistes sont en train de changer le sens de l'engagement. Il a fallu du temps (à certains d'entre nous) pour voir quelque chose que nous savions depuis le tout début: savoir qu'il ne sert à rien de critiquer l'ordre existant ou le piètre état de l'âme humaine ; qu' on ne peut pas changer, amender ou sauver l'homme de l'extérieur ; que le vrai travail doit être intérieur ; que les autres ne peuvent être touchés que par la beauté de notre propre moi ; que l'on ne peut protéger l'humanité en "changeant le monde" ; un changement risque d'être aussi mauvais que l'autre (depuis que le monde est monde, l'homme n'a cessé de changer le monde) ; que le travail, donc, le vrai travail doit d'abord être fait dans notre propre moi (dans le mien) ; que tout changement dont commencer en nous (en moi) ; que seules les âmes belles et vraies peuvent changer le monde et apporter ou transmettre la beauté et la vérité aux autres ; qu'en outre un simple trait de pinceau peut faire beaucoup plus pour l'homme, exalter son âme, le toucher et le changer plus profondément que tout l'art explicitement social et moral ; qu'il y a la beauté des âmes qui se manifestent par des formes pures et absolues, des couleurs, des tons, des mouvements et que l'homme a toujours su faire cela mais n'a cessé de l'oublier, puis de s'en ressouvenir, et que nous sommes en train de commencer à nous en ressouvenir.
Je salue donc la nouvelle comédie cinématographique américaine ; loué soit l'art inutile et désengagé.

(Jonas Mekas, Ciné-journal/ un nouveau cinéma américain (1959-1971) Paris expérimental, 1992 [1972 pour l'original] )

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 1014
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » dim. 24 juil. 2016 - 20:42

.

Pour les projectionnistes qui veulent découvrir ce qu'était leur métier il y a plus de 50 ans, on trouve encore dans les brocantes le "guide de l'opérateur de projection sonore" de Jean Vivié (Editions BPI).

Image

J'ai trouvé cette édition de 1960 chez Emmaüs.

.

johannes

Avatar du membre
Messages : 331
Enregistré le : mar. 3 août 2010 - 14:24
Localisation : strasbourg

Message » lun. 25 juil. 2016 - 15:19

J'ai acheté un exemplaire sur ebay l'an dernier ...

l'écureuil

Avatar du membre
Messages : 618
Enregistré le : jeu. 26 août 2010 - 19:08

Message » jeu. 18 avr. 2019 - 13:55

Alors, pas spécialement un livre sur l'exploitation ciné ou les projectionnistes, mais sur la production et la distribution, ainsi que sur le développement du cinéma indépendant américain, Sundance, tout ça :

Sexe, mensonge et Hollywood de Peter Biskind chez Point (en poche, 9,80 €).

Le livre est sorti en 2006 et on y apprend déjà à l'époque qu' Harvey Weinstein avait une personnalité particulière. C'est surtout l'occasion de lire des extraits d'interviews des auteurs du cinéma indépendant des années 90 (Tarantino, Soderbergh, Kevin Smith, Todd Sollontz, etc). Bref un truc idéal pour ceux qui veulent lire un document bien foutu, qui se lit comme une enquête ou une autopsie du milieu du cinéma américain de l'époque.
Modifié en dernier par l'écureuil le ven. 19 avr. 2019 - 10:08, modifié 1 fois.
Comment se peut-il que la plupart obéissent à un seul, non seulement lui obéissent mais le servent, non seulement le servent mais veulent le servir ?

"Soyez résolus à ne plus servir et vous serez libres" (La Boétie)

rappa

Messages : 354
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » jeu. 18 avr. 2019 - 17:39

Ah excellent, je ne connaissais pas celui là.
Du même auteur : Le Nouvel Hollywood (https://www.amazon.fr/Nouvel-Hollywood- ... 2862748927 ). Un essai très détaillé sur ce moment important de l'histoire du cinéma. J'avais trouvé ça excellent. Du coup le tien me donne très envie.

affiche-cine

Avatar du membre
Messages : 2452
Enregistré le : mar. 22 nov. 2011 - 23:51
Localisation : Paris
Contact :

Message » jeu. 18 avr. 2019 - 20:14

Autant Le Nouvel Hollywood est très chouette autant Sexe, mensonges... n'est vraiment pas terrible.

Je recommande cet ouvrage essentiel : The Advanced Projection Manual

https://www.fiafnet.org/pages/Publicati ... llers.html

l'écureuil

Avatar du membre
Messages : 618
Enregistré le : jeu. 26 août 2010 - 19:08

Message » ven. 19 avr. 2019 - 10:37

Autant Le Nouvel Hollywood est très chouette autant Sexe, mensonges... n'est vraiment pas terrible.


Ben, pour moi, l'intérêt du bouquin c'est qu'il est facile à lire.

l'auteur est assez doué pour nous immerger dans un univers que l'on ne connait pas forcément. Il s'appuie sur des centaines d'entretiens (acteurs, réalisateurs, distributeurs, producteurs, bénévoles de festivals, communicants...) pour nous faire découvrir les coulisses de la production/distribution cinématographique.

On s'aperçoit que c'est un sacré panier de crabe et une belle machine à désillusion (la réalité est encore plus tordue que ce que nous montre les fictions).

C'est aussi le moyen de se rendre compte que certains mecs se démènent là-dedans et font leurs possible pour développer leurs projets ou leur carrière avec une certaine intégrité/éthique (en disant ça je pense au discours de Ethan Hawke qui parsèment le livre).
Comment se peut-il que la plupart obéissent à un seul, non seulement lui obéissent mais le servent, non seulement le servent mais veulent le servir ?

"Soyez résolus à ne plus servir et vous serez libres" (La Boétie)