Formation CAP Projectionniste

formation cap projectionniste, habilitation electrique, SSIAP, etc ...
patrickd

Auteur du sujet
Messages : 1
Enregistré le : ven. 2 mars 2018 - 16:05

Formation CAP Projectionniste

Message » ven. 2 mars 2018 - 16:32

Bonjour,

Pourriez-vous me dire si le CAP projectionniste a encore un sens ?

Est ce que la législation demande toujours un CAP minimum pour les "Bonnes Mœurs" ?
Ou bien n'est ce plus nécessaire?

S'il disparaissait faudrait il mettre en place un Bac Pro ou autre chose ?

Bien à vous ?

Patrick

Melh

Messages : 2
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 - 2:01

Message » mar. 19 juin 2018 - 2:03

Salut.

Je me pose la même question.

Quelqu'un qui s'y connaît pourrait-il nous répondre svp ?

Melh

Messages : 2
Enregistré le : mar. 19 juin 2018 - 2:01

Message » mar. 19 juin 2018 - 2:27

J'ajoute que j'ai lu ailleurs sur le forum : "opérateur-projectionniste, métier qui je le rappelle n'existe plus depuis la dernière mise à jour de la convention collective" !!!
Le métier n'existe plus ?! N'importe qui peut gérer la projection d'un film à l'ère du numérique ? Et qu'en est-il de l'argentique ? Totalement disparu ? Et les formation qui existent toujours (le CAP), elles ne servent plus à rien et vont être supprimées ?

petitG

Avatar du membre
Messages : 180
Enregistré le : mer. 4 mars 2015 - 19:23
Localisation : Lyon

Message » mar. 19 juin 2018 - 16:25

J'ai passé le CAP cette année. Préparation avec Format6. Je n'ai pas appris grand chose en technique par rapport à ce que j'ai appris sur le tas en étant en cabine avec des opérateurs (bon quand même deux trois petites choses quand même :D ). Mais en tous cas ça m'a permis de potasser l'aspect sécurité et ça c'est important à mes yeux.

rappa

Messages : 257
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » mar. 19 juin 2018 - 18:17

petitG a écrit :J'ai passé le CAP cette année. Préparation avec Format6. Je n'ai pas appris grand chose en technique par rapport à ce que j'ai appris sur le tas en étant en cabine avec des opérateurs (bon quand même deux trois petites choses quand même :D ). Mais en tous cas ça m'a permis de potasser l'aspect sécurité et ça c'est important à mes yeux.

+1
En fait le poste de projectionniste a été supprimé de la convention lors de sa dernière réactualisation ; et le CAP n'est plus nécessaire pour bosser en cabine depuis quelques années.
Néanmoins ça reste un sésame demandé par les employeurs (éxigé sur tous les postes pour lesquels j'ai candidaté (et ça fait beaucoup) en 18 mois). Pour le vérifier il suffit de faire un petite recherche pôle emploi, c'est encore largement demandé.
Et au passage ça permet d'apprendre quelques trucs quand même, et les stages sont l'occasion de se voir accéder aux cabines et à d'éventuels employeurs.

mandycine

Messages : 370
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009 - 14:48
Localisation : houlgate
Contact :

Message » mer. 20 juin 2018 - 7:44

le C A P n est plus obligatoire depuis 2014 néanmoins il est en effet demande par un nombre important d employeur .
tout est impossible jusqu a ce que quelqu un le fasse ----- berkan tufan

BERTRU

Avatar du membre
Messages : 608
Enregistré le : ven. 28 mars 2008 - 0:39
Localisation : dans ma grotte

Message » lun. 13 août 2018 - 13:17

Pense sérieusement à ne pas changer de métier ...

Opé35

Avatar du membre
Messages : 35
Enregistré le : sam. 6 juil. 2013 - 2:45

Message » lun. 13 août 2018 - 14:50

BERTRU a écrit :C'EST LA FIN !! :oops:


Mais alors quid de la VAE pour ceux qui ont du métier mais pas le diplôme ?
Le TEXCI sera aussi accessible par ce biais... enfin j'éspère :lol:

denis

Avatar du membre
Messages : 976
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Message » lun. 13 août 2018 - 15:37

Du coup? Les vae comment ça ce passe ?

COrl

Avatar du membre
Messages : 6
Enregistré le : lun. 16 juil. 2018 - 17:30
Localisation : Maine-et-Loire (49)

Message » lun. 13 août 2018 - 18:49

Je vais donc faire parti des derniers candidats à être passés par la case CAP opérateur projectionniste de cinéma :shock:
Donc TEXCI "remplace", ou du moins, reste une alternative ?

Stef89

Messages : 115
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Message » mer. 15 août 2018 - 9:21

Salutations,
Je ne crois pas que la Texci remplace vraiment le CAP car si j'ai bien compris, il ne s'agit pas d'un diplôme d'état mais d'une formation, d'un organisme privé, reconnu niveau bac. Du coup, le prix de la formation n'est plus le même.
Plus de correspondance, plus de formation en lycée pro ni de VAE. :(
D'ailleurs, comment ça se passe pour les autres organismes de formation? Chacun va faire valider la sienne ou vont ils payer des royalties?

Je ne doute pas que les personnes qui l'auront présenterons un sérieux argument à l'embauche (si leur précédent employeur le leur a payé), mais je trouve regrettable de voir un diplôme accessible naturellement (et potentiellement gratuitement) être remplacé par une ou des formations propriété de quelques organismes et qui coûtent sans doute une blinde.

mandycine

Messages : 370
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009 - 14:48
Localisation : houlgate
Contact :

Message » jeu. 16 août 2018 - 8:48

-ca date peut etre un peu mais j ai trouve ca sur le net
Cap opérateur projectionniste de cinéma
Ce diplôme n'est proposé dans 4 établissements seulement : le lycée professionnel (LP) Blaise Pascal à Marseille, le LP Saint-Genès à Bordeaux, le Centre national d'enseignement à distance (CNED) et l'Association de formation aux métiers de l'audiovisuel (AFOMAV) à Paris IV proposent cette formation.

comme vous pouvez le voir il y a en fait deux formations par l enseignement national et deux par des organismes prives et donc payants (cned et afomav)

source cidj2018
tout est impossible jusqu a ce que quelqu un le fasse ----- berkan tufan

MOSS

Avatar du membre
Messages : 6996
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 16 août 2018 - 21:08

Oui à ceci près que les formation dans les lycée passent par des GRETA, donc structure publique, avec formateurs parfois venus du privés, ça dépend de la technicité des formations... c'est un exemple partenariats public/privé, et je ne suis pas sur que ça soit gratuit... Perso, j'y ai suivi un stage pas donné.
Par ailleurs, le CNED, c'est payant mais... c'est public! :D
Passer le CAP gratuitement, sans dépenser un cent, c'était possible en candidat libre uniquement.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Stef89

Messages : 115
Enregistré le : lun. 13 juil. 2015 - 17:06

Message » ven. 17 août 2018 - 0:47

J'ai passé mon CAP avec le CNED et ça m'a couté environ 400 euros et je ne les regrette pas. Dans un lycée, ou au CNED, ça prépare à l'entrée dans le monde merveilleux de l'exploitation cinématographique.
La Texci, sauf erreur, c'est une formation de l'AFOMAV, pas un diplôme (me corriger si je me trompe), et il est fort possible que son prix fasse que ce soit plutôt une formation payé par un employeur plutôt qu"une formation qu'on suit avant d'entrer dans le monde de l'exploitation.
C'est pour ça que je pense que la Texci ne remplace pas vraiment le CAP, même si les compétences obtenues avec doivent être un cran au dessus.
Et dans la rubrique "on refait le monde", ce que j'aurai trouvé pas mal, c'est la création d'un bac pro "Technicien de cinéma" mais ça aurait sans doute demandé aux autorités compétentes de montrer un peu de considération envers ce métier (et pour les employeurs, de revoir les grilles salariales)...

Keurdelion

Messages : 469
Enregistré le : lun. 1 juin 2009 - 10:38

Message » dim. 19 août 2018 - 21:44

Stef89 a écrit :Et dans la rubrique "on refait le monde", ce que j'aurai trouvé pas mal, c'est la création d'un bac pro "Technicien de cinéma" mais ça aurait sans doute demandé aux autorités compétentes de montrer un peu de considération envers ce métier (et pour les employeurs, de revoir les grilles salariales)...

Faudrait voir combien de postes cela concernerait en France, car je ne pense pas que l'Education nationale ait vocation à créer des diplômes "confidentiels".
Pour bien comprendre : il y a environ 2000 cinémas en France, dont la plupart sont des cinémas de la petite exploitation qui ne sont pas franchement de gros employeurs... ça fait un potentiel de combien d'opérateurs ? 3000 ? 4000 ? plus ?
Si on se dit 4000 (hypothèse 1, et je pense être généreux) et qu'on se dit que chacun fait ce métier durant 20 ans (hypothèse 2), il en faudrait 200 nouveaux par an. Ça nous fait même pas 10 classes pour l'Hexagone. Est-ce qu'on crée un Bac Pro pour à peine un lycée par académie ? Je ne suis pas spécialiste, mais ça parait peu.
Et si on ouvre plus de classes, on délivre des diplômes pour de futurs chômeurs...