Un CAP de projectionniste ?

formation cap projectionniste, habilitation electrique, SSIAP, etc ...
Jipi

Auteur du sujet
Messages : 2
Enregistré le : ven. 23 sept. 2016 - 1:48
Localisation : Chissay-en-Touraine, 41400

Un CAP de projectionniste ?

Message » mar. 27 sept. 2016 - 13:19

Bonjour à tous !

Originaire de la région parisienne, où j'ai travaillé près de huit ans dans une "grande surface culturelle" qui n'a cessé de péricliter, je me suis installé en Touraine l'hiver dernier, suite à la perte de mon emploi, et afin de suivre ma chère et tendre, tourangelle d'adoption depuis près de dix ans.

A la recherche d'une formation pour une reconversion professionnelle, je me suis précipité sur le CAP de projectionniste cinéma proposé par le GRETA Indre et Loire. Une formation en alternance, permettant d'apprendre le métier, à la fois pour le numérique (évidemment !) ET l'argentique (nul doute que cette partie de la formation ne soit, hélas, appelée à disparaître dans les prochaines années.).

Depuis toujours passionné de cinéma, j'y ai vu là l'opportunité d'apprendre un métier, un savoir-faire technique spécifique, qui me permettra de changer de voie professionnelle, la vidéo n'étant plus ce qu'elle était, à cause de la dématérialisation des supports, et du téléchargement illégal (j'ai vu, en à peine cinq ans, mon rayon DVD/Blurays perdre plus de la moitié de sa superficie...).

Ce CAP doit se dérouler en alternance entre le centre de formation, et une structure professionnelle.
Hélas, depuis plus d'un mois, je n'ai trouvé aucune salle prête à m'accueillir pour une telle formation.
Soit, elles ont déjà un stagiaire, soit elles n'en veulent pas. Beaucoup n'ont même pas pris la peine de me répondre, malgré mes relances...

Je m'interroge donc. Ce CAP en vaut-il vraiment la peine ?
Mes démarches m'ont laissé entrevoir un monde, non pas métamorphosé par le numérique, mais franchement ravagé...
Le Grand Rex m'a répondu que le métier était en train de disparaître, et beaucoup m'ont avoué qu'une telle formation n'était guère utile, puisque, aujourd'hui, ce sont surtout les compétences en informatique qui semblent prévaloir.

Cette formation va durer 9 mois. Elle prend fin en juin, et je ne serai indemnisé par Pôle Emploi que jusqu'en octobre. Tant d'efforts et de temps passés sur une telle formation le seront-ils en vain ?
Dois-je orienter mes recherches dans une autre direction, quitte à abandonner les métiers autour du cinéma ?

Merci d'avance aux professionnels présents sur ce forum pour leurs réponses.

proj

Messages : 799
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Message » mer. 28 sept. 2016 - 0:09

Dur dur de répondre à cette question. J'ai lu un post similaire sur film tech avec le même genre de question. La plupart des intervenants (projectionnistes mais aussi installateurs ce qui fait vraiment la force de ce site) disaient "Run for the hills" que l'on peut traduire par "prenez vos jambes à votre cou". Une façon claire de dire de ne pas y aller.

Maintenant, on vous dit que le métier n'a pas d'avenir. On lit pourtant de nouvelles offres d'emploi régulièrement (y compris ici). La vérité, dans les grandes structures, c'est que les plans sociaux sont encore frais. Il y a eu beaucoup, beaucoup d'emplois détruits... et souvent dans la douleur. Donc, arriver aujourd'hui avec un projet de reconversion peut susciter indifférence voire pire (rejet).

De plus, le diplôme du CAP projectionniste n'est (à ma connaissance) plus obligatoire pour exercer. Il est néanmoins souvent demandé ou "souhaité" dans les offres que je peux lire. La formation dont vous parlez est certainement très, très intéressante. Le risque, c'est d'apprendre des choses passionnantes et de vous retrouver à faire la caisse du cinéma pour passer moins de 10 % de votre temps en cabine à pratiquer le métier qui vous passionne vraiment. Cela risque de susciter pas mal de frustration.

Honnêtement, pour se lancer dans ce projet, je pense qu'il faut :

- Aimer l'idée de la polyvalence (pas que la cabine).
- Etre prêt à essayer différentes choses : management, caisse, gestion de stock...
- En une phrase : envisager de monter en compétences. Etre un assistant directeur avec de solides notions de projection plutôt qu'un technicien avec de solides notions d'exploitation.

C'est ce que les employeurs recherchent aujourd'hui. Mon problème avec ça : le salaire suit rarement (mais il y a toujours des exceptions / des gens biens).

Après, il faut être mobile. Et pour conclure : je serais honnête en disant que trouver un équilibre entre vie familiale / conjugale - travail ne me parait pas du tout évident dans cette profession.

J'espère que vous aurez d'autres retours qui pourront vous éclairer.

Jipi

Auteur du sujet
Messages : 2
Enregistré le : ven. 23 sept. 2016 - 1:48
Localisation : Chissay-en-Touraine, 41400

Message » mer. 28 sept. 2016 - 15:10

Merci mon cher Proj, d'avoir pris le temps de cette longue réponse.

A une semaine du début de cette formation, je ne sais pas encore ce que je dois faire, mais merci beaucoup pour votre clarté et votre sincérité.

marlenr

Avatar du membre
Messages : 333
Enregistré le : lun. 14 janv. 2013 - 21:17
Localisation : Maine Et Loire

Message » mer. 1 mars 2017 - 9:31

Finalement, tu as décidé quoi Jipi ? Tu fais la formation ou pas ?

Kezako

Avatar du membre
Messages : 6
Enregistré le : sam. 6 mai 2017 - 9:52

Message » dim. 14 mai 2017 - 11:25

Bonjour,

Mince, tout cela n'est pas très rassurant, nous avons/avions le même objectif...
Que deviens-tu Jipi ?

sylpieste

Messages : 1214
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Message » dim. 14 mai 2017 - 12:32

Kezako a écrit :Bonjour,

Mince, tout cela n'est pas très rassurant, nous avons/avions le même objectif...
Que deviens-tu Jipi ?


Vu le nombre de messages qu'a laissé Jipi ici, je pense qu'il n'a pas du continuer dans ce monde du cinéma qui le motivait tant. Encore une preuve de ce métier qui n'en sera plus un bientôt. Et c'est bien dommage :(
"Images d'argent" association loi 1901 (Sauvegarde du Patrimoine Photographique et Cinématographique Argentique), nous assurons le démontage et l'enlèvement de matériel pour restauration et expositions. https://www.facebook.com/imagesdargent/

Kezako

Avatar du membre
Messages : 6
Enregistré le : sam. 6 mai 2017 - 9:52

Message » dim. 14 mai 2017 - 16:57

sylpieste a écrit :
Kezako a écrit :Bonjour,

Mince, tout cela n'est pas très rassurant, nous avons/avions le même objectif...
Que deviens-tu Jipi ?


Vu le nombre de messages qu'a laissé Jipi ici, je pense qu'il n'a pas du continuer dans ce monde du cinéma qui le motivait tant. Encore une preuve de ce métier qui n'en sera plus un bientôt. Et c'est bien dommage :(


Mince oui... :(