QUE FAIRE APRES 13 ANS DE PROJECTION ?

formation cap projectionniste, habilitation electrique, SSIAP, etc ...
mikelkel49

Messages : 20
Enregistré le : mer. 13 août 2014 - 15:01

Re: QUE FAIRE APRES 13 ANS DE PROJECTION ?

Message » sam. 23 août 2014 - 0:08

Personnellement moi je vais faire un CIF sur une durée d'une année scolaire. Le diplôme que je vise est un CAP maintenance de bâtiments de collectivités. Se diplôme touche plusieurs corps de métier et peut être très utile dans un ciné comme par exemple repeindre un mur, faire des étagères, l'électricité carrelage, etc. Ça n'a pas grand chose à voir avec la projection mais c'est une idée de formation pour ceux qui ne sont pas fan du public et veulent potentiellement rester dans leur ciné (ou pas).

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » dim. 24 août 2014 - 23:25

Coeur Noir a écrit :Le CFA des métiers du spectacle, à Bagnolet :

http://www.cfpts.com/accueil_1

Dernière fois que j'y ai mis les pieds, les formations "exploitation cinématographique" n'existaient pas, entendre par là : responsable sécurité ERP.

Sign 'o the times...

Bonjour, je passe vite fait ..

La formation dans un milieu en plein marasme, c'est la dernière chose à conseiller.Régisseur spectacle, c'est un métier qui demande de démarrer en bas, pour monter progressivement. En gros, on ne fait pas une balance à la louche, de même que l'on ne fait pas un plan de feu comme ça. On a connu ces offres de reclassement pour des tournées, on a essayé de jouer le jeu. C'est une mauvaise formation, qui donne à 90% de mauvais résultats. Nous n'avons pas sorti un ASSISTANT régisseur correct des TROIS proposés en formation qualifiante, nous avons pourtant essayé.

Le taf est engorgé à mort, c'est une baston rangée pour avoir des spectacles ou des tournées "valables" et on utilise des gens avec expérience. L'offre est valable pour un jeune musicien, qui vit mal de son taf seul et qui veut se faire de la technique "son". C'est aussi une vie de dingue, à moins d'être attaché à une salle de spectacle. Les places sont très chères, je connais beaucoup de salles qui envoient avec du personnel peu formé.

Le reste est fait par des structures établies, le risque de planter un spectacle est à éviter. Le deal pour une personne qui a 13 ans de métier de projectionniste, c'est qu'il va radicalement changer de vie. Les places de régisseur "à demeure", c'est chasse gardée. C'est aussi souvent très très mal payé. La vie de tournée, ça a un impact certain sur la vie de famille, à moins d'être en couple avec une personne saltimbanque.

On estime, c'est notre boulot, qu'un assistant console "scène"doit se frotter au minimum à 3-5 ans de retours, on le monte progressivement sur des balances et de la diffusion. On le fait passer par diverses étapes, principalement des sonorisations de conférences (moins exigeantes). C'est un vrai métier, qui n'est pas celui d'ingénieur du son.

Dans nos structures, on estime qu'il faut SEPT-DIX ans pour avoir une personne qui puisse conduire INTÉGRALEMENT le son d'un spectacle. C'est pareil pour la lumière, on commence par installer le feu, on passe progressivement en console et on commence à savoir éclairer un plateau (conception et conduite).

Ce genre de formation est une plante assurée, elle explique le son et les lumières de certains spectacles. Nous sommes réputés comme pointilleux, mais francoise et moi avons formé des gens -maintenant établis - en studio et en live. C'est notre retour d'expérience, il n'est pas joli pour ce type de formations. Nous ne sommes pas les seuls à le déplorer, on préfère démarrer un jeune musicien en roadie, progressivement enrichir ses tâches (et son salaire) et qu'il prenne son autonomie.

On a des offres intégrées avec son+lumière+vidéo, c'est une politique générale. Notre partenaire éclairagiste a été formée par son papa pendant CINQ ans à installer des gamelles, faire des poursuites, etc ... Progressivement, elle est montée en régie. Elle a 35 ans, elle a monté sa structure il y a DEUX ans. Elle se considère encore comme débutante, elle n'hésite pas à demander des conseils à papa. C'est pareil en vidéo...

Nous disons toujours que ces métiers de spectacles demandent certaines prédispositions, raison pour nous de privilégier des instrumentistes même moyens. Un éclairagiste doit avoir un sens graphique, un vidéaste un sens du plan et de l'anticipation.

Ce n'est pas fait pour casser le moral, mais je préfère expliquer un piège que peut être ce genre de formation. Nous l'avons essayé, je redis que ça n'a pas été glorieux. Sur les trois personnes que nous avons eu en stage, nous avons validé leur stage. Deux ne se sont pas adaptées à la vie de fou des tournées, une s'est rendue tardivement compte qu'elle n'avait pas l'oreille. Ce qui pour faire du son est ... ennuyeux.

Tout ceci est fonction des prédispositions, des sacrifices que l'on peut/veut faire et d'avoir construit un projet cohérent. Je reprends depuis le départ, soulignant que c'est TRÈS engorgé. Certaines structures n'ouvrent même pas d'appel à candidatures, elles passent directement par des référents qui donnent des gens de confiance. Cherchez un poste de régisseur polyvalent à Pôle Emploi, ça ne court pas les rues ou avec une expérience de ... dix ans.

@+

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » mer. 27 août 2014 - 23:22

Bonsoir

Ma réponse rejoindra celle de Charles. Nous avons donné et ce n'est pas une bonne voie. J'avais eu une charmante et volontaire candidate à un poste de régisseur sonore. Elle avait une reconversion de projectionniste polyvalente. Elle avait accepté le système de progression.

Elle était à l'écoute de toutes les demandes et pleine de bonne volonté. Il lui manquait une chose: le sens de l'esthétique sonore pour faire de la musique. C'est pareil en lumière et en vidéo.

Elle travaille depuis pour un Conseil Régional où elle n'a que des débats et des conférences. Son salaire est celui d'un projectionniste moyen en CDD. Avec des pauses... Elle va passer un concours ce qui lui donnera un emploi assez garanti. Mais pas un très gros salaire et peu de garanties d'évolution.

Douce nuit

Francoise

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » mer. 27 août 2014 - 23:33

Je passe de bonne heure, tu te casses...

Non, Isabelle est maintenant en CDI à LCP. Elle fait du son de commission et elle gère le parc matériel. Elle a un salaire qui est aussi (in)correct qu'un opérateur-polyvalent avec dix piges au compteur. Elle a le gros avantage, pour elle c'était aussi important, d'être sur Paris. Elle a peu de commissions en nuit, l'Assemblée "chambre" fonctionne en mode automatique ... avec de très vieux micros LEM. Elle va faire de l'extérieur sur des formations à la prise de son ET image, avec ton mec d'ailleurs ... LCP est une très bonne planque ... pour elle. J'ai sur mon PAD un son de plateau qu'elle avait sorti: ouille !!!!

@+ et tu essayes de ne rien oublier dans ton beau rafiot.

Manu Falcon

Auteur du sujet
Messages : 47
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 - 21:12

Message » lun. 8 sept. 2014 - 22:07

Salut a tous , merci pour vos messages de soutien , a ce jour suite à un bilan de compétence qui m'a été très bénéfique et vraiment encourageant je compte insérer une agence évènementielle car effectivement cela fait plus d'une quinzaine d'années que j'organise des soirées à thèmes (privées) ,et en plus du cinéma je suis DJ et sonorisateur d'évènements...
voici une vidéo sympa de ma dernière soirée mousse ! je suis le DJ ..
https://www.youtube.com/watch?v=sfLAzBqS5Ik
J'ai créer une enseigne "DMC" qui existe depuis 10 ans et je compte bien la convertir en Société d'agence évènemetielle ... Une formation en communication renforcera mes compétences en espérant réussir ..
Pour ce qui résulte du bilan de compétences , ils me conseillent vivement soit de postuler pour un poste d'assistant de direction dans un cinéma de part mes compétences (projection, polyvalence, montage vidéo, sonore, réalisation de flyers , communication, assistant technique d'évènements, organisateur de festival , avp etc...j 'ai le SSIAP2 et j'ai participé techniquement à la rénovation du multiplexe complet)
ou alors effectivement de partir dans l'évènemetiel de part mon expérience personnelle ...
j'opte pour l'évènementiel : )

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » lun. 8 sept. 2014 - 23:09

Bonjour

Événementiel est un autre secteur. C'est une question de motivation, puisque l'expérience de terrain y est. Attention tout de même à bien estimer son marché: c'est pas mal saturé et par de grosses structures.

On a vu des boites, pas les moindres, se casser la figure très vite. Il faut VRAIMENT faire une simulation de marché, sinon la douche peut faire mal. On a eu une amie qui avait un très beau carnet relationnel, qui a monté des soirées de prestige (mode, lancements, etc..). Elle a eu deux incidents d'organisation, dont un assez sévère. Elle a perdu la totalité de ses marchés.

Le conseil de sagesse, il vaut ce qu'il vaut, est de tenter un poste d'assistant cinéma. Dans le temps libre, de prospecter pour développer une activité très assurée événementielle et son carnet. On ne fait pas tout soi-même, nous sonorisons de gros événementiels avec des artistes (en mode surtout). Comme prestataires, pas comme organisateurs. Il faut choisir ses partenaires prestataires, histoire qu'ils ne vous plantent pas.

Une autre idée, pas si éloignée, c'est l'agence de conseil ou d'accompagnements projets intégrés. Regardez ce genre de formule: une personne, des belles idées et un entourage de professionnels reconnus.

http://www.meteis.com/
http://www.expression-agence.com/

Vous intervenez comme coordinateur, lanceur d'idées et dans vos domaines techniques de compétences. Si le projet demande d'organiser un show-case, vous avez la structure pour faire la couverture médias, la technique et toute l'infographie. Pas que vous, des partenaires. Chloé Laum est au départ ACI de talent. Elle a eu du mal comme artiste, ce que je déplore, mais elle a des idées de promouvoir "autrement" les talents. J'aime beaucoup ce style de démarche, vous pouvez l'adapter à vous.

@+

Manu Falcon

Auteur du sujet
Messages : 47
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 - 21:12

Message » jeu. 11 sept. 2014 - 8:06

Un grand merci a toi ... tu me fait énormément réfléchir ... : )

Manu Falcon

Auteur du sujet
Messages : 47
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 - 21:12

Message » lun. 13 oct. 2014 - 22:08

Salut à tous, comme promis je reviens vous annoncer la suite de mon parcours et c'est plutôt une bonne nouvelle .
Je suis en train de préparer une VAP(validation des acquis pro) pour obtenir un niveau BAC +2 (j ai une année de BTS) ..pour ensuite être candidat pour une licence "management Evenementiel" , et la bonne nouvelle c'est que j 'ai obtenu l'accord de ma direction.
1 année de cours (2jrs/semaine) et je continue de bosser dans le ciné en attendant ...
le tout pris en compte par l'AFDAS.
D'après la conseillère de l'université , j 'ai beaucoup de chances d'accéder à cette formation de part mon expérience pro et perso contrairement à un étudiant sans expérience ...
J 'ai un entretien et l'analyse de mon dossier en Mars , je croise les doigts .

Si j'opte pour l'évènementiel c'est uniquement parce que j'organise des soirées depuis une quinzaine d'années , les évènements du cinéma , AVP, festivals etc... et j'adore ça, aussi bien techniquement que le reste .
Donc mon objectif est d'intégrer une agence évènementielle ...jusqu'ici tout va bien .

A bientôt

Manu Falcon

Auteur du sujet
Messages : 47
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 - 21:12

Message » sam. 13 juin 2015 - 12:40

Bonjour à tous , comme promis je reviens vers vous pour vous annoncer que je suis admis en licence pro management de projet événementiels en formation continue.
Je suis très heureux : )
Sachez qu il existe une formation TEC sur paris qui été ma 2 ème option pour être responsable technique mais j ai décidé d en finir avec le cinéma pour retrouver une certaine stabilité dans ma vie de famille et mes amis ...
Bon continuation à tous

marlenr

Avatar du membre
Messages : 333
Enregistré le : lun. 14 janv. 2013 - 21:17
Localisation : Maine Et Loire

Message » lun. 15 juin 2015 - 8:31

Et bien il n'y a plus qu'à te souhaiter bonne chance pour la suite !

proj

Messages : 794
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Message » lun. 15 juin 2015 - 14:52

Bravo pour votre projet et bon courage.

Roger CANTO

Avatar du membre
Messages : 999
Enregistré le : mer. 11 août 2010 - 12:01
Localisation : Var

Message » lun. 15 juin 2015 - 15:18

.

Image

.

sylpieste

Messages : 1196
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Message » lun. 15 juin 2015 - 19:35

Bravo pour votre volonté et bonne chance pour la suite.
003654 Pas toujours facile de se recycler, les hommes c'est pas comme les boites de conserve 1353 1352

Une nouvelle vie va s'ouvrir pour vous mais surtout n'oubliez pas le cinéma si vous le pouvez :wink:

ola
"Images d'argent" association loi 1901 (Sauvegarde du Patrimoine Photographique et Cinématographique Argentique), nous assurons le démontage et l'enlèvement de matériel pour restauration et expositions. https://www.facebook.com/imagesdargent/

Manu Falcon

Auteur du sujet
Messages : 47
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 - 21:12

Message » mer. 17 juin 2015 - 14:13

Merci à vous , pour info c est une formation d un an à hauteur de 35h/semaine ..je quitte donc le cinéma 1 an tout en recevant mon salaire tous les mois : )

Manu Falcon

Auteur du sujet
Messages : 47
Enregistré le : mer. 4 janv. 2012 - 21:12

Message » mar. 15 mars 2016 - 21:25

Magique ! Je valide mon 1 er semestre en Licence pro avec une mention assez bien, je rencontre des gens formidables, et j'ai deja deux offres d'emploi en agence événementielles.. J'ai osé et reussi ! Ma motivation à été récompensée et ca n'est que le début ...