Support Polyester

tout ce qui concerne les projecteurs, plateaux, lanternes, automates etc...
Jacob Scure

Auteur du sujet
Messages : 6
Enregistré le : ven. 21 nov. 2014 - 21:44

Support Polyester

Message » ven. 21 nov. 2014 - 22:08

Bonjour à tous,

Savez-vous à partir de quand les copies polyester ont remplacé les triacétates ?
Je crois que le polyester est arrivé au milieu des années 90,
mais je ne sais pas quand le triacétate a disparu.

Merci

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » ven. 21 nov. 2014 - 22:20

Bonjour

Pour une bonne raison, il n'a pas disparu.

@+

Charles

Messages : 2452
Enregistré le : ven. 6 juin 2008 - 17:07

Message » ven. 21 nov. 2014 - 22:31

EASTMAN Fine Grain Release Positive Film 5302 / 7302
Base
This film has a clear acetate safety base with an anti-static protective layer. The base thickness is 5.6 mils. In addition, 7302 Film has an anti-curl layer applied to the base.


C'est juste devenu plus rare, mais des labos utilisent encore le tri-acétate. En N&B surtout, également en couleur. Je tourne encore en 9,5 et 16mm, inversible couleur et j'ai la solution polyester ou tri-acétate. Et j'essaye de favoriser le tri-acétate qui me donne beaucoup moins de statique.

Si on parle des sorties de masse, c'est avec l'arrivée des multiplexes. Mais "The Abyss", copie 70mm est en support tri-acétate pour le couchage des pistes. On peut coucher de la pistes polyester sur du polyester, les solvants sont assez agressifs.

@

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7039
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » ven. 21 nov. 2014 - 22:48

En négatif, le film est toujours en triacétate. Et le restera je pense, car un film incassable dans une caméra fragile... Enfin, en cas de bourrage, voyez, on préfère casser du négatif qu'un mécanisme de caméra.
Pour les sorties de film, le tournant s'est joué en effet dans les années 90. Avec un problème précis pour les opérateurs-projectionnistes lors de la période de transition: Les premières parties! En effet, il n'était pas rare de composer son pré-programme avec un mélange de F.A. en tri et d'autre en poly, or le réglage du point de netteté comme de pression du couloir qui va à l'un ne va pas à l'autre... :?
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » ven. 21 nov. 2014 - 23:04

Bonsoir

Moss le neg Estar existe et de + en + utilisé. Déjà sur IMAX. Et devenu bcp plus facile en labo. La registration des caméras c'est devenu + fiable. Serge et Charles tournent en inversible et neg PET. Raison pas tjrs le cjoix et le montage du neg est + facile

Ex. 5219 / 7219 en Vision 3

Douce nuit.

Francoise
http://motion.kodak.com/motion/uploadedFiles/TI2647.pdf

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7039
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » ven. 21 nov. 2014 - 23:09

Au temps pour moi, je ne savais pas que estar=poly
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Jacob Scure

Auteur du sujet
Messages : 6
Enregistré le : ven. 21 nov. 2014 - 21:44

Message » ven. 21 nov. 2014 - 23:23

D'accord !
Le triacétate n'a pas disparu, mais il y a eu un moment où toutes les copies qui arrivaient en cabine étaient en polyester. C'est ce que je ne sais pas dater : vers 2000 ? Ou plus tard ?
Merci de vos réponses en tout cas.

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » ven. 21 nov. 2014 - 23:45

Bonsoir

Le gros c'est 90-95. C'est la multi des copies et la solidité ds les tireuses rapides. + tardif en 70mm magnétique. Dés le départ pour IMAX ou presque. Le nom n'était pas Estar mais Astar.

Douce nuit

Francoise

Jacob Scure

Auteur du sujet
Messages : 6
Enregistré le : ven. 21 nov. 2014 - 21:44

Message » sam. 22 nov. 2014 - 11:31

Bonjour,
Et merci de vos réponses érudites.
En effet, dans le livre des Editions Dujarric "Technologie de l'opérateur projectionniste", publié en 1995 (plus moderne mais moins riche que les précédentes éditions rédigées par Jean Vivié), l'auteur au Chapitre 1, Le Film, ne parle que du support polyester.
Je dois écrire un petit texte sur le sujet, et je voudrai bien ne pas dire trop de bêtises.

Je poserai bien une autre question d'ordre historique concernant la piste son :
savez-vous de quand date le passage à la piste cyan ? Un opérateur m'a donné 2004. Le lecteur à led rouge est contemporain je suppose ?

Merci et bon W.E.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7039
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 22 nov. 2014 - 12:01

Je pense que la norme s'est imposée vraiment en 2005/2006, date à laquelle on ne trouvait plus du tout de piste "magenta" (une étape intermédiaire, moins d'argent, mais as encore tout à fait sans.)
Mais les lecteurs dit inversés à LED rouge on été disponibles en amont. Je pense que dès la fin des années 90 début 2000 on pouvait s'en procurer. En 2002, la majorité des salles US y étaient passée, l'Europe était à la traîne mais a connu moins de problèmes techniques (distorsions sur certains premiers modèles) les states ayant essuyé les plâtres.
Je me souviens d'avoir vu passer une lettre de Walt Disney France qui en guise de note service à l'échelle mondiale annonçait son passage aux pistes cyan sur toutes ses copies autour 2003/2004. Il me semble que c'était les premiers?
La motivation officielle est liée aux normes environementales, et c'est vrai qu'à la fabrication et plus encore à la destruction des copies, les sels d'argent étaient un problèe. Mais il y avait des conséquences financières aussi. Le process de fabrication d'une piste son N&B, magenta ou cyan, c'était trois devis différents (dégressif dans cet ordre.)
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Jacob Scure

Auteur du sujet
Messages : 6
Enregistré le : ven. 21 nov. 2014 - 21:44

Message » dim. 23 nov. 2014 - 22:23

Bonsoir,
Et merci ! La motivation est financière et écologique, mais il n'y pas eu un impact en terme de qualité ? C'était meilleur ? ou pareil. Sinon, la fabrication des copies n'a pas dû être simplifiée, s'il a fallu étendre l'émulsion sur la partie image et pas sur la partie son...
Merci encore en tout cas.

Francoise

Messages : 350
Enregistré le : sam. 2 août 2014 - 23:10

Message » dim. 23 nov. 2014 - 22:31

Bonsoir

Aucun c'est même mieux si bien fait mais aussi en tri. Les défauts de redéveloppement de la piste son c'était très courant. Les défauts actuels viennent + des méthodes des tireuses rapides.

C'est le contraire. Le son n'a + à être redéveloppé. Mais c'est pareil en tri. La piste a d'abord été hi-magenta et maintenant cyan.

Douce soirée.

Francoise

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7039
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 23 nov. 2014 - 22:32

Les opérations de tirage étaient je crois plus simple, puisque image et son pouvaient se faire par les même bains révélateur là où il en fallait des distincts auparavant. (Francoise ou Charles me corrigeront, je n'ai jamais réalisé mon rêve de visiter un labo pour tout savoir de la fabrication d'un film... J'avance juste des hypothèses raisonnables.)
Côté qualité, le polyester permettait des tirages plus rapides (la fragilité des supports précédent limitaient la vitesse) et je crois qu'on peut dire que beaucoup de films étaient tirés trop vite (fixité de l'image imparfaite, tenue dans le temps de l'émulsion amoindrie...) Mais là encore, un facteur économique a pesé. Les films en "tirage lent" pour du showprint (copie spéciale séance de presse ou festival) bénéficiaient d'une prestation différente - et plus chère.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7039
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » dim. 23 nov. 2014 - 22:33

Ah bah voilà, on s'est croisés, pardon.
J'ai constaté pour ma part dans l'exploitation qu'une vieille copie tri était souvent plus jojo qu'une copie poly de quelques années seulement...
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Jacob Scure

Auteur du sujet
Messages : 6
Enregistré le : ven. 21 nov. 2014 - 21:44

Message » dim. 23 nov. 2014 - 22:38

Encore merci, vos réponses détaillées demandent réflexions...