Création de carton

Répondre
Seb

Messages : 37
Enregistré le : jeu. 8 mai 2008 - 15:47

Création de carton

Message

Bonjour à tous,
Juste par curiosité et échanger sur le sujet de la création de cartons évènements, AVP, SN...

Où prenez-vous vos visuels et affiches en HD ?
- site du distributeur (si dispo)
- allo ciné
- google images
- ...

Et retravaillez-vous ces visuels pour la réalisation de vos cartons ? (détourage, effets, typo...)
Messages : 3910
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Création de carton

Message

Ouais tout ça.

Puis vaut mieux + grand que HD.

Allociné devient casse pieds pour récupérer les images ( y mettent du webp de + en + au lieu de jpg accessible directement ) mais sous FireFox il y a des extensions qui automatisent la récupération du fichier image source.
Sinon Gimp version 2.10.+ traite le webp.
Messages : 230
Enregistré le : mer. 4 déc. 2013 - 17:53
Localisation : Bobigny

Création de carton

Message

Salut,

Plutôt que d'utiliser GIMP qui fait du dessin "bitmap", je te conseille d'utiliser INKSCAPE qui fait du dessin "vectoriel".
C'est l'équivalent open source d'Illustrator. Tu pourras redimensionner à la volée les textes sans perte de qualité.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Inkscape

Tu pourras ensuite utiliser un logiciel de montage linéaire comme SHOTCUT pour faire des cartons animés encore plus attractifs.
C'est l'équivalent de PREMIERE
https://fr.wikipedia.org/wiki/Shotcut

Il y a aussi NATRON, encore plus top, pour faire vraiment du compositing... (Equivalent de NUKE ou After Effects)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Natron_(logiciel)

Ce n'est pas un carton, mais pour te donner une idée de ce qu'on peut faire, ci-dessous une maquette de "scrolling credits" que j'ai faite récemment avec la combinaison d'Inkscape et Natron:
https://youtu.be/cPHjlhycBFk

On trouve sur le net des tutos en français pour la prise en main de ces logiciels qui peuvent paraître complexes au premier abord...

Fred
Messages : 608
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Création de carton

Message

Autant pour le Web (logos, bannières,etc...) et l'imprimable (flyers, affiches, etc...) le vectoriel est génial (mise à l'échelle, gestion PostScript, export pdf normé etc...), autant pour les cartons je trouve pas ça pertinent.
Je travaille toujours directement en bitmap (toshop personnellement). La gestion des couleurs, des effets (lumière, transparence, bruit, les brosses, etc...) est bien plus performante et il n'y a aucune surprise à l'export.

Après soft propriétaires ou libres, le choix est pas évident. J'ai fait plus de 10 ans en 100% libre (the gimp, inkscape, darktable, KDenlive, etc...), depuis 5 ou 6 ans je suis passé en tout propriétaire, et (très subjectivement - et avec une pointe de déception) je dois reconnaître que ça fonctionne mieux: interopérabilité (logiciels plus courants et multiplateformes), accessibilité de la ressource (voir les montagnes de tuto toshop sur yt), stabilité (KDenlive ou inkscape ont été des cauchemars pour ma productivité), et performances globales pour les rendus (je sais bien qu'on dit que ça a les mêmes capacités, sauf que les imprimables que je sortais d'inkscape n'étaient jamais aussi nickel que mes pdf sortis d'ai). Évidemment le dernier point est très subjectif, on peut me rétorquer qu'il s'agit juste d'une question de compétences. Mais, étant pragmatique, j'ai fait le choix de l'efficacité.

Évidemment, le plus important est de bosser avec un outil qu'on maîtrise (au moins un peu...).
Messages : 3910
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Création de carton

Message

Fred93, pour https://youtu.be/cPHjlhycBFk je ne vois vraiment pas l'intérêt de NATRON ou Inkscape là :mrgreen:

Pour le choix du vectoriel vs. raster/pixel grosso-modo :
⋅ vectoriel pour le design' / la création des éléments,
⋅ pixel pour le travail des images/photos, à la résolution du produit fini ( 2K ou 4K vu le sujet ),
⋅ si passage par montage vidéo, là aussi travail dans la résolution et cadence de la sortie finale ( 24ips, flat ou scope, 2K ou 4K DCI ).

Quant au choix des logiciels, ça pourrait initier un débat interminable, mais finalement bien contourné par « le plus important est de bosser avec un outil qu'on maîtrise ». Que je tempérerais par : la maîtrise d'un outil en particulier ne vaut rien si on ne comprend pas comment fonctionnent les « matériaux » de base. Car c'est cette compréhension là qui permettra de passer d'un outil à l'autre sans trop de difficultés.

Donc attention aux outils qui « cachent » cette compréhension. Certes ça peut faire gagner du temps, mais ça rend dépendant de cet outil ( qu'il soit d'ailleurs libre, gratuit, payant, open-source ou propriétaire ).

Notre matériau de base - à notre petite échelle - c'est des images d'une certaine taille qui défilent à une certaine cadence éventuellement associées à du son, qu'on devra pouvoir emballer dans un DCP. Il y a pléthores de chemins pour arriver au résultat. Mais au final le résultat doit toujours respecter le même cahier des charges = ce qui va bien pour créer un DCP de quelques secondes à quelques minutes, avec le temps et les moyens qu'on nous accorde pour y parvenir.
Répondre