DCP à partir d'un blu-ray

Messages : 3925
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

greg72 a écrit : sam. 28 nov. 2020 - 12:13
Coeur Noir a écrit : sam. 28 nov. 2020 - 5:32 Non, Greg72, pour le coup c'est toi qui est dans le faux.

À partir du moment où tu as un contrat avec un distributeur ( et donc les ayant droit du film ) et bien sûr si le film dispose d'un n° de visa CNC ( définitif ou temporaire ), tu as le droit de le diffuser, qu'importe le support *. On parle bien d'une séance commerciale avec billetterie, bordereau de recettes CNC, TSA, Sacem, TVA… Donc aucun ayant-droit lésé ici

Dans ces cas le distrib' ( j'ajoute : consciencieux, et il y en a ) peut fournir dvd ou blu-ray dédié ( déverrouillé, sans pub, où le visa cnc apparaît ) ou te dire procure t'en un… m'est arrivé bien plus d'une fois ces 10 dernières années.

Donc profil bas l'ami, et présente tes excuses à Alcalin :D
Bah non, tu as manifestement mal lu, comme d'hab :-) (…) mais peut-être serait-il temps d'avoir un peu plus d'éthique chez tout le monde ?
Et toi apprends à lire, le Code du cinéma et de l’image animée par exemple.
Et trouve moi un ou des articles de loi corroborant tes propos ( ou caractérise ici l'infraction au code de la propriété intellectuelle ? ou au droit d'auteur ? ).
* support qui est mentionné sur le contrat entre distributeur et ciné.
Aucun texte de loi n'impose un support plutôt qu'un autre au cinéma. Tu serais le premier à t'en plaindre ( réfléchis un peu ).


Quant à l'éthique, personne ici n'a dit que c'est une solution miracle, hein, mais si le distributeur - le garant des ayant-droit, celui dont c'est le boulot de valoriser le travail des auteurs - te suggère cette alternative faute de mieux voire ne te laisse pas le choix faute d'éthique justement, c'est une solution de secours comme une autre. Tout ce que peut faire l'exploitant à ce moment là c'est renoncer à tel film si les conditions techniques disponibles ne lui conviennent pas.

Rappel aussi : en France il n'est pas interdit de ripper un CD, DVD ou un BR - la copie privée de sauvegarde est un droit pour le consommateur, que les moyens techniques de protection des œuvres ne doivent pas empêcher. Ça ne caractérise pas une violation de droits d'auteur. Quant à ripper un BR du commerce ( à la base prévu pour l'usage en cercle familial et privé ) pour une séance en exploitation ciné préalablement contractualisée avec le représentant légal de l'ayant droit, comment dire… il t'a de fait donné le droit de le faire. Et encore une fois, où est l'infraction à la propriété intellectuelle ici ? On annonce que c'est le film machin d'auteur trucmuche qui va passer, et c'est bien celui-là qui sera projeté, et qui générera de la recette pour son auteur.

De plus, dans ce genre de situation pas-idéale-du-tout-on-est-bien-d'accord, l'ayant-droit te répondra peut-être : je préfère que le ciné / l'opérateur fasse tout leur possible pour que le film soit montré, plutôt que pas montré du tout. The show must go on. Il te donnera même son accord écrit si tu lui demandes gentiment ( un échange de mails peut suffire ). M'est arrivé aussi ça, plus d'une fois, ces 20 dernières années.

Le CNC est au courant en amont quand on est capable de prévenir à temps et forcément à posteriori ( on est en France, tout passe par sa grande administration ), le distributeur aussi forcément c'est le premier à savoir, parfois même les auteurs, quelque fois présents dans la salle avec les spectateurs, spectateurs qu'on prévient des circonstances techniques défavorables. Car oui c'est aussi notre boulot tout ça. Tu pourrais essayer de nous enseigner quelque chose qu'on ne sait pas déjà, pour une fois ?

J'ai 2 exemples de films qui me viennent à l'esprit : le Vélo de Ghislain Lambert ( Philippe Harel ⋅ 2000 ) et Séraphine ( Martin Provost ⋅ 2008 ). Pas de DCP. Pas de BR non plus ( à l'époque où j'en aurais eu besoin, ça a pu changer depuis ). Et pourtant l'un des 2 était passé en HD en télévision. Inutile de te dire que c'est pas les chaînes de télé qui vont t'envoyer leurs fichiers, quand bien-même producteurs-distributeurs-auteurs t'ont donné leur accord signé pour diffuser le film… On fait quoi dans ces cas là ?

Bref comme à chaque fois ta méchanceté est injustifiée et injustifiable.

Dire que ça risque de faire une projo dégueulasse et t'en émouvoir, ok, bien sûr, la blague, tu crois que ça l'amuse Alcalin de devoir en passer par là ???

Mais non dans ta tête pleine d'amour et de compassion, tu t'es juste dit : vilain projectionniste, saboteur, brigand. Les circonstances tu t'en cognes, et tu prétends donner des leçons d'éthique. Tu touches au sublime.
Messages : 1403
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

Greg72 franchement tout ce que tu écrit depuis un moment n’est que méchanceté (et pas que sur ce fil de discussion)

Que Alcalin passe un blu-ray directement en salle ou qu’il fasse un dcp de ce même Blu-ray où est le problème ?

Moi-même je suis équipé comme la plupart je pense d’un scaler en cabine, peut importe la marque et modèle, si par des questions techniques ou humaines il préfère faire un dcp pour l‘inclure directement dans une playlist où est le problème ?
Il est vrai que passer un blu-ray demande d’être en cabine, de caler le film au début pour éviter les menus à l’écran, donc une certaine préparation. Ce qui suivant les établissements (configuration, organisation) demande un temps non négligeable.

Je voit absolument pas le soucis car de toute façon c’est une séance où plusieurs séances (peut importe) qui sont déclarée, tout est en règle.
Messages : 1395
Enregistré le : dim. 3 nov. 2013 - 16:11
Localisation : 31
Contact :

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

Je ne suis pas un pro mais un passionné et c'est pour cela que je suis vos débats régulièrement.

je n'ai pas toutes notions ni l'expérience de bon nombre d'entre vous mais je suis désagréablement surpris des propos voire des menaces de Greg72 aussi je ne me permettrai pas d'intervenir dans le présent post ni de donner des conseils sur le plan technique ou légal mais je pense que Rem à raison, ce forum pourrait fort bien sur surtout mieux vivre sans ce genre d'individu, alors pourquoi hésiter ? Un petit coup de gomme et respirons un un bon coup, il ne nous manquera pas. :mrgreen:
Messages : 122
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

rem a écrit : sam. 28 nov. 2020 - 22:37
greg72 a écrit : sam. 28 nov. 2020 - 18:41 Si ce forum était effectivement suivi par un modérateur, il aurait supprimé ce post.
C'est le cas Greg72 mais pour être honnête avec vous si je devais supprimer quelque chose je commencerai par la suppression de votre compte.
Parce que vos interventions régulières désagréables envers les projectionnistes dès lors que ça parle de DCP et vos petites menaces (trop facile derrière un écran :mrgreen:) on peut faire sans, vraiment.
Si tu es effectivement le modérateur et le responsable de ce site, merci de supprimer mon profil et l'ensemble de mes messages comme la Loi Informatique et Liberté me le permet. Je ne tiens pas à participer à un forum qui se fout allègrement du droit d'auteur. Une enquête sera de toutes façons diligentée car ces infractions sont insupportables. Ca ne sera pas la première fois qu'un cinéma se verra rappelé à l'ordre, voire condamné.
Messages : 819
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

On attend d'ailleurs toujours nom, employeur et adresse complète de Greg72. :mrgreen:
Messages : 122
Enregistré le : ven. 18 mai 2012 - 11:41

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

Victoria5 a écrit : lun. 30 nov. 2020 - 10:22 On attend d'ailleurs toujours nom, employeur et adresse complète de Greg72. :mrgreen:
On attend aussi les noms, employeurs et adresses complètes de tous les participants de cette discussion, ainsi que le nom du responsable légal de ce site. Et le nom du distributeur qui demande à cracker un Blu-ray du commerce et le nom du film.
Messages : 819
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

C'est donnant-donnant, tu as demandé le premier. :roll:
Messages : 632
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

greg72 a écrit : lun. 30 nov. 2020 - 10:19 Si tu es effectivement le modérateur et le responsable de ce site, merci de supprimer mon profil et l'ensemble de mes messages comme la Loi Informatique et Liberté me le permet. Je ne tiens pas à participer à un forum qui se fout allègrement du droit d'auteur. Une enquête sera de toutes façons diligentée car ces infractions sont insupportables. Ca ne sera pas la première fois qu'un cinéma se verra rappelé à l'ordre, voire condamné.
Complètement hallucinant.
Une enquête sur quoi ? Tu te rends compte que cette pratique n'est illégale que dans ta tête ?
Tu te rends compte aussi qu'à l'heure qu'il est, avec la menace qui pèse sur l'avenir des salles, le CNC a autre chose à faire que de "diligenter" une enquête sur une pratique qui se fait en toute transparence entre distributeur et exploitant tout en étant déclarée ?

Jusqu'ici tu étais désagréable, et parfois limite insultant, mais là tu deviens carrément risible.
Messages : 1403
Enregistré le : mar. 25 nov. 2014 - 11:12

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

Greg72 j’ai quand même du mal à gardé mon sérieux en te lisant !

De toute façon avec le cinéma numérique tout est permis maintenant, tu va aussi faire la guerre contre tout les projectionnistes ou les cinema qui crée eux même les films annonces quand ceux-ci ne les reçoivent pas en temps et en heure ? Pourtant c’est la même chose, que ce soit un f.a ou un long-métrage, bref, tu es risible !

C’est comme si à l’époque du 35mm, tu te serais mis à gueuler contre une vidéo projection d’un film pas dispo en pellicule.
Pourtant rien d’illégal non plus, je l’ai fais y’a à encore 10 ans en arrière, ma salle étant équipée des 1987 d’un Vidéoproj et jamais ont m’a emmerder car tout as toujours été déclaré.

Peut importe le support tant que tout as été fais dans les règles !
Basta !!
Messages : 3925
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: DCP à partir d'un blu-ray

Message

greg72 a écrit : lun. 30 nov. 2020 - 10:19Ca ne sera pas la première fois qu'un cinéma se verra rappelé à l'ordre, voire condamné.
C'est comme les gens condamnés pour diffamation, calomnie, harcèlement : ça arrive. Rarement mais ça arrive. Merci de tenir compte de viewtopic.php?p=137706#p137706 et diriger ta colère ailleurs.

Dans le monde réel, pétri de rationalité et de compromis, personne ici ne sera condamné pour avoir fait tout son possible malgré des circonstances défavorables afin de diffuser un film tout en respectant le droit d'auteur, ses obligations administratives et autres réglementations de la filière. Ni le distributeur ( qui aura fait tout ce qu'il a pu jusqu'à permettre l'utilisation d'un support moins noble faute de mieux ), ni la salle ( qui aura fait tout ce qu'elle a pu pour optimiser sa projection à partir de ce support moins noble ).

Encore une fois : l'utilisation d'un support de projection « moins noble » ( que quoi ? une copie 70mm ? un dcp 4K hdr via laser ? ton rêve de pureté ? ) ne caractérise aucune infraction.

Où donc étais-tu à la glorieuse époque du 35mm quand des salles passaient des films en 25 ips au lieu de 24, pour gagner un peu de temps de pub's ou d'entracte-vendeur-de-confiserie ? Les copies dégueulasses, d'usure ou de tirage cheap-express, tu les aurais traquées, interdites ? Où donc es-tu quand aujourd'hui des salles pratiquent des entractes ( techniquement injustifiables ) sur des films un peu longs pour rouvrir la machine à bonbons ? Ces exemples sont des massacres des films et du mépris de droits d'auteur car ça défigure les œuvres.

À côté de ça, un transfert BR → DCP c'est du lux(e). Faut relativiser.
Répondre