DUPLIQUER HD AVEC DCP - BESOIN D'AIDE SVP

alenen

Auteur du sujet
Messages : 2
Enregistré le : mar. 26 mars 2019 - 21:07

DUPLIQUER HD AVEC DCP - BESOIN D'AIDE SVP

Message » mar. 26 mars 2019 - 21:12

Bonjour à tous,
J'ai un HD externe sur lequel j'ai mon dossier DCP qui marche nickel.
Je voudrais savoir comment je peux faire sous UBUNTU ( pour info je suis archi débutante sous ce système ) pour sauver le contenu de mon HD sur ma partition UBUNTU, de manière ensuite à pouvoir la copier sur d'autres HD.

En bref je dois faire des copies de mon HD avec le DCP dedans mais pour m'éviter de brancher l'original du DCP à chaque fois je voudrais le copier sur Ubuntu.
Merci beaucoup pour votre aide.
Ellen

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3778
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 27 mars 2019 - 14:21

Euh… DD externe branché, tu copies le dossier DCP qui va bien et tu le colles quelque part dans ton répertoire personnel sur ton PC…

…en fait je vois pas trop où est la difficulté / le problème ?

Victoria5

Messages : 656
Enregistré le : ven. 4 sept. 2015 - 16:40

Message » mer. 27 mars 2019 - 14:29

Coeur Noir a écrit :…en fait je vois pas trop où est la difficulté / le problème ?


Entre l'écran et le fauteuil ? :mrgreen:

Tomek

Messages : 132
Enregistré le : sam. 7 déc. 2013 - 19:07
Localisation : Montgeron - Region Parisienne

Message » mer. 27 mars 2019 - 14:42

Je conseillerai d’aller lire la documentation (y’a des guides pour les débutants), vu que ça ressemble plus à un problème d’utilisation d’Ubuntu qu’à un problème de DCP je pense.
https://doc.ubuntu-fr.org

rappa

Messages : 354
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » mer. 27 mars 2019 - 16:53

Bonjour alenen,
comme l'ont dit mes prédécesseurs, un simple copier/coller fera le taf.
Tu peux aussi le copier d'un DD externe à l'autre sans le faire passer par ton DD système, ça sera un peu plus long, mais ça fait une manip en moins.

alenen

Auteur du sujet
Messages : 2
Enregistré le : mar. 26 mars 2019 - 21:07

Message » ven. 29 mars 2019 - 18:56

Bonsoir à tous,

;-) Ok je suis débutante mais pas à ce point ;-). Le "copié-colle" du DCP vers un HD marche évidemment sans PB, sauf qu'en fait 1°) ma partition LINUX sur mon MAC est trop petite pour que je puisse le copier dessus, du coup c'est sur le dossier "commun" entre MAC et Linux que je voulais la copier et là rien à faire. Ca se lance et j'ai un message d'erreur avant la fin...

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3778
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » ven. 29 mars 2019 - 22:27

Ah bah voilà, fallait ( presque ) tout dire dès le début… Maintenant peux-tu préciser quel est ce message d'erreur, et depuis quel système ( Mac ou Linux ) ? Partition Linux sur un Mac, tu veux dire que tu es en dual boot sur ta machine ? Ou virtualisation ? Autre ?

Pour moi le plus simple c'est : récupère un pc pas trop vieux / pas trop lent, et installes-y un beau et robuste Linux de ton choix, et sers t'en pour tes copies, duplications et stock de DCP.

Car quel que soit le système d'exploitation ( et son système de fichiers natif : ntfs pour win, hfs pour mac, ext souvent pour lin ), aucun ne gère convenablement celui des autres. Les soit disant « logiciels » de compatibilité genre parangon sont tôt ou tard source d'embrouilles.

Et l'avantage indéniable de Linux dans ce cas c'est la pérennité : son système de fichiers natif étant open-source, il y aura toujours possibilité de s'en servir sans ( trop ) dépendre d'un éditeur et sans royalties ni viol de brevets. Contrairement aux solutions à code propriétaire fournies par Microsoft ou Apple.

Si la solution d'un pc dédié Linux / DCP n'est pas envisageable, un espace de stockage en « partage réseau » ( genre NAS ) serait sans doute plus pratique que de partager une partition d'un disque.

rappa

Messages : 354
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » sam. 30 mars 2019 - 13:17

Quelle est le format de ta partition partagée ?
D'après ma petite expérience perso d'utilisateur de dual boot, les partitions partagées posent toujours problème. La solution: mettre l'espace commun sur un disque (physique) séparé. Quasiment aucun problème de config, boot toujours OK, etc... par contre je n'ai d'exp de dual boot Mac/Nux donc je ne saurais te conseiller le format à choisir ?? J'ai tendance à penser que l'environnement Mac est trop fermé pour faire du stockage et du réseau, je te conseillerais donc de faire un disque en ext3 qui ne servira qu'à stocker tes DCP.

Tomek

Messages : 132
Enregistré le : sam. 7 déc. 2013 - 19:07
Localisation : Montgeron - Region Parisienne

Message » dim. 31 mars 2019 - 11:39

Pour Linux et Windows ils supportent tous les deux en lecture et en écriture FAT et NTFS, FAT est un peu trop limité mais pour transférer des DCP d'un système à l'autre, NTFS devrait faire l'affaire.

Par contre avec Mac c'est plus compliqué, Mac ne supporte pas les partitions Linux (EXT3, EXT4, etc ...), et Linux ne peut pas écrire dans des partitions Mac OS (HFS+), seulement lire. Mac OS X ne supporte pas NTFS en écriture, et FAT ne convient pas aux DCP car il y a une limite de 4GB par fichier.

En réalité, le pilote Linux pour HFS+ supporte l'écriture, mais elle est désactivée par défaut car les développeurs ne considèrent pas leur travail assez abouti, et ils considèrent qu'il y a encore un risque de corruption de données en utilisant leur pilote. Néanmoins ça fonctionne dans 99% des cas, si c'est juste pour des disques externes (pas le disque interne du Mac où il y a macOS, là c'est trop risqué), ça peut faire l'affaire, on peut trouver sur internet les commandes à faire dans le terminal pour remonter le une partition HFS+ en "read write".

rappa

Messages : 354
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » dim. 31 mars 2019 - 13:41

Donc... c'est bancal.
Personnellement je ne me lancerais plus dans des solutions aussi "bricolées", je trouve qu'en utilisation perso c'est pénible, mais alors en utilisation pro c'est carrément casse-gueule. Je me vois mal appeler un distributeur pour lui expliquer pendant 15 minutes les problèmes d'écriture que pose le HFS à partir d'un OS Linux blablabla... pour finir par lui demander de m'envoyer un DCP en chrono 24h...
Donc pour moi la solution de stockage des DCP la plus fiable est la plus simple : une machine Linux, un espace de stockage en ext3. Pour quelqu'un qui n'a pas peur de bricoler, ça paraît très simple de se bricoler une machine dédiée avec une distrib grand public (Ubuntu/Debian), et au prix des HDD ça vaut même le coup de monter un petit RAID 5. Fiabilité, simplicité, performance, coût économique.
Et la vrai question pour l'OP c'est : pourquoi stocker les DCP dans un espace partagé Linux/Mac ? Quelle est l'intérêt de pouvoir accéder à tes DCP depuis MacOS ?
(si je voulais troller je demanderais même : Une machine Apple a-t-elle réellement sa place dans une cabine ? Une machine Apple en 2019 a-t-elle un autre intérêt que d'enrichir la société la plus fortunée au monde ? :lol: )

Phane

Avatar du membre
Messages : 1275
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » dim. 31 mars 2019 - 16:27

rappa a écrit :Une machine Apple a-t-elle réellement sa place dans une cabine ? Une machine Apple en 2019 a-t-elle un autre intérêt que d'enrichir la société la plus fortunée au monde ?

ExtFS Linux et NTFS Microsoft sont Read&Write sur Mac OS X,
que ce soit par l'intermédiaire de softs 3rd party ou en ligne de commande.
Sans trop creuser, l'utilisateur peut aisement franchir ce type de barrière.
Je ne pense pas que Cœur Noir va me contredire... ;-)

Image

http://osxdaily.com/2014/03/20/mount-ext-linux-file-system-mac

Tomek a écrit :Mac OS X ne supporte pas NTFS en écriture

http://osxdaily.com/2013/10/02/enable-ntfs-write-support-mac-os-x

https://mounty.app

Image
ImageImageImageImage

rappa

Messages : 354
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » dim. 31 mars 2019 - 18:05

Phane a écrit :
rappa a écrit :Une machine Apple a-t-elle réellement sa place dans une cabine ? Une machine Apple en 2019 a-t-elle un autre intérêt que d'enrichir la société la plus fortunée au monde ?

ExtFS Linux et NTFS Microsoft sont Read&Write sur Mac OS X,
que ce soit par l'intermédiaire de softs 3rd party ou en ligne de commande.
Sans trop creuser, l'utilisateur peut aisement franchir ce type de barrière.
Je ne pense pas que Cœur Noir va me contredire... ;-)

https://zupimages.net/up/19/13/unm4.png

http://osxdaily.com/2014/03/20/mount-ext-linux-file-system-mac

Tomek a écrit :Mac OS X ne supporte pas NTFS en écriture

http://osxdaily.com/2013/10/02/enable-ntfs-write-support-mac-os-x

https://mounty.app

https://zupimages.net/up/19/13/ej26.png

Je l'ignorais, merci.
Néanmoins ça ne répond pas à la question : en quoi une machine Apple (coûteuse, fermée) est pertinente en cabine ? Déjà que la question se pose pour les vidéastes et monteurs ciné (même si le nouvel Imac Pro à 10 000 brouzoufs a un peu redressé la barre).
Autrement dit, que fait MacOS X que ne peut faire une distrib Linux dans une cabine pour gérer les DCP, KDM, etc...(pour un prix 5 à 10 fois inférieur) ?

Tomek

Messages : 132
Enregistré le : sam. 7 déc. 2013 - 19:07
Localisation : Montgeron - Region Parisienne

Message » dim. 31 mars 2019 - 20:00

@Phane

Je parlais de support "natif", après en bidouillant beaucoup de choses sont possibles sur un Mac.
C'est intéressant de voir que le support de NTFS en écriture est dispo depuis longtemps mais qu'il n'a jamais été activé. En tout cas merci du tuyau, ça pourra toujours servir.

Pour EXT3, la technique que tu me montres utilise un pilote FUSE, faut voir la fiabilité de leur driver.
Après, le problème de FUSE (sur n'importe quel système UNIX) c'est que les perfs sont mauvaises, je ne vais pas rentrer dans les détails (c'est pas un forum d'informatique ici :D ), mais en gros FUSE permet d'implémenter des pilotes pour lire des systèmes de fichiers coté "userspace" en implémentant une certaine interface plutôt que de développer un pilote natif pour le noyau. C'est plus simple à programmer mais en moyenne on divise les perfs par 10.

Pour partager des fichiers entre Mac OS et Linux il y a aussi des FS plus exotiques comme ZFS qui sont supportés par les 2 OS, mais vu que c'est rarement ce que les gens ont sur leur disques...

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3778
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 31 mars 2019 - 21:10

Phane a écrit :Je ne pense pas que Cœur Noir va me contredire... ;-)

Perdu ;-)

Ça va dans le sens de Rappa, et ce que je suggérais au début, en gros : quand on veut être sûr de ce qu'on fait avec le système de fichiers X du système d'exploitation X, on s'en sert sous X là où on est sûr de pouvoir le réparer / maintenir / gérer.

Toutes les autres solutions de « translation » de système de fichiers - quel que soit le système d'exploitation hôte - ont des limites qui peuvent mener à des situations de blocage. Risque qu'on ne peut pas prendre au boulot, et raison pour laquelle il faut déconseiller ces solutions « logicielles ».

S'il y a un besoin de partage entre Mac et Linux, je pense qu'une solution de stockage intermédiaire sur le réseau local est toute indiquée : nas, owncloud, syncthing… ( J'ai une assez longue expérience de syncthing et en suis très satisfait, mais ce n'est pas tout à fait que du stockage )

À ma décharge : je connais très peu Mac dans le détail, les solutions y sont peut-être robustes et pas toujours coûteuses, mais je préfère jouer la prudence concernant la manipulation des systèmes de fichiers. Ça n'est pas partisan, quel que soit l'OS, gérer du non-natif est toujours au prix de compromis ( sur la sécurité, la stabilité ou les performances ).

Phane

Avatar du membre
Messages : 1275
Enregistré le : ven. 25 avr. 2008 - 12:46
Localisation : F-75018
Contact :

Message » lun. 1 avr. 2019 - 14:47

Coeur Noir a écrit :
Phane a écrit :Je ne pense pas que Cœur Noir va me contredire... ;-)

Perdu ;-)
je connais très peu Mac dans le détail, les solutions y sont peut-être robustes et pas toujours coûteuses

J'entendais que vu la simplicité de mise en place des outils, pouquoi s'en priver ?
Principal avantage, pouvoir importer les contenus depuis les volumes non HFS+.
Si les performances ne sont pas au rendez-vous pour en exporter, ça ne me dérange pas plus que ça.
Jusqu'à présent aucun souci de corruption de données.

Autre exemple : Ext2Fsd pour Windows.
Pas la solution idéale, mais peut s'avérer très utile.

https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_acceder_a_ses_partitions_d_ubuntu_sous_windows

Image
ImageImageImageImage