Lumière d'ambiance et court metrage

baptiste chantecler

Auteur du sujet
Messages : 46
Enregistré le : lun. 7 août 2017 - 18:25

Lumière d'ambiance et court metrage

Message » dim. 22 juil. 2018 - 15:11

Bonjour à tous,

Lors de vos séances avec des courts métrage :

Laissez vous les lumières d'ambiance jusqu'au début du film principal ou éteignez vous tous dés le démarrage du court métrage ?


Merci à tous de vos réponses

rappa

Messages : 323
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » dim. 22 juil. 2018 - 16:07

Tu parles de courts en première partie d'un long, c'est bien ça ?
Perso, les rares fois ou je l'ai fait, j'ai placé le court immédatiement avant le long métrage, après les automations "film", donc dans le noir, sans rallumage avant le long. C'est une oeuvre à part entière et non une pub ou un FA, pas de raison de ne pas le passer dans les meilleures conditions possibles.

baptiste chantecler

Auteur du sujet
Messages : 46
Enregistré le : lun. 7 août 2017 - 18:25

Message » dim. 22 juil. 2018 - 16:12

rappa a écrit :Tu parles de courts en première partie d'un long, c'est bien ça ?
Perso, les rares fois ou je l'ai fait, j'ai placé le court immédatiement avant le long métrage, après les automations "film", donc dans le noir, sans rallumage avant le long. C'est une oeuvre à part entière et non une pub ou un FA, pas de raison de ne pas le passer dans les meilleures conditions possibles.



oui c'est bien cela donc si je comprend bien les courts donnè pare la maison de film ne sont mis que très rarement ? car il est vrais que mettre un court devant un film pour enfants qui dur dèja 2h(les indestructibles 2 ) sa fait long et cela nous empêche donc de mettre des fa

rappa

Messages : 323
Enregistré le : lun. 29 janv. 2018 - 12:04

Message » dim. 22 juil. 2018 - 16:31

Tout dépend de la politique de ta salle et de ce qui est négocié avec le distributeur. J'ai bossé dans un complexe ou le passage du court en avant long-métrage était imposé par le distributeur.

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » dim. 22 juil. 2018 - 16:58

Quand un distributeur fait « l'effort » de proposer un court, en plus de son film, la moindre des choses c'est de le montrer à tes spectateurs…
- Les courts devant les pixar sont souvent très chouettes,
- ça fait partie du spectacle ( c'est pas de la pub' )
- ça éduque petits et grands à un autre format de films et à la patience…

…ils en ont tellement plus l'habitude que tous les jours depuis la sortie d'indestructibles 2, j'ai quelqu'un qui sort en croyant s'être trompé de salle ( ou qu'on s'est trompé de film ) d'où éventuellement l'idée de laisser le court en demi-lumière ( ça dit : c'est pas encore le film ) mais j'aime pô.

Un court c'est un film.

baptiste chantecler

Auteur du sujet
Messages : 46
Enregistré le : lun. 7 août 2017 - 18:25

Message » dim. 22 juil. 2018 - 17:00

Coeur Noir a écrit :Quand un distributeur fait « l'effort » de proposer un court, en plus de son film, la moindre des choses c'est de le montrer à tes spectateurs…
- Les courts devant les pixar sont souvent très chouettes,
- ça fait partie du spectacle ( c'est pas de la pub' )
- ça éduque petits et grands à un autre format de films et à la patience…

…ils en ont tellement plus l'habitude que tous les jours depuis la sortie d'indestructibles 2, j'ai quelqu'un qui sort en croyant s'être trompé de salle ( ou qu'on s'est trompé de film ) d'où éventuellement l'idée de laisser le court en demi-lumière ( ça dit : c'est pas encore le film ) mais j'aime pô.

Un court c'est un film.



voila le sens de ma questions je suis tout a fait d accord avec vous....

hortson

Messages : 395
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » dim. 22 juil. 2018 - 22:02

Pourquoi a t-on supprimer les premières parties (courts métrages de 15 à 20 minutes) Uniquement pour une question de FRIC. Lors de la mise en place des lanternes au xénon et de la création des complexes cinématographiques, les salles qui tournaient une ou deux séances l'après midi et une en soirée sont passées à quatre ou cinq séances par jour. Un complexe tournait avec un ou deux projectionnistes pour 5 ou 6 salles alors qu'auparavant il y avait un projectionniste par salle (double postes). Pour pouvoir faire ce nombre de séances et gagner du temps, on a simplement supprimer la première partie ( disparition des courts métrages ou documentaires ainsi que des actualités bouffées par le JT). Dans les grandes villes, à l'époque, augmentation du nombre de spectateurs donc plus de recettes pour des frais d'exploitation identiques (une caissière, un controleur et un projectionniste) Tout le monde s'y est retrouvé (exploitants et distributeurs) Seul le spectateur pour un prix identique... (à voir tout de même) il ne voyait qu'un film contre auparavant une première partie et un film.
Evidemment aujourd'hui, l'habitude est prise et je comprends que la projection d'un court métrage paraisse bizarre aux spectateurs 2018. Pour conclure si j'étais en cabine aujourd'hui (ce qui ne risque pas de m'arriver vu ma nullité en informatique) je projetterais cette première partie lumière éteinte pour ensuite rallumer la salle pendant les pubs et les annonces diverses.

hortson

Messages : 395
Enregistré le : sam. 1 déc. 2007 - 15:30
Localisation : bourg les Valence Drome

Message » dim. 22 juil. 2018 - 22:08

Les plus anciens d'entre vous ont peut être vu les documentaires de Disney de la série "C'est la vie" qui passaient en première partie des films Disney. Ces films étaient une merveille. Durée environ 30 minutes. Il y a même eu à l'époque un long métrage de cette série "Désert Vivant" Pour mémoire également mais dans un autre registre, distribué par Columbia "Les trois stooges" court métrage comique de 20 à 25 minutes. Une autre époque...

penny-lane

Avatar du membre
Messages : 1502
Enregistré le : mer. 19 oct. 2011 - 14:40
Localisation : Ile-de-France

Message » dim. 22 juil. 2018 - 22:46

baptiste chantecler a écrit :car il est vrais que mettre un court devant un film pour enfants qui dur dèja 2h(les indestructibles 2 )


Ben en fait, les Indestructibles n'est PAS un film spécifiquement destiné aux enfants. Le magnifique court-métrage qui le précède, Bao, non plus. Donc sors les moins de 7/8 ans de la salle, et passe le court, voilà :-D

Mriya225

Messages : 4
Enregistré le : ven. 27 juil. 2018 - 10:24

Message » sam. 28 juil. 2018 - 17:14

C'est vrai que malgré l'"emballage", Les Indestructibles 2 s'adresse à ceux qui étaient jeunes quand le premier et sorti, et Bao à deux types de population, ceux qui sont ont quitté le domicile familial il n'y a pas si longtemps, et ceux (celles!) qui ont vu leur enfant quitter le domicile familial il n'y a pas longtemps!

Après ce n'est pas le sujet principal, et oui il est bien dommage que les gens n'aient plus l'habitude des courts-métrages Pixar. Après ceux qui sont sortis n'ont pas la lumière à tous les étages, parce que quand on entre, qu'il y a eu la pub et les bandes-annonces, qu'on voit l'introduction de Pixar, puis que commence quelque chose que l'on n'avait pas vu à l'affiche mais qui est clairement du Pixar, il ne faut pas non plus avoir un doctorat en histoire du cinéma pour comprendre que c'est associé au film... Après, pour les moins malins, il est toujours possible de demander à son voisin de siège en sortant pourquoi on n'a pas revu la mère asiatique pendant le reste du film :mrgreen:

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » sam. 28 juil. 2018 - 21:19

Mriya225 a écrit :Les Indestructibles 2 s'adresse à ceux qui étaient jeunes quand le premier et sorti,

C'est un peu hors-sujet, pardon, mais je ne vois aucune différence de cible entre le film Les Indestructibles et sa... "suite" Je trouve les deux extraordinaires, pour moi ils ne font qu'un, ils font oeuvre comme rarement dans ce contexte.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Yougze

Messages : 4
Enregistré le : ven. 4 janv. 2019 - 21:59
Localisation : Yvelines 78

Message » dim. 6 janv. 2019 - 19:19

Bonjour, je reviens sur ce sujet...

J'aimerai savoir si en tant qu'exploitant de salle de cinéma indépendant (je suis projectionniste dans un cinéma de ville, donc public), il est possible de projeter des court-métrage avant les séances des long-métrages programmées ? En avons-nous le droit ? Sommes-nous soumis uniquement à la diffusion des films de nos distributeurs/programmateur ? Sinon, connaissez-vous des plateformes pour visionner des court-métrages, les télécharger librement, ou bien comment démarcher pour obtenir des courts-métrages et les diffuser ?
Yougze

Yermat

Avatar du membre
Messages : 662
Enregistré le : ven. 6 mai 2011 - 10:16
Localisation : Vendée

Message » lun. 7 janv. 2019 - 13:38

Bonjour,

Il ne me semble pas que le distributeur ait un droit de regard sur ta première partie. Tu passes bien les pubs/FA que tu veux.
Après pour les CM, encore une fois il s'agit d'une oeuvre à part entière et donc pour pouvoir les projeter tu dois avoir l'autorisation des ayants droits et éventuellement leur verser de l'argent.
Un organisme tel que l'Agence du Court Métrage propose ce genre de service. Tu leur verse une somme forfaitaire annuelle qui te donne le droit de projeter les films de leur catalogue (avec peut être des frais supplémentaire par copie demandée mais ça je ne sais pas).

Pour ce qui est du visionnage des CM, Viméo me semble une plateforme intéressante.
Image