1ère salle IMAX LASER Pathé en France

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

1ère salle IMAX LASER Pathé en France

Message » mer. 20 déc. 2017 - 11:45

La légende veut que de cet accident artistique et industriel, on en ait retenu tout de même la version "enfant" des wookies, pour en faire plus tard les Ewoks.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » mer. 20 déc. 2017 - 19:25

J'aimerais (re) mettre mon grain de sel d'historien pour rappeler que les changements de format en cours de projection, ça n'est pas un truc nouveau.
En 1927, Wings de Wellman a été projeté (un choix validé par la studio) avec un système de changement de taille de l'image en cours de projection, de manière à rendre plus spectaculaires les scènes de combat aérien. En 1956, Fantasia a fait l'objet d'une ressortie en SuperScope et l'image s'ouvrait plus ou moinj sur la largeur du cadre 2,35:1 (jamais totalement occupé car il n'était pas possible de recadrer complètement l'image) sur certaines séquences. Au Futuroscope, le film La Vienne Dynamique joue sur le vignettage en début de film pour renforcer l'aspect spectaculaire du passage de l'intérieur à l'extérieur du train. Dans le même ordre d'idée, les premiers films Cinerama s'ouvraient sur des séquences en 1,37:1 projetées au centre de l'écran rideau seulement entr'ouvert, pour qu'ensuite la projection Cinérama proprement dite ne se mette en route, avec l'ouverture du rideau. Frère des Ours s'ouvre en 1,85:1 avant de passer en 2,35:1, tout comme "Enchanted" qui recourt au même artifice.

Quant à la perte de résolution due aux différents passages SFX, c'est quelque chose qui n'existe plus. Les films sont scannées, traités numériquement, puis une fois les trucages terminés font l'objet d'un retour sur film. La suppression de ces étapes peut remonter au moins à O'Brother des Frères Coen, qui est le premier à avoir été intégralement assemblé en numérique, avant un retour sur film directement pour faire l'interneg destiné aux copies.
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » mer. 20 déc. 2017 - 19:40

Coeur Noir a écrit :Opinion, ou exigence un brin technique ?


En ce qui me concerne, je ne souhaite pas continuer de polémiquer sur cette question. "Mocheté", "insupportable", ce sont des jugements de valeur. C'est le domaine de l'opinion, pas du factuel. J'ai pris votre commentaire comme une négation de mon envie / intérêt pour voir les films tels qu'ils ont été conçus, peu importe la pertinence / bien-fondé esthétique des choix des réalisateurs, producteurs, que sais-je. Tout simplement. C'est pour ça que j'ai répondu catégoriquement à mon tour. Je ne suis pas un cinéphile averti ni je peux prétendre avoir 0.01 millième de vos connaissances, techniques ou autre. Donc je ne veux absolument pas me trouver dans un rôle de polémiqueur parmi vous. :D Sur ce, je vous lis attentivement et avec intérêt.
07534

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 20 déc. 2017 - 22:15

Mais justement, c'est intéressant ça: c'est qu'il faut aussi admettre qu'il y a plusieurs versions officielles au même moment.
Voir les films tels qu'ils sont conçus, ça veut dire qu'ils sont conçus selon plusieurs options en fait.
Pour la blague, j'ai relevé un changement de figurant dans un film en CGI voir le lien ici (chacun venant flatter le pays ou continent sur lequel était distribué le film.)
Quelle est la bonne version au fond?
Quand le cinéma est devenu sonore, tous les cinés ne se sont pas équipés du jour au lendemain, il existe donc certains films qui avaient une version sonore et une version parlante, un des exemples les plus connus étant "Blackmail" d'Hitchcock, dont certaines scènes sont spécifiquement tournées pour la version sonore, différente de la muette. La mise en scène n'a rien à voir dans ce cas. Et pas le cadre...

Plus marrant encore, qui peut fredonner la chanson "Avoir Un Bon Copain?" Presque tout le monde dans ma génération... Elle vient du premier musical Allemand, d'une époque où l'on réalisait avec la même équipe une version française et une version allemande d'un même film! On mettait une scène en boîte, et hop on la refaisait dans la foulée avec des acteurs francophones! La je parle du Chemin Du Paradis de 1937, et que je n'ai jamais vu... Les deux versions sont "officielles" c'est pas un remake fait 10 ans plus tard... En passant, la chanson est aussi célèbre en France qu'en Allemagne, et plus personne ne sait d'où elle vient. Là bas non plus... :D
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » mer. 20 déc. 2017 - 22:22

Yannick a écrit :Quant à la perte de résolution due aux différents passages SFX, c'est quelque chose qui n'existe plus. Les films sont scannées, traités numériquement, puis une fois les trucages terminés font l'objet d'un retour sur film. La suppression de ces étapes peut remonter au moins à O'Brother des Frères Coen, qui est le premier à avoir été intégralement assemblé en numérique, avant un retour sur film directement pour faire l'interneg destiné aux copies.

Je ne comprends pas ce que ça change que les films soient scannés ou pas. Si tu ne "surdéfinis" pas tes robots incrustés aux côtés des tes acteurs ou sur tes fonds vert, ça passe moins bien.
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » mer. 20 déc. 2017 - 23:04

Je ne suis pas sûr de saisir ce que tu veux dire par sur-définir. 003654
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

Coeur Noir

Avatar du membre
Messages : 3753
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Message » mer. 20 déc. 2017 - 23:45

kamaleon a écrit :"Mocheté", "insupportable", ce sont des jugements de valeur.
Oui c'est vrai. Une échelle de valeurs que j'ai tenté d'expliquer un peu par la suite. Qui serais-je pour juger toi en fonction de tel film ou format ou gâteau que tu aimes ? Donc non promis je ne te juge pas ;-)

C'est le procédé et son marketing qui m'interrogent.

Yannick il me semble que les exemples que tu cites jouent sur la largeur de l'image, et assez peu sur sa hauteur. Ou sur une tentative d'effacer ( ou fondre avec le lieu ) le cadre d'écran. Les ratios changeants de l'imax sont plus déroutants je trouve.

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 0:25

Yannick a écrit :Je ne suis pas sûr de saisir ce que tu veux dire par sur-définir. 003654


Je n'en suis pas très sur moi-même. Mais ce que je crois comprendre de plusieurs itw de réalisateurs, c'est qu'ils préfèrent truquer des plans hautement définis, plutôt que de bosser sur la def standard du film (ce que font les séries tv, les pubs ou les prods asylum à la sharknado. Moi ça me parait vachement logique, même sur une photocopieuse!) Mais j'ai peut-être généralisé sur des exceptions?
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 9:22

En argentique, oui, probablement, à cause des légères déperditions que va entraîner le processus de passage dans la truca, il faut donc partir d'une source d'un peu meilleure qualité (souvent du VistaVision, sur Star Wars, par exemple) de manière à s'assurer d'un piqué homogène tout au long du film, rendant ainsi les plans truqués indétectables par leur seul aspect visuel. En revanche, en numérique, ça n'a guère de sens, puisque les opérations de manipulation des images se font à qualité constante, surtout si on travaille sur des images peu ou pas compressées.
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

MOSS

Avatar du membre
Messages : 7015
Enregistré le : sam. 9 mai 2009 - 23:12

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 9:37

Ce n'est pas ma spécialité, mais pourtant, c'est bien dans l'air digitale que j'ai lu des propos à ce sujet (avant je ne m'y intéressais pas.)
Dommage que je ne conserve pas tout ce que je lis, je n'ai pas de ref précise à donner :cry:
S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème!

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 10:09

MOSS a écrit :Mais justement, c'est intéressant ça: c'est qu'il faut aussi admettre qu'il y a plusieurs versions officielles au même moment

Vous savez très bien ce que j'ai voulu dire.
En plus, dans les cas où il y a deux versions différentes, une IMAX en 1.85 et l'autre en 2.39 pour le reste des salles, ça semble évident qu'il s'agit simplement d'un contrat d'exclusivité avec IMAX et pas d'un choix esthétique de la production.
Etant donné que je n'ai pas d'intérêt à voir chaque film d'abord en 1.85 et ensuite la version recadrée en scope (ou vice-versa) :shock:, je préfère voir celle parmi les différentes versions officielles dont l'image a été la moins tronquée. :wink:

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 10:21

Ceci dit, j'aurais beaucoup aimé voir les derniers SW en numérique ET en 35mm (ou 70mm) ensuite :mrgreen: :mrgreen: mais ça relève juste du rêve étant donné qu'il n'y a eu qu'une poignée de salles au monde qui ont fait ça, et pour TLJ je ne pense même pas qu'il y en ait. Pour TFA et R1, si:

http://www.slashfilm.com/star-wars-the-force-awakens-in-35mm/
http://www.in70mm.com/news/2016/science/index.htm

Pour ce qui est des films vraiment hors du commun comme Interstellar et Dunkirk, là j'aurais aussi vraiment aimé pouvoir le voir dans toute sa splendeur en 70/15 :mrgreen: :mrgreen: puisque c'est une expérience vraiment unique et spéciale. Mais là aussi ça relève plus du rêve. :(
Mais c'est chouette qu'on ait au moins une salle à Montepellier équipée pour l'IMAX 1.43 en Laser. :)

Image

Yannick

Avatar du membre
Messages : 4042
Enregistré le : mer. 22 sept. 2010 - 16:17
Contact :

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 11:51

Dans ce cas, je suppose que vous préférez aussi les versions "Open Matte" éditées en VHS des films tournés en Super 35 ?

Le c adrage est la résultante d'un compromis entre les contraintes imposées par le format / l'équipement de diffusion choisi, la composition de l'image et la transmission au spectateurs de toutes les informations visuelles nécessaires à sa compréhension du récit (ou sa privation intentionnelle de certaines infos.)
Image

Hobby : visiter les cabines ♥

En recherche d'emploi.
CV ICI LIEN CLIQUABLE

proj

Messages : 802
Enregistré le : ven. 26 oct. 2007 - 14:37

Message » jeu. 21 déc. 2017 - 13:52

Personnellement, l'image doit être la plus grande possible si et seulement si cela ne se fait pas au détriment de la qualité. Je hais le pan and scan mais si des version open matte existent et sont approuvées par le réalisateur. Pourquoi pas ?

Mais oui, sur un écran scope, l'idéal est d'avoir un film en scope.
Sur un écran IMAX 1.85, l'idéal c'est d'avoir des contenu en 1.85.
Et sur un écran IMAX 1.44 tout pareil.

L'exemple de Dunkerque est intéressant. C'est un film conçu pour fonctionner aussi en 2.20 mais je préfère le cadrage IMAX que j'ai vu à Bruxelle: https://www.youtube.com/watch?v=1BsAPPo6KQ4

kamaleon

Messages : 97
Enregistré le : dim. 17 déc. 2017 - 14:57

Message » dim. 24 déc. 2017 - 20:45

1ère apparition de Boba Fett :D

Bonnes fett tout le monde! :lol: 1353

https://www.youtube.com/watch?v=UC2Q6ANLXQ0