Un film français en 4K

Messages : 805
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Re: Un film français en 4K

Message

une image jpeg2000 profile D-cinema à plusieurs niveau de résolution :
exemple :
en FLAT 4K : 3996x2160 ,1998x1080, 999x540,500x270, 125x68...
la carte jpeg2000 du serveur ou l'imb du projecteur 2K va simplement prendre la résolution inférieur de l'image 4K
De ce fait il n'y a aucun recalcul de l'image. (pas de resize , et on reste en 4:4:4 chaque pixels à sa propre information couleur)
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Un film français en 4K

Message

Deux pistes pour essayer de comprendre :

http://fr.wikibooks.org/wiki/Le_format_JPEG_2000 voir étapes de la compression jpeg 2000 pour l'histoire des tuiles...

http://www.ulb.ac.be/cours/acohen/trava ... EG2000.htm
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Re: Un film français en 4K

Message

merci les gars pour ces précisions.
Ca fait plaisir de voir que les compétences et savoirs faire se répendent et se partagent sans prise de teston !
Messages : 418
Enregistré le : ven. 18 avr. 2008 - 18:36

Re: Un film français en 4K

Message

Un peu comme le .jpeg progressif (dans le sens où il y a plusieurs niveaux de compression dans le .jpeg là où il y a plusieurs formats dans le .jp2k), alors?

Donc il n'y a pas de lien direct entre la définition optimum de l'image et le taux de compression pour un format inférieur? Je veux dire : le format 2K inclus dans le dcp 4K a un taux de compression quelconque?

Merci Darklover.

edit: les 2 réponses précédentes on été postées pendant que je tapais ce message, donc si les réponses s'y trouvent, merci de ne pas m'en tenir rigueur

edit2: merci Coeur noir, pour ces liens forts instructifs, même s'ils tendent à me rappeler ma plus grande proximité d'Homer Simpson que d'Albert Einstein.
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Un film français en 4K

Message

Quetzal a écrit :liens forts instructifs, même s'ils tendent à me rappeler ma plus grande proximité d'Homer Simpson que d'Albert Einstein.
Rassure-toi, ces pages (et tant d'autres) ont le même effet sur moi :lol:
Messages : 418
Enregistré le : ven. 18 avr. 2008 - 18:36

Re: Un film français en 4K

Message

En tout cas, j'ai pu en retirer que lors de la conversion en .jp2k, avant le découpage en tuiles à partir duquel, si j'ai bien compris, se trouve la différence entre la compression 2K et la compression 4K, intervient sur le format natif 2 étapes de compression: la conversion de l'espace RVB vers l'espace YCbCr, puis un sous échantillonage (on ne reste donc pas forcément à un échantillonage 4:4:4 comme l'a indiqué Darklover plus haut).
Image

Donc à priori, je dirai qu'il existe une différence de qualité entre la version 2K d'une image 4K, et la même image en 2K natif, sauf bien sûr, si pour le Dcinema, la conversion de l'espace couleur se fait vers le YUV (donc sans perte) et qu'il ny a pas de rééchantillonage.
Messages : 103
Enregistré le : jeu. 26 mai 2011 - 17:27

Re: Un film français en 4K

Message

miclav a écrit :Voilà, je suis allé voir du 4k en 4k sur un modeste écran de 5m à 2-5 mn de distance.
C'était bien.
C'est tout?
Oui, juste bien.
Quelques heures plus tard, j'ai regardé Sherlock Holmes en 2K2K dans ma salle sur un écran de 10 m à 15 m de distance.
C'était tout naze.
C'est tout?
Non, encore pire...
Ça confirme juste une évidence...
Il fallait te détendre ! Ne pas chercher, le nez collé à l'écran, le pixel qui traine... Je te l'avais dit : te colles pas au premier rang, tu vois les trous, c’est pas agréable.
Je suis sûr que tu ne te mets jamais au premier rang quand tu va au cinéma ? Et bien pour apprécier le 4K, c'est pareil, tu te comporte comme un spectateur prêt à savourer son plaisir : détendu en milieu de salle regardant l’image dans son ensemble, après seulement tu dissèques, si tu veux.
Messages : 3909
Enregistré le : lun. 2 mars 2009 - 10:16
Localisation : Maine et Loire - France
Contact :

Re: Un film français en 4K

Message

quetzal a écrit :En tout cas, j'ai pu en retirer que lors de la conversion en .jp2k, avant le découpage en tuiles à partir duquel, si j'ai bien compris, se trouve la différence entre la compression 2K et la compression 4K, intervient sur le format natif 2 étapes de compression: la conversion de l'espace RVB vers l'espace YCbCr, puis un sous échantillonage (on ne reste donc pas forcément à un échantillonage 4:4:4 comme l'a indiqué Darklover plus haut).

Donc à priori, je dirai qu'il existe une différence de qualité entre la version 2K d'une image 4K, et la même image en 2K natif, sauf bien sûr, si pour le Dcinema, la conversion de l'espace couleur se fait vers le YUV (donc sans perte) et qu'il ny a pas de rééchantillonage.
Le jpeg2000 permet du sous-échantillonnage mais dans le cas du ciné num. il n'y en a pas (voir normes DCI, les 156 pages en Anglais), on est bien en 4:4:4 quelle que soit la résolution.

L'histoire des tuiles reste abstraite dans mon esprit, mais cela semble dire qu'une image 4K contient 2 "arborescences" d'infos : l'une qui va jusqu'au 2K, l'autre jusqu'au 4K, le serveur utilisant celle qui lui convient - autrement dit le serveur 2K ne touche pas aux infos 4K.

Donc à priori pas de différence de qualité entre une image 2K "dans" une 4K et une uniquement 2K puisque "l'arborescence" 2K reste la même.

J'ai compris ?
Messages : 805
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Re: Un film français en 4K

Message

Salut Coeur Noir
C'est exactement çà
;)
Messages : 3032
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 - 1:35
Localisation : En t
Contact :

Re: Un film français en 4K

Message

tt à fait. J'ajoute également que dans une image jpeg2000, tu n'as pas que ces deux résolutions (2K/4K), mais également d'autres. Et dans le cadre des DCP, c'est déjà utilisé depuis longtemps et permet d'avoir des résolutions inférieures à 2K, qui sont très utiles pour les logiciels de prévisualisation (ex: easyDCP player) : ces derniers ne vont aller utiliser que la tuile de résolution inférieure histoire de ne pas devoir traiter une image plus grosse, afin de préserver les/s'adapter aux ressources limitées d'une machine (pas besoin d'un affichage 2K si c'est pour se faire une preview sur un écran qui n'affiche même pas cette résolution ni ne sait restituer la gamme de couleur associée).
Messages : 423
Enregistré le : lun. 7 juin 2010 - 10:40

Re: Un film français en 4K

Message

Salle de Vision a écrit :
miclav a écrit :Voilà, je suis allé voir du 4k en 4k sur un modeste écran de 5m à 2-5 mn de distance.
C'était bien.
C'est tout?
Oui, juste bien.
Quelques heures plus tard, j'ai regardé Sherlock Holmes en 2K2K dans ma salle sur un écran de 10 m à 15 m de distance.
C'était tout naze.
C'est tout?
Non, encore pire...
Ça confirme juste une évidence...
Il fallait te détendre ! Ne pas chercher, le nez collé à l'écran, le pixel qui traine... Je te l'avais dit : te colles pas au premier rang, tu vois les trous, c’est pas agréable.
Je suis sûr que tu ne te mets jamais au premier rang quand tu va au cinéma ? Et bien pour apprécier le 4K, c'est pareil, tu te comporte comme un spectateur prêt à savourer son plaisir : détendu en milieu de salle regardant l’image dans son ensemble, après seulement tu dissèques, si tu veux.
Quand on dit que c'est bien, c'est pas assez pour toi? Il te faut du superlatif? Et c'est moi qui dois me detendre?
Evidemment que j'ai cherché les pixels, puisque c' est ce qui me fait «sortir» des films en 2k.
Les sièges du premier rang, si faut pas y aller, ben faut les retirer. Moi ça m'intéresse les conditions de visionnage du spectateur à la bourre, qui a quand même payé ses 10 €.
Et pour ce qui est de savourer une bande demo, je vois pas bien... apres oui, on peut tomber dans le fetichisme et là peut etre que ça fait vibrer.



Le sens de mon post c'etait de dire que le 4k est à mon avis le minimum souhaitable toutes configs confondues. Apres, Sony, Nec, Barco, Christie, Kinoton ou Silvercrest, je m'en tape...
Messages : 295
Enregistré le : jeu. 8 juil. 2010 - 1:48
Localisation : 75000

Re: Un film français en 4K

Message

Salut

nous projetons "La taupe" DCP 4K avec un BARCO 2K DP3000 sur un écran de 14m de base;

l'image est très moucheté et je ne crois pas voir de différence avec un DCP 2K

d'ailleurs je ne comprend pas qu'on voie ce mouchetage, est ce du a la taille du pixel, je trouve que c'est un défaut du numérique niveau qualité de l'image
Messages : 805
Enregistré le : mar. 11 mai 2010 - 13:33
Localisation : Paris

Re: Un film français en 4K

Message

Bonsoir blocdecroix,
tu n'as pas du lire les post précédents, (DCP 4K, tuiles....)
comment veux tu voir la difference puisque ton projecteur est un 2K !
Le coté "très moucheté" comme tu dis , c'est le grain, le film étant tourné en 35mm.
Messages : 295
Enregistré le : jeu. 8 juil. 2010 - 1:48
Localisation : 75000

Re: Un film français en 4K

Message

c'est vrais j'ai un peu survoler le post, :oops:

ok on ne peut pas voir de différence, je m'en doutait aussi, puisque de toute façon il y a le même nombre de pixels

le coté moucheté vient du fait que c'est tourné en 35mm ok,

mais si le film est tourné en numérique est ce que nous n'aurons plus ce grain "moucheté" , je ne connais pas les films qui sont tournés en numérique

merci darklover
Messages : 418
Enregistré le : ven. 18 avr. 2008 - 18:36

Re: Un film français en 4K

Message

Ca dépend de la post-production, le grain faisant partie intégrante de l'aspect que peut vouloir donner un réalisateur à son film.
Répondre